Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

28 oct. 2013 17h37 HE

Avis de santé publique : Cas d'infection à E. coli O157:H7 associés à du fromage fabriqué par Gort's Gouda Cheese Farm

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 28 oct. 2013) -

Mis à jour le 28 octobre 2013

Le présent avis a été mis à jour pour inclure un (1) autre cas d'infection à E. coli O157:H7 au Manitoba qui a été associé à l'enquête.

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada, de concert avec ses partenaires en santé et en salubrité des aliments, fait enquête sur vingt-sept (27) cas confirmés d'infection à E. coli O157:H7 : douze (12) cas en Colombie-Britannique, dix (10) cas en Alberta, deux (2) cas en Saskatchewan, deux (2) cas au Manitoba et un (1) cas au Québec.

Les personnes touchées sont devenues malades entre la mi-juillet et la fin de septembre. La plupart des personnes rendues malades par la bactérie E. coli se rétablissent en de cinq à dix (5-10) jours.

Il a été déterminé que certains produits de fromage contaminés, fabriqués par Gort's Gouda Cheese Farm à Salmon Arm en Colombie-Britannique, étaient la source des cas d'infection. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a émis un avis de danger pour la santé pour avertir le public de ne pas consommer les produits touchés. Si d'autres produits sont rappelés dans le cadre de l'enquête sur la salubrité des aliments en cours, l'ACIA en informera immédiatement le public.

Rien à l'heure actuelle n'indique qu'il existerait un risque généralisé pour les Canadiens. La bactérie E. coli O157:H7 peut cependant représenter une grave menace pour la santé publique. Il est possible que d'autres cas d'infection soient découverts et ensuite associés à la présente éclosion.

Ne mangez pas de produits rappelés. Vérifiez que vous n'avez pas de produits rappelés dans votre réfrigérateur. Si vous en découvrez chez vous, rapportez-les à l'endroit où vous les avez achetés ou jetez-les.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la consommation sans danger de produits de fromage non pasteurisés, veuillez consulter le site Web Canadiens en santé.

Le présent avis sera mis à jour à mesure que de nouveaux renseignements seront connus.

Situation

Les enquêtes portant sur les éclosions de maladies d'origine alimentaire peuvent s'avérer complexes. Depuis la mi-septembre 2013, l'Agence dirige un comité comprenant des spécialistes de la santé publique et de la salubrité des aliments de l'Agence canadienne d'inspection des aliments, de Santé Canada ainsi que des autorités sanitaires et des ministères provinciaux de la Santé. Le comité se réunit régulièrement pour échanger et examiner les plus récents renseignements et déterminer quelles mesures devraient être prises pour protéger la population canadienne.

De plus amples renseignements au sujet de l'enquête épidémiologique sont également offerts.

Province ou territoire Nombre total de cas
Colombie-Britannique 12
Alberta 10
Saskatchewan 2
Manitoba 2
Québec 1
TOTAL 27

L'une des personnes infectées par l'E. coli O157:H7 en Colombie-Britannique en est décédée. Toutes les autres personnes malades se sont rétablies ou se rétablissent.

Les maladies d'origine alimentaire causées par E. coli O157 ne sont pas inattendues au Canada, et aucune augmentation inhabituelle du nombre de cas de cette maladie n'a été détectée à l'échelle nationale. Le Programme national de surveillance des maladies entériques de l'Agence de la santé publique du Canada montre un déclin des cas d'infection à E. coli au Canada au cours des dernières années.

Ce que vous devez faire

La plupart des souches d'E. coli sont inoffensives, mais certaines souches comme l'E. coli O157:H7 peuvent rendre les gens malades, causant de vives crampes d'estomac, de la diarrhée et des vomissements. L'insuffisance rénale figure parmi les complications graves d'une infection à E. coli O157:H7.

Si vous croyez avoir contracté une infection à E. coli, consultez un professionnel de la santé.

Symptômes d'une infection à E. coli O157:H7

Comme c'est le cas pour d'autres maladies d'origine alimentaire, les symptômes d'une infection à E. coli sont surtout gastro-intestinaux. Les symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre, mais incluent souvent les suivants :

  • vives crampes d'estomac;
  • diarrhée (souvent aqueuse, évoluant parfois en diarrhée sanguinolente);
  • vomissements;
  • fièvre (généralement faible - habituellement moins de 38,5 °C [101 °F]).

Les symptômes durent habituellement de cinq à dix (5-10) jours.

Globalement, de 5 à 10 % environ de toutes les personnes rendues malades par la bactérie E. coli O157:H7 présenteront un syndrome hémolytique et urémique (SHU), une insuffisance rénale aiguë qui peut être fatale. Au sein de ce groupe, les enfants âgés de moins de 5 ans et les personnes âgées sont les plus à risque de développer le SHU. Les symptômes du SHU varient. Certaines personnes ont des convulsions ou un accident vasculaire cérébral (AVC), et certaines doivent recevoir des transfusions sanguines ou des traitements de dialyse. D'autres devront vivre avec des séquelles comme une atteinte rénale permanente.

Qui est le plus à risque?

Des gens de tous âges peuvent contracter l'infection, mais les jeunes enfants et les personnes âgées sont plus à risque d'avoir des symptômes graves. Les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont également à haut risque de développer des complications graves.

Comment se protéger

Une bonne hygiène et des habitudes de préparation et de manipulation des aliments qui assurent leur salubrité sont essentielles pour prévenir la propagation de toutes les maladies d'origine alimentaire, y compris l'infection à E. coli.

Le lavage des mains est l'une des meilleures façons de prévenir la propagation des maladies d'origine alimentaire.

Conseils généraux sur la salubrité des aliments

Tout le monde devrait toujours suivre ces précautions concernant la salubrité des aliments :

  • lavez-vous les mains avant de cuisiner et après;
  • gardez les couteaux, les comptoirs et les planches à découper propres;
  • conservez la viande crue à l'écart des autres aliments;
  • réfrigérez ou congelez rapidement les restes.

Renseignements additionnels

Information au sujet de l'enquête, y compris les rappelsde l'Agence canadienne d'inspection des aliments

Renseignements épidémiologiques

Feuillet d'information sur l'E. coli O157:H7

Anatomie d'une éclosion de maladie d'origine alimentaire de l'Agence de la santé publique du Canada

Série vidéo Qu'avez-vous mangé…? de l'Agence de la santé publique du Canada

Portail Web sur la salubrité des aliments du gouvernement du Canada

Renseignements

  • Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    (613) 941-8189