Institut Fraser

Institut Fraser

17 oct. 2008 10h00 HE

Avis aux médias: Un trio d'experts discutent des défis qui attendent le nouveau gouvernement conservateur dans le cadre de la première conférence de la série automnale de l'Institut Fraser

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 oct. 2008) - Le dernier appel aux urnes lancé aux Canadiens a produit un autre gouvernement minoritaire, le troisième en quatre ans. Les conservateurs rempliront-ils leurs promesses électorales? Le renouvellement du Parlement aura-t-il une réelle incidence sur la performance du gouvernement?

Joignez-vous à nous pour la première conférence automnale de la série Ca se discute, qui réunira Joël-Denis Bellavance, chef du bureau d'Ottawa du quotidien La Presse, Gerry Nicholls, membre associé du Democracy Institute réputé pour son franc-parler, et Stephen Taylor, principal blogueur conservateur du pays. Ces trois experts discuteront des enjeux que devra traiter le nouveau gouvernement conservateur le mardi 21 octobre 2008, au Restaurant-galerie Santé.

Tasha Kheiriddin, l'animatrice de la série Ca se discute, invitera conférenciers et participants à débattre en toute liberté du thème de la rencontre. Cette série de l'Institut Fraser est l'occasion privilégiée de discuter d'une variété d'enjeux avec experts influents qui contribuent à éclairer le débat public.

Tous les médias sont invités et sont priés de contacter notre bureau de Montréal pour toutes précisions.



Evénement : Ca se discute : Fraser @ Santé

Date : Mardi 21 octobre 2008

Heure : 17 h 30 à 19 h 30 (programme de 18 h 30 à 19 h 15)

Lieu : Restaurant-galerie Santé
45, rue Rideau (à l'angle de Sussex), au 2e étage


L'Institut Fraser est un organisme de recherche et de formation indépendant qui possède des bureaux au Canada et aux Etats-Unis et des partenaires dans plus de 70 pays. Il a pour mission de mesurer, d'analyser et de faire connaître l'impact des marchés concurrentiels et de l'intervention gouvernementale sur le mieux-être des individus. Pour protéger son indépendance, l'Institut n'accepte ni subventions publiques ni contrats de recherche. Pour toutes précisions, consultez le site web www.institutfraser.org.

Renseignements