Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

25 mai 2015 08h15 HE

Baisse des mises en chantier d'habitations à Edmonton en 2015 et 2016

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwired - 25 mai 2015) - Selon l'édition du printemps 2015 du rapport Perspectives du marché de l'habitation publiée aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le nombre total d'habitations mises en chantier dans la région métropolitaine de recensement (RMR) d'Edmonton devrait diminuer légèrement en 2015 et encore en 2016 pour s'établir à 13 800 et à 11 500, respectivement.

« La réduction des gains d'emplois, l'augmentation du taux d'inoccupation et un choix accru sur le marché de la revente entraîneront un ralentissement de la construction résidentielle durant la dernière partie de l'année 2015 et en 2016, a affirmé Christina Butchart, analyste principale de marché à la SCHL pour la RMR d'Edmonton. De ce fait, le nombre de mises en chantier subira une faible baisse en 2015, suivie d'une plus substantielle en 2016. »

Selon les prévisions, 6 400 maisons individuelles seront commencées en 2015, et 6 000 en 2016. « La demande de maisons individuelles neuves diminuera, car la croissance de l'emploi ralentit, le solde migratoire baisse, et le marché du neuf fait face à la concurrence exercée par une offre accrue sur le marché de la revente. Par conséquent, les stocks d'habitations neuves devraient monter et entraîner une autre réduction des mises en chantier de maisons individuelles en 2016 », a ajouté Mme Butchart.

Les mises en chantier de logements collectifs (jumelés, maisons en rangée et appartements) devraient atteindre le chiffre de 7 400, car la vigueur observée au premier trimestre de 2015 permettra au marché d'afficher une progression. Toutefois, l'activité ralentira pendant le reste de l'année ainsi qu'en 2016 par suite de la pression à la hausse exercée sur les stocks, qui touchera autant les logements destinés aux propriétaires-occupants que ceux donnés en location. Selon les prévisions, le nombre de mises en chantier de logements collectifs descendra à 5 500 en 2016.

À Edmonton, la demande d'habitations existantes est en voie de ralentir en 2015, mais elle restera relativement soutenue selon les comparaisons historiques. Le ralentissement de la croissance de l'emploi et la réduction du solde migratoire exerceront une pression à la baisse sur la demande de logements existants. Selon les prévisions, le nombre de ventes MLS® descendra de 19 857 en 2014 à 17 500 en 2015, puis il remontera à 17 700 en 2016.

En 2015, la contraction de la demande et l'augmentation des inscriptions courantes exerceront une pression à la baisse sur les prix. En 2015, le prix de revente moyen devrait s'établir à 359 000 $, ce qui représente une réduction de 1,0 % par rapport à 2014. En 2016, sous l'effet conjugué d'une légère reprise des ventes et d'un faible recul des inscriptions, le prix de revente moyen devrait monter d'environ 0,8 % et se fixer à 362 000 $.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché du logement et du système financier, elle vient en aide aux Canadiens dans le besoin et elle fournit des résultats de recherches et des conseils objectifs aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642. Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir du site www.schl.ca/marchedelhabitation.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

Renseignements

  • Centre d'analyse de marché
    Christina Butchart, analyste principale de marché, Edmonton
    780-423-8729
    cbutchar@schl.ca

    Relations avec les médias
    Dan Toth, conseillère, Relations publiques
    403-515-2976
    dtoth@cmhc-schl.gc.ca