SOURCE: Justice for Janitors

Justice for Janitors

19 juin 2015 09h00 HE

Avis aux médias : Les nettoyeurs travaillant dans les propriétés du gouvernement fédéral demandent à ce que le gouvernement mette en œuvre une politique de salaire de subsistance

Près d'un tiers des nettoyeurs dans la ville d'Ottawa travaillent dans des propriétés appartenant au gouvernement fédéral, cependant ils touchent des salaires de misère

OTTAWA, ON--(Marketwired - 19 juin 2015) - Les nettoyeurs de la ville d'Ottawa seront rejoints par des sympathisants ce samedi à l'hôtel de ville afin de demander au gouvernement conservateur d'introduire une politique de salaire de subsistance qui comprend une rémunération de $15 de l'heure avec des prestations d'assurance santé pour les nettoyeurs qui travaillent dans les propriétés appartenant au gouvernement fédéral.

L'union internationale des employés des services qui représente plus de 2,500 nettoyeurs à travers la ville d'Ottawa, en collaboration avec Acorn Canada lanceront la campagne 'Nous Ne Sommes Plus Invisibles' afin de sensibiliser davantage le public sur les normes de travail dans l'industrie du nettoyage à Ottawa. Un salaire de subsistance pourrait sortir des milliers de familles de la pauvreté.

" Je pense que le gouvernement devrait avoir honte, " a déclaré Ramses Pierre-Louis, qui est employé dans l'industrie du nettoyage depuis plus de 20 ans et qui travaille actuellement au musée Canadien de la nature. " Leurs politiques nuisent aux familles dans la ville d'Ottawa et il est grand temps que nous nous mobilisons pour apporter un changement. "

DÉROULEMENT:
Panel d'intervenants & Lancement de la campagne Nous Ne Sommes Plus Invisibles

QUAND:
Samedi 20 juin @ 12:00 PM

LIEU:
Hôtel de ville - Salle champlain @ 110 avenue Laurier ouest, Ottawa, ON

LES INTERVENANTS:

  • Nycole Turmel -MP NDP
  • Catherine McKenny - Conseillère municipale
  • Trish Henessey - Centre canadien de politiques alternatives
  • Nettoyeurs de la région d'Ottawa

CONTEXTE

Il y a plus de 3,000 nettoyeurs dans la ville d'Ottawa; la plupart d'entre eux sont des immigrants et plus de la moitié sont des femmes. Près de 1,000 d'entre eux travaillent dans des propriétés appartenant au gouvernement fédéral où ils gagnent $11.50 de l'heure et n'ont aucune prestation d'assurance-santé.

La problématique que nous abordons concerne les politiques de la stratégie nationale du service de nettoyage et d'entretien (SNSNE), préparée par les travaux publics et les services gouvernementaux du Canada (TPSGC) en 2011.

La SNSNE fournit les directives générales du TPSGC concernant les autorités contractantes pour l'attribution des contrats de nettoyage dans les propriétés fédérales. Les éléments les plus problématiques des politiques gouvernementales sont les suivants: l'attribution des contrats aux plus bas soumissionnaires ; le manque de dispositions pour l'exclusion des transgresseurs des lois relative au travail dans le processus de l'attribution des contrats; le manque de dispositions pour la hausse du coût de la vie ; le manque de dispositions pour l'augmentation du salaire minimum.

Ces politiques entrainent une pression à la baisse sur les normes du travail et alimentent le nivellement vers le bas pour les nettoyeurs.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site: www.invisiblenomoreottawa.org

L'union internationale des employés des services est le syndicat dont la croissance a été la plus rapide en Amérique du Nord, comprenant 100,000 travailleurs au Canada et deux millions de travailleurs à travers le Canada, les États-Unis et Puerto Rico.

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2015/6/15/11G044820/Images/2015-06-17_Ottawa_CBC_News_Janitors_Fight_for_a_Li-1083602504003.jpg

Renseignements

  • Sarah Mostafa-Kamel
    613-292-7709