Ville de Beaconsfield

Ville de Beaconsfield

14 avr. 2014 09h05 HE

Beaconsfield sera l'hôte d'un séminaire sur l'agrile du frêne

BEACONSFIELD, QUÉBEC--(Marketwired - 14 avril 2014) - Dans le cadre de son plan d'intervention pour lutter contre l'agrile du frêne, la Ville de Beaconsfield a mené des activités de dépistage de cet insecte ravageur depuis 2012. Notons que la présence de l'agrile du frêne a été confirmée dans la grande région de Montréal en 2011.

La Ville de Beaconsfield a mis en place différentes actions afin de ralentir l'infestation et préserver la forêt urbaine de son territoire. Parmi celles-ci, retenons les suivantes :

  • Mesures pour informer et éduquer les résidents par la mise en place de panneaux extérieurs, affichage sur le babillard électronique et des renseignements dans la publication Contact et le site web;
  • Adoption en mai 2012 d'une résolution portant sur les restrictions de l'abattage des frênes et des mesures d'exception à prendre durant la période d'application de l'arrêté ministériel;
  • Installation de pièges pour détecter l'agrile du frêne sur notre territoire au cours de l'été 2012;
  • Inventaire et inspection de tous les frênes sur les propriétés publiques en 2012. L'inspection a révélé que 75% des frênes présentent des signes de stress;
  • Mise en réserve d'un montant de 500 000 $ pour la foresterie urbaine, notamment pour la lutte contre l'agrile du frêne;
  • Inspection de 500 arbres dispersés dans la Ville pour surveiller la présence de l'agrile en 2013. Ce nombre représente environ 20% des frênes parmi ceux qui présentent des signes de stress sur les propriétés publiques;
  • Écorçage de plus de 200 arbres depuis 2012 pour identifier la présence de l'insecte;
  • Suspension de plantation de frênes et plantation annuelle de près de 200 arbres d'espèces variées. Ce nombre représente le double de la quantité d'arbres plantés sur le territoire il y a quatre ans.

La Ville poursuit l'application de mesures supplémentaires pour freiner l'infestation et sollicite la collaboration des citoyens qui est essentielle pour la lutte à l'agrile du frêne. À cet égard, la municipalité sera l'hôte d'un séminaire intitulé Ralentir l'agrile du frêne : un effort collectif!

Dans le but d'informer la population sur la situation et les solutions existantes, ce séminaire aura lieu le jeudi 24 avril à 19 h à l'École secondaire Beaconsfield, 250, Beaurepaire.

Biologiste et spécialiste de l'agrile du frêne, Anthony Daniel de la Ville de Montréal sera le conférencier invité. Divers arboriculteurs seront également sur place pour répondre aux questions des citoyens.

« La Ville de Beaconsfield se montre proactive dans la lutte à l'agrile du frêne. Nous élaborons des stratégies et mobilisons les ressources disponibles dans le but d'assurer la pérennité╠ü de notre forêt urbaine. J'invite non seulement les résidents de Beaconsfield, mais tous ceux de l'Ouest de l'île à venir assister à ce séminaire important afin de mieux se renseigner sur cette problématique. La collaboration de tous est essentielle pour protéger les frênes de la région. » a déclaré le maire Georges Bourelle.

Nous vous invitons également à consulter notre site web beaconsfield.ca pour des renseignements sur l'identification d'un frêne et de l'agrile, les options d'intervention et les traitements.

Un petit rappel

Rappelons que l'agrile du frêne est un petit insecte ravageur provenant d'Asie, qui affecte la santé du frêne et qui peut entraîner sa mort. Depuis sa découverte en Amérique du Nord en 2002, l'agrile du frêne a causé la mort de plus de 100 millions de frênes, ce qui a entraîné des conséquences sur la santé publique, sans compter des impacts économiques, environnementaux et paysagers importants aux communautés affectées.

Renseignements

  • Bureau du Maire
    514 428-4410