Axcan Pharma Inc.
TSX : AXP
NASDAQ : AXCA

Axcan Pharma Inc.

30 nov. 2006 17h00 HE

Axcan Pharma termine l'exercice 2006 avec des produits annuels records de 292,3 millions $, une hausse de 16,3 % par rapport à l'an dernier

Produits de l'exercice 2006 de 292,3 millions $, représentant une hausse de 16,3 % comparativement à l'exercice 2005 Bénéfice dilué par action pour le quatrième trimestre de l'exercice 2006 de 0,17 $ déduction faite de charges non récurrentes de 0,05 $, comparativement à 0,19 $, un an plus tôt Bénéfice dilué par action de l'exercice 2006 augmente à 0,79 $ par rapport à 0,56 $ un an plus tôt, une hausse de 41,1 % Approbation par la FDA de PYLERA pour l'éradication de l'helicobacter pylori Signature d'une entente de co-développement pour AGI-010 pour le traitement du RGO et un meilleur contrôle de l'AAN

MONT-SAINT-HILAIRE, QUEBEC--(CCNMatthews - 30 nov. 2006) - Axcan Pharma inc. (TSX:AXP)(NASDAQ:AXCA) a annoncé aujourd'hui les résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2006. Axcan a connu beaucoup de succès lors de l'exercice 2006, enregistrant de solides résultats opérationnels et flux monétaires. Les faits saillants de l'année comprennent :

- Des produits de 292,3 millions $ pour l'exercice 2006, représentant une hausse de 16,3 % comparativement à l'exercice 2005 ;

- Un bénéfice dilué par action pour le quatrième trimestre de 0,17 $ après charges non récurrentes de 0,05 $, comparativement à un bénéfice dilué par action de 0,19 $, un an plus tôt ;

- Un bénéfice dilué par action de l'exercice 2006 augmentant à 0,79 $ pour l'exercice 2006, par rapport à 0,56 $ l'année précédente, une hausse de 41,1 % ;

- L'approbation par la FDA de PYLERA pour l'éradication de l'Helicobacter pylori ;

- Signature d'une entente de co-développement pour AGI-010, pour le traitement de la maladie du reflux gastro-osophagien ("RGO") et un meilleur contrôle de l'acidité aiguë nocturne ("AAN").

"Je suis heureux de rapporter que nous avons terminé l'exercice 2006 sur un fort trimestre, conformément à nos résultats et prévisions pour l'année", a dit Frank Verwiel, M.D., président et chef de la direction d'Axcan. "L'année qui vient de passer a vu Axcan repositionner stratégiquement ses activités afin de préparer sa croissance future. Tout au long de l'année, nous sommes demeurés axés sur les assises fondamentales de nos activités, et avons continué à faire croître nos revenus et nos bénéfices. De plus, nous sommes parvenus à obtenir l'homologation d'un nouveau produit et à signer une entente de co-développement. Alors que nous nous engageons dans l'exercice 2007, nous demeurons centrés sur la croissance, consolidant ainsi notre position de leader dans le domaine de la gastro-entérologie, tout en améliorant encore plus notre exécution afin d'offrir de la valeur de façon soutenue", a-t-il ajouté.

Les produits totaux des trois mois terminés le 30 septembre 2006 ont été de 72,3 millions $ comparativement à 67,0 millions $ au quatrième trimestre de l'exercice 2005, soit une augmentation de 7,9 %. Les produits totaux de la période de 12 mois terminée le 30 septembre 2006 ont atteint 292,3 millions $, surpassant la limite supérieure des prévisions émises précédemment au montant de 280-290 millions $. Ceci se compare aux 251,3 millions $ de 2005 et représente une hausse de 16,3 %.

Sur la base de sa meilleure évaluation découlant des renseignements obtenus de plusieurs de ses grossistes, la Société estime que les changements dans les niveaux d'inventaire des grossistes ont affecté de façon défavorable les revenus d'environ 2,6 millions $ au quatrième trimestre de l'exercice 2006. La Société est d'avis que les augmentations dans les inventaires des grossistes n'ont pas eu d'impact significatif sur les produits de la période de 12 mois terminée le 30 septembre 2006. A la fin du quatrième trimestre, la Société évalue que les niveaux d'inventaire des grossistes pour l'ensemble des produits clés vendus aux Etats-Unis sont au niveau inférieur de la fourchette de huit à douze semaines.

Le bénéfice net du quatrième trimestre de l'exercice 2006 a été de 8,3 millions $ ou 0,17 $ de bénéfice dilué par action comparativement à un bénéfice net de 9,1 millions $ ou 0,19 $ de bénéfice dilué par action pour la période correspondante de l'exercice 2005. Le bénéfice net du quatrième trimestre comprenait une provision de 4,3 millions $ pour les coûts de clôture découlant de l'abandon du programme sur ITAX. Cette charge non récurrente a eu un impact négatif sur le bénéfice par action du trimestre de 0,05 $.

Le bénéfice dilué par action de l'exercice 2006 a été de 0,79 $ par rapport au bénéfice dilué par action de 0,56 $ de l'année précédente.

MISE A JOUR DU PORTEFEUILLE DE PRODUITS EN DEVELOPPEMENT

La mise à jour sur les principaux projets d'Axcan est la suivante :

PYLERA (auparavant HELIZIDE)

Le 29 septembre 2006, la FDA a émis une lettre d'approbation de PYLERA, une triple thérapie brevetée sous forme de capsule trois-dans-un pour l'éradication de l'Helicobacter pylori, une bactérie aujourd'hui reconnue comme cause principale des ulcères gastriques et duodénaux. La Société prévoit lancer PYLERA aux Etats-Unis au cours du premier semestre de l'année 2007.

AGI-010

Axcan a signé une entente de licence exclusive et de co-développement pour AGI-010 avec AGI Therapeutics, plc. L'AGI-010 est une préparation à libération différée/contrôlée du médicament oméprazole, un médicament inhibiteur de la pompe à proton, qui est développé pour le traitement de la maladie du reflux gastro-osophagien (" RGO "), et plus particulièrement, pour s'adresser au contrôle de l'acidité gastrique durant la nuit, connu sous le nom d'acidité aiguë nocturne (" AAN "), un besoin médical important toujours non satisfait. AGI Therapeutics termine actuellement le développement d'une préparation optimale de ce composé. Les résultats devraient être disponibles au cours du premier semestre de l'année 2007 et, s'ils sont favorables, les sociétés ont l'intention d'entreprendre des discussions avec la FDA afin d'évaluer la stratégie de dépôt d'une demande d'approbation la plus appropriée.

NCX-1000

Axcan et son partenaire, NicOx S.A., mettent au point le NCX-1000, un dérivé donateur d'oxyde nitrique breveté de l'ursodiol destiné au traitement de l'hypertension portale, une complication tardive liée aux maladies chroniques de stade avancé du foie. La Société réalise actuellement une étude de validation de principe de phase IIa randomisée, en double insu et à dose progressive dans le cadre de laquelle les patients reçoivent des doses progressives de NCX-1000 ou un placebo. Les résultats sont attendus au cours du premier semestre de l'année 2007.

DISULFATE D'URSODIOL

Au début de 2006, Axcan a terminé une étude clinique de phase I à dose unique ascendante et a terminé, en septembre 2006, une étude de phase I à dose multiple ascendante. Ces études avaient pour but d'évaluer l'innocuité, la tolérabilité et la pharmacocinétique préliminaire du disulfate d'ursodiol. Chacune de ces études a confirmé l'innocuité et la tolérabilité de ce composé. Les résultats du volet pharmacocinétique des études seront analysés bientôt et devraient être disponibles au cours du premier semestre de l'année 2007. La Société prévoit amorcer un programme de phase II peu après.

ULTRASE-VIOKASE

En avril 2004, la FDA a dûment avisé les fabricants de produits s'adressant à l'insuffisance pancréatique que ces médicaments, qui incluent VIOKASE et ULTRASE, devront avoir été approuvés avant avril 2008 pour pouvoir demeurer sur le marché. La FDA a publié ses lignes directrices finales destinées à assister les fabricants de médicaments sur l'insuffisance pancréatique exocrine dans la préparation et la soumission de leurs présentations de drogue nouvelle ("Guidance for Industry - Exocrine Pancreatic Insufficiency Drug Products - Submitting NDAs"; April 2006).

ULTRASE - Axcan a terminé une étude de phase III sur ULTRASE qui servira de base à la présentation de drogue nouvelle. Cette étude a évalué l'efficacité et l'innocuité des capsules d'ULTRASE MT pour le traitement de l'insuffisance pancréatique exocrine occasionnée par la fibrose kystique (Aliment Pharmacol. Ther. 2004; 20: 1365-1371). Des études additionnelles sur ULTRASE sont en cours. Sur la base des lignes directrices de la FDA et des discussions en cours avec elle, la Société est confiante de pouvoir soumettre une présentation de drogue nouvelle sur ULTRASE au cours du premier semestre de l'année 2007.

VIOKASE - La Société réalise actuellement des travaux cliniques que l'on prévoit utiliser comme base à la présentation de drogue nouvelle sur VIOKASE. A partir des lignes directrices de la FDA et des discussions en cours avec elle, la Société estime qu'elle pourra soumettre une présentation de drogue nouvelle sur VIOKASE au cours du premier semestre de l'année 2007.

NMK 150

Axcan et Nordmark GmbH, une société pharmaceutique allemande, collaborent au développement du NMK 150, une nouvelle préparation de pancrélipase à dose élevée de protéase mise au point pour soulager la douleur associée à la pancréatite chronique du petit conduit, un besoin médical non satisfait. Une étude d'évaluation du dosage sur les animaux mesurant la toxicité de NMK 150, et se concentrant particulièrement sur l'irritation duodénale, a été terminée et a confirmé le profil d'innocuité de ce composé. Une étude clinique de phase I à dose multiple ascendante a été amorcée comme prévu au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2006 et il est prévu que cette étude sera terminée au cours du second semestre de l'année 2006 et que les résultats seront disponibles au cours du premier semestre de l'année 2007.

ITAX

A la suite des résultats de l'essai clinique nord-américain de phase III annoncé par Axcan en septembre 2006, la Société a décidé de suspendre tout nouveau développement de l'itopride pour le traitement de la dyspepsie fonctionnelle et de la gastropathie diabétique. La Société finalise actuellement des études sur l'innocuité à long terme qui devraient être complétées au second semestre de l'année 2007. Ces études sont la prolongation d'études réalisées précédemment sur la dyspepsie fonctionnelle et sont menées à terme pour des raisons éthiques, la Société estimant qu'il est de son devoir d'offrir un traitement complet aux patients qui se sont enrôlés à l'origine dans ce programme. Les coûts de ces essais seront portés au compte des frais de recherche et développement à mesure qu'ils seront encourus.

PREVISIONS DE REVENU POUR 2007

Axcan discutera de ses prévisions de revenu pour l'exercice 2007 au cours de la présentation aux analystes et aux investisseurs qui aura lieu le 12 décembre 2006 à New York, à 11 h 30, heure de l'Est. Les parties intéressées pourront également accéder par webdiffusion à la présentation aux analystes et aux investisseurs sur le site www.axcan.com.

RAPPORT FINANCIER INTERMEDIAIRE

Ce communiqué inclut, par référence, les rapports financiers du quatrième trimestre et de l'exercice qui contiennent les états financiers préparés conformément aux P.C.G.R. des Etats-Unis de même que les MD&A.

CONFERENCE TELEPHONIQUE

Axcan tiendra une conférence téléphonique le 1er décembre 2006 à 8 h 30 heure de l'Est. Les parties intéressées pourront également participer à la conférence par le biais d'une webdiffusion sur www.axcan.com. La webdiffusion sera archivée pour une durée de 90 jours. Pour avoir accès à la conférence téléphonique, veuillez composer le 800 814-4861 (Canada et Etats-Unis) ou le 416 644-3417 (international). Une rediffusion de la conférence sera disponible jusqu'au 8 décembre 2006. Pour écouter la rediffusion, faites le 877 289-8525 ou le 416 640-1917, code 21209653#.

A PROPOS D'AXCAN PHARMA

Axcan est une société pharmaceutique multinationale de premier plan, spécialisée dans le domaine de la gastroentérologie. La Société développe et commercialise une vaste gamme de produits vendus sur ordonnance pour le traitement d'une variété de maladies et de troubles gastro-intestinaux tels que l'affection abdominale inflammatoire, le syndrome du côlon irritable, les maladies cholestatiques du foie et les complications reliées à l'insuffisance pancréatique. Les produits d'Axcan sont commercialisés en Amérique du Nord et en Europe par ses propres équipes de vente spécialisées. Ses actions ordinaires se négocient sur le NASDAQ Global Market sous le symbole "AXCA" et à la Bourse de Toronto sous le symbole "AXP".

La "Déclaration d'exonération" en vertu de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995

Ce communiqué contient des déclarations prospectives qui reflètent les vues actuelles de la Société à l'égard d'événements futurs. Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse comprennent des informations qui ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations sont essentiellement prospectives et sont souvent identifiées par des expressions telles que "anticipe", "s'attend à ce que", "estime", "compte faire", "projette", "prévoit" et "est d'avis que". Les déclarations prospectives sont assujetties à des risques et incertitudes, y compris la difficulté de prévoir les avis d'homologation de la part de la FDA et d'autres instances réglementaires, l'approbation et la demande pour de nouveaux produits pharmaceutiques, l'impact de produits et de prix concurrentiels, le développement et le lancement de nouveaux produits, la confiance accordée aux alliances stratégiques clés, la disponibilité de matières premières, le climat réglementaire, la fluctuation des résultats d'exploitation, la protection de notre propriété intellectuelle et d'autres risques mentionnés de temps à autre dans des rapports de la Société déposés auprès de la Securities and Exchange Commission et des Autorités réglementaires des valeurs mobilières du Canada.

Les noms CANASA, CARAFATE, DELURSAN, HELIZIDE, ITAX, LACTEOL, PANZYTRAT, PYLERA, SALOFALK, ULTRASE, URSO, URSO DS, URSO 250, URSO FORTE et VIOKASE qui apparaissent dans ce communiqué de presse sont des marques de commerce déposées d'Axcan Pharma inc. et de ses filiales.



INFORMATION SUR LES PRINCIPAUX PRODUITS
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Hausse du nombre
d'ordonnances
aux Etats-Unis
Ventes (M $US) seulement(1)(%)
--------------------------------------------------------------------
T4 Exercice 2006 T4 Exercice 2006
--------------------------------------------------------------------
AMERIQUE DU NORD
--------------------------------------------------------------------
CANASA 15,8 53,1 0,8 6,3
--------------------------------------------------------------------
SALOFALK 4,0 16,5 6,6 4,6
--------------------------------------------------------------------
ULTRASE 8,0 39,1 (1,9) 0,7
--------------------------------------------------------------------
URSO 250/FORTE/DS 15,3 61,5 4,3(2) 9,7
--------------------------------------------------------------------
CARAFATE 10,1 42,1 9,3 6,3
--------------------------------------------------------------------

--------------------------------------------------------------------
EUROPE
--------------------------------------------------------------------
LACTEOL 4,0 18,1 n/a n/a
--------------------------------------------------------------------
PANZYTRAT 3,7 12,1 n/a n/a
--------------------------------------------------------------------
DELURSAN 3,6 13,9 n/a n/a
--------------------------------------------------------------------

(1) Selon les données de prescription d'IMS pour les produits vendus
aux Etats-Unis, comparativement à la même période un an plus tôt

(2) Pour URSO 250 et URSO Forte uniquement


PRODUITS EN AMERIQUE DU NORD

CANASA

Au quatrième trimestre et pour l'exercice 2006, les ordonnances aux Etats-Unis ont augmenté respectivement de 0,8 % et 6,3 %, comparativement aux mêmes périodes de l'exercice 2005. La transition des suppositoires de 500 mg retirés du marché à ceux de 1 000 mg est essentiellement terminée, et se reflète dans le plus faible taux de croissance enregistré lors du trimestre. Cependant, alors que l'ensemble du marché de la mélasamine par administration rectale a décliné de 2 % au cours du trimestre et connu une hausse de 1 % durant l'année, nous avons réussi à surpasser substantiellement les indices du marché.

Les ventes du quatrième trimestre et de l'exercice 2006 aux Etats-Unis ont été en hausse de 96,2 % et 87,2 % respectivement, par rapport aux mêmes périodes de l'exercice 2005. L'instabilité des niveaux d'inventaires des grossistes en 2005 est la principale cause de l'écart constaté entre les ordonnances et les résultats de vente.

ULTRASE

Aux Etats-Unis, le nombre d'ordonnances du quatrième trimestre a décru de 1,9 % et celui de l'exercice 2006 a connu une hausse de 0,7 %, comparativement aux mêmes périodes en 2005. Cependant, la concurrence au sein du marché des enzymes enrobées a posé des défis sur le plan de la promotion qui ont amené Axcan à accorder une plus haute priorité promotionnelle à ce produit.

Les ventes américaines du quatrième trimestre ont baissé de 25 % par rapport à la même période de l'exercice 2005, en raison surtout de l'instabilité des niveaux d'inventaire des grossistes en 2005. Au cours de l'exercice 2006, les ventes aux Etats-Unis ont augmenté de 6,5 %.

URSO 250/URSO FORTE/URSO DS

Le nombre d'ordonnances aux Etats-Unis du quatrième trimestre et de l'exercice 2006 a respectivement augmenté de 4,3 % et de 9,7 %, comparativement aux mêmes périodes de l'exercice 2005. URSO FORTE, une forme posologique d'ursodiol de 500 mg lancé lors de l'exercice 2005, continue de contribuer à la croissance de l'ensemble du nombre d'ordonnances.

Les ventes totales des produits URSO en Amérique du Nord au cours du quatrième trimestre et de l'exercice 2006 ont respectivement crû de 19,6 % et de 30,5 % par rapport aux mêmes périodes de l'exercice 2005. L'instabilité des niveaux d'inventaire des grossistes en 2005 est la principale raison derrière l'écart entre les ordonnances et les résultats de vente.

CARAFATE

Au cours du quatrième trimestre et de l'exercice 2006, le nombre d'ordonnances aux Etats-Unis a connu une hausse respective de 9,3 % et de 6,3 % comparativement aux mêmes périodes de l'exercice 2005, à la suite de la nouvelle campagne de marketing lancée au début de l'exercice 2006.

Les ventes américaines du quatrième trimestre ont baissé de 9,6 %, alors que celles de l'exercice 2006 ont crû de 14,3 %, par rapport aux mêmes périodes de l'exercice 2005. L'instabilité des niveaux d'inventaire des grossistes en 2005 explique en bonne partie l'écart entre les ordonnances et les résultats de vente.

PRODUITS EN EUROPE

LACTEOL

Pour le quatrième trimestre et l'exercice 2006, les ventes de LACTEOL en Europe et ailleurs dans le monde ont décliné de 15,7 % et de 10,8 % respectivement, par rapport à celles des mêmes périodes de l'exercice 2005. Tel qu'annoncé précédemment et conformément aux attentes de la Société, la diminution des ventes vient du fait que depuis le 1er mars 2006, LACTEOL a été retiré des formulaires du gouvernement français.

PANZYTRAT

Au cours du quatrième trimestre et de l'exercice 2006, les ventes de PANZYTRAT établies en dollars américains ont respectivement baissé de 19,4 % et de 18,6 % comparativement à celles des mêmes périodes en 2005. En monnaie locale, les ventes de PANZYTRAT du quatrième trimestre et de l'exercice 2006 ont diminué de 23,1% et de 15,8%, par rapport à celles des mêmes périodes en 2005. Ces baisses sont principalement dues à la finalisation du transfert des droits de mise en marché des Laboratoires Abbott ("Abbott") à Axcan pour les marchés d'exportation. Maintenant que ce processus est terminé dans la plupart des marchés d'exportation, Abbott ne vend plus PANZYTRAT dans ces marchés et Axcan est en voie de signer des ententes de distribution avec de nouveaux partenaires. Tant que ce processus ne sera pas terminé, Axcan vendra temporairement moins de PANZYTRAT dans ces marchés.

DELURSAN

Les ventes de DELURSAN établies en dollars américains ont augmenté respectivement de 16,2 % et de 6,2 % au quatrième trimestre et pour l'exercice 2006, comparativement à celles des mêmes périodes en 2005. En monnaie locale, les ventes de DELURSAN ont crû de 10,7 % et de 10,0 % respectivement par rapport à celles de la même période en 2005. Ces hausses sont principalement dues au recentrage plus poussé des ventes et de l'équipe de vente sur la gastroentérologie à la suite de la réorganisation cette année des activités françaises ainsi qu'à la légère expansion du marché de l'ursodiol en France.

Commentaires et analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation

Ces commentaires doivent être lus en parallèle avec les renseignements contenus dans les états financiers consolidés d'Axcan ainsi que les notes complémentaires s'y rapportant. Tous les montants sont exprimés en dollars des Etats-Unis.

Survol

Axcan est une société pharmaceutique chef de file spécialisée, qui concentre ses activités dans le domaine de la gastro-entérologie et mène principalement des activités en Amérique du Nord et en Europe. La Société commercialise et vend des produits pharmaceutiques utilisés dans le traitement d'un grand nombre de maladies et troubles gastro-intestinaux. Axcan cherche à développer son réseau de franchise gastro-intestinal par le biais 1) d'acquisition de produits sous licence et par l'acquisition de produits ou sociétés; 2) du développement de nouveaux produits et l'élargissement des indications de ses produits existants; 3) de l'augmentation des ventes des produits actuellement commercialisés; et 4) d'expansion géographique. Les produits actuels d'Axcan comprennent ULTRASE, PANZYTRAT et VIOKASE, destinés au traitement de certains symptômes gastro-intestinaux, liés à la fibrose kystique dans le cas d'ULTRASE et PANZYTRAT; URSO/URSO 250, URSO FORTE/URSO DS et DELURSAN pour le traitement de certaines maladies hépatiques cholestatiques; SALOFALK et CANASA pour le traitement de certaines maladies inflammatoires intestinales et CARAFATE/SULCRATE pour le traitement des ulcères gastriques duodénaux. Axcan a également un certain nombre de projets pharmaceutiques à différents stades de développement. Au cours du quatrième trimestre, les résultats de l'étude nord-américaine de Phase III portant sur le développement clinique d'ITAX pour le traitement de la dyspepsie fonctionnelle n'ayant pas atteint les co-critères d'évaluation principaux fixés pour l'étude, la Société a décidé de ne pas poursuivre le développement clinique de ce médicament. L'abandon du développement d'ITAX a engendré des dépenses de recherche et développement additionnelles de l'ordre de 4,3 millions $ comptabilisées au cours du trimestre. Ces dépenses ont été encourues lors de la rupture de certains contrats d'approvisionnement portant sur la fabrication de l'ingrédient pharmaceutique actif utilisé pour ITAX. Des coûts supplémentaires, relatifs à la conclusion des études cliniques en cours, seront comptabilisés aux états financiers des trimestres concernés, lorsqu'ils seront encourus.

Le gouvernement français a récemment apporté des modifications budgétaires qui ont eu comme conséquences : le retrait de certains produits pharmaceutiques (incluant LACTEOL) des formulaires gouvernementaux et le changement de prix d'autres produits (incluant TAGAMET et TRANSULOSE). Ces prix sont régis par les règles d'établissement de prix contenues dans le "Tarif Forfaitaire de Responsabilité". La direction a donc réévalué la valeur nette des actifs incorporels à durée de vie définie de sa filiale française. Cette réévaluation a principalement porté sur TAGAMET et TRANSULOSE. En conséquence, les résultats de la Société pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006 incluent une charge non récurrente, comptabilisée au cours du second trimestre, d'un montant de 5,8 millions $, représentant la baisse de valeur partielle de ces actifs incorporels. Cette charge équivaut à l'excédent de la valeur nette comptable des actifs incorporels, incluant des actifs tels que des marques de commerce et autres coûts capitalisés en relation avec ces produits, sur leur juste valeur estimative.

Suite aux modifications budgétaires du gouvernement français, la Société a procédé à une réorganisation de ses activités internationales et a entrepris de réduire son effectif en Europe. A cette fin, le 2 mai 2006, la filiale française de la Société a communiqué un plan de réorganisation aux représentants de ses employés dans le but de réduire sa main d'oeuvre sur ce territoire. La mise en place de ce plan, accepté par les représentants des employés et les syndicats concernés, permettra à notre organisation française de se concentrer sur la vente et la promotion de ses produits auprès des gastro-entérologues. En effet, avant la réorganisation, les représentants de la filiale française de la Société ciblaient également les médecins habitués à prescrire un grand nombre de produits en gastro-entérologie. Du fait de cette réorganisation, la Société a comptabilisé une charge de réorganisation non récurrente de 1,7 million $ au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2006. La charge aux résultats pour les coûts du plan inclut des éléments tels que l'assistance à la transition, les frais légaux, les indemnités de départ ainsi que des frais d'administration.

Axcan a présenté des produits de 72,3 millions $, un bénéfice d'exploitation de 11,2 millions $ et un bénéfice net de 8,3 millions $ pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2006. Pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, les produits ont été de 292,3 millions $, le bénéfice d'exploitation a été de 57,8 millions $ et le bénéfice net a été de 39,1 millions $. Les revenus provenant des ventes des produits d'Axcan aux Etats-Unis ont atteint 201,8 millions $ (soit 69,0 % des produits totaux) pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, comparativement à 159,7 millions $ (soit 63,5 % des produits totaux) pour l'exercice terminé le 30 septembre 2005. Les revenus au Canada ont atteint 38,0 millions $ (soit 13,0 % des produits totaux) pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, comparativement à 34,4 millions $ (soit 13,7 % des produits totaux) pour l'exercice 2005. En Europe, les revenus ont atteint 52,1 millions $ (soit 17,8 % des produits totaux) pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, comparativement à 57,1 millions $ (soit 22,7 % des produits totaux) pour l'exercice 2005.

Historiquement, les revenus d'Axcan provenaient et continuent de provenir principalement des ventes de produits pharmaceutiques à d'importants grossistes pharmaceutiques et de grandes chaînes de pharmacies. Axcan a mis en place une approche marketing "pull-through", typique des sociétés pharmaceutiques. Suivant cette stratégie, les représentants commerciaux d'Axcan se rendent chez les gastro-entérologues, afin de leur présenter les caractéristiques et les avantages des produits d'Axcan. Par la suite, les gastro-entérologues peuvent prescrire des ordonnances à leurs patients pour les produits d'Axcan et les patients, à leur tour, se rendent dans les pharmacies afin de faire remplir leurs ordonnances. Les pharmacies placent alors leurs commandes auprès des grossistes ou, dans le cas des grandes chaînes de pharmacies, auprès de centres de distribution, auxquels Axcan vend ses produits.

Les dépenses d'Axcan sont principalement composées des frais de vente et d'administration (qui comprennent les coûts de marketing), du coût des marchandises vendues (qui comprend les paiements de redevances aux sociétés qui concèdent une licence à Axcan pour la commercialisation de certains de ses produits), des frais de recherche et de développement ainsi que des amortissements.

Les produits annuels et trimestriels d'Axcan sont influencés par trois facteurs principaux : le taux d'acceptation des produits d'Axcan par les gastro-entérologues et leurs patients; la capacité d'Axcan de convaincre les praticiens d'utiliser ses produits pour les indications pour lesquelles ces produits sont approuvées et les habitudes d'achat des grossistes.

Dans le passé, les modèles d'affaires des grossistes américains s'appuyaient sur l'augmentation des prix des médicaments. La rentabilité des grossistes ainsi que leurs marges bénéficiaires brutes étaient liées directement à des achats spéculatifs de produits pharmaceutiques avant une augmentation de prix et à la revente de la marchandise à leurs clients une fois le prix augmenté. Ce modèle d'arbitrage de prix représentait la principale compensation qu'obtenaient les grossistes pour leurs services de distribution et avait un effet déterminant sur les habitudes d'achat des grossistes. Ils investissaient en effet dans des inventaires afin que la vente des produits, une fois les prix augmentés par les fabricants, leur permette de générer des marges brutes plus élevées. Ces derniers temps, les fabricants de produits pharmaceutiques n'ont pas augmenté les prix des médicaments à un rythme aussi soutenu qu'auparavant et les pourcentages d'augmentation ont été plus faibles. Pour ces raisons, entre autres, certains grossistes ont modifié leur modèle pour un mode de frais de services en vertu duquel les fabricants versent aux grossistes des frais pour la gestion des inventaires et pour d'autres services. Ces frais sont généralement basés sur un pourcentage des achats du grossiste auprès du fabricant ou sur un montant fixe par pièce ou par unité. Ce modèle résulte en une rémunération des grossistes plus stable et calculée en fonction du volume, par opposition à un calcul en fonction d'une augmentation de prix.

En raison de ce déplacement vers un modèle d'affaires basé sur les frais de service, plusieurs grossistes n'investissent plus dans leur inventaire en prévision d'une augmentation de prix et réduisent leurs inventaires par rapport à leurs niveaux antérieurs. En vertu de ce nouveau modèle, les fabricants faisant transiter leurs produits par des grossistes profitent de l'augmentation de prix de leurs produits plus rapidement. En contrepartie, ces fabricants doivent payer aux grossistes des frais pour les services rendus, qui sont comptabilisés sur la base d'un mode par frais de service. Ce changement du modèle d'affaires des grossistes a eu un effet sur les revenus d'Axcan depuis l'exercice 2005. Pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, les frais résultant des ententes de services de distribution sont déduits des ventes brutes. Au cours du quatrième trimestre terminé le 30 septembre 2006, la Société a choisi d'adopter la présentation de ces frais en réduction des ventes, conformément aux pratiques de l'industrie. Au cours des trimestres précédents, ces frais étaient inclus dans les frais de vente et d'administration. Les frais liés à ces ententes encourus au cours de l'exercice terminé le 30 septembre 2005 n'étaient pas significatifs.

Plus important encore, le taux d'acceptation des produits d'Axcan par les patients et les médecins, ainsi que l'accès à des traitements comparables qui peuvent être moins efficaces mais également moins chers que certains des produits d'Axcan, ont une influence sur les revenus d'Axcan puisqu'ils affectent le niveau et le rythme des ordonnances pour les produits d'Axcan.

Conventions comptables importantes

Les états financiers consolidés d'Axcan sont préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus ("P.C.G.R.") des Etats-Unis appliqués de façon constante. Les conventions comptables importantes d'Axcan comprennent l'utilisation d'estimations, la constatation des produits, l'enregistrement des dépenses de recherche et de développement ainsi que la durée de vie utile ou la juste valeur de l'écart d'acquisition et des actifs incorporels. Certaines des conventions comptables importantes d'Axcan exigent l'utilisation de jugement dans leur application ou l'estimation d'éléments fondamentalement incertains. Toutefois, un changement dans les faits et circonstances d'une transaction pourrait modifier substantiellement l'application des conventions comptables d'Axcan sur cette transaction, ce qui pourrait avoir un impact sur les états financiers. Les conventions comptables que la direction juge être les plus importantes et nécessitant l'utilisation de jugement dans leur application sont énumérées ci-après :

Utilisation d'estimations

La préparation d'états financiers conformément aux P.C.G.R. des Etats-Unis exige que la direction formule des estimations et des hypothèses qui ont une incidence sur les actifs et passifs comptabilisés; la divulgation des actifs et passifs éventuels à la date des états financiers; et la divulgation des montants des produits et des charges constatés durant l'exercice. Les estimations et prévisions importantes formulées par la direction comprennent: le calcul des provisions pour comptes clients et stocks; les réserves pour les produits retournés, les rabais, remises et les frais des services de distribution; la distinction entre actifs incorporels à durée de vie définie ou indéfinie; la durée de vie utile des actifs à long terme; les flux monétaires prévus utilisés dans l'évaluation des actifs à long terme, l'écart d'acquisition et les placements; la provision pour éventualités; et l'établissement de la provision mondiale d'impôts sur les bénéfices et autres frais courus. Ces estimations sont effectuées en utilisant les informations historiques et autres, disponibles à la direction. La Société révise toutes les estimations importantes ayant un impact sur les états financiers sur une base régulière et enregistre l'effet des ajustements nécessaires. Les résultats réels peuvent être différents de ces prévisions en raison d'événements futurs, qui peuvent inclure, entre autres risques, des changements dans les règlements régissant la vente de nos produits ou des changements dans le milieu de la santé et dans les habitudes de consommation des gestionnaires de soins.

Constatation des produits

Les produits sont constatés lorsque le produit est expédié au client de la Société, dans la mesure où les risques importants inhérents à la propriété ou aux obligations futures relatives au produit expédié ont été transférés. Des provisions pour escomptes sur ventes et estimations pour rabais, demandes de crédits, remboursements aux gestionnaires de soins et à Medicaid, retours et frais de services de distribution sont comptabilisées en réduction des produits, au moment de la constatation de tels revenus. Ces réductions sont basées sur les estimations de la direction au moment de la vente, qui sont basées sur des expériences historiques, en tenant compte des changements connus dans les facteurs affectant ces provisions. Ces réductions des produits sont généralement reflétées aux frais courus.

Nous n'offrons aucune forme de protection des prix à nos clients grossistes et nous permettons les retours de marchandises seulement si le produit est retourné dans les 12 mois suivant son expiration. Un crédit pour retours est émis à l'acheteur original au prix courant moins 10 %. Les frais courus incluent des provisions pour retours de produits de 7,8 millions $ au 30 septembre 2006, et 7,5 millions $ au 30 septembre 2005.

Aux Etats-Unis, nous établissons et maintenons des provisions pour les montants dus aux gestionnaires de soins et en vertu des programmes d'état et de Medicaid pour le remboursement d'une partie du prix de détail des ordonnances exécutées et couvertes par ces programmes. La Société établit et maintient également des provisions pour des montants à payer aux distributeurs grossistes représentant la différence entre leur prix de vente régulier et le prix de vente contractuel pour les produits vendus à nos clients contractuels. Les montants sont constatés en réduction des produits au moment de la vente, en se basant sur notre meilleure estimation de l'utilisation des produits par les patients des gestionnaires de soins et des programmes d'état et de Medicaid et des ventes à nos clients contractuels, sur la base des expériences historiques en tenant compte des changements connus dans les facteurs affectant les provisions. Les frais courus incluent des provisions de 12,0 millions $ et 4,8 millions $ aux 30 septembre 2006 et 30 septembre 2005 respectivement, pour les rabais et remboursements estimés.

Au cours du second trimestre, la provision pour retours de produits a été diminuée de 1,6 million $ et les provisions pour rabais et remboursements ont été augmentées d'un montant total de 4,4 millions $, à la suite d'un raffinement de la méthode utilisée pour déterminer ces provisions. Ce raffinement a été effectué en se basant sur les pratiques de l'industrie ainsi que sur les informations additionnelles qui n'étaient pas disponibles au cours des périodes précédentes. Les autres augmentations des provisions pour retours de produits, rabais et remboursements sont causées par l'augmentation des produits.

Si le niveau de rabais, frais payés en vertu des ententes de services de distribution, remboursements, retours ou escomptes fluctuait de façon significative et/ou si nos estimations n'étaient pas suffisantes pour provisionner adéquatement ces réductions des ventes, nos produits pourraient être affectés négativement.

Ecart d'acquisition et actifs incorporels

La Société a, par le passé, acquis des produits et des entreprises qui incluaient de l'écart d'acquisition, des marques de commerce, licences d'utilisation de marque de commerce et autres actifs incorporels identifiables. L'écart d'acquisition et les actifs incorporels d'Axcan sont présentés au coût historique, moins l'amortissement cumulé. Depuis le 1er octobre 2001, Axcan n'amortit plus l'écart d'acquisition et les actifs incorporels à durée de vie indéfinie. Toutefois, la direction évalue au moins annuellement la valeur de la portion non amortie de l'écart d'acquisition et des actifs incorporels, et lorsque les événements ou les changements dans les circonstances indiquent que les montants comptabilisés de ces actifs pourront ne pas être recouvrables, en comparant la valeur comptable de la portion non amortie de l'écart d'acquisition et des actifs incorporels aux bénéfices futurs des activités de la Société, aux ventes prévues des produits pharmaceutiques ou à la valeur marchande estimée des activités associées à ces actifs. Dans le cas d'une baisse de valeur permanente ou si le solde non amorti dépasse les montants à recouvrer, une baisse de valeur sera constatée pour l'exercice en cours. A ce jour, Axcan n'a reconnu aucune baisse de valeur permanente significative de l'écart d'acquisition et des actifs incorporels à durée de vie indéfinie.

Les actifs incorporels à durée de vie définie sont amortis sur leur durée estimative de vie utile selon la méthode de l'amortissement linéaire à des taux annuels variant de 4 % à 15 %. La méthode de l'amortissement linéaire est utilisée parce que, de l'avis de la direction, elle correspond à la façon dont les actifs incorporels à durée de vie définie sont utilisés. Afin de déterminer la durée de vie utile des actifs incorporels, la Société prend en considération plusieurs éléments incluant l'intention de la direction de soutenir l'actif à long terme en maintenant le niveau de dépenses nécessaire pour soutenir l'actif, l'utilisation de l'actif, l'existence et une date d'expiration d'un brevet, l'existence d'un produit générique ou d'un produit concurrent et toute disposition légale ou réglementaire qui pourrait limiter l'utilisation de l'actif. Axcan n'avait reconnu aucune baisse de valeur permanente significative d'actifs incorporels à durée de vie définie avant la période de trois mois terminée le 31 mars 2006, période au cours de laquelle Axcan a comptabilisé une baisse de valeur de 5,8 millions $ sur une gamme de produits français qui inclut TAGAMET et TRANSULOSE, à la suite des modifications budgétaires du gouvernement français qui ont affecté négativement les ventes futures estimées de ces produits.

A la suite d'acquisitions de produits et d'autres actifs incorporels identifiables, la Société a inclus 375,7 millions $ et 388,9 millions $ en actifs incorporels nets aux bilans consolidés aux 30 septembre 2006 et 30 septembre 2005 respectivement. Les acquisitions d'actifs incorporels de l'exercice terminé le 30 septembre 2006 incluent 4,5 millions $ représentant le paiement d'étape final dû suite à l'acquisition des droits du produit PHOTOFRIN. La dépense annuelle estimée d'amortissement des actifs incorporels à durée de vie définie, dont la période moyenne pondérée résiduelle d'amortissement est d'environ 17 ans, est approximativement de 17,2 millions $ pour les cinq prochains exercices.

Aussi à la suite d'acquisitions, la Société a inclus 27,5 millions $ d'écart d'acquisition aux bilans consolidés au 30 septembre 2006 et au 30 septembre 2005.

Frais de recherche et de développement

Les frais de recherche et développement sont imputés aux résultats de l'exercice au cours duquel ils sont engagés. Les travaux de recherche et développement en cours acquis qui ne revêtent aucune possibilité d'utilisation future nouvelle sont radiés au moment de l'acquisition. Le coût des actifs incorporels achetés d'autres parties pour répondre aux besoins d'un projet de recherche et développement particulier et qui ne revêtent aucune possibilité d'utilisation future nouvelle est radié au moment de l'acquisition.

Résultats d'exploitation

Le tableau suivant présente, pour les périodes indiquées, les éléments des résultats consolidés d'Axcan en pourcentage des produits :



Pour les périodes de trois mois Pour les exercices
terminées le 30 septembre terminés le 30 septembre
---------------------------------------------------------------------
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
% % % %
Produits 100,0 100,0 100,0 100,0
---------------------------------------------------------------------

Coût des marchandises
vendues (a) 25,3 27,3 24,9 28,5
Frais de vente et
d'administration (a) 29,8 31,5 31,9 34,2
Frais de recherche et
de développement (a) 21,2 12,2 13,6 12,7
Amortissements 8,2 8,2 7,8 8,6
Baisse de valeur
partielle d'actifs
incorporels - - 2,0 -
---------------------------------------------------------------------
84,5 79,2 80,2 84,0
---------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation 15,5 20,8 19,8 16,0
---------------------------------------------------------------------

Frais financiers 2,4 2,8 2,4 2,8
Revenus d'intérêts (2,9) (1,0) (1,9) (0,5)
Perte (gain) sur
conversion de devises
étrangères (0,6) 0,2 (0,4) (0,1)
---------------------------------------------------------------------
(1,1) 2,0 0,1 2,2
---------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant impôts
sur les bénéfices 16,6 18,8 19,7 13,8
Impôts sur les bénéfices 5,2 5,1 6,3 3,3
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 11,4 13,7 13,4 10,5
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

(a) Excluant les amortissements


Périodes terminées le 30 septembre 2006 comparativement aux périodes
terminées le 30 septembre 2005

Produits

Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2006, les produits se sont chiffrés à 72,3 millions $ comparativement à 67,0 millions $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, une augmentation de 7,9 %. Pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, les produits se sont chiffrés à 292,3 millions $ comparativement à 251,3 millions $ pour l'exercice précédent, une augmentation de 16,3 %. Ces augmentations des produits proviennent principalement d'une hausse des ventes aux Etats-Unis. La tendance dans les prescriptions a engendré une croissance positive pour la plupart de nos produits vendus aux Etats-Unis, ce qui s'est reflété dans les ventes à nos principaux grossistes. Bien que les ventes aient augmenté, des grossistes importants aux Etats-Unis ont réduit leur niveau moyen d'inventaire au cours de l'exercice 2005 pour atteindre une fourchette de 8 à 12 semaines. Au cours de l'exercice 2006, les grossistes ont maintenu un niveau d'inventaire au plus bas de cette fourchette.

Les produits sont présentés nets des déductions pour retours, rabais, remboursements, escomptes, frais de services de distribution et autres allocations de 16,3 millions $ (18,5 % des produits bruts) pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2006, et de 10,9 millions $ (14,0 % des produits bruts) pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2005. Les déductions pour retours, rabais, remboursements, escomptes, frais de services de distribution et autres allocations ont été de 58,6 millions $ (16,7 % des produits bruts) pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, et de 39,4 millions $ (13,6 % des produits bruts) pour l'exercice terminé le 30 septembre 2005. Cette augmentation des déductions totales en pourcentage des produits bruts est principalement due à la hausse des provisions pour rabais, remboursements et frais de services de distribution. Au cours du second trimestre de l'exercice 2006, la provision pour rabais et remboursements a été augmentée à la suite d'un raffinement de la méthode utilisée pour déterminer de telles provisions. Ce raffinement a été effectué en se basant sur les pratiques de l'industrie ainsi que sur des informations additionnelles qui n'étaient pas disponibles au cours des périodes précédentes. Pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, l'augmentation est également causée par les frais de services de distribution résultant du changement vers un modèle d'affaires basé sur les frais de services de certains grossistes.

Coût des marchandises vendues

Le coût des marchandises vendues est principalement constitué des coûts liés aux matières premières, redevances et frais de fabrication. Axcan sous-traite la plupart de ses besoins de fabrication. Le coût des marchandises vendues est demeuré stable à 18,3 million $ pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2006, comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le coût des marchandises vendues exprimé en pourcentage des produits pour le trimestre terminé le 30 septembre 2006, a connu une baisse en comparaison du trimestre correspondant de l'exercice précédent, soit de 27,3 % à 25,3 %. Pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, le coût des marchandises vendues a augmenté de 1,3 million $ (soit 1,8 %) pour atteindre 72,8 millions $, contre 71,5 millions $ pour l'exercice précédent. Le coût des marchandises vendues exprimé en pourcentage des produits pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006 a connu une baisse en comparaison de la période correspondante de l'exercice précédent, soit de 28,5 % à 24,9 %. Ces baisses du coût des marchandises vendues en pourcentage des produits sont principalement attribuables à une augmentation des ventes de produits à plus forte marge bénéficiaire et au fait que le coût des marchandises vendues de l'exercice terminé le 30 septembre 2005 inclut une provision pour désuétude de 4,7 millions $ pour les stocks de produits finis d'une gamme de produits vendus aux Etats-Unis.

Frais de vente et d'administration

La plus grande partie des frais de vente et d'administration se compose des salaires et autres frais associés aux activités de la force de vente et de l'équipe de marketing d'Axcan. Les frais de vente et d'administration ont connu une hausse de 0,4 million $ (soit 1,9 %) pour atteindre 21,5 millions $ pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2006, contre 21,1 millions $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, les frais de vente et d'administration ont connu une hausse de 7,3 millions $ (soit 8,5 %) pour atteindre 93,3 millions $ contre 86,0 millions $ pour l'exercice précédent.

Cette augmentation pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006 est nette d'une réduction des charges de 2,9 millions $, suite au renversement de la provision pour réclamations en cours de règlement qui a eu lieu au cours du second trimestre de l'exercice 2006. La filiale Axcan Scandipharm Inc. ("Axcan Scandipharm") de la Société, était citée comme défenderesse, avec d'autres tierces parties, dans plusieurs poursuites judiciaires se rapportant à la gamme de produits qu'elle commercialise sous la marque ULTRASE. De plus, le fabricant de la gamme de produits et les autres sociétés défenderesses ont réclamé le droit de récupérer les montants versés pour assurer leur défense et régler ces réclamations. Les parties ont convenu de régler le litige par arbitrage exécutoire. La Société avait comptabilisé une provision de 2,9 millions $ pour couvrir tout règlement futur relativement aux réclamations d'indemnisation et poursuites judiciaires mentionnées ci-haut. A la suite d'une série de décisions rendues par l'arbitre en faveur d'Axcan Scandipharm, la Société a réévalué son risque et la provision pour ces réclamations a été renversée au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars 2006 réduisant par le fait même les frais de vente et d'administration de 2,9 millions $ pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006.

L'adoption de la nouvelle règle comptable relative à la charge de rémunération liée aux attributions à base d'actions a résulté en une augmentation des frais de vente et d'administration de 0,7 million $ (soit 3,2 %) pour le trimestre terminé le 30 septembre 2006 et 3,0 millions $ (soit 3,5 %) pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006. Les hausses proviennent aussi des frais de consultation relatifs au respect des normes réglementaires en relation avec Sarbanes-Oxley, les frais de marketing supplémentaires en préparation du lancement de nouveaux produits et d'efforts de commercialisation accrus sur nos produits actuels. L'augmentation pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006 est aussi causée par la charge de réorganisation de 1,7 million $ de la filiale française, au cours du troisième trimestre.

Frais de recherche et de développement

Les frais de recherche et développement se composent principalement de la rémunération accordée aux tiers qui sont employés par Axcan afin de mener des études cliniques et de soumettre en son nom des demandes d'approbation gouvernementale ainsi que des salaires et avantages sociaux du personnel concerné par des projets de recherche et développement. Les frais de recherche et de développement ont connu une hausse de 7,1 millions $ (soit 86,6 %) pour atteindre 15,3 millions $ au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre 2006, par rapport à 8,2 millions $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, les frais de recherche et développement ont connu une hausse de 7,9 millions $ (soit 24,8 %) pour atteindre 39,8 millions $, par rapport à 31,9 millions $ pour l'exercice précédent. Cette hausse est principalement attribuable à l'abandon du développement d'ITAX pour le traitement de la dyspepsie fonctionnelle, qui a occasionné 4,3 millions $ en dépenses de recherche et développement additionnelles au cours du trimestre. Ces dépenses ont été encourues pour mettre fin à certains contrats d'approvisionnement relativement à la fabrication de l'ingrédient pharmaceutique actif utilisé. Des coûts additionnels, pour la conclusion des études cliniques en cours, seront comptabilisés aux états financiers des trimestres concernés lorsqu'ils seront encourus. De plus, au cours du quatrième trimestre, la Société a encouru des frais initiaux de licence de 1,5 million $ liés à l'entente de co-développement signée avec AGI Therapeutics pour le développement de AGI-010, une préparation pour le traitement de la maladie du reflux gastro-oesophagien et l'acidité aiguë nocturne.

Amortissements

Les amortissements proviennent principalement de l'amortissement des actifs incorporels à durée de vie définie. Les actifs incorporels comprennent les marques de commerce, licences d'utilisation de marques de commerce et droits de fabrication. Les amortissements ont augmenté de 0,4 million $ (soit 7,3 %) pour atteindre 5,9 millions $ au cours du trimestre terminé le 30 septembre 2006, par rapport à 5,5 millions $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, les amortissements ont augmenté de 1,3 million $ (soit 6,0 %) pour atteindre 22,8 millions $ par rapport à 21,5 millions $ pour l'exercice précédent. Ces augmentations sont principalement attribuables à l'amortissement de LACTEOL et d'ADEKs qui ont été reclassés des actifs incorporels à durée de vie indéfinie aux actifs incorporels à durée de vie définie le 1er octobre 2005.

Baisse de valeur partielle d'actifs incorporels

A la suite de modifications budgétaires du gouvernement français qui ont eu comme conséquences le retrait de certains produits pharmaceutiques des formulaires gouvernementaux et le changement de prix d'autres produits, la direction a révisé la valeur nette et la vie utile des actifs incorporels de sa filiale française. Au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars 2006, une baisse de valeur partielle de 5,8 millions $ a été comptabilisée sur une gamme de produits français incluant TAGAMET et TRANSULOSE, étant donné que la valeur nette comptable des actifs incorporels associés à ces produits, au montant de 18,7 millions $ avant la comptabilisation de la baisse de valeur, excédait les flux monétaires estimatifs générés par ces produits, étant donné que la direction prévoit un impact négatif sur les ventes futures de TAGAMET et TRANSULOSE.

Frais financiers

Les frais financiers sont composés principalement d'intérêts et d'honoraires payés en rapport avec les sommes empruntées pour les acquisitions. Les frais financiers ont diminué de 0,1 million $ (soit 5,6 %) pour atteindre 1,7 million $ pour le trimestre terminé le 30 septembre 2006, par rapport à 1,8 million $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, les frais financiers ont diminué de 0,1 million $ (soit 1,4 %) pour atteindre 7,0 millions $, par rapport à 7,1 millions $ pour l'exercice précédent.

Impôts sur les bénéfices

Les impôts sur les bénéfices se sont élevés à 3,8 millions $ au cours du trimestre terminé le 30 septembre 2006, comparativement à 3,4 millions $ pour le trimestre terminé le 30 septembre 2006. Les taux d'imposition réels étaient de l'ordre de 31,2 % pour le trimestre terminé le 30 septembre 2006 et 27,2 % pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005. Pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, les impôts sur les bénéfices se sont élevés à 18,3 millions $, comparativement à 8,4 millions $ pour l'exercice précédent. Les taux d'imposition réels étaient de l'ordre de 31,8 % pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006 et 24,1 % pour l'exercice terminé le 30 septembre 2005. Ces augmentations sont dues en partie au fait qu'une plus importante portion de nos bénéfices proviennent des Etats-Unis, où le taux d'imposition est plus élevé. L'augmentation du taux d'imposition réel pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006 est aussi due aux montants des crédits d'impôts à la recherche et au développement, présentés en réduction de la dépense d'impôts sur les bénéfices, se chiffrant à 2,5 millions $ soit 4,4 points de pourcentage du taux réel, comparativement à 2,6 millions $, soit 7,6 points de pourcentage du taux réel, pour l'exercice précédent.

La Société fait présentement l'objet d'une vérification de l'Agence du Revenu du Canada, principalement sur des enjeux de prix de transfert, pour les années d'imposition 2002 à 2004. Sur la base des discussions intervenues avec l'Agence du Revenu du Canada relativement à la vérification et d'informations présentement disponibles, la Société a évalué que son estimation actuelle de la provision d'impôts sur les bénéfices est raisonnable. Dans l'éventualité où il deviendrait probable qu'il y ait une conclusion défavorable de la vérification et que la Société soit en mesure d'estimer raisonnablement la cotisation qui serait émise, alors, la Société comptabilisera une charge pour la cotisation estimée.

La dépense d'impôts sur les bénéfices (en milliers de dollars) et le taux d'imposition correspondant sont présentés dans les tableaux suivants :



Dépense d'impôts sur les bénéfices

Pour les périodes de trois mois Pour les exercices
terminées le 30 septembre terminés le 30 septembre
---------------------------------------------------------------------
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $

Impôts sur les bénéfices 4 412 4 191 20 813 11 032
Crédits d'impôts à la
recherche (662) (768) (2 547) (2 619)
---------------------------------------------------------------------
Dépense d'impôts sur
les bénéfices 3 750 3 423 18 266 8 413
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Taux d'imposition

Pour les périodes de trois mois Pour les exercices
terminées le 30 septembre terminés le 30 septembre
---------------------------------------------------------------------
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
% % % %

Impôts sur les bénéfices 36,7 33,3 36,2 31,7
Crédits d'impôts à la
recherche (5,5) (6,1) (4,4) (7,6)
---------------------------------------------------------------------
Taux d'imposition réel 31,2 27,2 31,8 24,1
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Bénéfice net

Le bénéfice net était de 8,3 millions $, soit un bénéfice par action de base de 0,18 $ et un bénéfice dilué par action de 0,17 $ pour le trimestre terminé le 30 septembre 2006, comparativement à 9,1 millions $ ou 0,20 $ de bénéfice par action de base et 0,19 $ de bénéfice dilué par action pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le bénéfice net pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2006 tient compte de la charge liée à la rémunération à base d'actions se chiffrant à 0,8 million $. Si la charge liée à la rémunération à base d'actions avait été comptabilisée au cours de l'exercice précédent, l'effet sur le bénéfice net de la période de trois mois terminée le 30 septembre 2005 aurait été de 1,1 million $ ou 0,02 $ de bénéfice de base et dilué par action réduisant ainsi le bénéfice net à 8,1 millions $ soit un bénéfice de base de 0,18 $ et un bénéfice dilué par action de 0,17 $. Le changement du bénéfice net pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2006, résulte principalement de l'augmentation des produits de 5,3 millions $ et de l'augmentation des revenus d'intérêts de 1,4 million $, qui ont été compensées par l'augmentation des frais d'exploitation totalisant 8,0 millions $ principalement liée à l'abandon du programme ITAX et l'augmentation des impôts sur les bénéfices de 0,4 million $. Le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation utilisé pour établir les montants par action de base a augmenté, passant de 45,7 millions pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2005 à 45,8 millions pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2006, à la suite de l'exercice d'options précédemment accordées conformément aux régimes d'options d'achat d'actions d'Axcan. Le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires utilisé pour établir les montants dilués par action est demeuré stable à 55,0 millions pour les périodes de trois mois terminées les 30 septembre 2005 et 2006.

Le bénéfice net était de 39,1 millions $ soit un bénéfice par action de base de 0,86 $ et un bénéfice dilué par action de 0,79 $ pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006, comparativement à 26,4 millions $ ou 0,58 $ de bénéfice par action de base et 0,56 $ de bénéfice dilué par action pour l'exercice précédent. Le bénéfice net pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006 tient compte de la charge liée à la rémunération à base d'actions se chiffrant à 3,6 millions $. Si la charge liée à la rémunération à base d'actions avait été comptabilisée au cours de l'exercice précédent, l'effet sur le bénéfice net de l'exercice terminé le 30 septembre 2005 aurait été de 4,3 millions $ ou 0,09 $ de bénéfice de base par action et 0,08 $ de bénéfice dilué par action réduisant ainsi le bénéfice net à 22,2 millions $, soit un bénéfice par action de base et dilué de 0,49 $ et un bénéfice dilué par action de 0,48 $. Le changement du bénéfice net pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006 résulte principalement de l'augmentation des produits de 41,0 millions $ et de l'augmentation des revenus d'intérêts de 4,2 millions $, qui ont été compensées en partie par l'augmentation des frais d'exploitation totalisant 23,6 millions $ et l'augmentation des impôts sur les bénéfices de 9,9 millions $.

P.C.G.R. du Canada

Les différences (en milliers de dollars) entre les P.C.G.R. des Etats-Unis et du Canada qui ont affecté le bénéfice net pour les périodes terminées les 30 septembre 2006 et 2005 sont résumées dans le tableau suivant :



Pour les périodes de trois mois Pour les exercices
terminées le 30 septembre terminés le 30 septembre
---------------------------------------------------------------------
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Bénéfice net selon
les P.C.G.R. des
Etats-Unis 8 272 9 149 39 119 26 425
Radiation d'un actif
incorporel (12 000) - (12 000) -
Intérêts implicites
sur les billets
convertibles (1 316) (1 205) (5 064) (4 631)
Charge relative au
régime de rémunération
à base d'actions - (1 063) - (4 590)
Amortissement des
frais d'acquisition
de nouveaux produits (15) (14) (54) (54)
Incidence fiscale des
ajustements ci-dessus 1 393 7 1 002 338
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice (perte)
net(te) selon les
P.C.G.R. du Canada (3 666) 6 874 23 003 17 488
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Le 5 mars 2003, la Société a clôturé une émission pour un montant de 125,0 millions $ en billets convertibles subordonnés à 4,25 % venant à échéance le 15 avril 2008. Compte tenu des conditions de cet emprunt, selon les P.C.G.R. du Canada, 24,2 millions $ a été porté à l'avoir des actionnaires à titre de composante de capitaux propres d'un emprunt convertible et 100,8 millions $ à la dette à long terme à titre de composante passif d'un emprunt convertible. Au cours de l'exercice terminé le 30 septembre 2006 des intérêts implicites de 5,1 millions $ (4,6 millions $ en 2005) ont été imputés à la composante passif.

Selon les P.C.G.R. du Canada, l'incidence de la rémunération à base d'actions est comptabilisée en utilisant la méthode de la juste valeur depuis le 1er octobre 2004. Selon les P.C.G.R. des Etats-Unis, l'incidence de la rémunération à base d'actions est comptabilisée en utilisant la méthode de la juste valeur depuis le 1er octobre 2005.

Selon les P.C.G.R. du Canada, les dépenses de recherche et développement sont présentées déduction faite des crédits d'impôt y afférents, qui représentent entre 5 % et 10 % du montant global de ces frais. Selon les P.C.G.R. des Etats-Unis, ces crédits d'impôt sont présentés en diminution des impôts sur les bénéfices.

Selon les P.C.G.R. des Etats-Unis, les travaux de recherche en cours acquis sont imputés aux résultats à la date d'acquisition lorsqu'aucun autre usage futur alternatif n'a été identifié. Selon les P.C.G.R. du Canada, les travaux de recherche en cours acquis sont reportés et amortis à compter de la date de la mise en production commerciale ou radié si le projet pour lequel ils ont été acquis est abandonné.

Liquidité et situation financière

Les espèces et quasi-espèces et les placements temporaires d'Axcan ont augmenté de 75,4 millions $ (77,3 %) à 173,0 millions $ au 30 septembre 2006, par rapport à 97,6 millions $ au 30 septembre 2005. Au 30 septembre 2006, le fonds de roulement était de 197,8 millions $ comparativement à 132,0 millions $ au 30 septembre 2005, une augmentation de 65,8 millions $ (49,8 %). Ces augmentations sont principalement dues aux fonds générés par les activités d'exploitation, au montant de 84,3 millions $, pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006.

Incluant les espèces, les quasi-espèces et les placements temporaires au 30 septembre 2006 ainsi que la ligne de crédit décrite ci-après, Axcan avait jusqu'à 298,0 millions $ de liquidités disponibles.

L'actif total a augmenté de 54,4 millions $ (soit 8,5 %) à 695,8 millions $ au 30 septembre 2006, par rapport à 641,4 millions $ au 30 septembre 2005. L'avoir des actionnaires a augmenté de 49,8 millions $ (soit 11,9 %) à 467,4 millions $ au 30 septembre 2006, de 417,6 millions $ au 30 septembre 2005.

Historiquement, Axcan a financé la recherche et développement, les activités d'exploitation, les acquisitions, les paiements d'étape et les investissements à partir du produit des émissions publiques et privées de ses actions et de ses billets convertibles, des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation et des emprunts provenant de ses partenaires de coentreprises et d'institutions financières. Depuis son entrée sur le marché boursier canadien en décembre 1995, Axcan a réuni environ 243,0 millions $, issus de la vente de ses actions et 125,0 millions $ de la vente de billets convertibles. De plus, Axcan a contracté, et depuis remboursé, des emprunts auprès d'institutions financières afin de financer l'acquisition d'Axcan Scandipharm Inc. et auprès de Schwarz Pharma Inc., un partenaire en coentreprise, afin de financer l'acquisition d'URSO.

Les dépenses de recherche et développement d'Axcan ont atteint un total de 31,9 millions $ pour l'exercice 2005 et 39,8 millions $ pour l'exercice 2006. Axcan estime que ses espèces, quasi-espèces et ses placements temporaires, avec les fonds provenant des activités d'exploitation, seront suffisants pour répondre à ses besoins de trésorerie d'exploitation, y compris le développement de produits par le biais des activités de recherche et développement, les dépenses en immobilisations et le remboursement de la dette. Axcan est d'avis que l'obtention d'approbations réglementaires additionnelles pour de nouveaux produits et de nouvelles indications développées par ses efforts de recherche et de développement contribueront de manière significative à l'augmentation des fonds générés. Toutefois, Axcan évalue régulièrement des produits et autres possibilités d'acquisition, et pourrait de ce fait avoir recours à une dette supplémentaire ou à un financement par émission d'actions. Axcan ne peut pas avoir la garantie qu'un tel financement, s'il s'avère nécessaire, sera disponible ou que les conditions de financement seront acceptables.

Entente de crédit

La Société dispose d'une entente de crédit auprès d'un syndicat bancaire. L'entente de crédit consiste en une ligne de crédit rotative re-négociable à 364 jours de 125,0 millions $, avec clause de sortie de deux ans échéant le 20 septembre 2009.

Les emprunts effectués conformément à cette entente de crédit sont garantis par une hypothèque mobilière de premier rang établie en faveur des prêteurs sur tous les actifs et biens détenus par Axcan et ses filiales importantes et l'entente prévoit la nécessité de se conformer à certains ratios financiers. Parmi les restrictions imposées par l'entente de crédit, une stipulation limite les dividendes en espèces, les rachats d'actions (autres que les actions rachetables émises dans le cadre d'une acquisition permise) et autres distributions similaires aux actionnaires à 10 % du bénéfice net d'Axcan de l'exercice financier précédent. Au 30 septembre 2006, Axcan respectait toutes les conditions de l'entente de crédit.

Le taux d'intérêt de l'entente de crédit varie selon le levier financier de la Société entre 25 points de base et 100 points de base au-dessus du taux préférentiel canadien et du taux de base des Etats-Unis et entre 125 points de base et 200 points de base au-dessus du taux LIBOR ou du taux des acceptations bancaires. La ligne de crédit prévoit aussi des droits d'accès entre 25 et 37,5 points de base. La facilité peut être utilisée en dollars des Etats-Unis, en dollars canadiens ou l'équivalent en Euros. Au 30 septembre 2006, il n'y avait aucun montant utilisé relativement à cette ligne de crédit.

Billets convertibles subordonnés et autres dettes à long terme

La dette à long terme, incluant les versements exigibles au cours du prochain exercice, se chiffre à 126,2 millions $ au 30 septembre 2006 comparativement à 127,8 millions $ au 30 septembre 2005. Au 30 septembre 2006, la dette à long terme inclut 1,2 million $ d'obligations en vertu de contrats de location-acquisition et les billets convertibles subordonnés de 125,0 millions $ portant intérêt à 4,25 %, émis le 5 mars 2003 et arrivant à échéance en 2008.

Les billets subordonnés sont convertibles en 8 924 113 actions ordinaires pendant toute période de conversion trimestrielle, si le cours de clôture des actions ordinaires de la Société pendant au moins 20 jours de Bourse consécutifs durant la période de 30 jours de Bourse consécutifs se terminant le premier jour de la période de conversion représente plus de 110 % du prix de conversion en vigueur ce trentième jour de Bourse. Les billets sont aussi convertibles pendant la période de cinq jours ouvrables suivant toute période de 10 jours de Bourse consécutifs durant laquelle la moyenne quotidienne des cours des billets représentait moins de 95 % de la valeur de conversion moyenne des billets durant cette période. Les détenteurs peuvent aussi convertir leurs billets, à la suite de transactions corporatives spécifiques ou, si la Société a demandé le rachat des billets. Depuis le 20 avril 2006, la Société peut, à sa discrétion, racheter les billets, en tout ou en partie à un prix de rachat variant de 101,70 % à 100,85 % du capital plus tout intérêt couru et impayé à la date de rachat. Les billets comprennent une clause permettant le rachat des billets au comptant à la discrétion de la Société à la suite de certains changements dans le traitement fiscal.

Flux de trésorerie

Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation ont diminué de 0,2 million $, passant de 22,7 millions $ pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005 à 22,5 millions $ pour le trimestre terminé le 30 septembre 2006. Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation ont augmenté de 16,6 millions $, passant de 67,7 millions $ pour l'exercice terminé le 30 septembre 2005 à 84,3 millions $ pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006. Cette augmentation est principalement due à l'augmentation du bénéfice net de 18,5 millions $ avant la baisse de valeur partielle d'actifs incorporels. Les flux de trésorerie utilisés par les activités de financement ont été de 0,4 million $ pour le trimestre terminé le 30 septembre 2006. Les flux de trésorerie utilisés par les activités d'investissement pour le trimestre terminé le 30 septembre 2006 ont été de 59,7 millions $, principalement attribuable à l'acquisition nette de placements temporaires de 57,4 millions $ et la trésorerie utilisée pour l'acquisition d'immobilisations corporelles et d'actifs incorporels pour 2,3 millions $. Les flux de trésorerie utilisés par les activités d'investissement pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006 ont été de 108,1 millions $, principalement attribuables aux acquisitions nettes de placements temporaires de 99,5 millions $ et la trésorerie utilisée pour l'acquisition d'immobilisations corporelles et d'actifs incorporels pour 8,6 millions $. Les flux de trésorerie utilisés par les activités d'investissement pour l'exercice terminé le 30 septembre 2005 ont été de 8,1 millions $ principalement attribuable aux acquisitions nettes de placements temporaires de 1,7 million $, plus la trésorerie utilisée pour l'acquisition d'immobilisations corporelles de 6,3 millions $.

Ententes hors bilan

Axcan n'a aucune opération, entente ou autre relation avec des entités non consolidées qui sont susceptibles d'affecter ses résultats d'exploitation, sa liquidité ou ses ressources financières. Axcan n'a aucune entité à usage particulier ou limité lui ayant fourni du financement hors bilan, un support de liquidité ou de marché ou de risque de crédit, n'est pas engagé dans des opérations de crédit-bail, de couverture, de recherche et développement ou autres ententes qui exposent la Société à un passif qui n'est pas reflété aux états financiers consolidés.

Engagements contractuels

Le tableau suivant résume les engagements contractuels significatifs (en milliers de dollars) de la Société au 30 septembre 2006 ainsi que les conséquences prévues de ces engagements sur les liquidités et les flux de trésorerie des exercices futurs. Ce tableau tient compte de nos billets subordonnés convertibles mentionnés précédemment mais ne tient pas compte des montants déjà enregistrés comme passif à court terme au 30 septembre 2006 ou de certains autres engagements d'achat tel que discuté plus bas :



Pour les exercices se terminant le 30 septembre
---------------------------------------------------------------------
2011 et
2007 2008 2009 2010 suivants
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $ $
Dette à long
terme 681 125 457 108 - -
Contrats de
location 2 100 1 144 305 66 47
Autres
engagements 2 590 1 580 993 655 474
---------------------------------------------------------------------
5 371 128 181 1 406 721 521
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Les bons de commande pour matières premières, produits finis et autres biens et services ne sont pas inclus au tableau ci-haut. La direction n'est pas en mesure de déterminer le total de ces bons de commande qui représentent des engagements contractuels étant donné que les bons de commande peuvent représenter des autorisations d'achat plutôt que des engagements juridiques. Pour les fins de ce tableau, un engagement contractuel d'achat de biens ou services est défini comme une entente qui est exécutoire et qui nous engage légalement et qui spécifie tous les termes importants, incluant : la quantité précise ou minimale ; le prix précis, minimum ou variable ; et le moment approximatif de la transaction. Les bons de commande d'Axcan sont établis en fonction des besoins à court terme et sont exécutés par des fournisseurs dans des délais relativement courts. La Société n'a pas d'engagement d'achat important pour de la matière première ou des produits finis à des prix ou pour des quantités minimales excédant ses besoins prévus à court terme. Axcan a aussi conclu des ententes de services en sous-traitance; toutefois, les engagements en vertu de ces ententes n'étaient pas significatifs et ces ententes contiennent généralement des dispositions permettant la résiliation sans pénalité importante à l'exception d'ententes pour services de soutien au système d'information et services de gestion des ventes. Comme les paiements d'étape dépendent principalement de l'obtention d'approbations réglementaires de produits en développement, ils n'ont pas d'échéance précise.

Le moment prévu des paiements d'engagements contractuels énumérés ci-haut est estimé en fonction de l'information présentement disponible. Le moment et le montant réels des paiements pourraient différer en fonction du moment de la réception de biens ou services ou pour certains engagements, des changements aux montants établis.

Effets des énoncés récents en matière de comptabilité aux Etats-Unis

En décembre 2004, le FASB a publié le SFAS No 123R intitulé, "Share-Based Payment". Le SFAS No 123R exige que toutes les entités reconnaissent la charge de rémunération liée aux attributions à base d'actions, incluant les options accordées aux employés. Le SFAS No 123R élimine la possibilité de comptabiliser les transactions de rémunération à base d'actions en utilisant l'APB No 25 "Accounting for Stock Issued to Employees" et en général exige plutôt que de telles transactions soient comptabilisées en utilisant la méthode basée sur la juste valeur. Les sociétés ouvertes sont obligées de mesurer la rémunération à base d'actions, considérée comme capitaux propres, en évaluant l'instrument reçu par l'employé à sa juste valeur à la date d'octroi. Antérieurement, cette rémunération était mesurée à la valeur intrinsèque en accord avec l'APB No 25 et le SFAS No 123 "Accounting for Stock-Based Compensation". La Société a mis en application l'énoncé pour l'exercice financier 2006, en utilisant l'approche transitoire modifiée d'une manière prospective. L'adoption de cette nouvelle règle a résulté en une augmentation de la charge de rémunération de 3,6 millions $ pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006.

Couverture par les bénéfices

Selon les P.C.G.R. des Etats-Unis, pour la période de douze mois terminée le 30 septembre 2006, les besoins pour intérêts se chiffraient à 6,1 millions $ sur une base pro forma et le ratio de couverture par les bénéfices, défini comme le ratio des bénéfices avant intérêts et impôts sur les bénéfices sur les besoins pour intérêts pro forma, était de 10,40 pour un.

Selon les P.C.G.R. du Canada, pour la période de douze mois terminée le 30 septembre 2006, les besoins pour intérêts se chiffraient à 11,6 millions $ sur une base pro forma et le ratio de couverture par les bénéfices était de 4,62 pour un. La principale différence entre le ratio de couverture par les bénéfices selon les P.C.G.R. du Canada et les P.C.G.R. des Etats-Unis provient de l'ajout des intérêts implicites de 5,5 millions $, tel que requis par les P.C.G.R. du Canada.

Facteurs de risque

Axcan s'expose à des risques liés au marché des capitaux, comprenant les variations des taux de change des devises étrangères et des taux d'intérêts. Axcan n'utilise pas d'instruments financiers à des fins de spéculation ou de vente. Axcan n'utilise pas de financement hors bilan ou de sociétés à détenteurs de droits variables. L'inflation n'a pas eu de répercussion significative sur les résultats d'exploitation d'Axcan. Des risques autres que ceux décrits plus bas peuvent être trouvés dans la "Partie III - Activités d'Axcan", de la Notice Annuelle d'Information de la Société.

Risque lié aux devises étrangères

Axcan a des activités à l'échelle internationale, toutefois, une large partie de ses revenus et dépenses et de ses dépenses en immobilisation est effectuée en dollars des Etats-Unis. Les risques encourus par Axcan concernant la fluctuation du taux de change sont réduits car, en général, les produits d'Axcan réalisés en devises autres que le dollar américain sont comparables aux coûts encourus dans la même devise. Axcan prévoit conserver cette parité.

Risque lié au taux d'intérêt

L'objectif principal de la politique d'investissement d'Axcan est la protection du capital, et pour cette raison, les investissements sont effectués dans des valeurs corporatives et gouvernementales de première classe à échéances variées, mais en règle générale de moins de 180 jours. Axcan ne s'expose donc pas de manière significative au risque lié au taux d'intérêt et tout changement défavorable de 100 points de base survenant dans les taux d'intérêts n'aurait pas de répercussion significative sur les résultats d'exploitation consolidés d'Axcan, sa situation financière ou ses flux de trésorerie. Axcan s'expose à des risques liés au taux d'intérêt sur les emprunts lorsqu'elle utilise ses facilités de crédit. Les intérêts en vertu des ententes de crédit sont basés sur le taux LIBOR, sur le taux de base du dollar des Etats-Unis, sur le taux préférentiel en dollar canadien ou sur les acceptations bancaires en dollar canadien. Selon les prévisions d'emprunts en vertu des facilités de crédit, une variation défavorable de 100 points de base n'aurait pas de répercussion significative sur les résultats d'exploitation consolidés d'Axcan, sur sa situation financière ou ses flux de trésorerie.

Approvisionnement et fabrication

Axcan est dépendante de tiers pour l'approvisionnement en ingrédients actifs et pour la fabrication de la plupart de ses produits. Bien qu'Axcan cherche à s'assurer d'avoir des fournisseurs de remplacement, il se peut qu'Axcan soit dans l'impossibilité d'obtenir de ces tiers les ingrédients actifs ou les produits finis, que les ingrédients actifs ou les produits ne soient pas conformes aux normes ou bien que les prix auxquels Axcan les achète augmentent et qu'Axcan se trouve dans l'impossibilité de localiser d'autres sources d'approvisionnement dans un délai raisonnable. Si l'une ou l'autre de ces situations survient, Axcan peut se trouver dans l'impossibilité de poursuivre la commercialisation de ses produits ; ses ventes et sa rentabilité seraient alors affectées de manière négative.

Volatilité du cours des actions

Le cours du marché des actions d'Axcan est sujet à la volatilité. Des différences relevées entre les résultats financiers ou scientifiques comparés aux attentes des analystes qui suivent les activités de la Société peuvent avoir des répercussions importantes sur le cours des actions d'Axcan.

Autre

La Société ne croit pas que des décisions défavorables dans aucune réclamation possible relativement à des cotisations d'impôts futures ou que tout montant qu'elle pourrait avoir à payer auront un effet défavorable significatif sur sa situation financière, ses flux de trésorerie ou la tendance générale des résultats d'exploitation. Il existe une possibilité d'un effet défavorable significatif sur les résultats d'exploitation de la période durant laquelle le dossier en question serait éventuellement résolu, s'il est résolu de façon défavorable, ou au cours de la période durant laquelle une conclusion défavorable deviendrait probable et raisonnablement quantifiable.

Déclarations prospectives

Le présent document contient certains énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de la Société liées aux activités futures. Dans la mesure où des déclarations contenues dans ce document contiennent de l'information qui n'est pas de nature historique, ces déclarations sont essentiellement prospectives et sont souvent identifiées par des mots comme "anticiper", "prévoir", "estimer", "évaluer", "projeter", "planifier" et "croire". Ces énoncés prospectifs incluent, mais sans s'y limiter, la croissance prévue des ventes de la Société et la croissance prévue des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation résultant des dépenses de recherche et développement de la Société. Des énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes. Les résultats réels peuvent être sensiblement différents de ceux qu'anticipe la Société et qui sont décrits ci-dessus. Ils dépendent d'un certain nombre de facteurs incluant, mais sans s'y limiter, l'exécution favorable et dans des délais raisonnables des études cliniques, les difficultés à prévoir les approbations de la FDA ou d'autres organismes réglementaires, la commercialisation d'un médicament ou d'une thérapie après réception de l'approbation, les difficultés à prédire la réception favorable et la demande pour les produits pharmaceutiques, l'effet des produits concurrents et l'établissement des prix, les coûts associés au développement de nouveaux produits et leur lancement, la disponibilité des matières premières, la protection de notre propriété intellectuelle, les variations dans nos résultats d'exploitation et autres risques détaillés de temps à autre par les dépôts de la Société auprès de la Securities and Exchange Commission et des Commissions des Valeurs Mobilières Canadiennes. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs de la Société. La Société n'est pas dans l'obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs.

Cette analyse par la direction a été préparée en date du 29 novembre 2006. Des informations additionnelles sur la Société sont disponibles par le dépôt de communiqués de presse, d'états financiers trimestriels et de sa notice annuelle d'information sur le site Internet SEDAR.

Pour le compte de la direction,

(signé)

Steve Gannon, Premier vice-président, finances et chef de la direction financière



AXCAN PHARMA INC.
Bilans consolidés
---------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars des Etats-Unis, sauf les données relatives
aux actions)
30 septembre 30 septembre
2006 2005
-----------------------------------------------------------------------
Actif (non vérifié)
$ $
Actif à court terme
Espèces et quasi-espèces 55 830 79 969
Placements temporaires, disponibles à la vente 117 151 17 619
Débiteurs, montant net 30 939 37 587
Impôts sur les bénéfices à recevoir 8 987 8 351
Stocks (note 3) 37 349 36 016
Frais payés d'avance et dépôts 3 699 1 771
Impôts reportés 8 423 9 044
-----------------------------------------------------------------------
Total de l'actif à court terme 262 378 190 357

Immobilisations corporelles, montant net 28 817 31 673
Actifs incorporels, montant net (note 4) 375 680 388 921
Ecart d'acquisition, montant net 27 467 27 467
Frais d'émission d'emprunts reportés, montant net 1 475 2 577
Impôts reportés - 412
-----------------------------------------------------------------------
Total de l'actif 695 817 641 407
-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------

Passif

Passif à court terme
Comptes fournisseurs et frais courus 60 733 52 990
Impôts sur les bénéfices à payer 2 099 3 247
Versements sur la dette à long terme 681 1 497
Impôts reportés 1 104 602
-----------------------------------------------------------------------
Total du passif à court terme 64 617 58 336

Dette à long terme 125 565 126 332
Impôts reportés 38 211 39 135
-----------------------------------------------------------------------
Total du passif 228 393 223 803
-----------------------------------------------------------------------

Avoir des actionnaires
Capital-actions
Actions privilégiées, sans valeur nominale et
dont le nombre autorisé est illimité, aucune
action émise - -
Actions privilégiées, série A, sans valeur
nominale et dont le nombre autorisé est
de 14 175 000, aucune action émise - -
Actions privilégiées, série B, sans valeur
nominale et dont le nombre autorisé est
de 12 000 000, aucune action émise - -
Actions ordinaires, sans valeur nominale et
dont le nombre autorisé est illimité,
45 800 581 émises et en circulation au
30 septembre 2006 et 45 682 175 au
30 septembre 2005 262 786 261 714
Bénéfices non répartis 177 906 138 787
Surplus d'apport 4 967 1 329
Autres éléments du résultat global cumulés 21 765 15 774
---------------------------------------------------------------------
Total de l'avoir des actionnaires 467 424 417 604
---------------------------------------------------------------------
Total du passif et de l'avoir des actionnaires 695 817 641 407
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Voir les notes complémentaires aux états financiers consolidés.
Ces états financiers intermédiaires devraient être lus en parallèle
avec les états financiers consolidés annuels.



AXCAN PHARMA INC.
Avoir des actionnaires et résultat global consolidés
---------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars des Etats-Unis, sauf les données relatives
aux actions)
(non vérifié)
Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
Actions
ordinaires
(nombre)
Solde au début
de la période 45 780 290 45 674 674 45 682 175 45 562 336
Actions émises
conformément
aux régimes
d'options
d'achat
d'actions
en contrepartie
d'espèces 20 291 7 501 118 406 119 839
---------------------------------------------------------------------
Solde à la fin
de la période 45 800 581 45 682 175 45 800 581 45 682 175
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

$ $ $ $

Actions
ordinaires
Solde au début
de la période 262 594 261 531 261 714 260 643
Actions émises
conformément
aux régimes
d'options d'achat
d'actions
en contrepartie
d'espèces 192 183 1 072 1 071
---------------------------------------------------------------------
Solde à la fin
de la période 262 786 261 714 262 786 261 714
---------------------------------------------------------------------

Bénéfices non
répartis
Solde au début
de la période 169 634 129 638 138 787 112 362
Bénéfice net 8 272 9 149 39 119 26 425
---------------------------------------------------------------------
Solde à la fin
de la période 177 906 138 787 177 906 138 787
---------------------------------------------------------------------

Surplus d'apport
Solde au début
de la période 4 128 1 329 1 329 -
Charge relative
au régime de
rémunération
à base d'actions 812 - 3 554 -
Economie d'impôts
sur les bénéfices
relative à
l'exercice
d'options d'achat
d'actions 27 - 84 1 329
---------------------------------------------------------------------
Solde à la fin
de la période 4 967 1 329 4 967 1 329
---------------------------------------------------------------------

Autres éléments
du résultat global
cumulés
Solde au début de
la période 22 576 16 003 15 774 19 071
Ajustements au
titre de l'écart
de conversion (811) (229) 5 991 (3 297)
---------------------------------------------------------------------
Solde à la fin
de la période 21 765 15 774 21 765 15 774
---------------------------------------------------------------------
Total de l'avoir
des actionnaires 467 424 417 604 467 424 417 604
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Résultat global
Ajustements au
titre de l'écart
de conversion (811) (229) 5 991 (3 297)
Bénéfice net 8 272 9 149 39 119 26 425
---------------------------------------------------------------------
Total du résultat
global 7 461 8 920 45 110 23 128
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Voir les notes complémentaires aux états financiers consolidés.
Ces états financiers intermédiaires devraient être lus en parallèle
avec les états financiers consolidés annuels.



AXCAN PHARMA INC.
Flux de trésorerie consolidés
---------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars des Etats-Unis)
(non vérifié)
Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Exploitation
Bénéfice net 8 272 9 149 39 119 26 425
Eléments hors
caisse
Amortissement des
frais d'émission
d'emprunts
reportés 281 275 1 117 1 100
Autres
amortissements 5 922 5 492 22 823 21 532
Baisse de valeur
partielle d'actifs
incorporels - - 5 800 -
Perte sur cession
et baisse de
valeur
d'équipement 1 064 - 1 064 -
Charge relative
au régime de
rémunération
à base d'actions 812 - 3 554 -
Variation de
monnaies
étrangères (954) 222 (739) (84)
Impôts reportés 551 769 516 (3 261)
Variations
d'éléments du
fonds de roulement
Débiteurs (1 351) 2 158 7 338 8 648
Impôts sur les
bénéfices à
recevoir 991 (1 318) (260) 1 610
Stocks 4 051 923 (402) 1 490
Frais payés
d'avance et
dépôts 667 1 646 (1 812) 1 861
Comptes
fournisseurs et
frais courus 6 068 1 766 7 263 4 429
Impôts sur les
bénéfices à
payer (3 918) 1 596 (1 047) 3 995
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
liés aux activités
d'exploitation 22 456 22 678 84 334 67 745
---------------------------------------------------------------------

Investissement
Acquisitions de
placements
temporaires (68 046) (6 950) (117 151) (14 519)
Cessions de
placements
temporaires 10 622 - 17 619 12 822
Acquisitions
d'immobilisations
corporelles (2 269) (1 182) (4 038) (6 330)
Acquisitions
d'actifs
incorporels (40) (7) (4 569) (51)
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
liés aux activités
d'investissement (59 733) (8 139) (108 139) (8 078)
---------------------------------------------------------------------

Financement
Emprunt à long
terme 634 - 634 -
Remboursements
d'emprunts à long
terme (1 193) (457) (2 322) (1 857)
Frais d'émission
d'emprunts reportés - - - (589)
Emission d'actions 192 183 1 072 1 071
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
liés aux activités
de financement (367) (274) (616) (1 375)
---------------------------------------------------------------------

Gain (perte) de
change sur espèces
libellées en
monnaies étrangères (27) 37 282 (302)
---------------------------------------------------------------------

Augmentation
(diminution) nette
des espèces et
quasi-espèces (37 671) 14 302 (24 139) 57 990
Espèces et
quasi-espèces au
début de la
période 93 501 65 667 79 969 21 979
---------------------------------------------------------------------

Espèces et
quasi-espèces
à la fin de la
période 55 830 79 969 55 830 79 969
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Informations
supplémentaires
Intérêts encaissés 1 290 562 4 562 1 256
Intérêts versés 24 41 5 416 5 626
Impôts sur les
bénéfices versés 6 766 2 815 19 568 6 984
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Voir les notes complémentaires aux états financiers consolidés.
Ces états financiers intermédiaires devraient être lus en parallèle
avec les états financiers consolidés annuels.



AXCAN PHARMA INC.
Résultats consolidés
---------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars des Etats-Unis, sauf les données relatives
aux actions)
(non vérifié)
Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Produits 72 251 66 987 292 317 251 343
---------------------------------------------------------------------

Coût des
marchandises
vendues (a) 18 261 18 299 72 772 71 534
Frais de vente et
d'administration (a) 21 548 21 068 93 338 85 997
Frais de recherche
et de
développement (a) 15 347 8 206 39 789 31 855
Amortissements 5 922 5 492 22 823 21 532
Baisse de valeur
partielle d'actifs
incorporels - - 5 800 -
---------------------------------------------------------------------
61 078 53 065 234 522 210 918
---------------------------------------------------------------------

Bénéfice
d'exploitation 11 173 13 922 57 795 40 425
---------------------------------------------------------------------

Frais financiers 1 729 1 847 6 988 7 140
Revenus d'intérêts (2 131) (659) (5 468) (1 340)
Perte (gain) sur
conversion de
devises étrangères (447) 162 (1 110) (213)
---------------------------------------------------------------------
(849) 1 350 410 5 587
---------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant
impôts sur les
bénéfices 12 022 12 572 57 385 34 838
Impôts sur les
bénéfices 3 750 3 423 18 266 8 413
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 8 272 9 149 39 119 26 425
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Bénéfice par
action ordinaire
De base 0,18 0,20 0,86 0,58
Dilué 0,17 0,19 0,79 0,56
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Nombre moyen
pondéré d'actions
ordinaires
De base 45 790 628 45 679 973 45 741 419 45 617 703
Dilué 55 031 340 55 016 910 55 064 496 55 219 202
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

(a) Excluant les amortissements

Voir les notes complémentaires aux états financiers consolidés.
Ces états financiers intermédiaires devraient être lus en parallèle
avec les états financiers consolidés annuels.



AXCAN PHARMA INC.
Notes complémentaires aux états financiers consolidés
(les montants dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars
des Etats-Unis, sauf les données relatives aux actions)
(non vérifié)


1. Principales conventions comptables

Les états financiers non vérifiés ci-joints sont conformes aux P.C.G.R. des Etats-Unis applicables aux états financiers intermédiaires et ne comprennent pas toute l'information exigée pour des états financiers complets. Ces états financiers sont aussi conformes aux conventions comptables décrites dans les états financiers vérifiés de la Société pour l'exercice terminé le 30 septembre 2005 à l'exception de la modification mentionnée à la note 2. Les états financiers intermédiaires et les notes complémentaires aux étals financiers consolidés doivent être lus en tenant compte des états financiers vérifiés de la Société pour l'exercice terminé le 30 septembre 2005. Au besoin, les états financiers comprennent des montants qui ont été établis selon des estimations éclairées et les meilleurs jugements de la direction. Les résultats d'exploitation pour les périodes intermédiaires présentées ne sont pas nécessairement représentatifs des résultats qui sont attendus pour l'exercice.

2. Modification de conventions comptables

En décembre 2004, le Financial Accounting Standards Board ("FASB") a publié le Statement of Financial Accounting Standards ("SFAS") No 123R intitulé, "Share-Based Payment". Le SFAS No 123R exige que toutes les entités reconnaissent la charge de rémunération liée aux attributions à base d'actions, incluant les options accordées aux employés. Le SFAS No 123R élimine la possibilité de comptabiliser les transactions de rémunération à base d'actions en utilisant l'APB No 25 "Accounting for Stock Issued to Employees" et en général exige plutôt que de telles transactions soient comptabilisées en utilisant la méthode basée sur la juste valeur. Les sociétés ouvertes sont obligées de mesurer la rémunération à base d'actions, considérée comme capitaux propres, en évaluant l'instrument reçu par l'employé à sa juste valeur à la date d'octroi. Antérieurement, cette rémunération était mesurée à la valeur intrinsèque en accord avec l'APB No 25 et le SFAS No 123 "Accounting for Stock-Based Compensation". La Société a mis en application l'énoncé pour l'exercice financier 2006, en utilisant l'approche transitoire modifiée d'une manière prospective.

Si cette modification avait été appliquée à l'exercice précédent, le bénéfice net, le bénéfice par action de base et le bénéfice par action dilué de la Société pour les périodes terminées le 30 septembre 2005 auraient été réduits, sur une base pro-forma, comme suit :



Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2005 2005 2005 2005
---------------------------------------------------------------------
Réel Pro-forma Réel Pro-forma
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Bénéfice net 9 149 8 088 26 425 22 151
Bénéfice de base
par action 0,20 0,18 0,58 0,49
Bénéfice dilué par
action 0,19 0,17 0,56 0,48


La juste valeur des options octroyées pour les périodes terminées les
30 septembre 2006 et 2005 estimée avec le modèle d'évaluation du prix
des options Black-Scholes est comme suit :


Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
Juste valeur par
option - 6,62 $ 6,41 $ 7,01 $
Hypothèses utilisées
Volatilité prévue
du prix de l'action - 43% 42% 43%
Taux d'intérêt sans
risque - 3,58% 4,28% 3,94%
Durée de vie prévue
des options (années) - 6,0 5,8 6,0
Dividende prévu - - - -


3. Stocks


30 septembre 30 septembre
2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $

Matières premières et matériel de
conditionnement 15 979 18 710
Produits en cours 1 413 1 547
Produits finis 19 957 15 759
---------------------------------------------------------------------
37 349 36 016
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


4. Actifs incorporels


---------------------------------------------------------------------
30 septembre 2006
---------------------------------------------------------------------
Amortissement Coût non
Coût cumulé amorti
---------------------------------------------------------------------
$ $ $
Marques de commerce, licences
d'utilisation de marques de
commerce et droits de
fabrication avec une:
Durée de vie définie 347 117 59 404 287 713
Durée de vie indéfinie 100 342 12 375 87 967
---------------------------------------------------------------------
447 459 71 779 375 680
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


---------------------------------------------------------------------
30 septembre 2005
---------------------------------------------------------------------
Amortissement Coût non
Coût cumulé amorti
---------------------------------------------------------------------
$ $ $
Marques de commerce, licences
d'utilisation de marques de
commerce et droits de
fabrication avec une:
Durée de vie définie 334 749 45 841 288 908
Durée de vie indéfinie 112 430 12 417 100 013
---------------------------------------------------------------------
447 179 58 258 388 921
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Les acquisitions d'actifs incorporels de l'exercice terminé le 30 septembre 2006 incluent 4 495 999 $ représentant le paiement d'étape final pour le produit PHOTOFRIN.

Suite aux modifications budgétaires du gouvernement français qui ont eu comme conséquence le retrait de certains produits pharmaceutiques des formulaires gouvernementaux et le changement de prix d'autres produits, la Société a révisé la valeur nette et la durée de vie utile des actifs incorporels de sa filiale française.

Au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars 2006, une baisse de valeur permanente partielle de 5 800 000 $ a été comptabilisée pour une gamme de produits français, incluant TAGAMET et TRANSULOSE, étant donné que la valeur nette de ces produits excédait les flux monétaires estimatifs générés par ces mêmes produits.

Le coût des produits LACTEOL et ADEKs a été transféré des actifs incorporels à durée de vie indéfinie aux actifs incorporels à durée de vie définie à la suite de changements aux normes réglementaires applicables à ces produits ayant résulté en une modification de leur durée de vie utile. Le coût non amorti de ces produits au 1er octobre 2005, au montant de 13 520 565 $, est donc amorti sur une période de 15 ans.

5. Informations sectorielles

La Société considère qu'elle agit dans un seul secteur isolable, soit le domaine pharmaceutique puisque ses autres activités ne représentent pas une tranche importante de son actif sectoriel.

La Société exerce ses activités dans les territoires géographiques suivants :



Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Produits
Canada
Ventes
intérieures 8 866 9 054 37 956 34 412
Ventes
extérieures - - - -
Etats-Unis
Ventes
intérieures 48 885 42 625 195 954 155 261
Ventes
extérieures 996 1 264 5 801 4 394
Europe
Ventes
intérieures 10 989 10 899 43 374 46 225
Ventes
extérieures 2 251 3 105 8 702 10 857
Autres 264 40 530 194
---------------------------------------------------------------------
72 251 66 987 292 317 251 343
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


30 septembre 30 septembre
2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $
Immobilisations corporelles, actifs
incorporels et écart d'acquisition
Canada 36 409 39 506
Etats-Unis 125 084 127 915
Europe 239 323 252 509
Autres 31 148 28 131
---------------------------------------------------------------------
431 964 448 061
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Les produits sont attribués aux secteurs géographiques selon le pays
d'origine des ventes.


6. Informations sur les résultats consolidés


a) Frais financiers

Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $

Intérêts sur la
dette à long terme 1 358 1 422 5 416 5 542
Frais bancaires 30 71 154 165
Frais de financement 60 79 301 333
Amortissement des
frais d'émission
d'emprunts reportés 281 275 1 117 1 100
---------------------------------------------------------------------
1 729 1 847 6 988 7 140
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

b) Autres renseignements

Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $

Loyers 547 287 1 989 1 148
Amortissement des
immobilisations
corporelles 1 630 1 485 5 901 5 339
Amortissement des
actifs incorporels 4 292 4 007 16 922 16 193

c) Bénéfice par action ordinaire

Les tableaux suivants présentent le détail des numérateurs et
dénominateurs des calculs de bénéfice par action de base et dilué :

Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Bénéfice net
disponible aux
actionnaires
ordinaires
De base 8 272 9 149 39 119 26 425
Intérêts et
amortissement des
frais d'émission
d'emprunts
reportés relatifs
aux billets
convertibles
subordonnés, net
des impôts sur
les bénéfices 1 076 1 069 4 328 4 257
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net
disponible aux
actionnaires
ordinaires sur une
base diluée 9 348 10 218 43 447 30 682
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
Nombre moyen
pondéré d'actions
ordinaires
Nombre moyen
pondéré
d'actions
ordinaires
en circulation 45 790 628 45 679 973 45 741 419 45 617 703
Effet de
dilution des
options d'achat
d'actions 316 599 412 824 398 964 677 386
Effet de
dilution des
billets
convertibles
subordonnés 8 924 113 8 924 113 8 924 113 8 924 113
---------------------------------------------------------------------
Nombre moyen
pondéré d'actions
ordinaires
en circulation
ajusté 55 031 340 55 016 910 55 064 496 55 219 202
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Nombre d'actions
ordinaires en
circulation au
29 novembre 2006 45 868 785
---------------------------------------------------------------------


Des options portant sur l'acquisition de 1 155 744 et 706 950 actions ordinaires aux 30 septembre 2006 et 2005 respectivement n'ont pas été incluses dans le calcul du bénéfice dilué par action pour les exercices terminés le 30 septembre 2006 et 2005 respectivement puisque leur prix de levée était plus élevé que le cours moyen des actions ordinaires.

Les billets convertibles subordonnés de 125 000 000 $ sont convertibles en 8 924 113 actions ordinaires. Les détenteurs peuvent convertir leurs billets pendant toute période de conversion trimestrielle si le cours de clôture des actions ordinaires de la Société pendant au moins 20 jours de bourse consécutifs durant la période de 30 jours de bourse consécutifs se terminant le premier jour de la période de conversion représente plus de 110 % du prix de conversion en vigueur ce trentième jour de bourse. Les détenteurs peuvent aussi convertir leurs billets pendant la période de cinq jours ouvrables suivant toute période de 10 jours de bourse consécutifs durant laquelle la moyenne quotidienne des cours des billets représentait moins de 95 % de la valeur de conversion moyenne des billets durant cette période. Les détenteurs peuvent enfin convertir leurs billets à la suite de transactions corporatives spécifiques ou, si la Société a demandé le rachat des billets. Depuis le 20 avril 2006, la Société peut, à sa discrétion, racheter les billets, en tout ou en partie, à un prix variant entre 101,70 % et 100,85 % du capital plus tout intérêt couru et impayé à la date de rachat. Les billets comprennent une clause permettant le rachat des billets au comptant à la discrétion de la Société à la suite de certains changements dans le traitement fiscal.

d) Régime d'avantages aux employés

Une filiale de la Société possède un régime à cotisations déterminées ("le Régime") pour ses employés des Etats-Unis. Ce régime est accessible à pratiquement tous les employés des Etats-Unis. Les employés peuvent contribuer jusqu'à 15 % de leur salaire brut ou jusqu'à la limite imposée par le U.S. Internal Revenue Service. Au cours de l'exercice terminé le 30 septembre 2006, la Société a payé des contributions équivalentes totales de 385 018 $ (495 195 $ en 2005) à ce régime.

e) Charge de réorganisation

En rapport avec une réorganisation de ses opérations internationales causée par les modifications budgétaires du gouvernement français, la Société a entrepris une réduction de sa main d'oeuvre en Europe. A cette fin, le 2 mai 2006, la filiale française de la Société a communiqué un plan de réorganisation aux représentants de ses employés en France visant à réduire sa main d'oeuvre. Comme le plan a été mis en place, la Société a comptabilisé une charge de réorganisation non récurrente de 1 738 755 $ au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2006. Cette charge de réorganisation inclut les indemnités de départ de l'ordre de 1 305 501 $ et des honoraires professionnels et frais légaux pour assistance à la transition de l'ordre de 433 254 $. Au 30 septembre 2006, 1 035 270 $ a été payé en indemnités de départ et 390 764 $ en honoraires professionnels et frais légaux. Le solde au montant de 312 721 $ sera payé au cours de l'exercice se terminant le 30 septembre 2007.

7. Eventualités

La filiale Axcan Scandipharm Inc. ("Axcan Scandipharm") était citée comme défenderesse, avec d'autres tierces parties, dans plusieurs poursuites judiciaires se rapportant à la gamme de produits qu'elle commercialise sous la marque ULTRASE. De plus, le fabricant de la gamme de produits et les autres sociétés défenderesses ont réclamé le droit de récupérer les montants versés pour assurer leur défense et régler ces réclamations. Cette réclamation était fondée sur des questions d'indemnisation et de droit contractuel et les parties avaient convenu de régler le litige par arbitrage exécutoire. La Société a comptabilisé une provision de 2 900 000 $ pour couvrir tout règlement futur relativement aux réclamations d'indemnisation et poursuites judiciaires mentionnées ci-haut. Suite à une série de décisions rendues par l'arbitre en faveur d'Axcan Scandipharm, la Société a réévalué son risque et la provision a été renversée au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars 2006, réduisant par le fait même les frais de vente et d'administration du même montant pour l'exercice terminé le 30 septembre 2006.

8. Sommaire des différences entre les principes comptables généralement
reconnus des Etats-Unis et du Canada

Les états financiers intermédiaires consolidés ont été préparés conformément aux P.C.G.R. des Etats-Unis qui, dans le cas de la Société sont conformes, à tous égards importants, aux P.C.G.R. du Canada à l'exception des éléments ci-dessous :



Pour la Pour la
période de période de Pour Pour
trois mois trois mois l'exercice l'exercice
terminée le terminée le terminé le terminé le
30 septembre 30 septembre 30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Ajustements
des résultats

Bénéfice net
selon les
P.C.G.R. des
Etats-Unis 8 272 9 149 39 119 26 425
Radiation d'un
actif incorporel (12 000) - (12 000) -
Intérêts
implicites sur
les billets
convertibles (1 316) (1 205) (5 064) (4 631)
Charge relative
au régime de
rémumération
à base d'actions - (1 063) - (4 590)
Amortissement des
frais
d'acquisition
de nouveaux
produits (15) (14) (54) (54)
Incidence fiscale
des ajustements
ci-dessus 1 393 7 1 002 338
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice (perte)
net(te) selon
les P.C.G.R. du
Canada (3 666) 6 874 23 003 17 488
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Bénéfice (perte)
net(te) par action
selon les P.C.G.R.
du Canada

De base (0,08) 0,15 0,50 0,38
Dilué (0,08) 0,15 0,50 0,38



30 septembre 2006 30 septembre 2005
---------------------------------------------------------------------
P.C.G.R. des P.G.C.R. du P.C.G.R. des P.C.G.R. du
Etats-Unis Canada Etats-Unis Canada
---------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Ajustements au
bilan

Actif à court
terme 262 378 262 378 190 357 190 357
Immobilisations
corporelles 28 817 28 817 31 673 31 673
Actifs
incorporels 375 680 375 936 388 921 401 229
Ecart
d'acquisition 27 467 28 862 27 467 28 862
Frais d'émission
d'emprunts
reportés 1 475 1 475 2 577 2 577
Actif d'impôts
reportés - - 412 412
Passif à court
terme 64 617 64 617 58 336 58 336
Dette à long
terme 125 565 117 549 126 332 113 250
Passif d'impôts
reportés 38 211 38 308 39 135 40 234
Avoir des
actionnaires
Composante de
capitaux propres
d'une dette
convertible - 24 239 - 24 239
Capital-actions 262 786 274 675 261 714 273 022
Bénéfices non
répartis 177 906 135 809 138 787 112 806
Surplus
d'apport 4 967 16 348 1 329 13 293
Redressements
cumulés de
conversion
des devises 21 765 25 923 15 774 19 930


Renseignements

  • Axcan Pharma Inc.
    Isabelle Adjahi
    Directrice, relations avec les investisseurs
    450-467-2600, poste 2000
    www.axcan.com