Ville de Beaconsfield

Ville de Beaconsfield

17 déc. 2014 11h09 HE

Beaconsfield/Budget 2015 : "Une gestion rigoureuse pour préserver les contribuables " -Le maire Georges Bourelle

BEACONSFIELD, QUÉBEC--(Marketwired - 17 déc. 2014) - Une gestion rigoureuse et une vision d'avenir permettent de limiter la croissance des dépenses pour 2015 afin de préserver la capacité de payer des contribuables dans la réalisation du budget de la Ville de Beaconsfield.

Le maire Georges Bourelle est d'autant plus fier de l'Administration municipale envers ses dépenses qu'elle a réussi à limiter la croissance de taxes à l'intérieur du taux d'indice des prix à la consommation tout en augmentant les services à la population et en maintenant des services diversifiés et de qualité.

« La taxe locale de Beaconsfield augmente de 1,26 % seulement, en incluant le coût de la taxe d'eau, alors que l'inflation est de 2,2 %. Je suis d'autant plus fier de cette performance qui démontre nos efforts visant à contenir la croissance des dépenses tout en augmentant les services aux citoyens », déclare le maire Bourelle.

Le budget 2015 sera de 41 330 524 $, en croissance de 3,03 %. Étant donné que la croissance de la valeur des propriétés, selon le rôle triennal d'évaluation, se situe à près de 18 % en 2014 par rapport à 2013, la valeur moyenne d'une propriété augmente de 27 203 $ pour atteindre 510 683 $ en 2015. La variation du compte de taxes municipales, y compris les contributions à l'Agglomération, sera de 1,25 %, soit une différence de 63,92 $ pour 2015.

L'Administration a réussi cela en ayant à faire face à deux imprévus majeurs en 2014, celui de la lutte contre l'agrile du frêne, qui menace une importante partie de la forêt urbaine de Beaconsfield, et celui des compressions inattendues dans les compensations de taxes et le remboursement de la TVQ du gouvernement du Québec dans le cadre du pacte fiscal transitoire avec les municipalités. Pour compenser ces imprévus, la Ville utilisera une partie de son surplus de réserve.

Malgré ces charges financières supplémentaires, la bonne gestion de la Ville, une baisse du coût d'achat de l'eau et une réduction importante des coûts du régime de retraite des employés, ont conjointement permis de faire face à ces changements inattendus tout en améliorant les services. Ainsi, afin de combattre l'infestation de l'agrile du frêne qui menace 11 000 arbres sur notre territoire, la Ville a dû ajouter 300 000 $ dans son budget d'intervention.

Le budget pour la réfection des fossés a été bonifié de 50 %, passant de 400 000 à 600 000 $. Cet effort supplémentaire permettra de réduire le temps d'attente pour les requérants actuellement évalué à trois ans.

Écoresponsables

L'augmentation des services municipaux comprend aussi l'ajout de huit collectes de déchets encombrants pour l'ensemble du territoire. Consciente du comportement écoresponsable des citoyens, la Ville ajoute aussi 14 collectes de résidus verts. Il y en aura donc 22 au lieu de huit en 2015. Ce changement de comportement en faveur de la préservation de l'environnement des citoyens de Beaconsfield permettra à notre ville d'atteindre les objectifs de réduction des déchets ciblés par le gouvernement du Québec.

Dans un souci d'équité et en toute transparence, le salaire des élus a aussi été ajusté pour rattraper la rémunération des pairs dans les municipalités comparables. À cet égard, un ajustement total de salaire 51 300 $ a été nécessaire pour l'ensemble des élus. La rémunération des élus de Beaconsfield demeure l'une des plus faibles et se situera à l'avant-dernier rang de l'ensemble des villes comparables de l'île de Montréal.

Réhabilitation systématique

Toujours dans le but d'assurer l'entretien systématique des infrastructures urbaines, la réhabilitation de près de 5 kilomètres de rues et de conduites d'aqueduc et d'égout sera réalisée en 2015. Ces efforts ont déjà permis d'enregistrer des économies à d'autres chapitres notamment pour le coût de l'eau potable. Le bon entretien du réseau d'aqueduc a permis de réduire de plus 20 % la consommation d'eau depuis 2012, attribuable en partie à la réparation de fuites qui sont en baisse de 60 à 45 par année dans les réseaux souterrains.

Renseignements

  • Bureau du Maire
    514 428-4410