Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

08 janv. 2016 17h34 HE

Avis public : Début des opérations de déglaçage de la Garde côtière dans la baie Georgienne-Région de la rivière Whitefish du lac Huron

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 8 jan. 2016) - La Garde côtière canadienne, en partenariat avec la Garde côtière des États-Unis et la Police provinciale de l'Ontario, souhaite prévenir aujourd'hui la population de conditions potentiellement dangereuses sur la surface glacée à proximité des opérations de déglaçage et des routes de navigation dans les Grands Lacs. Les températures plus douces cet hiver ont réduit considérablement la couverture de glace sur les Grands Lacs. Cependant, les opérations de déglaçage visant à faciliter la navigation commerciale pourraient commencer bientôt dans certaines zones des Grands Lacs.

La zone suivante du lac Huron pourrait être la première à voir très prochainement des activités de déglaçage :

  • le terminal Lafarge situé au nord de la baie Georgienne / rivière Whitefish, le 12 janvier 2016 ou aux alentours de cette date (y compris toutes les routes de navigation à destination et en provenance de cette zone)

Les dates et les itinéraires peuvent être modifiés sans préavis en fonction des conditions météorologiques, de l'état des glaces, des horaires de navigation ou d'autres imprévus.

Les utilisateurs des surfaces glacées doivent être vigilants puisqu'il pourrait y avoir des déplacements de navires ou des essais dans les environs avant cette date.

Il se peut que les pistes de glace brisée et fragmentée laissées par les opérations de déglaçage et la circulation d'autres navires ne gèlent pas immédiatement. De plus, la nouvelle neige peut cacher les pistes des brise-glaces et des navires et les changements dans les conditions météorologiques viennent empirer l'état dangereux des glaces bien après que les navires aient quitté la zone.

Toute la surface glacée le long des opérations de déglaçage et des routes de navigation prévues ou près de celles-ci devrait être considérée comme étant non sécuritaire pendant et après le passage des navires sur ces eaux. La Garde côtière canadienne, la Garde côtière des États-Unis et la Police provinciale de l'Ontario recommandent à tous de rester à l'écart de ces zones.

Pour en savoir plus sur la Garde côtière canadienne, consultez www.ccg-gcc.gc.ca.

Suivez-nous sur Twitter! @MPO_Centre

Renseignements

  • Rachelle Smith
    Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    204-983-4197 ou 204-984-4715