Bombardier Transport
TSX : BBD.B
TSX : BBD.A
OTCQX : BDRBF

Bombardier Transport

01 sept. 2015 08h39 HE

Berlin, première capitale à disposer d'une ligne d'autobus électriques à recharge sans fil

La ligne d'autobus 204 est maintenant " branchée ".

La régie des transports de Berlin (BVG), Bombardier Transport, le ministère fédéral du Transport et de l'Infrastructure numérique, le département du Développement urbain et de l'Environnement du Sénat de Berlin, le département de l'Économie, de la Technologie et de la Recherche du Sénat de Berlin, Solaris Bus & Coach S.A., l'université technique de Berlin et Vossloh Kiepe GmbH.

BERLIN, ALLEMAGNE--(Marketwired - 1 sept. 2015) -

Note aux rédacteurs : Pour voir les photos associées à ce communiqué, veuillez visiter les liens suivants :

http://media3.marketwire.com/docs/BT_PRIMOVE1.jpg

http://media3.marketwire.com/docs/BT_PRIMOVE2.jpg

http://media3.marketwire.com/docs/BT_PRIMOVE3.jpg

La mise en service à Berlin de la première ligne d'autobus électriques au monde à recharge sans fil pour desservir une capitale marque un jalon important dans le développement de la mobilité électrique. La régie des transports de Berlin (BVG) exploite dès aujourd'hui quatre bus électriques de type « Solaris Urbino 12 electric » équipés du système de charge à induction BOMBARDIER PRIMOVE et se positionne ainsi comme pionnier dans la mobilité urbaine. De plus, la nouvelle ligne d'autobus électriques améliore considérablement le bilan environnemental de la ville.

Plus des deux tiers des passagers sont déjà transportés par des véhicules électriques sur le réseau de la BVG, que ce soit par métro ou tramway ou, depuis l'an dernier, par quatre bacs propulsés à l'énergie solaire. Depuis lundi 31 août, le plus grand opérateur de transport en commun en Allemagne utilise également la mobilité électrique dans ses autobus. Ainsi, la ligne 204 reliant les terminus Südkreuz et Zoologischer Garten (Hertzallee) sera désormais desservie exclusivement par des autobus électriques. Grâce au système de propulsion électrique fourni par la firme Vossloh Kiepe, ces véhicules sont non seulement libres d'émissions polluantes, mais ils sont aussi particulièrement silencieux et offrent un faible niveau de vibrations, ce qui bénéficie aux passagers, aux riverains et à l'environnement.

Les autobus sont rechargés sans fil et sans contact - comme une brosse à dents électrique, mais avec une capacité et une performance beaucoup plus importantes. Cette opération exécutée aux terminus ne dure que quelques minutes grâce à l'utilisation de la technologie inductive PRIMOVE de Bombardier. Le ministère fédéral du Transport et de l'Infrastructure numérique appuie ce projet avec une subvention d'environ 4,1 millions d'euros.

Le coup de départ pour la mise en service commercial du premier autobus électrique a été donné par Rainer Bomba, secrétaire d'état au ministère fédéral du Transport et de l'Infrastructure numérique, Andreas Geisel, sénateur responsable du Développement urbain et de l'Environnement, et Cornelia Yzer, sénatrice responsable de l'Économie, de la Technologie et de la Recherche, à la station de recharge située au terminus Südkreuz.

Cette ligne qui parcourt le centre-ville sur une longueur de 6,1 kilomètres, offre maintenant aux passagers 18 possibilités d'embarquer et de vivre une expérience de conduite calme et en douceur. Les préoccupations concernant la possibilité que les véhicules manquent d'électricité en cas de ralentissement de la circulation ou d'embouteillages sont aussi peu fondées que les doutes par rapport à la technologie de charge. Le système de batterie PRIMOVE d'une capacité totale de 90 kilowatt-heures dispose de réserves énergétiques suffisantes à tout moment, même dans le trafic intense du centre-ville de Berlin. En outre, le système de charge sans câble est tellement bien isolé que la radiation électromagnétique est inférieure à celle d'une plaque à induction conventionnelle.

Comme tous les véhicules électriques de la BVG, les nouveaux autobus de type « Solaris Urbino 12 electric » seront alimentés exclusivement avec de l'énergie renouvelable. Au cours d'une année et sur une distance d'environ 200 000 kilomètres parcourus, les quatre autobus électriques de la ligne 204 permettront de réduire les émissions en CO2 de 260 tonnes. En comparaison, il faudrait remplacer environ 250 véhicules privés par des voitures électriques afin d'obtenir le même effet. De plus, la nuisance acoustique pour les riverains sera réduite, puisque le bruit émis par les autobus électriques atteint un niveau comparable à celui d'une voiture moyenne. Par mesure de prudence, chaque véhicule est équipé d'un haut-parleur qui permet au conducteur d'annoncer l'approche d'un arrêt.

Le projet-pilote « E-Bus Berlin » permet d'acquérir une expérience bénéfique dans la mise en exploitation d'autobus équipés de batteries dans la capitale. Des recherches scientifiques sont menées parallèlement par l'Université technique de Berlin, qui a déterminé en amont les durées de chargement et les capacités des batteries requises; elle procède maintenant à une évaluation globale du projet tant sur le plan technique qu'économique. La phase opérationnelle de la ligne d'autobus électriques 204 s'étendra jusqu'à l'automne 2016 dans le cadre de la « Vitrine internationale sur la mobilité électrique Berlin-Brandenbourg ».

Commentaires à propos du projet

Sigrid Evelyn Nikutta, présidente-directrice générale et chef des opérations, Régie des transports de Berlin (BVG) :

« La BVG gère 151 lignes d'autobus qui offrent un total de 6 500 arrêts. Au cours de l'année écoulée, nous avons transporté plus de 400 millions de passagers avec nos 1 300 autobus. Cette conversion à la mobilité électrique avec, dans un premier temps, l'introduction de quatre autobus électriques sur la ligne 204 constitue pour nous une étape fondamentale vers un transport en autobus plus écologique pour Berlin. En effet, si nous voulons convertir un jour à l'électricité une flotte aussi importante que celle de la BVG, il faudra que nous puissions nous appuyer sur l'expérience acquise dans des tests à plus long terme dans le cadre d'une utilisation quotidienne sur le terrain. C'est ce que nous amorçons aujourd'hui entre les terminus Südkreuz et Zoologischer Garten. Nous nous réjouissons de pouvoir compter sur la collaboration de partenaires si efficaces du monde de la politique, de l'économie et de la recherche pour ce projet-pilote important. »

Lutz Bertling, président et chef de l'exploitation, Bombardier Transport :

« La solution PRIMOVE ouvre de toutes nouvelles perspectives pour les autobus électriques. Elle offre un système de recharge sans fil facile à intégrer et pratique à utiliser. Avec la batterie ultra-puissante PRIMOVE, elle transforme des arrêts conventionnels en stations de recharge à induction, sans que des véhicules supplémentaires et des temps d'arrêt prolongés soient nécessaires. Après les villes de Braunschweig et de Mannheim où les autobus électriques PRIMOVE sont déjà exploités avec succès, Berlin est la première capitale au monde à miser sur notre technologie intelligente. À la base du développement de la technologie PRIMOVE, il y avait cet objectif de rendre la mobilité électrique à la fois confortable et adaptée à un usage quotidien. Et ce, non seulement pour les autobus électriques, mais pour l'ensemble des véhicules ferroviaires et routiers. »

Andreas Strecker, président-directeur général, Solaris Bus & Coach S.A. :

« Je me réjouis du succès qu'ont obtenu les essais sur route. De concert avec nos excellents partenaires, nous aurons à cœur de nous assurer que les autobus électriques démontrent leurs forces dans le transport commercial de passagers. Dès aujourd'hui, les habitants de Berlin pourront se rendre compte des avantages indiscutables qu'offrent les autobus Solaris à batterie dans leur réseau de transport. C'est le début de la phase la plus excitante du projet, puisque les autobus pourront maintenant assurer leur rôle en transportant leurs passagers dans la capitale Allemande et ceci, de manière silencieuse, propre et fluide. Solaris se veut une force motrice et un pionnier dans l'utilisation et le développement de la mobilité électrique au niveau des autobus urbains. La mise en service de quatre autobus électriques équipés de batteries rechargeables par induction à laquelle nous assistons aujourd'hui à Berlin constitue un véritable jalon dans ce processus. »

Christian Thomsen, président, Université technique de Berlin (TU Berlin) :

« La réalisation de ce projet phare de la mobilité électrique berlinoise aurait été impossible sans la coopération efficace des instances fédérales et de l'État, des entreprises de transport, de l'industrie et des milieux scientifiques. Déjà en 2011, le professeur Dietmar Göhlich avait eu ses premiers échanges sur l'électrification du transport en autobus avec des responsables de la BVG. Nous nous sommes d'abord penchés sur les questions fondamentales de la faisabilité, puis nous avons développé un modèle d'élaboration de concepts d'exploitation de lignes d'autobus électrifiés. Par la suite, dans le cadre des travaux de recherche effectués à la TU Berlin, nous avons conçu la station de recharge de la Hertzallee, et nous entreprenons maintenant une évaluation globale des aspects tant techniques qu'économiques. Nous avons aussi déjà notre regard dirigé vers l'avenir. Des scénarios pour le développement futur de l'électrification du transport en autobus sont déjà en voie d'élaboration, s'inspirant des expériences acquises dans le cadre du présent projet; sur notre campus de recherche Mobility2Grid, nous nous affairons déjà à concevoir l'intégration des bus électriques dans un réseau intelligent. »

Erik Lenz, directeur des ventes, systèmes d'autobus et de mobilité électrique, Vossloh Kiepe GmbH :

« Depuis déjà 65 ans, Kiepe fabrique des systèmes de propulsion destinés à différents types de bus électriques, ce qui lui a permis d'acquérir un grand savoir-faire dans le domaine de la mobilité électrique. Nous sommes fiers de pouvoir participer à ce projet novateur avec la BVG, ce qui illustre notre devise « Kiepe : Future meets experience ». De concert avec Solaris, Vossloh Kiepe a déjà mis au point différents types d'autobus électriques, notamment des autobus à recharge occasionnelle, à recharge durant la nuit, ou équipés de piles à combustible de type Range Extender ou de la technologie In-Motion-Charging qui permet de recharger les batteries durant le trajet au moyen de caténaires. Nous suivons avec un grand intérêt la mise en service du système d'autobus et les leçons que nous pourrons en retirer. Nous envisageons avec plaisir la poursuite de notre échange d'idées avec la BVG, notre client depuis de nombreuses années. »

Contact
Régie des transports de Berlin (BVG)
Service de presse, tél. : +4930 256-27901,
Courriel : pressestelle@bvg.de
Bombardier Transport
Andreas Dienemann, porte-parole, tél. : +4930 98607-2978,
Courriel : andreas.dienemann@de.transport.bombardier.com
Ministère fédéral du Transport et de l'Infrastructure numérique
Service de presse, tél. : +4930 18300-7200,
Courriel : presse@bmvi.bund.de
Sénat de Berlin, département du Développement urbain et de l'Environnement
Service de presse, tél. : +4930 9025-1090,
Courriel : pressestelle@senstadtum.berlin.de
Sénat de Berlin, département de l'Économie, de la Technologie et de la Recherche
Service de presse, tél : +4930 9013-8451,
Courriel : pressestelle@senwtf.berlin.de
Solaris Bus & Coach S.A.
Mateusz Figaszewski, porte-parole, tél. : +48 601 652 179,
Courriel : mateusz.figaszewski@solarisbus.com
Université technique de Berlin
Stefanie Terp, porte-parole, tél. : +4930 314-23922,
Courriel : pressestelle@tu-berlin.de
Vossloh Kiepe GmbH
Erik Lenz, directeur des ventes de systèmes d'autobus et de mobilité électrique,
Tél. : +49211 7497-473, courriel : e.lenz@vkd.vossloh.com

Données de référence du projet de vitrine E-Bus Berlin

Ligne d'autobus de la BVG 204
Terminus S Südkreuz, S+U Zoologischer Garten (Hertzallee)
Nombre de stations 18
Longueur du trajet (par direction) 6,1 km
Durée du trajet (par itinéraire) ca. 24 min
Fréquence 20 min
Nombre d'autobus 4
Fournisseur de la technique de recharge à induction Bombardier Transport
Système de charge à induction Technologie de recharge PRIMOVE 200, capacité de chargement : 200 kW (système de recharge rapide à induction), rendement : >90%, branchement au réseau : 400 V courant alternatif
Points de charge • 2 sur le trajet (Südkreuz et Hertzallee)
• 1 au dépôt de la BVG (rue Indira-Gandhi)
Durée de charge 4-7 minutes aux terminus
Réductions de CO2 1 300 g/bus-km, soit environ 260 tonnes par année pour la ligne dans son ensemble
Partenaires • Régie des transports de Berlin (BVG) Instance de droit public (exploitant et leader/chef de file du consortium)
• Bombardier Transportation GmbH (système de recharge et de batterie)
• Solaris Deutschland GmbH (développement et fabrication de l'autobus
• Université technique de Berlin (simulation de systèmes et recherche en parallèle, station de charge Hertzallee)
• Vossloh-Kiepe GmbH (équipement de propulsion, alimentation de réseau de bord et gestion énergétique)

Fiche technique des autobus électriques mis en service

Fabricant Solaris Bus & Coach S.A.
Fournisseur Solaris Deutschland GmbH, Berlin-Adlershof
Type de véhicule Urbino 12 electric
Dimensions, longueur x largeur
X hauteur
12,0 m x 2,55 m x 3,35 m
Poids total autorisé 18,000 kg
Vitesse maximale 65 km/h
Nombre de passagers 70
Places assises fixes 33, dont 19 sans plateforme
Sièges rabattables 3
Fournisseur de la technique
de propulsion
Vossloh Kiepe GmbH
Moteur électrique Moteur central asynchrone (de type TSA TMF 35)
Rendement : 160 kW
Consommation 1,3-1,8 kWh/km (consommation moyenne estimée)
Fabricant du système de batterie Bombardier Transport
Batterie de traction Batterie PRIMOVE 90 de type Li-Ion, capacité : 90 kWh, tension : 660 V
Système de climatisation Konvekta UL500EM, puissance de refroidissement : 24 kW
Chauffage (électrique) Spheros, 20 kW
Essieu avant ZF RL 82 EC
Essieu moteur ZF AV 132

Renseignements