CERACQ

CERACQ

07 nov. 2005 14h42 HE

Benchmarking (étalonnage) de projets de construction de bâtiments

Le CERACQ initie un projet d'étalonnage avec les grands donneurs d'ouvrage québécois Attention: Affectateur, Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales MONTRÉAL--(CCNMatthews - 7 nov. 2005) - Le Centre d'études et de recherches pour l'avancement de la construction au Québec (CERACQ) présentera à l'ensemble de l'industrie de la construction la démarche de benchmarking (étalonnage) de projets québécois de construction de bâtiment initiée au début de l'année 2005. La présentation de MM. Yves Forté, président du CERACQ, Daniel Forgues, professeur à l'École de techonologie supérieure et président du Comité pour l'Innovation, Jules Chevrier, vice-président Ouest, Société immobilière du Québec et Guy Paquin, vice-président aux Immobilisations, Corporation d'hébergement du Québec, se déroulera lors d'un dîner qui aura lieu dans le cadre de la journée Événement Bâtiment Contech et se tiendra au Palais des congrès de Montréal, le 15 novembre prochain.

Plusieurs ministères, organismes et grands donneurs d'ouvrage tels le Secrétariat du Conseil du Trésor, la Société immobilière du Québec, le Ministère de Développement Économique, de l'Innovation et de l'Exportation, la Corporation d'hébergement du Québec, la Société d'habitation du Québec, la Commission de la construction du Québec, Dessau-Soprin, SNC-Lavalin, EBC inc. sont associés au projet.

Ce sont les nombreuses variations dans les prédictions de coûts et de livraison des bâtiments, les défauts dans la conception ou la construction, et la qualité variable des projets qui ont amené l'industrie à s'interroger sur ces plaies qui affectent une gestion efficace des porte-feuilles immobiliers des clients. Le comité pour l'innovation a donc décidé de prioriser ses actions pour 2005. L'objectif qui a été retenu pour cette année : amener les grands donneurs d'ouvrage à partager leur expérience et leurs projets avec l'ensemble de l'industrie afin de permettre à toute l'industrie québécoise de s'améliorer par l'étalonnage (benchmarking) et d'adopter les meilleures pratiques.

L'Angleterre ayant adopté une approche similaire il y a plusieurs années, une mission a été organisée dans ce pays, en février 2005, pour apprendre des initiatives du gouvernement et de l'industrie britannique, en vue de développer un modèle d'étalonnage adapté au contexte québécois. L'expérience vécue par l'Angleterre permet de croire que les organismes québécois qui participent au projet d'étalonnage peuvent escompter des retombées positives et qu'elles seront à même de mesurer rapidement leur progrès par certains indicateurs très précis.

À titre d'exemple, l'Angleterre rapporte les améliorations suivantes :

après 3 ans source : Achieving Construction (Egan Targets)
- Réduction de 10% par année des coûts de capitalisation
- Réduction de 10% par année des délais de construction
- Réduction de 20% par année des défauts de construction

après 5 ans source : National Audit Office
-55 % des projets ciblés sont réalisés selon les budgets versus 25 % en 1999
- 63 % des projets ciblés sont réalisés selon les délais versus 34 % en 1999

Les journalistes sont invités à assister à cette présentation qui aura lieu le 15 novembre 2005, à compter de midi dans la salle 510 A et C du Palais des Congrès de Montréal. Prière de réserver en communiquant avec Johanne Rouleau, responsable des relations avec les médias pour le CERACQ dans le cadre de ce projet au (450) 419-4803.
/Renseignements: Yves Forté, président du CERACQ
(450) 646-1833/ IN: ÉCONOMIE, FINANCE, AUTRE

Renseignements

  • Johanne Rouleau, responsable du projet pour le CERACQ, Alinéa-Éditeur
    Numéro de téléphone: 450-419-4803
    Courriel: johanne.rouleau@videotron.ca