Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

28 mars 2007 15h30 HE

Avis aux médias : Les syndicats et le gouvernement discuteront de la crise manufacturière au Canada

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 28 mars 2007) - Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada, mènera au bureau du premier ministre une délégation de dirigeants syndicaux représentant les travailleuses et travailleurs canadiens assiégés par la crise du secteur de la transformation des matières premières et des ressources et de la fabrication. Ils y discuteront de la crise manufacturière avec le premier ministre et les membres clés de son cabinet.

M. Georgetti et sa délégation veulent un plan pour faire face à la perte, en quelques années, de près d'un quart de million d'emplois dans le secteur manufacturier. Depuis 2002, l'Ontario a en effet perdu 141 600 emplois (environ un poste sur huit), tandis que le Québec en a perdu 124 100 (environ un poste sur cinq). Les dirigeants syndicaux veulent aussi un plan pour contrer le déclin de la qualité des emplois créés en remplacement de ceux perdus dans le secteur manufacturier.

La délégation du Congrès du travail du Canada réunit Buzz Hargrove des Travailleurs canadiens de l'automobile, Ken Neumann du Syndicat des Métallos, Dave Coles du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier et David Ritchie du Syndicat des machinistes (AIM&TA).

Les ministres de l'Industrie, des Finances et du Travail participeront aussi à cette réunion entre les dirigeants syndicaux et le premier ministre.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 136 conseils du travail régionaux.

Renseignements