BMO Banque de Montreal
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Banque de Montreal

14 févr. 2012 09h33 HE

Bilan santé des cartes de crédit BMO : Bon pronostic pour les titulaires d'une carte de crédit, car les deux tiers des Canadiens ont payé intégralement leur compte de carte de crédit en janvier

- Cinq Canadiens sur six ont dit qu'il n'y a eu aucune surprise sur leur relevé de carte de crédit de janvier - leur solde était ce qu'ils prévoyaient.

- Les deux tiers (67 %) ont indiqué qu'ils paieraient intégralement leur solde de carte de crédit de janvier.

- La réduction de la dette globale du ménage est la grande priorité des Canadiens en 2012.

- Les hommes reporteront à février un solde de carte de crédit plus grand que celui des femmes.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 14 fév. 2012) - Cette année, il n'y a eu aucune surprise désagréable pour la majorité des Canadiens qui ont ouvert leur relevé de carte de crédit en janvier, après les Fêtes, selon un bilan santé des cartes de crédit BMO rendu public aujourd'hui par BMO Banque de Montréal.

Relativement peu de Canadiens ont indiqué que leur solde de carte de crédit de janvier était plus élevé que prévu, car la plupart ont respecté leur budget de dépenses des Fêtes ou ont dépensé encore moins. Les deux tiers ont dit qu'ils paieront intégralement leur solde de carte de crédit de janvier.

« C'est là une nouvelle très encourageante, étant donné l'attention récente accordée aux tendances inquiétantes du niveau d'endettement des ménages canadiens », a déclaré David Heatherly, vice-président, Produits de paiement, BMO Banque de Montréal. « Avec autant d'accent mis sur la réduction de l'endettement des ménages, nous voyons des signes que les Canadiens ont ralenti leurs dépenses et gèrent leurs cartes de crédit de façon plus prudente que jamais. »

Un Canadien sur six sondé dans le cadre du bilan santé des cartes de crédit BMO a indiqué que le solde de sa carte de crédit en janvier était plus élevé que prévu, mais près de la moitié d'entre eux ont indiqué que le solde dépassait leurs prévisions de 25 % ou moins.

Les personnes qui ont déclaré qu'elles ne rembourseraient pas intégralement leur solde de janvier ont indiqué qu'elles reporteraient à février, en moyenne, une dette de carte de crédit de 4 008 $. Fait intéressant, les hommes reporteront à février un solde de carte de crédit plus élevé que les femmes - en moyenne, 4 587 $ comparativement à 3 306 $ - même si 80 % des ménages canadiens ont indiqué que c'est la femme qui a fait la majorité des achats des Fêtes.

Le délai prévu pour le remboursement de ces soldes varie de quelques mois à plus d'un an.

« Nous encourageons toujours nos clients à rembourser leurs dettes sur carte de crédit le plus rapidement possible afin d'éviter ou de réduire les frais d'intérêt », a déclaré M. Heatherly. « Mais nous comprenons aussi qu'il y a des moments, comme les Fêtes, où les Canadiens ont tendance à étirer un peu leur budget. Si vous devez reporter des dettes, envisagez de transférer les soldes à taux d'intérêt élevé vers un prêt ou une marge de crédit à faible taux d'intérêt, ou à une carte de crédit à taux moindre. »

« Par exemple, pour seulement 20 $ par année, les cartes de crédit à taux préférentiel de BMO ont un taux d'intérêt de seulement 11,9 %. Sur un solde moyen de 4 000 $, le titulaire de la carte peut économiser plus de 200 $ au cours d'une année en frais d'intérêt seulement, comparativement aux cartes à taux élevé. »

« Selon notre sondage, je pense qu'il est clair que la majorité des Canadiens sont prudents et disciplinés; ils traitent leurs cartes de crédit comme des outils de paiement sûrs et commodes plutôt que comme des outils d'emprunt, ce qui est tout à fait une perception saine », a déclaré M. Heatherly.

Celui-ci a indiqué que les Canadiens continuent de privilégier les cartes de crédit comme mode de paiement, en mentionnant les avantages supplémentaires comme la protection des achats, les garanties prolongées et la possibilité d'obtenir des récompenses sur les achats.

BMO offre les conseils suivants pour gérer de façon responsable les dettes sur carte de crédit :

  • Faites le suivi de vos dépenses - Établissez un budget domestique avec des attentes réalistes et une bonne compréhension de vos dépenses et revenus mensuels afin d'éliminer les dépenses superflues. BudgetSensé BMO vous aide à faire facilement le suivi de votre argent en un seul endroit, afin de voir exactement combien vous dépensez chaque mois et à quoi vous consacrez votre argent. http://www.bmo.com/budgetsense/
  • Ne dépassez pas votre budget - Ne laissez pas les frais d'intérêt mensuels gruger les économies que vous faites grâce aux soldes des commerçants, aux rabais et aux programmes de récompense. Dépensez seulement ce que vous savez pouvoir rembourser intégralement à la fin du mois.
  • Optez pour une carte de crédit à faible taux - Si vous reportez un solde sur une carte de crédit à taux élevé, envisagez de transférer vos soldes à un prêt ou une marge de crédit à faible taux d'intérêt ou à une carte de crédit à taux moindre. BMO offre une carte de crédit à taux préférentiel aussi bas que 11,9 % (frais annuels de 20 $).
  • Si vous adhérez à un programme de récompense, vous n'avez pas à y renoncer pour obtenir un faible taux. BMO offre une option à faible taux de 12,9 % sur ses cartes de crédit BMO AIR MILES et remises en espèces pour des frais annuels de 45 $.
  • Prenez le contrôle de vos dépenses grâce à une carte de crédit prépayée - Si vous avez de la difficulté à faire le suivi de vos dépenses et à respecter un budget, envisagez de recourir à une carte de crédit prépayée de la Banque de Montréal. Vous pouvez verser un montant déterminé dans une carte prépayée afin de ne dépenser que l'argent que vous y versez. Il n'y a ni comptes mensuels, ni frais d'intérêt, et vous profitez d'avantages semblables à ceux d'une carte de crédit ordinaire de BMO, y compris la protection contre le vol ou la perte et une large acceptation internationale.

Les résultats régionaux du bilan santé des cartes de crédit BMO sont disponibles sur demande.

Le sondage du bilan santé des cartes de crédit BMO a été réalisé par Léger Marketing auprès de 1501 adultes canadiens du 30 janvier au 2 février 2012. Un échantillon aléatoire de la même taille aurait une marge d'erreur de ± 2,5 %, 19 fois sur 20.

Internet : www.bmo.com

Twitter : @BMOmedia

Renseignements