Banque Nationale du Canada
TSX : NA

Banque Nationale du Canada

30 nov. 2006 09h31 HE

Banque Nationale: un quatrième trimestre vigoureux porte le bénéfice net de l'exercice financier 2006 à un niveau record

- Les objectifs financiers du trimestre et de l'exercice sont atteints ou dépassés - Augmentation de 9 % du bénéfice dilué par action du trimestre - Progression du rendement des capitaux propres du trimestre à 19,7 % - Dividende trimestriel de 54 cents, en hausse de 13 % depuis un an - Hausse de la fourchette cible du ratio de versement des dividendes

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 30 nov. 2006) - La Banque Nationale (TSX:NA) dévoile aujourd'hui ses résultats financiers du quatrième trimestre ainsi que de son exercice financier terminé le 31 octobre 2006.

Au cours du trimestre, le revenu total de la Banque a crû de 6 %, à 984 millions de dollars, entraîné par la hausse des affaires des secteurs Particuliers et entreprises et Marchés financiers. Le bénéfice net a augmenté de 6 %, pour s'établir à 220 millions de dollars. En excluant la réduction de la provision générale pour risque de crédit du quatrième trimestre 2005, le bénéfice net aurait plutôt progressé de 29 millions de dollars, soit une croissance de 15 %. Aussi, le bénéfice dilué par action a augmenté de 9 %, pour se fixer à 1,31 $. En excluant la réduction de la provision générale, celui-ci a augmenté de 19 %.

Pour l'exercice financier 2006, le revenu total a augmenté de 4 %, pour passer à 3,8 milliards de dollars à la faveur d'une croissance des affaires dans les trois secteurs d'affaires de la Banque. Le bénéfice net a crû de 16 millions de dollars, pour atteindre le niveau record de 871 millions. En excluant les éléments particuliers que sont le gain lié au premier appel public à l'épargne de MasterCard Inc. et le gain net à la cession de l'activité de gestion de l'actionnariat en 2006, ainsi que la cession de placements en Amérique du Sud et la réduction de la provision générale en 2005, le bénéfice net de l'exercice 2006, aurait plutôt augmenté de 54 millions de dollars ou 7 % par rapport à l'exercice précédent. Par ailleurs, le bénéfice dilué par action a augmenté de 5 %, pour atteindre 5,13 $. En excluant les éléments particuliers, celui-ci a augmenté de 10 %, à 5,05 $.

"Tous les objectifs financiers établis pour l'exercice ont été atteints ou dépassés grâce à la mise en oeuvre disciplinée des stratégies, et ce à tous les échelons de l'entreprise. Cette rigueur a mené à une croissance robuste des activités bancaires de base auprès des particuliers et des entreprises et à de fortes augmentations de rentabilité dans les secteurs de la Gestion de patrimoine et des Marchés financiers. L'exercice financier 2006 se traduit donc par un bénéfice net record qui place la Banque dans une position privilégiée afin de continuer à créer de la valeur pour ses actionnaires et à préserver l'équilibre avec l'ensemble des parties prenantes à son succès ", affirme Réal Raymond, président et chef de la direction.

Faits saillants

- Augmentation de la fourchette cible du ratio de versement des dividendes, actuellement de 35 à 45 %, pour le porter entre 40 à 50 % et hausse du dividende trimestriel de 4 cents, pour s'établir à 0,54 $.

- Bénéfice dilué par action de 1,31 $ au quatrième trimestre 2006, une croissance de 9 %; l'augmentation atteint 19 % en excluant la réduction de la provision générale du quatrième trimestre 2005.

- Progression du revenu total de 6 % au quatrième trimestre 2006, qui atteint 984 millions de dollars; le revenu total de l'exercice financier 2006 est en hausse de 4 %, pour passer à 3,8 milliards de dollars.

- Bénéfice net record de 871 millions de dollars pour l'exercice financier 2006, en hausse de 16 millions de dollars par rapport à l'année précédente.

- Bénéfice dilué par action de 5,13 $ au cours de l'exercice, une croissance de 5 % par rapport à l'exercice financier 2005; l'augmentation atteint 10 % en excluant les éléments particuliers des années 2005 et 2006.

Particuliers et entreprises

- Hausse de 7 % du revenu total du secteur Particuliers et entreprises au quatrième trimestre 2006, à la faveur d'une croissance continue du volume de prêts et de dépôts par rapport au trimestre correspondant de 2005.

- Poursuite du raffermissement de la marge bénéficiaire au quatrième trimestre 2006, qui revient ainsi à son niveau du trimestre correspondant de 2005.

- Augmentation du bénéfice net du secteur de 8 % pour l'exercice financier 2006. Celui-ci atteint 479 millions de dollars, contre 443 millions à l'exercice 2005, grâce à l'amélioration de la productivité et à la progression des affaires.

Gestion de patrimoine

- Augmentation du bénéfice net du secteur Gestion de patrimoine, qui passe de 26 millions de dollars au quatrième trimestre 2005 à 29 millions de dollars au quatrième trimestre 2006.

- Amélioration marquée de la productivité du secteur, à la suite de la baisse du ratio des charges d'exploitation, qui passe de 77,3 % pour l'exercice 2005 à 74,0 % en 2006.

- Croissance rapide du bénéfice net du secteur Gestion de patrimoine au cours de l'exercice 2006, qui atteint 143 millions de dollars, en hausse de 29 %.

- Hausse annuelle de 14 % des dépôts et de l'épargne hors bilan du secteur, dont les actifs atteignent 74,9 milliards de dollars, à la faveur de la croissance de l'actif administré par les services de courtage, les fonds communs de placement et la gestion privée de placement.

Marchés financiers

- Croissance de 24 % des revenus du secteur au quatrième trimestre 2006, en raison de la hausse des revenus de négociation, des commissions des marchés financiers et des gains sur valeurs mobilières.

- Bénéfice net du secteur des Marchés financiers en hausse de 16 %, à 283 millions de dollars pour l'exercice 2006, ce qui représente un sommet historique.

- Progression notable de la productivité du secteur, à la suite de la baisse du ratio des charges d'exploitation, qui passe de 60,7 % pour l'exercice 2005 à 57,7 % en 2006.



(non vérifié)
(en millions de dollars) Trimestre terminé le 31 octobre
-----------------------------
2006 2005 %
-----------------------------
Particuliers et entreprises 124 110 +13
Gestion de patrimoine 29 26 +12
Marchés financiers 75 52 +44
Autres (8) 19 --
----------------
Bénéfice net 220 207 +6
Moins éléments particuliers:
- gain lié au premier appel public
à l'épargne de MasterCard -- --
- gain net à la cession de
l'activité d'actionnariat -- --
- gain à la cession de
placements en Amérique du Sud -- --
- réduction de la provision
générale pour risque de crédit -- (16)
----------------
Bénéfice net excluant les
éléments particuliers 220 191 +15
----------------
----------------

Bénéfice dilué par action 1,31 $ 1,20 $ +9
Moins éléments particuliers:
- gain lié au premier appel public
à l'épargne de MasterCard -- --
- gain net à la cession de
l'activité d'actionnariat -- --
- gain à la cession de
placements en Amérique du Sud -- --
- réduction de la provision
générale pour risque de crédit -- (0,10)
----------------
Bénéfice dilué par action excluant
les éléments particuliers 1,31 $ 1,10 $ +19
----------------
----------------
Rendement des capitaux propres
attribuables aux détenteurs
d'actions ordinaires 19,7 % 19,4 %
----------------
----------------

(non vérifié) Exercice financier
en millions de dollars) terminé le 31 octobre
--------------------------
2006 2005 %
--------------------------
Particuliers et entreprises 479 443 +8
Gestion de patrimoine 143 111 +29
Marchés financiers 283 244 +16
Autres (34) 57 --
----------------

Bénéfice net 871 855 +2
Moins éléments particuliers:
- gain lié au premier appel public
à l'épargne de MasterCard (9) --
- gain net à la cession de
l'activité d'actionnariat (5) --
- gain à la cession de
placements en Amérique du Sud -- (25)
- réduction de la provision
générale pour risque de crédit -- (27)
----------------
Bénéfice net excluant les
éléments particuliers 857 803 +7
----------------
----------------

Bénéfice dilué par action 5,13 $ 4,90 $ +5
Moins éléments particuliers:
- gain lié au premier appel public
à l'épargne de MasterCard (0,05) --
- gain net à la cession de
l'activité d'actionnariat (0,03) --
- gain à la cession de
placements en Amérique du Sud -- (0,15)
- réduction de la provision
générale pour risque de crédit -- (0,17)
----------------
Bénéfice dilué par action excluant
les éléments particuliers 5,05 $ 4,58 $ +10
----------------
----------------
Rendement des capitaux propres
attribuables aux détenteurs
d'actions ordinaires 20,1 % 20,7 %
----------------
----------------


-------------------------------------------------------------------
Objectifs financiers Objectifs Résultats Résultats
4e trimestre Exercice
2006 2006
Croissance du bénéfice
dilué par action
excluant les éléments
particuliers 5 % -- 10 % 19 % 10 %
Rendement des capitaux
propres attribuables
aux détenteurs d'actions
ordinaires 16 % -- 18 % 19,7 % 20,1 %
Ratio de capital
de base Plus de 8,5 % 9,9 % 9,9 %
Ratio de versement des
dividendes 35 % -- 45 % 38 % 38 %
-------------------------------------------------------------------


Mise en garde à propos des énoncés prospectifs

A l'occasion, la Banque Nationale du Canada fait des énoncés prospectifs écrits et verbaux, notamment dans le présent rapport trimestriel, dans d'autres documents déposés auprès d'organismes de réglementation canadiens ou de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis, dans des rapports aux actionnaires, des communiqués de presse et d'autres communications. Tous ces énoncés sont faits conformément à la réglementation canadienne en valeurs mobilières et à la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des Etats-Unis. Ces énoncés prospectifs comprennent, entre autres, des énoncés à l'égard de l'économie, de l'évolution des marchés, de l'atteinte d'objectifs stratégiques, de certains risques ainsi que des énoncés à l'égard de nos croyances, plans, attentes, estimations et intentions. Ces énoncés prospectifs sont habituellement marqués par l'usage du conditionnel ou annoncés par des verbes comme "prévoir", "croire", "estimer", "s'attendre à", "avoir l'intention de" et autres mots ou expressions similaires.

De par leur nature, ces énoncés prospectifs supposent que nous élaborions des hypothèses et comportent nécessairement des risques et des incertitudes d'ordre général et spécifique. Le risque est élevé que les projections expresses ou implicites contenues dans ces énoncés ne se réalisent pas ou qu'elles se révèlent inexactes. Divers facteurs pourraient faire que les résultats, les conditions, les mesures ou les événements futurs varient sensiblement des objectifs, attentes, estimations ou intentions figurant dans les présents énoncés prospectifs.
Ces écarts peuvent être causés par des facteurs dont un grand nombre sont indépendants de la volonté de la Banque, notamment la gestion des risques de crédit et de marché et du risque de liquidités ; la solidité des économies canadiennes et américaines et la solidité des économies des autres pays où la Banque exerce ses activités ; l'incidence des fluctuations du dollar canadien par rapport aux autres devises, notamment le dollar américain ; l'incidence des modifications des politiques monétaires, notamment les modifications des politiques relatives aux taux d'intérêt de la Banque du Canada ; les effets de la concurrence dans les marchés où la Banque fait affaire ; l'incidence des modifications apportées aux lois et règlements qui régissent les services financiers (notamment les services bancaires, les assurances et les valeurs mobilières) et leur exécution ; les jugements d'ordre judiciaire ou réglementaire et les procédures judiciaires ; la capacité de la Banque à obtenir des informations exactes et complètes de ces clients ou contreparties ou en leur nom ; la capacité de la Banque de réaligner avec succès sa structure organisationnelle, ses ressources et ses processus ainsi que sa capa-cité de mener à terme des acquisitions stratégiques et de les intégrer avec succès ; les modifications apportées aux conventions et méthodes comptables que la Banque utilise aux fins de la présentation de sa situation financière, y compris les incertitudes liées aux hypothèses et aux principales estimations comptables ; les risques opérationnels et ceux liés à l'infrastructure ainsi que d'autres facteurs susceptibles d'influer sur les résultats futurs, notamment les modifications apportées aux politiques commerciales ; la mise au point et le lancement de nouveaux produits et services au moment opportun ; les modifications apportées aux estimations concernant les provisions ; les modifications apportées à la législation fiscale ; les changements technologiques ; les changements imprévus dans les dépenses et les habitudes d'épargne des consommateurs ; les catastrophes naturelles ; l'incidence possible, sur les activités, d'urgences en matière de santé publique, de conflits, d'autres événements internationaux et d'autres faits nouveaux, y compris ceux qui sont liés à la guerre au terrorisme, et la mesure dans laquelle la Banque prévoit les risques découlant de ces faits et de sa capacité à les gérer efficacement.

Des renseignements supplémentaires sur ces facteurs sont fournis aux rubriques "Approche de la gestion des risques", "Le cadre de la gestion des risques", "La gestion des risques de crédit, de marché, de liquidités et des risques opérationnels" ainsi qu'à la rubrique "Facteurs pouvant affecter les résultats futurs" du Rapport annuel 2005.

Toutefois, la Banque prévient le lecteur que la liste de facteurs importants sus-mentionnés n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres personnes qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Banque devraient soigneusement considérer les facteurs susmentionnés ainsi que les incertitudes et les risques qu'ils comportent. La Banque met aussi en garde le lecteur contre le fait de se fier indûment à ces énoncés prospectifs.

Rapport de gestion : Analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation

En date du 30 novembre 2006 -- Le texte qui suit présente l'analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation de la Banque. Cette analyse a été préparée conformément aux exigences prévues à la norme 51-102 sur les obligations d'information continue des Autorités canadiennes en valeurs mobilières. Elle est basée sur les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés pour le quatrième trimestre 2006 et les états financiers consolidés non vérifiés pour l'exercice financier 2006. On peut obtenir de l'information additionnelle sur la Banque Nationale du Canada, y compris la notice annuelle, sur le site web de SEDAR: www.sedar.com et sur celui de la Banque: www.bnc.ca.

Analyse des résultats

Résultats consolidés

La Banque Nationale a réalisé un bénéfice net de 220 millions de dollars au quatrième trimestre de l'exercice financier 2006, en hausse de 6 % par rapport au bénéfice net de 207 millions à la période correspondante de l'année précédente. En excluant la réduction de la provision générale pour risque de crédit du quatrième trimestre 2005, le bénéfice net aurait plutôt progressé de 29 millions de dollars, soit une croissance de 15 %. Pour l'exercice financier 2006, la Banque a affiché un bénéfice net record de 871 millions de dollars, une augmentation de 16 millions par rapport à 2005. En excluant les éléments parti-culiers que sont le gain lié au premier appel public à l'épargne de MasterCard Inc., dont la Banque est actionnaire, et le gain net à la cession de l'activité de gestion de l'actionnariat en 2006, ainsi que la cession de placements en Amérique du Sud et la réduction de la provision générale en 2005, le bénéfice net de l'exercice 2006, aurait plutôt augmenté de 54 millions de dollars ou 7 % par rapport à l'exercice précédent.

Le bénéfice dilué par action atteint 1,31 $ au quatrième trimestre 2006, en hausse de 9 % par rapport au bénéfice dilué par action de 1,20 $ du même trimestre en 2005. En excluant la réduction de la provision générale du quatrième trimestre 2005, celui-ci aurait augmenté de 19 %. Le bénéfice dilué par action de l'exercice financier 2006 a progressé de 5 %, pour atteindre 5,13 $. En excluant les éléments particuliers, le bénéfice dilué par action augmente de 10 % d'une période à l'autre, pour atteindre 5,05 $.

Le rendement des capitaux propres attribuables aux détenteurs d'actions ordinaires s'établit à 19,7 % au quatrième trimestre, une augmentation de 30 points de base par rapport à la période correspondante de l'année antérieure. Pour l'exercice financier 2006, le rendement des capitaux propres atteint 20,1 %, contre 20,7 % en 2005.

Revenu total

Le revenu total de la Banque a crû de 6 % au quatrième trimestre 2006, pour s'élever à 984 millions de dollars, contre 931 millions au quatrième trimestre 2005. Le revenu net d'intérêts du secteur Particuliers et entreprises a progressé de 21 millions de dollars ou 6,3 % pour s'établir à 354 millions pour le trimestre. Cette croissance est issue de la hausse du volume des prêts et des dépôts. Celle-ci s'est accompagnée d'un raffermissement continu de la marge bénéficiaire au quatrième trimestre 2006 -- un mouvement entamé au deuxième trimestre de l'exercice -- qui a ainsi retrouvé son niveau du quatrième trimestre 2005. Au cours des derniers trimestres, la hausse de la marge bénéficiaire des dépôts a pleine-ment compensé la diminution de celle des prêts.

Les revenus autres que d'intérêts du quatrième trimestre se chiffrent à 679 millions de dollars, en comparaison à 527 millions pour le trimestre correspondant de 2005. Les commissions des marchés financiers totalisent 167 millions de dollars pour le trimestre, en hausse de 1 million par rapport à la même période en 2005. La croissance des affaires des activités institutionnelles des marchés financiers a pleinement compensé la légère baisse d'activité du côté du courtage avec les particuliers.

La hausse des revenus de négociation, tant ceux enregistrés au revenu net d'intérêts qu'aux autres revenus, s'élève à 22 millions de dollars du quatrième trimestre 2005 au quatrième trimestre 2006. Les gains sur valeurs mobilières du compte de placement ont été de 50 millions de dollars au trimestre, contre 4 millions au trimestre correspondant de 2005. Les deux tiers de l'augmentation sont attribuables aux activités sur les marchés financiers. Les revenus provenant des fonds communs de placement et des services fiduciaires augmentent de 3 millions de dollars par rapport au quatrième trimestre 2005, pour s'établir à 77 millions au quatrième trimestre 2006. La croissance de la gestion privée de placement et des fonds communs de placement explique l'essentiel de cette hausse.

Outre ces éléments, la hausse des revenus autres que d'intérêts provient des revenus de titrisation, qui augmentent de 7 millions de dollars ce trimestre, des revenus de change, en hausse de 6 millions, et des revenus divers, qui enregistrent une croissance de 16 millions. Par contre, les commissions sur prêts et acceptations ont baissé de 6 millions de dollars, pour s'établir à 74 millions.

Le revenu total a crû de 3,8 % au cours de l'exercice financier 2006 pour s'établir à 3845 millions de dollars, contre 3703 millions à la même période en 2005. Le revenu net d'intérêts du secteur Particuliers et entreprises a progressé de 68 millions de dollars ou 5,2 % pour s'établir à 1367 millions de dollars au cours de l'exercice 2006. Cette hausse est due à la croissance de 8 % des prêts qui a toutefois été atténuée par un rétrécissement de 7 points de base de la marge bénéficiaire. Par rapport à la même période en 2005, les revenus de négociation ont augmenté de 5 millions de dollars, à 364 millions, les gains sur valeurs mobilières de 89 millions, à 180 millions y compris le gain lié au premier appel public à l'épargne de MasterCard Inc., et les honoraires fiduciaires et de fonds communs de placement de 43 millions, à 324 millions. Les revenus divers, les revenus de change ainsi que les commissions sur prêts ont également crû de 94 millions de dollars. Les revenus de titrisation ont baissé de 19 millions de dollars à 175 millions et les commissions des marchés financiers de 53 millions à 629 millions.

Charges d'exploitation

Au quatrième trimestre 2006, les charges d'exploitation augmentent de 41 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de 2005, pour s'établir à 687 millions. Les salaires et avantages sociaux sont en hausse de 17 millions de dollars, à 388 millions, en raison de la croissance des affaires. Le ratio des salaires et avantages sociaux aux charges d'exploitation a diminué de 1 %, pour passer à 56 %. Pour leur part, les charges technologiques diminuent de 6 millions de dollars et les honoraires professionnels de 3 millions pour s'établir à 43 millions. La variation de ces charges est tributaire du calendrier de réalisation des projets de développement technologique.

Pour l'exercice financier 2006, les charges d'exploitation augmentent de 3,6 % à 2588 millions de dollars. Les salaires et les avantages sociaux augmentent de 28 millions ou 2 %, la hausse des salaires réguliers et du coût des régimes de retraite ayant été contrecarrée par la baisse de la rémunération variable. Le ratio des salaires et avantages sociaux aux charges d'exploitation a été abaissé de 1 % depuis l'exercice 2005, pour s'établir à 57 % en 2006. Pour leur part, les charges technologiques augmentent de 7 millions de dollars alors que les honoraires professionnels sont en hausse de 9 millions. La croissance des frais divers de 48 millions de dollars s'explique entre autres par l'augmentation des déboursés au titre des taxes sur le capital et les salaires. Cette hausse a été en partie contrebalancée par la baisse des frais de communications.

Charge d'impôts

La charge d'impôts pour le quatrième trimestre 2006 est de 44 millions de dollars, représentant un taux effectif d'imposition de 16,0 %. Cela se compare à une charge d'impôts de 72 millions pour le trimestre correspondant de 2005 et un taux effectif d'imposition de 25,3 %. Le taux d'imposition du quatrième trimestre 2006 a été affecté par l'augmentation des revenus exempts d'impôts provenant des valeurs mobilières. Pour l'exercice financier 2006, la charge d'impôts s'établit à 277 millions de dollars, pour un taux effectif d'imposition de 23,5 %. La charge d'impôts était de 291 millions à la période correspondante de 2005, alors que le taux effectif d'imposition s'établissait à 24,9 %.

Résultats sectoriels

Particuliers et entreprises

Le bénéfice net du secteur Particuliers et entreprises s'élève à 124 millions de dollars au quatrième trimestre 2006, soit une hausse de
13 % par rapport au bénéfice net de 110 millions réalisé au trimestre correspondant de 2005. Le revenu total du secteur a crû de 7 %, pour atteindre 565 millions de dollars. Le revenu total des Services aux particuliers a progressé de 29 millions de dollars ou 8 % grâce à la croissance de 2,4 milliards de dollars du volume de l'actif moyen qui a été entraînée par l'augmentation des prêts à la consommation et des prêts hypothécaires résidentiels. La hausse des revenus résultant de la progression du volume de prêts s'est accompagnée d'une stabilisation de la marge bénéficiaire entre le quatrième trimestre 2005 et le quatrième trimestre 2006. L'amélioration de la marge bénéficiaire sur les dépôts de transactions a pleine-ment compensé la baisse de la marge bénéficiaire des produits de crédit. La hausse de la marge sur les dépôts de transactions est une conséquence du relèvement des taux d'intérêt au cours de l'exercice. Par ailleurs, les revenus des activités des assurances ont poursuivi leur croissance, grâce notamment à la réalisation de gains sur valeurs mobilières. L'augmentation du revenu total des Services aux entreprises a été de 8 millions de dollars ou 4 %, grâce à la croissance du revenu net d'intérêts attribuable à la hausse des prêts et acceptations ainsi que des revenus de change. La marge bénéficiaire des Services aux entreprises s'est améliorée légèrement du quatrième trimestre 2005 au quatrième trimestre 2006, grâce à la hausse de la marge sur les dépôts qui a pleinement compensé la réduction de la marge sur les produits de crédit.

Les charges d'exploitation du secteur Particuliers et entreprises ont atteint 344 millions de dollars au quatrième trimestre 2006 en comparaison à 324 millions pour la même période l'année dernière. Le ratio des charges d'exploitation sur le revenu s'est amélioré en atteignant 60,9 % au trimestre par rapport à 61,4 % à la même période l'année dernière. Les dotations aux pertes sur créances du secteur sont en baisse de 5 millions de dollars pour un total de 33 millions. Cette baisse est attribuable à un taux de recouvrement plus élevé pour les Services aux entreprises.

Pour l'exercice financier 2006, le bénéfice net du secteur Particuliers et entreprises s'établit à 479 millions de dollars, soit une hausse de 8 % par rapport au bénéfice net de 443 millions réalisé à la même période en 2005. Le revenu total du secteur a crû de 6 %, pour atteindre 2173 millions de dollars. Le revenu total des Services aux particuliers a progressé de 92 millions de dollars ou 7 %. L'augmentation du revenu total des Services aux entreprises a été de 33 millions de dollars ou 5 %. Le ratio des charges d'exploitation sur le revenu a diminué à 61,2 % au cours de l'exercice financier 2006 par rapport à 61,8 % l'année précédente. Les dotations aux pertes sur créances du secteur augmentent de 4 millions de dollars ou 3 % pour un total de 121 millions. Cette faible hausse est attribuable à la croissance des dotations des Services aux particuliers, surtout au chapitre des cartes de crédit, qui a été presque entièrement atténuée par le taux de recouvrement plus élevé des Services aux entreprises.

Gestion de patrimoine

Le bénéfice net du secteur Gestion de patrimoine s'établit à 29 millions de dollars au quatrième trimestre 2006, par rapport à 26 millions au trimestre correspondant de 2005, soit une augmentation de 12 %. Le revenu total du secteur a progressé de 5 millions de dollars, pour atteindre 210 millions au trimestre terminé le 31 octo-bre 2006. Le ralentissement du marché des nouvelles émissions de valeurs mobilières, qui a affecté légèrement les revenus des Services aux particuliers de la Financière Banque Nationale, a été compensé par la croissance de la gestion privée de placement et des fonds communs de placement. Les charges d'exploitation sont en hausse de 3 millions de dollars ou 2 % pour un montant de 163 millions ce trimestre. Le ratio des charges d'exploitation est passé de 78,0 % au quatrième trimestre 2005 à 77,6 % ce trimestre.

Pour l'exercice financier 2006, le bénéfice net du secteur Gestion de patrimoine atteint 143 millions de dollars, comparativement à 111 millions à la même période en 2005. Il s'agit d'une croissance de 29 %. Au cours de l'exercice, le secteur a réalisé un gain net d'impôts de 5 millions de dollars à la suite de la cession de ses activités de gestion de l'actionnariat.

Le revenu total du secteur a progressé de 7 % pour atteindre 858 millions de dollars au cours de l'exercice 2006. Les charges d'exploitation sont en hausse d'à peine 2 % pour passer à 635 millions. Ainsi, le ratio des charges d'exploitation sur le revenu s'est grandement amélioré, pour atteindre 74,0 % au cours de l'exercice, par rapport à 77,3 % à la même période l'année dernière.

Marchés financiers

Le secteur Marchés financiers affiche un bénéfice net de 75 millions de dollars au quatrième trimestre 2006, soit 23 millions ou 44 % de plus qu'au trimestre correspondant de 2005. Le revenu total du secteur a crû de 58 millions de dollars, soit 24 %, pour s'établir à 296 millions. Les revenus de négociation ont atteint 112 millions de dollars au trimestre, une augmentation de 29 millions en comparaison avec le quatrième trimestre de 2005. Les commissions des marchés financiers ont augmenté de 10 millions de dollars, ou 14 %, à la faveur de la croissance des activités de fusion et acquisition. Aussi, les gains sur valeurs mobilières se sont chiffrés à 36 millions de dollars, contre 7 millions un an auparavant.

Les charges d'exploitation du trimestre sont de 174 millions de dollars, en hausse de 23 millions par rapport au quatrième trimestre 2005. Cette augmentation s'explique par une hausse de rémunération liée à la croissance des affaires de même que par les charges associées à l'acquisition de Credigy Ltd. réalisée en cours d'année. Les dotations aux pertes sur créances du trimestre se chiffrent à 1 million de dollars alors qu'elles s'élevaient à 4 millions au trimestre correspondant de 2005.

Pour l'exercice financier 2006, le bénéfice net du secteur s'établit à 283 millions de dollars, soit 39 millions ou 16 % de plus qu'à la même période en 2005. Le revenu total du secteur a crû de 78 millions de dollars, soit 8 %, pour s'établir à 1058 millions. Les revenus de négociation ont atteint 352 millions de dollars en 2006, une augmentation de 9 millions en comparaison avec 2005. Les gains sur valeurs mobilières se sont chiffrés à 152 millions de dollars, par rapport à 56 millions un an auparavant. La bonne tenue du marché des actions a permis la réalisation de plus-value sur investissements et la disposition de placements privés. Ces gains ont été partielle-ment tempérés par la décroissance des commissions des marchés financiers où une année record de transactions de fusions et acquisitions n'a que partiellement compensé le nombre réduit de premiers appels publics à l'épargne initiés par les fiducies de revenus. Les charges d'exploitation de l'exercice 2006 sont de 610 millions de dollars, en hausse de moins de 3 % par rapport à 2005. Conséquemment, le ratio des charges d'exploitation sur le revenu a été abaissé de 60,7 % en 2005 à 57,7 % en 2006. Cette amélioration est issue de mesures de contrôle de coûts et d'une migration des sources de revenus vers des activités comportant des frais de commissions moindres. Les dotations aux pertes sur créances de l'exercice 2006 se chiffrent à 4 millions de dollars, soit deux fois moins qu'à l'exercice précédent.



Revenus des Marchés financiers
(équivalent imposable (1)) 4e T 4e T Exercice Exercice
(en millions de dollars) 2006 2005 2006 2005
Revenus de négociation
Actions 95 43 276 244
Taux d'intérêt 12 30 51 71
Marchandises et devises 5 10 25 28
----------------------------------------------------------------
112 83 352 343

Commissions des marchés financiers 83 73 269 302
Gains sur valeurs mobilières 36 7 152 56
Services bancaires 35 37 132 139
Autres 30 38 153 140
----------------------------------------------------------------
Total 296 238 1 058 980
----------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------

(1) L'équivalent imposable est une méthode de calcul qui consiste à
ajuster certains revenus exempts d'impôts en les majorant de l'impôt
qui aurait autrement été exigible. La présentation en équivalent
imposable n'est pas conforme aux PCGR. Les organismes de
réglementation du commerce des valeurs mobilières exigent que les
entreprises préviennent les lecteurs que les mesures rajustées, en
fonction de critères autres que les PCGR, n'ont pas une signification
standard selon les PCGR et sont difficilement comparables avec des
mesures similaires utilisées par d'autres entreprises. Consulter la
note 12 des états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés
pour connaître l'incidence de l'ajustement pour équivalent imposable
sur les résultats sectoriels.


Autres

La rubrique "Autres" des résultats sectoriels affiche au quatrième trimestre 2006 une perte de 8 millions de dollars en comparaison d'un bénéfice net de 19 millions pour la même période l'année dernière. L'écart est notamment attribuable au renversement de 25 millions de dollars (16 millions après impôts) de la provision générale au quatrième trimestre 2005. Pour l'exercice 2006, la rubrique "Autres" affiche une perte de 34 millions de dollars, contre un bénéfice de 57 millions pour la période correspondante de 2005, alors que la Banque avait enregistré un gain à la cession de placements de 37 millions de dollars avant impôt (25 millions après impôts) et renversé une somme de 42 millions (27 millions après impôts) à la provision générale pour risque de crédit. En 2006, le gain avant impôt de 13 millions de dollars lié au premier appel public à l'épargne de MasterCard a permis d'atténuer en partie l'impact de la diminution de 20 millions des revenus de titrisation.

Flux de trésorerie

En raison de la nature même des activités de la Banque, la majorité des éléments qui composent les revenus et les charges sont des liquidités. En outre, certaines activités, telles les activités de négociation, génèrent des mouvements importants de liquidités qui peuvent avoir une incidence sur plusieurs éléments d'actif ou de passif, tels les valeurs mobilières du compte de négociation, les titres vendus à découvert ou les valeurs mobilières vendues en vertu de conventions de rachat.

Pour le quatrième trimestre 2006, les espèces et quasi-espèces ont connu une croissance de 1,7 milliard de dollars comparativement à une baisse du même montant, soit 1,7 milliard de dollars pour le quatrième trimestre de 2005. Au 31 octobre 2006, les espèces et quasi-espèces s'établissent à 10,9 milliards de dollars comparative-ment à 6,3 milliards un an plus tôt.

Les activités d'exploitation ont requis des fonds de 3,2 milliards de dollars pour le quatrième trimestre de 2006, principalement en raison de l'augmentation des valeurs mobilières du compte de négociation.

Pour le quatrième trimestre correspondant de l'exercice précédent, ces activités ont requis des fonds de 0,6 milliard de dollars. La diminution des valeurs mobilières du compte de négociation a généré 1,6 milliard de dollars de fonds, ce qui a en partie réduit les fonds requis par la hausse de 2,1 milliards de dollars des autres éléments, notamment des montants en attente de règlement.

Les activités de financement ont généré des flux de trésorerie de 6,3 milliards de dollars au quatrième trimestre 2006 en raison de l'augmentation des dépôts, surtout des fonds achetés, pour 3,9 milliards ainsi que par l'augmentation des valeurs mobilières vendues en vertu de conventions de rachat pour 1,9 milliard. Pour le quatrième trimestre 2005, les activités de financement ont requis 2,2 milliards en raison de la baisse des titres vendus à découvert et des valeurs mobilières vendues en vertu de conventions de rachat.

Finalement, les fonds utilisés par les activités d'investissement ont été de 1,4 milliard de dollars pour le quatrième trimestre de 2006, alors qu'au quatrième trimestre de 2005, les fonds générés pour les activités d'investissement ont été de 1,1 milliard de dollars principalement en raison de la variation des valeurs mobilières acquises en vertu de conventions de revente.

Gestion des risques

Risque de crédit

Pour le quatrième trimestre 2006, la Banque a enregistré des dotations aux pertes sur créances de 22 millions de dollars. Au trimestre correspondant de 2005, les dotations spécifiques de 25 millions de dollars avaient été compensées par le renverse-ment de 25 millions de la provision générale pour risque de crédit. Pour l'exercice 2006, les dotations aux pertes sur créances s'établissent à 77 millions de dollars, contre 33 millions à l'exercice précédent. En 2005, les dotations spécifiques de 75 millions de dollars avaient été en partie compensées par le renversement de 42 millions de la provision générale pour risque de crédit.

Au 31 octobre 2006, les prêts douteux bruts s'établissaient à 234 millions de dollars, contre 260 millions à la fin de l'exercice financier 2005. La baisse s'explique surtout par le succès des activités de recouvrement des prêts douteux commerciaux. Le ratio des prêts douteux bruts par rapport au total du capital ajusté et des provisions s'élève à seulement 5,9 % en fin d'exercice, alors qu'il s'élevait à 6,8 % un an auparavant. Au 31 octobre 2006, les provisions pour pertes sur créances excèdent les prêts douteux bruts de 192 millions de dollars comparativement à 191 millions au 31 octobre 2005.

Risques de marchés -- Activités de négociation

Le modèle de simulation de la VaR (Valeur à risque) est l'un des principaux outils de gestion du risque de marché relié aux activités de négociation. La VaR est calculée comme la valeur maximale des pertes quotidiennes à un niveau de confiance de 99 %, ce qui signifie que les pertes réelles ne la dépasseront vraisemblablement qu'une journée sur 100. Le modèle informatisé de calcul est fondé sur des données historiques sur deux ans. La gestion du risque de marché est décrite plus amplement à la page 61 du Rapport annuel 2005.

Le tableau ci-dessous, intitulé "Activités de négociation", illustre la distribution du risque de marché par type de risque, soit: taux d'intérêt, change et risque sur les prix des actions et des marchandises.

Bilan

Au 31 octobre 2006, la Banque avait un actif de 116,9 milliards de dollars en comparaison à 108,0 milliards au 31 octobre 2005, en hausse de 8,9 milliards. Les prêts et acceptations sont en hausse de 3,2 milliards de dollars. Par ailleurs, l'encaisse, les dépôts auprès d'institutions financières, les valeurs mobilières et les valeurs mobilières acquises en vertu de conventions de revente augmentent de 6,8 milliards de dollars. Les principaux portefeuilles sont présentés dans le tableau suivant.




Volumes moyens mensuels Octobre Octobre
(en millions de dollars) 2006 2005
---------------
Prêts et acceptations(i)
Hypothécaires résidentiels 21 461 20 728
Aux particuliers 9 553 8 283
Créances sur cartes de crédit 1 743 1 707
Aux petites et moyennes entreprises 15 091 14 182
Aux grandes sociétés 3 885 3 216
---------------
51 733 48 116
---------------
---------------

Dépôts
Particuliers (solde) 29 164 26 385
Epargne hors bilan des
particuliers (solde) 70 164 63 262
Entreprises 12 035 11 103

(i) incluant les actifs titrisés


Activités de négociation (1)
(en millions de dollars)

VaR globale Pour le trimestre Pour le trimestre
par catégorie terminé le terminé le
de risques 31 octobre 2006 31 juillet 2006
-----------------------------------------------------------------
A la A la
fin Haut Moyenne Bas fin Haut Moyenne Bas
-----------------------------------------------------------------
Taux d'intérêt (4,1) (7,3) (4,3) (2,6) (3,3) (7,6) (4,2) (2,4)
Change (1,2) (1,7) (1,2) (0,5) (1,6) (1,9) (1,3) (0,8)
Actions (4,2) (6,7) (3,9) (2,6) (3,8) (4,2) (3,4) (2,3)
Marchandises (1,4) (2,1) (1,2) (0,8) (1,0) (1,6) (1,1) (0,7)
Effet de
corrélation (2) 5,1 8,7 5,0 2,4 4,8 7,3 4,5 2,3
------------------------------------------------------------------
VaR globale (5,8) (9,1) (5,6) (4,1) (4,9) (8,0) (5,5) (3,9)
------------------------------------------------------------------
(1) Les montants sont présentés avant impôts et représentent
la VaR quotidienne.
(2) L'effet de corrélation est le résultat de la diversification
des types de risques.


Les prêts hypothécaires résidentiels ont augmenté de manière soutenue au 31 octobre 2006, le volume s'établissant à 21,5 milliards de dollars, contre 20,7 milliards au 31 octobre 2005. Les prêts aux particuliers ont crû de 15 %, pour atteindre 9,6 milliards de dollars, à la faveur principalement des hausses de volume sur marges de crédit garanties. Les dépenses de consommation ont également favorisé l'augmentation du volume de créances sur cartes de crédit qui a atteint 1,7 milliard de dollars au 31 octobre 2006. Les prêts aux entreprises ont pour-suivi leur progression. Pour les petites et moyennes entreprises, le volume moyen est en hausse de 6 % en comparaison annuelle, pour se chiffrer à 15,1 milliards de dollars le 31 octobre. Les grandes sociétés, pour leur part, ont augmenté leur volume moyen de 669 millions de dollars, à 3,9 milliards.

Les dépôts de particuliers de 29,2 milliards de dollars au 31 octobre 2006 sont en hausse de 2,8 milliards ou 11 % par rapport au 31 octobre 2005, principalement en raison des dépôts distribués par la filiale Altamira. Au 31 octobre 2006, l'épargne des particuliers hors bilan administrée par la Banque se chiffrait à 70,2 milliards de dollars, en hausse de 6,9 milliards ou 11 % depuis un an. La hausse est attribuable à l'épargne administrée par les services de courtage, alors que le solde se répartit entre la gestion privée de placement et les fonds communs de placement.

Conventions comptables et estimations

Les états financiers consolidés intermédiaires ont été préparés selon les principes comptables généralement reconnus du Canada ("PCGR"). Il est recommandé de se reporter aux notes 1 et 2a des états financiers consolidés annuels de 2005 pour obtenir de plus amples renseignements sur les conventions comptables importantes utilisées pour la préparation des états financiers.

Aucun changement n'a été apporté aux conventions comptables importantes utilisées par la Banque pour l'exercice terminée le 31 octobre 2006.

Les détails concernant d'importants changements à venir de normes comptables sont présentés à la note 2 des états financiers consolidés intermédiaires.

Les principales hypothèses et les bases sur lesquelles reposent les estimations faites par la direction conformément aux PCGR de même que leur incidence sur les chiffres présentés dans les états financiers consolidés intermédiaires et les notes afférentes demeurent essentiellement les mêmes que celles décrites dans le Rapport annuel 2005.

Capital

Les ratios de capital de base et le ratio de capital total, selon les règles de la Banque des règlements internationaux, sont à 9,9 % et 14,0 % au 31 octobre 2006, respectivement, par rapport à 9,6 % et 12,8 % au 31 octobre 2005, en tenant compte des émissions de 500 millions de dollars de débentures subordonnées les 2 novembre 2005 et 2006. Aussi, au cours de l'exercice financier 2006, la Banque a émis pour 225 millions de dollars de capital novateur. Un nombre de 5,1 millions d'actions ordinaires ont été rachetées au cours de l'exercice dans le cadre d'offres publiques de rachat dans le cours normal des affaires, pour un montant de 309 millions de dollars. Par ailleurs, l'actif pondéré en fonction du risque a augmenté de 1,1 milliard de dollars au cours de l'exercice en raison de l'augmentation du volume de prêts et des liquidités.

Dividendes

Lors de la réunion du30 novembre 2006, le Conseil d'administration a déclaré les dividendes réguliers sur les diverses catégories et séries d'actions privilégiées, ainsi qu'une hausse du dividende de 4 cents par action ordinaire, à 54 cents par action ordinaire, payable le 1er février 2007 aux actionnaires inscrits le 28 décembre 2006.



Données financières
supplémentaires
--------------------------------------------------------------------
(non vérifiées)
(en millions de dollars,
sauf pour les données par action)

2006
-------------------------------------
4eT 3eT 2eT 1erT
------------------------------------
Revenu total 984 $ 933 $ 949 $ 979 $
Bénéfice net 220 220 214 217

Bénéfice par action ordinaire
de base 1,33 1,32 1,29 1,28
dilué 1,31 1,30 1,26 1,26

Dividendes par action ordinaire 0,50 0,50 0,48 0,48

Rendement des capitaux
propres attribuables
aux détenteurs d'actions
ordinaires 19,7% 20,2% 20,4% 19,9%
Actif total 116 885 $ 108 645 $ 111 183 $105 276 $

Prêts
douteux nets 116 98 111 113
Par action ordinaire
Valeur comptable 27,17 26,57 25,77 25,72
Cours de l'action
haut 62,86 62,69 65,60 63,90
bas 58,26 56,14 61,35 58,35
--------------------------------------------------------------------



2005
-------------------------------------
4eT 3eT 2eT 1erT
------------------------------------
Revenu total 931$ 889$ 900$ 983$
Bénéfice net 207 207 202 239

Bénéfice par action ordinaire
de base 1,22 1,20 1,17 1,39
dilué 1,20 1,18 1,15 1,37

Dividendes par action ordinaire 0,44 0,44 0,42 0,42

Rendement des capitaux
propres attribuables
aux détenteurs d'actions
ordinaires 19,4% 19,6% 19,9% 23,6%
Actif total 107 970 $ 110 593 $ 99 917 $ 91 703 $

Prêts
douteux nets 117 114 119 134
Par action ordinaire
Valeur comptable 25,39 24,70 24,19 23,97
Cours de l'action
haut 61,47 58,21 55,24 49,75
bas 55,87 51,60 48,72 46,39
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------


2006 2005
---------------
Total Total
--------------
Revenu total 3 845 $ 3 703 $
Bénéfice net 871 855

Bénéfice par action ordinaire
de base 5,22 4,98
dilué 5,13 4,90

Dividendes par action ordinaire 1,96 1,72
Rendement des capitaux propres attribuables
aux détenteurs d'actions ordinaires 20,1% 20,7%
Actif total

Prêts douteux nets

Par action ordinaire
Valeur comptable
Cours de l'action
haut
bas




Faits saillants
(non vérifié) Trimestre terminé Exercice terminé
le 31 octobre le 31 octobre
-----------------------------------------------------
Variation Variation
2006 2005 en % 2006 2005 en %

Résultats
d'exploitation
(en millions de
dollars)
Revenu total 984 $ 931 $ 6 3 845 $ 3 703 $ 4
Bénéfice net 220 207 6 871 855 2
Rendement des capitaux
propres
attribuables aux
détenteurs d'actions
ordinaires 19,7 % 19,4 % 20,1 % 20,7 %
-----------------------------------------------------
-----------------------------------------------------

Par action ordinaire
Bénéfice -- de base 1,33 $ 1,22 $ 9 5,22 $ 4,98 $ 5
Bénéfice -- dilué 1,31 1,20 9 5,13 4,90 5
Dividendes déclarés 0,50 0,44 14 1,96 1,72 14
Valeur comptable 27,17 25,39 7
Cours de l'action
haut 62,86 61,47 65,60 61,47
bas 58,26 55,87 56,14 46,39
clôture 61,25 59,14 61,25 59,14
-----------------------------------------------------
-----------------------------------------------------



Situation financière 31 octobre 31 octobre
(en millions de dollars) 2006 2005
---------------------------
Actif total 116 885 $ 107 970 $ 8
Prêts et acceptations 50 488 47 311 7
Dépôts 71 989 62 219 16
Débentures subordonnées
et capitaux propres 6 237 5 699 9
Ratios de capital -- BRI
de base 9,9 % 9,6 %
total(1) 14,0 % 12,8 %
Prêts douteux, déduction faite des
provisions spécifiques et générale (192) (191)
en % des prêts et acceptations (0,4) % (0,4)%
Biens sous gestion et administration 228 749 221 132
Epargne totale des particuliers 99 328 89 647
Couverture d'intérêts 14,11 12,71
Couverture de l'actif 4,01 4,73

Autres renseignements
Nombre d'employés 16 972 16 890 -
Nombre de succursales au Canada 451 457 (1)
Nombre de guichets automatiques 801 788 2
---------------------------
---------------------------

(1) Après effet des émissions de 500 millions de dollars de débentures
subordonnées au 2 novembre 2006 et 2005.


Etat consolidé des résultats
(non vérifié)
(en millions de dollars)


Trimestre terminé le Exercice terminé le
---------------------------------------------------
31 octobre 31 juillet 31 octobre 31 octobre 31 octobre
2006 2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------
Revenus d'intérêts
Prêts 720 687 568 2 648 2 122
Valeurs mobilières 260 236 189 960 739
Dépôts auprès
d'institutions
financières 96 83 67 314 193
---------------------------------------------------
1 076 1 006 824 3 922 3 054
---------------------------------------------------
Frais d'intérêts
Dépôts 558 433 265 1 877 1 109
Débentures
subordonnées 21 23 21 90 100
Divers 192 142 134 663 404
---------------------------------------------------
771 598 420 2 630 1 613
---------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts 305 408 404 1 292 1 441
---------------------------------------------------
Revenus autres que
d'intérêts
Commissions des
marchés financiers 167 139 166 629 682
Frais d'administration
sur les dépôts et
les paiements 53 53 52 208 201
Revenus (pertes) de
négociation 88 (39) 12 317 192
Gains sur valeurs
mobilières du compte
de placement, montant
net 50 60 4 180 91
Commissions sur
cartes de crédit 16 17 14 61 63
Commissions sur prêts 57 69 65 251 246
Acceptations, lettres
de crédit et de
garantie 17 19 15 68 61
Revenus de titrisation 58 38 51 175 194
Revenus de change 26 25 20 98 76
Services fiduciaires et
fonds communs de
placement 77 83 74 324 281
Divers 70 61 54 242 175
---------------------------------------------------
679 525 527 2 553 2 262
---------------------------------------------------
Revenu total 984 933 931 3 845 3 703

Dotations aux pertes
sur créances 22 16 -- 77 33
---------------------------------------------------
962 917 931 3 768 3 670
---------------------------------------------------

Charges d'exploitation
Salaires et avantages
sociaux 388 354 371 1 479 1 451
Frais d'occupation 41 41 42 164 160
Technologie 94 97 100 387 380
Communications 19 18 22 74 81
Honoraires
professionnels 43 40 46 145 136
Divers 102 84 65 339 291
---------------------------------------------------
687 634 646 2 588 2 499
---------------------------------------------------

Bénéfice avant
charge d'impôts
et part des
actionnaires
sans contrôle 275 283 285 1 180 1 171
Charge d'impôts 44 58 72 277 291
---------------------------------------------------
231 225 213 903 880

Part des actionnaires
sans contrôle 11 5 6 32 25
---------------------------------------------------
Bénéfice net 220 220 207 871 855
Dividendes sur
actions privilégiées 5 6 5 21 26
---------------------------------------------------
Bénéfice net
attribuable aux
actionnaires
ordinaires 215 214 202 850 829
---------------------------------------------------
Nombre d'actions
ordinaires
en circulation (en
milliers)
Moyen -- de base 161 969 161 927 165 176 162 851 166 382
Moyen -- dilué 164 599 164 512 167 939 165 549 168 964
Fin de période 161 512 161 918 165 335 161 512 165 335
---------------------------------------------------
Bénéfice par
action ordinaire
(en dollars)
de base 1,33 1,32 1,22 5,22 4,98
dilué 1,31 1,30 1,20 5,13 4,90
Dividendes par action
ordinaire (en dollars)0,50 0,50 0,44 1,96 1,72
---------------------------------------------------
---------------------------------------------------


Bilan consolidé

(non vérifié) 31 octobre 31 juillet 31 octobre
(en millions de dollars) 2006 2006 2005
--------------------------------

ACTIF

Encaisse 268 257 227
--------------------------------
Dépôts auprès d'institutions
financières 10 611 9 029 10 087
--------------------------------
Valeurs mobilières
Compte de placement 6 814 7 865 6 869
Compte de négociation 31 864 27 555 26 183
--------------------------------
38 678 35 420 33 052
--------------------------------

Valeurs mobilières acquises
en vertu de conventions de
revente 7 592 5 954 7 023
--------------------------------

Prêts (notes 3, 4 et 5)
Hypothécaires résidentiels 15 230 15 440 15 677
Aux particuliers et créances
sur cartes de crédit 11 280 10 961 9 796
Aux entreprises et aux
administrations publiques 20 679 19 946 19 047
--------------------------------
47 189 46 347 44 520
Provisions pour pertes sur
créances (426) (424) (451)
--------------------------------
46 763 45 923 44 069
--------------------------------
Autres actifs
Engagements de clients en
contrepartie d'acceptations 3 725 3 598 3 242
Juste valeur des instruments
financiers dérivés de
négociation 2 269 2 438 2 390
Immobilisations corporelles 383 355 355
Ecart d'acquisition 683 686 662
Actifs incorporels 177 177 178
Actifs divers 5 736 4 808 6 685
--------------------------------
12 973 12 062 13 512
--------------------------------
116 885 108 645 107 970
--------------------------------
--------------------------------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Dépôts
Particuliers 29 164 29 178 26 385
Entreprises et
administrations publiques 33 998 29 097 29 878
Institutions de dépôts 8 602 9 594 5 956
Dépôt de la Fiducie de
capital BNC (note 6) 225 225 -
--------------------------------
71 989 68 094 62 219
--------------------------------
Autres passifs
Acceptations 3 725 3 598 3 242
Engagements afférents à des
titres vendus à découvert 15 621 14 864 15 504
Valeurs mobilières vendues en
vertu de conventions de
rachat 9 517 7 620 12 915
Juste valeur des instruments
financiers dérivés de
négociation 1 646 1 623 1 846
Passifs divers 7 574 6 023 6 058
--------------------------------
38 083 33 728 39 565
--------------------------------
Débentures
subordonnées (note 7) 1 449 1 599 1 102
--------------------------------
Part des actionnaires
sans contrôle 576 522 487
--------------------------------
Capitaux propres
Actions privilégiées (note 9) 400 400 400
Actions ordinaires (note 9) 1 566 1 563 1 565
Surplus d'apport (note 10) 21 19 13
Ecarts de conversion
non réalisés (92) (82) (26)
Bénéfices non répartis 2 893 2 802 2 645
--------------------------------
4 788 4 702 4 597
--------------------------------
116 885 108 645 107 970
--------------------------------
--------------------------------



Etat consolidé de la variation des capitaux propres

(non vérifié) Exercice terminé
(en millions de dollars) le 31 octobre
-----------------
2006 2005
-----------------
Actions privilégiées au début 400 375
Emission d'actions priviligiées, série 16 -- 200
Rachat d'actions priviligiées, série 13 aux
fins d'annulation -- (175)
-----------------
Actions privilégiées à la fin 400 400
-----------------

Actions ordinaires au début 1 565 1 545
Emission d'actions ordinaires
Régime de réinvestissement des
dividendes et d'achat d'actions 15 12
Régime d'options d'achat d'actions 35 46
Rachat d'actions ordinaires aux fins
d'annulation (note 9) (48) (39)
Incidence des actions acquises ou vendues aux
fins de négociation (1) 1
-----------------
Actions ordinaires à la fin 1 566 1 565
-----------------

Surplus d'apport au début 13 7
Charge au titre des options
d'achat d'actions (note 10) 12 6
Options d'achat d'actions exercées (4) --
-----------------
Surplus d'apport à la fin 21 13
-----------------

Ecarts de conversion non réalisés
au début (26) (10)
Pertes de change des activités
dont la devise fonctionnelle
n'est pas le dollar canadien,
net d'impôts (66) (16)
-----------------
Ecarts de conversion non réalisés à la fin (92) (26)
-----------------

Bénéfices non répartis au début 2 645 2 287
Bénéfice net 871 855
Incidence de l'adoption initiale de la NOC-15 -- 1
Dividendes
actions privilégiées (21) (26)
actions ordinaires (320) (286)
Prime versée sur les actions ordinaires
rachetées aux fins d'annulation (note 9) (261) (185)
Ajustements divers, déduction faite des impôts (21) (1)
-----------------
Bénéfices non répartis à la fin 2 893 2 645
-----------------

Capitaux propres 4 788 4 597
-----------------
-----------------



Etat consolidé des flux de trésorerie

(non vérifié) Trimestre terminé Exercice terminé le
(en millions de dollars) le 31 octobre 31 octobre
---------------------------------------
2006 2005 2006 2005
---------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités d'exploitation
Bénéfice net 220 207 871 855
Ajustements pour :
Dotations aux pertes sur
créances 22 -- 77 33
Amortissement des
immobilisations corporelles 21 16 69 63
Impôts futurs 9 1 21 (31)
Redressement relatif au
change pour les débentures
subordonnées - (12) (3) (11)
Gains sur la vente des
valeurs mobilières du compte
de placement, net (50) (4) (180) (91)
Gains tirés des titrisations
et des autres cessions de
créances, net (35) (36) (97) (125)
Charge au titre des options
d'achat d'actions 4 1 12 6
Variation des intérêts à
payer 127 (35) 185 (73)
Variation des intérêts et
dividendes à recevoir (108) (154) (45) 11
Variation des impôts à payer (62) (2) 33 6
Variation des montants nets
de la juste valeur sur les
instruments financiers
dérivés de négociation 192 (86) (79) (195)
Variation des valeurs
mobilières du compte de
négociation (4 309) 1 562 (5 681) (5 622)
Variation des autres éléments 740 (2 080) 2 414 (2 143)
---------------------------------------
(3 229) (622) (2 403) (7 317)
---------------------------------------

Flux de trésorerie liés aux
activités de financement
Variation des dépôts 3 895 931 9 545 8 492
Emission du dépôt à la
Fiducie de capital BNC - -- 225 --
Emission de débentures
subordonnées - -- 500 350
Rachat de débentures
subordonnées (150) -- (150) (350)
Emission d'actions ordinaires 9 8 50 58
Emission d'actions
privilégiées - - - 200
Rachat d'actions ordinaires
aux fins d'annulation (34) (175) (309) (224)
Rachat d'actions privilégiées
aux fins d'annulation -- -- -- (175)
Dividendes versés sur actions
ordinaires (80) (73) (311) (278)
Dividendes versés sur actions
privilégiées (5) (8) (21) (27)
Variation des engagements
afférents à des titres vendus
à découvert 757 (1 272) 117 5 300
Variation des valeurs
mobilières vendues
en vertu de conventions de
rachat 1 897 (1 611) (3 398) 4 733
Variation des autres éléments (19) (16) (78) (19)
---------------------------------------
6 270 (2 216) 6 170 18 060
---------------------------------------

Flux de trésorerie liés aux
activités d'investissement
Variation des dépôts auprès
d'institutions financières
donnés en nantissement 70 25 4 028 (3 594)
Variation des prêts (excluant
la titrisation) (1 682) (1 028) (5 092) (6 559)
Produit des nouveaux actifs
titrisés et des autres
cessions de créances 820 848 2 321 3 069
Echéance d'actifs titrisés - -- - (706)
Achats des valeurs mobilières
du compte de placement (25 333) (31 378) (126 404) (52 611)
Ventes des valeurs mobilières
du compte de placement 26 434 31 458 126 639 53 327
Variation des valeurs
mobilières acquises en vertu
de conventions de revente (1 638) 1 247 (569) (2 527)
Consolidation d'actifs lors
de l'adoption initiale de la
NOC-15 -- -- -- (132)
Acquisitions nettes
d'immobilisations corporelles (49) (26) (97) (67)
---------------------------------------
(1 378) 1 146 826 (9 800)
---------------------------------------

Augmentation (diminution) des
espèces et quasi-espèces 1 663 (1 692) 4 593 943
Espèces et quasi-espèces au
début 9 206 7 968 6 276 5 333
---------------------------------------
Espèces et quasi-espèces à la
fin 10 869 6 276 10 869 6 276
---------------------------------------
Espèces et quasi-espèces
Encaisse 268 227 268 227
Dépôts auprès d'institutions
financières 10 611 10 087 10 611 10 087
Moins : Montant donné en
nantissement (10) (4 038) (10) (4 038)
---------------------------------------
10 869 6 276 10 869 6 276
---------------------------------------
Informations supplémentaires
Intérêts payés 644 455 2 445 1 686
Impôts sur les bénéfices
payés 95 58 217 243
---------------------------------------
---------------------------------------



Notes afférentes aux états financiers consolidés
(non vérifiées) (en millions de dollars)

Les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés vérifiés de l'exercice terminé le 31 octobre 2005. Certains chiffres comparatifs ont été reclassés afin qu'ils soient conformes à la présentation adoptée pour l'exercice 2006.

1- Principales conventions comptables

Ces états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés de la Banque ont été préparés selon les principes comptables généralement reconnus (" PCGR ") du Canada en utilisant les conventions comptables décrites dans son plus récent Rapport annuel au 31 octobre 2005.

2- Normes comptables récentes qui ne sont pas encore adoptées

Instruments financiers -- comptabilisation et évaluation, Couvertures et Résultat étendu

En janvier 2005, l'Institut canadien des comptables agréés (ICCA) a publié trois nouvelles normes: "Instruments financiers -- comptabilisation et évaluation", "Couvertures" et "Résultat étendu". Les incidences principales de ces normes sont décrites ci-dessous.

Tous les actifs et les passifs financiers seront comptabilisés à la juste valeur au bilan consolidé, à l'exception des éléments classés dans les catégories suivantes qui seront comptabilisés au coût amorti: prêts et créances, titres destinés à être détenus jusqu'à l'échéance et passifs financiers non détenus aux fins de négociation. Les gains et les pertes réalisés et non réalisés sur les actifs et les passifs financiers qui sont détenus aux fins de négociation seront inscrits à l'état consolidé des résultats. Les gains et les pertes non réalisés sur les actifs financiers disponibles à la vente seront inscrits dans les autres éléments du résultat étendu jusqu'à leur réalisation, soit la période où ils seront inscrits à l'état consolidé des résultats. Tous les dérivés, y compris les dérivés intégrés devant être comptabilisés séparément, seront inscrits à la juste valeur au bilan consolidé.

Dans le cas de la couverture de la juste valeur, la variation de valeur des dérivés et des éléments couverts, attribuée au risque qui est couvert, sera comptabilisée à l'état consolidé des résultats. Dans les cas de la couverture des flux de trésorerie, la tranche efficace de la couverture des variations de la juste valeur des instruments dérivés sera comptabilisée dans les autres éléments du résultat étendu jusqu'à ce que les éléments couverts soient constatés à l'état consolidé des résultats.

Les autres éléments du résultat étendu qui comprennent en plus des éléments mentionnés plus haut, les gains et les pertes de change non réalisés découlant des activités d'établissements étrangers autonomes (déduction faite des opérations de couverture), seront présentés comme nouveau poste distinct de l'état consolidé de la variation des capitaux propres. Un nouvel état intitulé "Etat du résultat étendu" sera ajouté aux états financiers consolidés de la Banque.

Ces nouvelles normes s'appliqueront à la Banque à compter du 1er novembre 2006. Au 1er novembre 2006, la Banque comptabilisera tous les actifs et passifs financiers dans son bilan consolidé en fonction de leur classification. Tout ajustement de la valeur comptable antérieure sera comptabilisé soit comme un ajustement du solde des bénéfices non répartis à cette date, soit comme le solde d'ouverture d'un poste distinct des "Autres éléments cumulés du résultat étendu", net d'impôts. La Banque complétera son évaluation de l'incidence qu'auront ces nouvelles normes sur ses états financiers consolidés, une fois que les règles de transition seront adoptées.



3- Prêts et prêts douteux
---------------------------------------------------------------------
Prêts douteux
---------------------------
Montant Provisions
brut Bruts spécifiques Nets
-----------------------------------
31 octobre 2006
Prêts hypothécaires résidentiels 15 230 13 2 11
Prêts aux particuliers et créances
sur cartes de crédit 11 280 36 16 20
Prêts aux entreprises et aux
administrations publiques 20 679 185 100 85
-----------------------------------
47 189 234 118 116
Provision générale (1) (308)
-----------------------------------
Prêts douteux, déduction faite des
provisions spécifiques et générale (192)
---------------------------------

31 octobre 2005
Prêts hypothécaires
résidentiels 15 677 10 2 8
Prêts aux particuliers et créances
sur cartes de crédit 9 796 35 18 17
Prêts aux entreprises et aux
administrations publiques 19 047 215 123 92
-----------------------------------
44 520 260 143 117
Provision générale (1) (308)
-----------------------------------
Prêts douteux, déduction faite des
provisions spécifiques et générale (191)
---------------------------------

(1) La provision générale pour risque de crédit a été constituée à
l'égard de l'ensemble du crédit de la Banque.


4- Provisions pour pertes sur créances
---------------------------------------------------------------------
Les changements apportés aux provisions au cours des exercices sont les
suivants :

Provisions Provision Provisions Provision
spécifiques générale 2006 spécifiques générale 2005
---------------------------------------------------------------------
Provisions au
début 143 308 451 228 350 578
Dotations aux
pertes sur
créances 77 -- 77 75 (42) 33
Radiations (166) -- (166) (215) -- (215)
Recouvrements 64 -- 64 55 -- 55
-------------------------------------------------------
Provisions à
la fin 118 308 426 143 308 451
-------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------


5- Cessions de créances

Opérations de titrisation

Prêts hypothécaires assurés par la SCHL et Créances sur cartes de
crédit

La Banque titrise des prêts hypothécaires résidentiels assurés par la
création de titres hypothécaires. Elle vend également des créances sur
cartes de crédit sur une base renouvelable à une fiducie. Le gain ou la
perte avant impôts issu des opérations de titrisation, déduction faite
des frais de transaction, est constaté au poste "Revenus de
titrisation" de l'état consolidé des résultats.


Activités de titrisation pour le trimestre terminé le:

31 octobre 31 juillet 31 octobre
2006 2006 2005
-----------------------------------------
Prêts Prêts Prêts
hypothécaires hypothécaires hypothécaires
-----------------------------------------
Produit net en espèces 820 324 710
Droits conservés 25 7 25
Passif de gestion pris en
charge (5) (2) (4)
-----------------------------------------
840 329 731
Créances titrisées et
vendues 821 328 713
-----------------------------------------
Gain avant impôts,
déduction faite des frais
de transaction 19 1 18
-----------------------------------------
Titres hypothécaires créés
et conservés inscrits au
poste " Valeurs mobilières
-- compte de placement " 78 43 195
-----------------------------------------

Activités de titrisation pour l'exercice terminé le:

31 octobre 2006 31 octobre 2005
-----------------------------------------
Prêts Prêts Créances sur
hypothécaires hypothécaires cartes de
crédit
-----------------------------------------
Produit net en espèces 2 180 1 845 795
Droits conservés 63 79 21
Passif de gestion pris en
charge (13) (11) (4)
-----------------------------------------
2 230 1 913 812
Créances titrisées et
vendues 2 200 1 854 800
-----------------------------------------
Gain avant impôts,
déduction faite des frais
de transaction 30 59 12
-----------------------------------------
Titres hypothécaires créés
et conservés inscrits au
poste " Valeurs mobilières
-- compte de placement " 674 276 --
-----------------------------------------


Voici les hypothèses clés utilisées pour mesurer la juste valeur des
droits conservés à la date de vente pour les opérations effectuées au
cours du trimestre terminé le 31 octobre 2006.

Hypothèses clés -- prêts hypothécaires 2006
------

Durée de vie moyenne pondérée (en mois) 30,1
Taux de remboursement anticipé 20,0 %
Marge excédentaire, déduction faite des pertes sur créances 1,3 %
Pertes sur créances prévues --
Taux d'actualisation 4,1 %


Autres cessions

La Banque vend des prêts hypothécaires assurés et non assurés à un
fonds commun de placement administré par la Banque. Le gain ou la perte
avant impôts est constaté à l'état consolidé des résultats à la
rubrique "Revenus autres que d'intérêt - Divers". Le tableau suivant
résume les autres cessions réalisées par la Banque:

Pour l'exercice terminé le
-------------------------------
31 octobre 2006 31 octobre 2005
-------------------------------
Produit net en espèces 141 429
Prêts hypothécaires assurés et non
assurés vendus 140 431
-------------------------------
Gain (perte) avant impôts 1 (2)
-------------------------------


6- Dépôt de la Fiducie de capital BNC

Le 15 juin 2006, la Fiducie de capital BNC (la "Fiducie"), une fiducie à capital variable créée sous le régime des lois de l'Ontario, a émis 225 000 parts de fiducie cessibles sans droit de vote appelées titres fiduciaires de capital - série 1, ou NBC CapS - série 1. Le produit brut tiré du placement de 225 millions de dollars a été utilisé par la Fiducie pour financer l'acquisition d'un billet de dépôt de la Banque. Puisque la Banque ne consolide pas la Fiducie, le billet de dépôt est présenté au bilan consolidé de la Banque à la rubrique "Dépôts".

Le billet de dépôt porte intérêt au taux annuel fixe de 5,329 %, payable semestriellement, à terme échu, jusqu'au 30 juin 2016 et par la suite au taux annuel fixe correspondant au taux d'acceptations bancaires majoré de 1,50 %. Le billet de dépôt, qui viendra à échéance le 30 juin 2056, sera rachetable, à compter du 30 juin 2011, au gré de la Banque, sans le consentement de la Fiducie, sous réserve d'un préavis écrit et de l'approbation préalable du Surintendant des institutions financières (Surintendant), ou à la survenance d'événements réglementaires ou fiscaux tels que définis. Si la Banque rachète le billet de dépôt, en totalité ou en partie, la Fiducie sera tenue de racheter un montant correspondant de NBC CapS- série 1.

Chaque tranche de capital de 1000 dollars du billet de dépôt est convertible à tout moment au gré de la Fiducie en 40 actions privilégiées de premier rang série 17 de la Banque. La Fiducie exercera ce droit de conversion dans les cas où les porteurs de NBC CapS- série 1 exerceront leur droit d'échange.

Le défaut de la Banque de faire des versements ou de s'acquitter de ses autres obligations prévues par le billet de dépôt ne conférera pas pour autant à la Fiducie le droit d'exiger le rachat anticipé du billet de dépôt.

La Fiducie est une entité à détenteurs de droits variables en vertu de la note d'orientation concernant la comptabilité n 15 intitulée "Consolidation des entités à détenteurs de droits variables" (NOC -- 15). Bien que la Banque possède les capitaux propres et le contrôle des droits de vote de la Fiducie, la Banque ne consolide pas la Fiducie parce qu'elle n'est pas le principal bénéficiaire; par conséquent, les NBC CapS - série 1 émis par la Fiducie ne figurent pas au bilan consolidé de la Banque, mais le billet de dépôt est présenté sous la rubrique "Dépôts".

La distribution en espèces non cumulative par NBC CapS -- série 1 sera de 26,645 dollars (soit un rendement annuel de 5,329 % sur le prix d'émission initial de 1000 dollars) payé par la Fiducie semestriellement à compter du 31 décembre 2006 jusqu'au 30 juin 2016 inclusivement et, par la suite, correspondra au produit obtenu de la multiplication de 1000 dollars par la moitié de la somme du taux d'acceptations bancaires applicable et de 1,50 %. Aucune distribution en espèces ne sera payable par la Fiducie sur les NBC CapS -- série 1 si la Banque omet de déclarer des dividendes réguliers sur ses actions privilégiées ou, s'il n'y a aucune action privilégiée alors en circulation, sur ses actions ordinaires en circulation. Dans ce cas, les fonds nets distribuables de la Fiducie seront versés à la Banque en tant que porteur des titres spéciaux de la Fiducie, représentant la participation résiduelle dans la Fiducie. Si la Fiducie omet de verser le montant intégral des distributions semestrielles sur les NBC CapS -- série 1, la Banque s'abstiendra de déclarer des dividendes sur ses actions privilégiées et actions ordinaires pendant une période déterminée. Les NBC CapS -- série 1 ne sont pas rachetables au gré du porteur.

A compter du 30 juin 2011, la Fiducie pourra, à son gré, racheter les NBC CapS -- série 1, en totalité ou en partie, sans le consentement des porteurs, sous réserve d'un avis écrit préalable et de l'approbation préalable du Surintendant ou à la survenance d'événements réglementaires ou fiscaux tels que définis.

Les porteurs de NBC CapS -- série 1 pourront à tout moment, sur préavis, remettre chaque NBC CapS -- série 1 en échange de 40 actions privilégiées de premier rang série 17 de la Banque. Les actions privilégiées de premier rang série 17 de la Banque confèrent à leurs porteurs des dividendes en espèces semestriels et non cumulatifs, au moment où ils sont déclarés par le conseil d'administration, et seront rachetables au gré de la Banque, avec l'approbation préalable du Surintendant, le ou après le 30 juin 2011, mais ne seront pas rachetables au gré des porteurs. Ce droit d'échange sera mis en oeuvre par la conversion par la Fiducie du montant correspondant du billet de dépôt de la Banque. Les NBC CapS -- série 1 échangés contre les actions privilégiées de premier rang série 17 de la Banque seront annulés par la Fiducie.

Chaque NBC CapS-série 1 sera échangé automatiquement, sans le consentement des porteurs, contre 40 actions privilégiées de premier rang série 18 de la Banque, à la survenance de l'un ou l'autre des cas suivants: i) des procédures sont amorcées en vue de la liquidation de la Banque; ii) le Surintendant prend le contrôle de la Banque; iii) la Banque a un ratio des fonds propres de catégorie 1 inférieur à 5 % ou un ratio de l'ensemble des fonds propres inférieur à 8 %; ou iv) le Surintendant a demandé à la Banque d'augmenter son capital ou de fournir des liquidités supplémentaires, et la Banque choisit de procéder à l'échange automatique ou la Banque ne se conforme pas à cette directive d'une manière satisfaisante pour le Surintendant. Les actions privilégiées de premier rang série 18 de la Banque confèrent à leurs porteurs des dividendes en espèces semestriels et non cumulatifs et seront rachetables au gré de la Banque, avec l'approbation préalable du Surintendant, à compter du 30 juin 2011, mais ne seront pas rachetables au gré des porteurs. En cas d'échange automatique, la Banque détiendra tous les titres fiduciaires de capital en circulation de la Fiducie, dont le principal actif est le billet de dépôt.

Au 31 octobre 2006, aux fins du capital réglementaire, les NBC CapS - série 1 d'un montant de 225 millions de dollars sont admissibles à titre de fonds propres de catégorie 1.

7- Débentures subordonnées

Au cours de l'exercice terminé le 31 octobre 2006, la Banque a émis des débentures subordonnées d'une valeur totale de 500 millions de dollars dans le cadre de son programme canadien de billets à moyen terme échéant en 2020. L'intérêt au taux annuel de 4,70 % est payable semestriellement le 2e jour de mai et de novembre de chaque année. La Banque a également racheté une débenture subordonnée au montant de 150 millions de dollars, échéant le 17 octobre 2011 au taux de 7,50 %.

Le 2 novembre 2006, la Banque a émis 500 millions de dollars de débentures subordonnées échéant en 2016. L'intérêt au taux annuel de 4,456 % est payable semestriellement le 2e jour de mai et de novembre de chaque année.

Au cours de l'exercice 2001, la Banque a racheté une débenture subordonnée convertible en actions ordinaires en contrepartie d'une somme de 65 millions de dollars. Suite à cette transaction, une perte de 28 millions de dollars avait été imputée aux bénéfices non répartis, déduction faite des impôts de 17 millions de dollars. En 2006, une charge d'impôts de 10 millions de dollars a été enregistrée aux bénéfices non répartis afin d'enregistrer la portion non admissible aux fins fiscales.



8- Prestations de retraite et autres avantages sociaux futurs
----------------------------------------------------------------------
Trimestre terminé le Exercice terminé le
------------------------------------------------------
31 octobre 31 juillet 31 octobre 31 octobre 31 octobre
2006 2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------
Charge au titre
des prestations
de retraite 15 15 13 59 51
Charge au titre
des autres
avantages
sociaux futurs 3 2 2 10 6
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------


9- Capital-actions
---------------------------------------------------------------------
Actions en circulation et dividendes au 31 octobre 2006

Actions Dividendes
annuels
---------------------------------------------------------------------
Nombre d'actions $ $
---------------------------------------------------------------------
Actions privilégiées de
premier rang
Série 15 8 000 000 200 12
Série 16 8 000 000 200 9
---------------------------------------------------------------------
16 000 000 400 21
---------------------------------------------------------------------
Actions ordinaires 161 512 351 1 566 320
---------------------------------------------------------------------
1 966 341
---------------------------------------------------------------------

Rachat d'actions ordinaires

Le 23 janvier 2006, la Banque a débuté une offre publique de rachat pour
annulation dans le cours normal de ses activités visant jusqu'à 8 278
000 actions ordinaires au cours de la période de 12 mois se terminant au
plus tard le 22 janvier 2007. Le 13 janvier 2005, la Banque a débuté une
offre publique de rachat pour annulation dans le cours normal de ses
activités, visant jusqu'à 8 400 000 actions ordinaires au cours de la
période de 12 mois se terminant au plus tard le 12 janvier 2006. Les
rachats sont effectués sur le marché libre aux cours du marché par
l'intermédiaire de la Bourse de Toronto. Les montants versés en excédent
de la valeur comptable moyenne des actions ordinaires sont imputés aux
bénéfices non répartis. Au 31 octobre 2006, la Banque a racheté 5 055
520 actions ordinaires (4 178 900 en 2005) au prix de 309 millions de
dollars (224 millions en 2005), ce qui a réduit de 48 millions de
dollars le capital-actions ordinaire (39 millions en 2005) et de 261
millions de dollars les bénéfices non répartis (185 millions en 2005).


10-Rémunération à base d'actions

Régime d'options d'achat d'actions

Au cours de l'exercice terminé le 31 octobre 2006, la Banque a octroyé 943 200 options d'achat d'actions (1 468 260 en 2005) à une juste valeur de 12,81 dollars (9,70 dollars en 2005).

Au 31 octobre 2006, il y avait 5 391 912 options d'achat d'actions en circulation.



La juste valeur des options octroyées a été évaluée, à la date
d'attribution, à l'aide du modèle Black & Scholes. Les hypothèses
utilisées étaient les suivantes:
Exercice terminé le
-------------------------
31 octobre 31 octobre
2006 2005

-------------------------
Taux d'intérêts hors risque 4,18 % 4,05 %
Durée de vie prévue des options 6 ans 6 ans
Volatilité prévue 24 % 27 %
Dividendes prévus 5 % 5 %
-----------------------------------------------------------------------

Le tableau suivant présente la charge de rémunération constatée à
l'égard des options d'achat d'actions:

Trimestre terminé le Exercice terminé le
------------------------------------------------------------
31 octobre 31 juillet 31 octobre 31 octobre 31 octobre
2006 2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------
Options d'achat
d'actions
de la Banque 4 2 2 12 6
-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------


Régime de droits à la plus-value des actions (DPVA)

Au cours de l'exercice terminé le 31 octobre 2006, la Banque a octroyé 5
400 DPVA. Au 31 octobre 2006, 306 800 DPVA étaient en circulation.

Régime d'unités d'actions différées (UAD)

Au cours de l'exercice terminé le 31 octobre 2006, la Banque a octroyé
32 911 UAD. Au 31 octobre 2006, 219 047 UAD étaient en circulation.

Régime d'unités d'actions assujetties à des restrictions (UAR)

Au cours de l'exercice terminé le 31 octobre 2006, la Banque a octroyé
117 654. Au 31 octobre 2006, 163 538 UAR étaient en circulation.

11- Acquisition -- Credigy Ltd.

Le 26 juillet 2006, une filiale de la Banque a fait l'acquisition d'une
participation de 68 % dans Credigy Ltd., une société fermée spécialisée
dans l'achat et le recouvrement de comptes clients en souffrance de
consommateurs principalement établis aux Etats-Unis, pour une somme
totale en espèces de 57 millions de dollars incluant les frais directs
reliés à l'acquisition.

L'actif acquis était de 109 millions de dollars alors que le passif pris
en charge, incluant la part des actionnaires sans contrôle, était de 73
millions de dollars. L'excédent du prix d'acquisition sur la juste
valeur de l'actif net, soit 21 millions de dollars, a été inscrit au
bilan consolidé à titre d'écart d'acquisition. Ce montant pourrait être
ajusté une fois que la Banque aura terminé son évaluation des actifs
acquis et des passifs pris en charge.

Des montants additionnels en espèces pour un maximum de 19 millions de
dollars pourraient être payés au cours des trois prochaines années,
sujets à l'atteinte de certains objectifs de rentabilité établis et, le
cas échéant, seraient portés en augmentation de l'écart d'acquisition.

Les résultats de Credigy sont comptabilisés à l'état consolidé des
résultats depuis la date d'acquisition, soit le 26 juillet 2006.





12-Informations sectorielles
---------------------------------------------------------------------
Trimestre terminé le 31 octobre
Particuliers Gestion de
et entreprises patrimoine
-----------------------------------
2006 2005 2006 2005
-----------------------------------
Revenu net d'intérêts (1) 354 333 32 28
Revenus autres que
d'intérêts(1) 211 195 178 177
-----------------------------------
Revenu total 565 528 210 205
Charges d'exploitation 344 324 163 160
-----------------------------------
Contribution 221 204 47 45
Dotations aux pertes sur créances 33 38 - --
-----------------------------------
Bénéfice avant charge d'impôts et
part des actionnaires
sansrôle 188 166 47 45
Charge d'impôts (1) 64 56 16 19
Part des actionnaires sans
contrôle - -- 2 --
-----------------------------------
Bénéfice net (perte nette) 124 110 29 26
-----------------------------------
-----------------------------------
Actif moyen 48 358 45 509 561 885
-----------------------------------
-----------------------------------

Marchés
financiers Autres Total
-------------------------------------------------
2006 2005 2006 2005 2006 2005
-------------------------------------------------
Revenu net
d'intérêts(1) 28 129 (109) (86) 305 404
Revenus autres que
d'intérêts(1) 268 109 22 46 679 527
-------------------------------------------------
Revenu total 296 238 (87) (40) 984 931
Charges
d'exploitation 174 151 6 11 687 646
-------------------------------------------------
Contribution 122 87 (93) (51) 297 285
Dotations aux pertes
sur créances 1 4 (12) (42) 22 --
-------------------------------------------------
Bénéfice avant
charge d'impôts et
part des actionnaires
sans contrôle 121 83 (81) (9) 275 285
Charge d'impôts (1) 41 31 (77) (34) 44 72
Part des
actionnaires sans
contrôle 5 - 4 6 11 6
-------------------------------------------------
Bénéfice net
(perte nette) 75 52 (8) 19 220 207
-------------------------------------------------
-------------------------------------------------

Actif moyen 72 185 58 937 (11 696)(6 401) 109 408 98 930
-------------------------------------------------
-------------------------------------------------


Exercice terminé le 31 octobre
Particuliers Gestion de
et entreprises patrimoine
-----------------------------------
2006 2005 2006 2005
-----------------------------------
Revenu net d'intérêts(2) 1 367 1 299 121 101
Revenus autres que d'intérêts(2) 806 749 737 702
-----------------------------------
Revenu total 2 173 2 048 858 803
Charges d'exploitation 1 329 1 265 635 621
-----------------------------------
Contribution 844 783 223 182
Dotations aux pertes sur créances 121 117 - --
-----------------------------------
Bénéfice avant charge d'impôts et
part des actionnaires sans
contrôle 723 666 223 182
Charge d'impôts(2) 244 223 74 68
Part des actionnaires sans
contrôle -- -- 6 3
-----------------------------------
Bénéfice net (perte nette) 479 443 143 111
-----------------------------------
Actif moyen 47 379 43 956 830 882
-----------------------------------
-----------------------------------

Exercice terminé le 31 octobre

Marchés
financiers Autres Total
------------------------------------------------
2006 2005 2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------
Revenu net
d'intérêts(2) 141 309 (337) (268) 1 292 1 441
Revenus autres que
d'intérêts(2) 917 671 93 140 2 553 2 262
------------------------------------------------
Revenu total 1 058 980 (244) (128) 3 845 3 703
Charges
d'exploitation 610 595 14 18 2 588 2 499
------------------------------------------------
Contribution 448 385 (258) (146) 1 257 1 204
Dotations aux pertes
sur créances 4 8 (48) (92) 77 33
------------------------------------------------
Bénéfice avant
charge d'impôts et
part des actionnaires
sans contrôle 444 377 (210) (54) 1 180 1 171
Charge d'impôts(2) 152 132 (193) (132) 277 291
Part des
actionnaires sans
contrôle 9 1 17 21 32 25
------------------------------------------------
Bénéfice net
(perte nette) 283 244 (34) 57 871 855
------------------------------------------------
------------------------------------------------

Actif moyen 67 839 51 809 (9 775) (5 745) 106 273 90 902
------------------------------------------------
------------------------------------------------


Particuliers et entreprises

Le secteur Particuliers et entreprises regroupe le réseau des succursales, le service aux intermédiaires, les cartes de crédit, les assurances, les services aux entreprises ainsi que l'immobilier.

Gestion de patrimoine

Le secteur Gestion de patrimoine regroupe le courtage de plein exercice avec les particuliers, le courtage direct, les fonds communs de placement, les services fiduciaires et la gestion de portefeuille.

Marchés financiers

Le secteur Marchés financiers comprend le financement et le crédit aux grandes sociétés, les activités de trésorerie y compris la gestion de l'actif et du passif de la Banque et le courtage aux sociétés.

Autres

La rubrique "Autres" regroupe les activités de titrisation, certains éléments non récurrents ainsi que la portion non allouée des services centraux.

Equivalent imposable

(1) Les conventions comptables sont les mêmes que celles qui sont décrites dans la note relative aux conventions comptables (note 1) à l'exception du revenu net d'intérêts, des revenus autres que d'intérêts et de la charge d'impôts des secteurs d'exploitation, qui sont présentés en équivalent imposable. L'équivalent imposable est une méthode de calcul qui consiste à ajuster certains revenus exempts d'impôts en les majorant de l'impôt qui aurait autrement été exigible.
Pour l'ensemble des secteurs d'exploitation, le revenu net d'intérêts a été majoré de 62 millions de dollars (26 millions en 2005) et les revenus autres que d'intérêts ont été majorés de 32 millions de dollars (8 millions en 2005). Un montant égal est ajouté à la charge d'impôts. L'effet de ces ajustements est renversé sous la rubrique " Autres ".
(2) Pour l'exercice terminé le 31 octobre 2006, le revenu net d'intérêts a été majoré de 122 millions de dollars (90 millions
en 2005) et les revenus autres que d'intérêts ont été majorés de
77 millions de dollars (60 millions en 2005). Un montant égal est ajouté à la charge d'impôts. L'effet de ces ajustements est renversé sous la rubrique " Autres ".




Banque Nationale du Canada
Renseignements pour les actionnaires et investisseurs

Relations investisseurs

Les analystes financiers et les investisseurs qui souhaitent obtenir
des informations financières concernant la Banque sont priés de
communiquer avec le service des Relations avec les investisseurs.
600, rue De La Gauchetière Ouest, 7e étage
Montréal (Québec) H3B 4L2
Sans frais : 1-866-517-5455
Télécopieur : (514) 394-6196
Courriel : relationsinvestisseurs@bnc.ca
Site web : www.bnc.ca/relationsinvestisseurs

Relations publiques
600, rue De La Gauchetière Ouest, 10e étage
Montréal (Québec) H3B 4L2
Téléphone : (514) 394-8644
Télécopieur : (514) 394-6258

Site Internet : www.bnc.ca
Informations générales : telnat@bnc.ca

Date de publication des prochains rapports trimestriels pour l'exercice
2006-2007

Premier trimestre : 1er mars 2007
Deuxième trimestre : 31 mai 2007
Troisième trimestre : 30 août 2007
Quatrième trimestre : 29 novembre 2007

DIVULGATION DES RESULTATS DU 4e TRIMESTRE ET DE L'EXERCICE 2006

Conférence téléphonique

- Une conférence téléphonique pour les analystes et investisseurs
institutionnels aura lieu le 30 novembre 2006 à 13 h 00 HE

- Accès par téléphone en mode écoute seulement : (416) 340-2216 ou
1-866-898-9626

- L'enregistrement téléphonique archivé sera accessible jusqu'au 7
décembre 2006 en composant le (416) 695-5800 ou le 1-800-408-3053.
Le code d'accès est le 3201142#.

Diffusion de l'appel sur le web

- La conférence téléphonique sur les résultats sera diffusée en direct
via Internet au www.bnc.ca/relationsinvestisseurs

- Une version archivée de l'événement diffusé sur le web sera disponible
après la fin de l'appel.

Documents financiers

Les états financiers trimestriels sont en tout temps disponibles sur le
site web de la Banque Nationale du Canada à
www.bnc.ca/relationsinvestisseurs.

Le rapport aux actionnaires et les informations financières
complémentaires, ainsi que les diapositives de présentation, se
retrouveront sur le site de la Banque Nationale à la page des Relations
avec les investisseurs, un peu avant le début de la conférence
téléphonique.

Agent de transfert et registraire

Pour des renseignements relatifs aux transferts d'actions, aux
changements d'adresse, aux dividendes, à la perte de certificat
d'actions, aux formulaires d'impôts et aux transferts de succession,
les actionnaires sont priés de communiquer avec l'agent de transfert
Société de fiducie Computershare du Canada dont l'adresse et les
numéros de téléphone apparaissent ci-après.

Société de fiducie Computershare du Canada
Service aux actionnaires 1500, rue University, 7e étage
Montréal (Québec) H3A 3S8
Téléphone : 1-888-838-1407
Télécopieur : 1-888-453-0330
Courriel : service@computershare.com
Internet : www.computershare.com

Dépôt direct des dividendes

Au moyen d'un transfert électronique de fonds, les actionnaires peuvent
faire déposer directement leurs dividendes au crédit de tout compte
détenu auprès d'une institution membre de l'Association canadienne des
paiements. Pour ce faire, il suffit d'en faire la demande par écrit à
l'adresse de Société de fiducie Computershare du Canada, agent de
transfert.

Régime de réinvestissement de dividendes

La Banque Nationale offre aux détenteurs de ses actions ordinaires un
Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions qui leur
permet d'investir dans des actions sans payer de commission ni de frais
d'administration. L'acquisition des actions par les participants
s'effectue au moyen du réinvestisse-ment des dividendes en espèces
versés sur les actions qu'ils détiennent, ou bien en effectuant des
versements en espèces facultatifs d'un montant minimal de 500 $ par
versement, jusqu'à concurrence de 5 000 $ par trimestre.
Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez communiquer avec le
Registraire, Société de fiducie Computershare du Canada, au numéro
1-888-838-1407.

www.bnc.ca/relationsinvestisseurs


Renseignements

  • Banque Nationale du Canada
    Pierre Fitzgibbon
    Premier vice-président, Finances,
    technologie et affaires corporatives
    514-394-8610
    ou
    Banque Nationale du Canada
    Denis Dubé
    Directeur principal
    Service des Relations publiques
    514-394-8644
    ou
    Banque Nationale du Canada
    Hélène Baril
    Directrice principale
    Relations investisseurs
    514-394-0296