BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

07 déc. 2010 07h01 HE

BMO Groupe financier annonce de solides résultats pour le quatrième trimestre et pour l'exercice

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 7 déc. 2010) - BMO Groupe financier (TSX:BMO)(NYSE:BMO) et BMO Banque de Montréal -



Présentation des résultats du quatrième trimestre de 2010
----------------------------------------------------------------------------

BMO Groupe financier annonce de solides résultats pour le quatrième
trimestre et pour l'exercice

Un revenu net de 739 millions de dollars et des revenus de 3,2 milliards
pour le quatrième trimestre

Un revenu net de 2,8 milliards de dollars et des revenus de 12,2 milliards
pour l'exercice

Ses revenus ayant enregistré une forte hausse durant le trimestre, PE Canada
affiche toujours un excellent rendement

Les résultats du groupe Gestion privée se sont grandement améliorés depuis
un an et depuis le troisième trimestre

Le revenu net de BMO Marchés des capitaux a largement dépassé celui du
troisième trimestre

A 13,45 %, le ratio du capital de première catégorie demeure solide

----------------------------------------------------------------------------

Points saillants des résultats financiers :

Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du quatrième trimestre de 2009

- Revenu net de 739 millions de dollars, soit une augmentation de 92
millions ou de 14 % depuis un an

- RPA(1) de 1,24 $ et RPA avant amortissement(2) de 1,26 $, tous deux en
hausse de 0,13 $ par rapport à la même période l'an dernier

- Rendement des capitaux propres de 15,1 %, contre 14,0 % pour le
trimestre correspondant de l'exercice précédent

- Dotations à la provision pour pertes sur créances de 253 millions de
dollars, soit 133 millions de moins qu'un an plus tôt, mais 39 millions
de plus qu'au troisième trimestre

Exercice 2010

- Revenu net de 2 810 millions de dollars, en hausse de 1 023 millions ou
de 57 %, comparativement à 2009

- RPA de 4,75 $, contre 3,08 $, et RPA avant amortissement de 4,81 $,
contre 3,14 $ l'exercice précédent

- Rendement des capitaux propres de 14,9 %, en hausse par rapport à 9,9 %
l'exercice précédent

- Revenu avant les dotations à la provision pour pertes sur créances et
les impôts sur les bénéfices(2) de 4,6 milliards de dollars pour
l'exercice 2010, contre 3,7 milliards l'exercice précédent

- Dotations à la provision pour pertes sur créances de 1 049 millions de
dollars, soit uniquement des dotations à la provision spécifique, contre
des dotations à la provision pour pertes sur créances de 1 603 millions
l'exercice précédent, à savoir des dotations à la provision spécifique
de 1 543 millions et une augmentation de la provision générale de 60
millions


BMO Groupe financier a annoncé un revenu net de 739 millions de dollars, ou de 1,24 $ par action, pour le quatrième trimestre terminé le 31 octobre 2010. Les Services bancaires Particuliers et entreprises - Canada ont encore obtenu un très bon rendement, le revenu net atteignant 420 millions, ce qui représente une hausse de 22 millions ou de 5,5 % par rapport à la même période l'an dernier.

BMO a annoncé aujourd'hui un dividende de 0,70 $ par action ordinaire pour le premier trimestre de l'exercice 2011, soit le même montant que pour le trimestre précédent, ce qui correspond à un dividende annuel de 2,80 $ par action ordinaire.

Les états financiers consolidés annuels vérifiés de BMO pour 2010 et le rapport de gestion connexe seront accessibles dès aujourd'hui à l'adresse www.bmo.com tout comme le sera le rapport d'information financière complémentaire, lequel inclut nos données financières du quatrième trimestre.

"Nous procédons à des investissements stratégiques afin de rehausser sans cesse l'expérience client. C'est ce qui nous démarque sur le marché et c'est ce qui assurera notre croissance à venir", a déclaré Bill Downe, président et chef de la direction, BMO Groupe financier. "Les bons résultats obtenus pour le trimestre et pour l'exercice 2010 ainsi que notre excellent bilan témoignent de la constance avec laquelle nous appliquons notre stratégie et des avantages que procure la diversification de nos activités."

"Bénéficiant de l'essor des volumes de la plupart des secteurs d'activité, PE Canada a connu un autre bon trimestre. Nous affirmons toujours plus notre présence sur le marché en y offrant de nouveaux produits qui se distinguent par la valeur qu'ils procurent à nos clients. Le nombre moyen de catégories de produits qu'utilisent notre clientèle formée de particuliers et celle constituée d'entreprises augmente d'un exercice à l'autre. Nous investissons sans cesse dans la taille et les compétences de notre équipe chargée des services aux entreprises afin d'offrir conseils et soutien à un plus grand nombre de clients. Notre Programme d'aide aux victimes d'inondations dans les Prairies n'est qu'un exemple de notre profond désir d'aider notre clientèle, et cette approche favorise l'élargissement de notre part de marché des prêts aux entreprises, laquelle se situe à 20,29 % selon les plus récentes statistiques."

"Les résultats que BMO Marchés des capitaux a obtenus ce trimestre reflètent une amélioration des activités de négociation et de banque d'investissement depuis le troisième trimestre. Les revenus ont rejoint les niveaux enregistrés dans la première moitié de l'exercice, et plusieurs unités ont vu leurs revenus augmenter sur un an. Le revenu net annuel, soit 820 millions de dollars, et le RCP de 18,8 % confirment que nous utilisons notre capital judicieusement et de façon à équilibrer le risque et le rendement."

"Le groupe Gestion privée a inscrit de très bons résultats, son revenu net ayant été largement supérieur à celui du même trimestre de l'exercice précédent. Les revenus de la plupart de ses unités ont augmenté fortement grâce à de nouveaux clients et à de nouveaux actifs ainsi qu'à la meilleure conjoncture des marchés boursiers. Nous entendons toujours combler tous les besoins de gestion de patrimoine de notre clientèle et lui offrir, à partir de nos établissements au Canada, aux Etats-Unis, en Chine et au Royaume-Uni, les meilleurs services et produits financiers qui soient."

"PE Etats-Unis a bénéficié de l'élargissement de ses marges sur les prêts, de l'ouverture de nouveaux comptes et de l'essor des soldes de ses dépôts. Ses résultats ont été affaiblis par des pertes sur créances plus importantes, par l'incidence des prêts douteux et par la hausse des coûts d'intégration liés aux acquisitions. La notoriété de notre marque ne cesse de s'accroître dans le Midwest américain. Au cours du quatrième trimestre, nous avons mené à terme l'intégration des activités de la banque située à Rockford, en Illinois, ainsi que des actifs et passifs acquis ou pris en charge à la fin du deuxième trimestre."

"Au cours du trimestre, BMO a continué d'étendre sa présence dans certains marchés internationaux en mettant sur pied une filiale en propriété exclusive en Chine, soit Bank of Montreal (China) Company Limited, laquelle nous procure toute la souplesse dont nous avons besoin pour élargir les gammes de produits et de services que nous proposons à nos clients. Aucun de nos pairs ne peut se vanter d'une telle présence en Chine."

"Dans l'ensemble, les résultats de BMO traduisent un très bon rendement pour le trimestre et un rendement élevé pour l'ensemble de l'exercice ainsi que la solidité de sa situation en matière de capital et de liquidité. La promesse de notre marque est unique, sa pertinence ne se dément pas, bien au contraire, et elle fidélise notre clientèle. C'est avec assurance que nous entamons l'exercice 2011, chacun de nos secteurs étant en excellente position et chacun de nos 38 000 employés étant déterminé à surpasser les attentes de nos clients", a conclu M. Downe.



(1) Sauf indication contraire, lorsqu'il est question du résultat par action
(RPA) dans le présent document, il s'agit toujours du résultat dilué par
action.
(2) Les rajustements qui ont pour effet de substituer les résultats avant
amortissement aux résultats selon les principes comptables généralement
reconnus (PCGR) et le revenu avant dotations aux provisions pour pertes
sur créances, impôts sur les bénéfices et part des actionnaires sans
contrôle dans des filiales au revenu net sont exposés dans la section
Mesures non conformes aux PCGR, à la fin de la Revue financière ci-
jointe, où sont également expliqués ces mesures non conformes aux PCGR
et leurs plus proches équivalents selon les PCGR.


Revue des résultats des groupes d'exploitation

PE Canada

Le revenu net a été élevé, atteignant 420 millions de dollars, soit une hausse de 22 millions ou de 5,5 % depuis un an. Les revenus générés par les services aux particuliers, les services aux entreprises et les services de cartes ont tous progressé, ce qui s'explique par l'accroissement des volumes de la plupart des produits, par la prise en compte dans nos résultats financiers de la franchise nord-américaine de Diners Club que nous avons acquise et par l'élargissement de la marge nette d'intérêts.

Notre objectif est d'être la banque modèle en matière d'expérience client exceptionnelle. Nous veillons toujours à resserrer nos liens avec notre clientèle en lui proposant des produits novateurs, en rehaussant notre système de gestion du rendement et en améliorant la productivité de notre réseau de distribution. Ces mesures se sont traduites par une plus grande fidélité de la part des clients et par l'augmentation, depuis un an, du nombre moyen de catégories de produits qu'utilisent notre clientèle, tant celle formée de particuliers que celle constituée d'entreprises.

En ce qui concerne les services bancaires aux particuliers, nous augmentons toujours notre capacité de distribution en embauchant d'autres spécialistes des prêts hypothécaires et planificateurs financiers. De plus, nous avons grandement amélioré les processus en usage dans nos succursales.

Pour ce qui est des services bancaires aux entreprises, notre part de marché des prêts à la PME a, pour deux trimestres consécutifs, dépassé les 20 %. Nous occupons toujours la deuxième place au chapitre de la part du marché canadien des prêts aux entreprises, et notre but est de devenir la banque de choix des entreprises canadiennes.

Selon les volumes de transactions, nous sommes le plus important émetteur de cartes MasterCard du Canada et l'un des plus grands émetteurs de cartes d'entreprises de l'Amérique du Nord. Au cours du trimestre, nous avons formé un partenariat stratégique exclusif avec Sobeys Inc. afin d'offrir à ses clients de nouveaux produits de cartes de crédit qui leur permettent d'accumuler rapidement et facilement des points du Club Sobeys ou des milles de récompense AIR MILES sur leurs achats courants. Ce partenariat devrait renforcer notre position en tant que principal émetteur de cartes MasterCard du Canada et nous aider à tisser des liens avec les clients de Sobeys.

PE Etats-Unis (tous les montants sont en dollars américains)

Le revenu net, d'un montant de 37 millions de dollars, a reculé de 11 millions ou de 21 % par rapport aux 48 millions inscrits à ce chapitre il y a un an, mais est demeuré pour ainsi dire inchangé une fois rajusté afin d'exclure les coûts d'intégration liés aux acquisitions. L'effet favorable de l'amélioration des marges sur les prêts et de la croissance des soldes des dépôts a été contrebalancé en grande partie par la hausse de l'incidence des prêts douteux, par l'augmentation des dotations à la provision pour pertes sur créances, par la diminution des soldes des prêts et par la compression des marges sur les dépôts.

Après rajustement pour tenir compte de l'incidence des prêts douteux, d'une réduction de la provision constituée au titre du litige impliquant Visa et des coûts d'intégration liés aux acquisitions, le revenu net s'est chiffré à 59 millions de dollars, en hausse de 1 million ou de 2,1 % depuis un an. Le ratio de productivité avant amortissement a été de 66,0 % compte tenu d'un tel rajustement.

A la fin du deuxième trimestre, nous avons acquis certains actifs et pris en charge certains passifs d'AMCORE Bank N.A., banque située à Rockford, en Illinois. Au quatrième trimestre, nous avons intégré avec succès ses activités aux nôtres, offrant ainsi à nos nouveaux clients accès à tous nos produits, services, succursales et GA ainsi qu'à nos services bancaires par téléphone et en ligne.

Durant le trimestre, nous avons remporté un prix Choix de TSN pour 2010, lequel nous a été remis pour notre rendement supérieur sur le marché des services bancaires aux particuliers de la région métropolitaine de Chicago. Nommés par les résidents de cette région, les lauréats de ce prix se sont distingués par leur capacité à recruter de nouveaux clients, à combler les besoins de leurs clients existants et à les fidéliser ainsi qu'à accroître le volume total des services bancaires qu'ils utilisent.

Comme en témoignent nos taux de fidélité toujours élevés, nous cherchons constamment à offrir à notre clientèle la meilleure expérience qui soit. Notre taux de recommandation net a été de 40 au quatrième trimestre de 2010, contre 41 au trimestre précédent, ce qui est toujours fort élevé en regard des taux qu'obtiennent nos principaux concurrents.

Groupe Gestion privée

Le revenu net a été de 131 millions de dollars, affichant une forte hausse de 25 millions ou de 25 % en regard du même trimestre de l'exercice précédent. Le revenu net du groupe Gestion privée, compte non tenu des activités d'assurance, a été de 89 millions, ce qui traduit une forte progression de 25 millions ou de 40 % par rapport à ce qu'il était il y a un an, et a résulté de l'essor de la plupart de ses unités. A 42 millions, le revenu net trimestriel des activités d'assurance est demeuré inchangé depuis un an car l'avantage de la montée des revenus générés par les primes a été contrebalancé par l'incidence que l'évolution négative des marchés a eue sur les passifs attribuables aux titulaires de police.

Les revenus ont augmenté de 48 millions de dollars ou de 8,6 %. La majeure partie des unités ont vu leurs revenus augmenter de manière considérable car nous entendons toujours offrir à nos clients la qualité de services et de conseils à laquelle ils s'attendent, et ce, surtout dans le contexte économique actuel. Les frais n'ont que peu augmenté puisqu'une gestion efficace des coûts demeure l'une de nos priorités.

Les actifs sous gestion et sous administration se sont accrus de 30 milliards de dollars ou de 13 %, après un rajustement visant à exclure l'incidence du recul du dollar américain.

Au cours du trimestre, le groupe Gestion privée a annoncé avoir atteint le milliard de dollars d'actifs sous gestion dans le secteur des fonds négociés en bourse (FNB), et ce, 15 mois seulement après avoir fait son entrée sur ce marché. Les investisseurs peuvent choisir parmi une gamme diversifiée de 30 FNB BMO.

BMO Marchés des capitaux

Le revenu net trimestriel s'est élevé à 216 millions de dollars, soit 44 millions ou 17 % de moins que celui d'il y a un an, lequel avait été fort élevé. Les revenus du trimestre à l'étude ont dépassé ceux, déjà excellents, générés un an auparavant, ce qui témoigne entre autres des mesures prises pour nous centrer sur notre clientèle de base. Cependant, la hausse de l'ensemble des revenus a été plus qu'annulée par l'accroissement des dotations à la provision pour pertes sur créances ainsi que par la montée des frais par suite des investissements en vue de la croissance de nos activités.

Le renforcement des revenus a découlé des gains sur les titres de placement ainsi que de l'augmentation des honoraires générés par les fusions et acquisitions et des commissions de prise ferme de titres d'emprunt. Les revenus de négociation se sont grandement améliorés en raison de l'intensification des activités menées pour les clients au cours du trimestre à l'étude et du fait que, dans cette période, les variations des écarts de taux ont eu une incidence favorable, alors que l'inverse s'était produit au trimestre précédent. Même si les revenus de négociation ont été nettement supérieurs à ceux du troisième trimestre, ils ont, dans l'ensemble, reculé quelque peu en regard de ceux d'il y a un an.

Notre stratégie consiste à mettre le client au coeur de tout ce que nous faisons et nous veillons toujours à élargir et consolider notre plateforme de distribution et à nous concentrer sur les secteurs stratégiques clés qui assureront notre réussite à long terme. Récemment, dans le cadre de l'étude de 2010 de Brendan Wood International sur les investisseurs institutionnels, BMO Marchés des capitaux s'est classé au premier rang en ce qui a trait à toutes les catégories d'opérations sur actions pour les institutions (recherche, vente et négociation combinées) et a obtenu la cote la plus élevée au chapitre de la réputation. Ce groupe a également été nommé meilleure banque de commerce au Canada par le magazine Trade Finance et meilleure banque pour les opérations de change au Canada et en Amérique du Nord par le magazine European CEO.

BMO Marchés des capitaux a participé à 123 nouvelles émissions au cours du trimestre, soit 34 émissions de titres de créance de sociétés, 36 émissions de titres d'administrations publiques, 48 émissions d'actions ordinaires et cinq émissions d'actions privilégiées, pour un total de 47 milliards de dollars.

Services d'entreprise

Les Services d'entreprise ont subi une perte nette de 66 millions de dollars pour le trimestre. Les résultats se sont améliorés de 102 millions depuis un an, ce qui a résulté surtout de la réduction des dotations à la provision pour pertes sur créances, facteur atténué par la hausse des frais. Aux termes de la méthode que BMO utilise pour la présentation de ses résultats sectoriels, les pertes sur créances prévues sont imputées aux groupes d'exploitation clients, et l'écart entre les pertes prévues et les pertes réelles est porté au débit (ou au crédit) des Services d'entreprise.

Objectifs de rendement financier à moyen terme

Les objectifs à moyen terme de BMO consistent à accroître, au fil du temps, le RPA de 12 % en moyenne par année, d'obtenir un RCP annuel moyen allant de 17 % à 20 %, de réaliser un levier d'exploitation avant amortissement annuel moyen d'au moins 1,5 % et de conserver d'excellents ratios de capital pouvant combler les exigences réglementaires actuelles et prévues. Le Rapport de gestion de l'exercice 2010 traite plus longuement de nos objectifs financiers à moyen terme.

Mise en garde

Les sections précédentes renferment des déclarations prospectives. Voir la mise en garde concernant les déclarations prospectives.



Revue financière


Les commentaires contenus dans la présente Revue financière sont en date du 7 décembre 2010. Sauf indication contraire, tous les montants sont en dollars canadiens et ont été établis à partir d'états financiers préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) du Canada. La présente Revue financière doit être lue à la lumière des états financiers consolidés récapitulatifs trimestriels non vérifiés pour la période terminée le 31 octobre 2010, qui sont inclus dans le présent document, ainsi que des états financiers consolidés vérifiés de l'exercice terminé le 31 octobre 2010 et du Rapport de gestion pour l'exercice 2010.

La Banque de Montréal utilise une marque unifiée reliant toutes les sociétés membres de l'organisation. La Banque de Montréal et ses filiales sont désignées par l'appellation BMO Groupe financier. Ainsi, dans le présent document, les appellations BMO et BMO Groupe financier désignent la Banque de Montréal et ses filiales.

Sommaire des résultats



(non vérifié) (en millions Augmentation Augmentation
de dollars canadiens, sauf (Diminution) (Diminution)
indication contraire) T4-2010 c. T4-2009 c. T3-2010
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts 1 610 168 12 % 39 2 %
Revenu autre que d'intérêts 1 619 72 5 % 283 21 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu 3 229 240 8 % 322 11 %
Dotation à la provision
spécifique pour pertes
sur créances 253 (133) (34 %) 39 18 %
Hausse de la provision
générale - - - - -
----------------------------------------------------------------------------
Dotation totale à la
provision pour pertes
sur créances 253 (133) (34 %) 39 18 %
Frais autres que d'intérêts 2 023 244 14 % 125 7 %
Charge d'impôts sur
les bénéfices 196 38 24 % 89 84 %
Part des actionnaires sans
contrôle dans
des filiales 18 (1) (5 %) (1) (5 %)
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net 739 92 14 % 70 11 %

Amortissement des actifs
incorporels liés aux
acquisitions (après
impôts)(1) 9 1 13 % - -
Revenu net avant
amortissement(2) 748 93 14 % 70 11 %

Résultat de base par
action (en dollars) 1,25 0,13 12 % 0,12 11 %
Résultat dilué par
action (en dollars) 1,24 0,13 12 % 0,11 10 %
Résultat dilué par
action avant
amortissement
(en dollars)(2) 1,26 0,13 12 % 0,12 11 %
Rendement des capitaux
propres (RCP) 15,1 % 1,1 % 1,4 %
RCP avant amortissement(2) 15,3 % 1,1 % 1,4 %
Ratio de productivité 62,6 % 3,1 % (2,7 %)
Ratio de productivité
avant amortissement(2) 62,3 % 3,1 % (2,7 %)
Levier d'exploitation (5,7 %) n.s. n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement(2) (5,7 %) n.s. n.s.
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif 1,89 % 0,16 % 0,01 %
Taux d'imposition effectif 20,6 % 1,4 % 7,2 %

Ratios de capital :
Ratio du capital de
première catégorie 13,45 % 1,21 % (0,10 %)
Ratio du capital total 15,91 % 1,04 % (0,19 %)

Revenu net :
Services bancaires
Particuliers et
entreprises 458 9 2 % (8) (2 %)
PE Canada 420 22 6 % (6) (2 %)
PE Etats-Unis 38 (13) (24 %) (2) (2 %)
Groupe Gestion privée 131 25 25 % 23 22 %
BMO Marchés des capitaux 216 (44) (17 %) 86 65 %
Services d'entreprise,
y compris Technologie
et opérations (T&O) (66) 102 61 % (31) (89 %)
----------------------------------------------------------------------------

Revenu net de BMO
Groupe financier 739 92 14 % 70 11 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

(non vérifié) (en millions Augmentation
de dollars canadiens, Exercice (Diminution)
sauf indication contraire) 2010 c. exercice 2009
--------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts 6 235 665 12 %
Revenu autre que d'intérêts 5 975 481 9 %
--------------------------------------------------------
Revenu 12 210 1 146 10 %
Dotation à la provision
spécifique pour pertes
sur créances 1 049 (494) (32 %)
Hausse de la provision
générale - (60) (+100 %)
--------------------------------------------------------
Dotation totale à la
provision pour pertes
sur créances 1 049 (554) (34 %)
Frais autres que d'intérêts 7 590 209 3 %
Charge d'impôts sur
les bénéfices 687 470 +100 %
Part des actionnaires sans
contrôle dans
des filiales 74 (2) (3 %)
--------------------------------------------------------
Revenu net 2 810 1 023 57 %

Amortissement des actifs
incorporels liés aux
acquisitions (après
impôts)(1) 32 (3) (9 %)
Revenu net avant
amortissement(2) 2 842 1 020 56 %

Résultat de base par
action (en dollars) 4,78 1,69 55 %
Résultat dilué par
action (en dollars) 4,75 1,67 54 %
Résultat dilué par
action avant
amortissement
(en dollars)(2) 4,81 1,67 53 %
Rendement des capitaux
propres (RCP) 14,9 % 5,0 %
RCP avant amortissement(2) 15,0 % 4,9 %
Ratio de productivité 62,2 % (4,5 %)
Ratio de productivité
avant amortissement(2) 61,9 % (4,4 %)
Levier d'exploitation 7,6 % n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement(2) 7,5 % n.s.
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif 1,88 % 0,25 %
Taux d'imposition effectif 19,2 % 8,7 %

Ratios de capital :
Ratio du capital
de première catégorie 13,45 % 1,21 %
Ratio du capital total 15,91 % 1,04 %

Revenu net :
Services bancaires
Particuliers et
entreprises 1 819 118 7 %
PE Canada 1 644 229 16 %
PE Etats-Unis 175 (111) (39 %)
Groupe Gestion privée 470 111 31 %
BMO Marchés des capitaux 820 (53) (6 %)
Services d'entreprise,
y compris Technologie
et opérations (T&O) (299) 847 74 %
--------------------------------------------------------

Revenu net de BMO Groupe
financier 2 810 1 023 57 %
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------
(1) L'amortissement d'actifs incorporels non liés à des acquisitions n'est
pas ajouté au revenu net pour déterminer le revenu net avant
amortissement.
(2) Montants ou mesures non conformes aux PCGR. Voir la section Mesures non
conformes aux PCGR figurant à la fin de la Revue financière, qui porte
sur l'utilisation des mesures non conformes aux PCGR dans le présent
document.

n.s. - non significatif


Responsabilité de la direction à l'égard de l'information financière

Le Comité de vérification de la Banque de Montréal a examiné le présent document, incluant les états financiers consolidés récapitulatifs trimestriels non vérifiés, et le Conseil d'administration de la Banque de Montréal a approuvé ce document avant sa publication.

On trouvera une analyse détaillée de nos secteurs d'activité, de nos stratégies et de nos objectifs dans le Rapport de gestion de l'exercice 2010 de BMO, lequel est accessible sur notre site Web à l'adresse www.bmo.com/relationsinvestisseurs. Nous invitons également les lecteurs à visiter ce site pour y obtenir d'autres renseignements financiers trimestriels.

Mise en garde concernant les déclarations prospectives

Les communications publiques de la Banque de Montréal comprennent souvent des déclarations prospectives, écrites ou verbales. Le présent document contient de telles déclarations, qui peuvent aussi figurer dans d'autres documents déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières canadiens ou de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis ou dans d'autres communications. Toutes ces déclarations sont énoncées sous réserve des règles d'exonération de la loi américaine intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995, et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables, et elles sont conçues comme des déclarations prospectives aux termes de ces lois. Les déclarations prospectives peuvent comprendre notamment des observations concernant nos objectifs et nos priorités pour l'exercice 2011 et au-delà, nos stratégies ou actions futures, nos cibles, nos attentes concernant notre situation financière ou le cours de nos actions et les résultats ou les perspectives de notre exploitation ou des économies canadienne et américaine.

De par leur nature, les déclarations prospectives exigent la formulation d'hypothèses et comportent des risques et des incertitudes. Il existe un risque appréciable que les prévisions, pronostics, conclusions ou projections se révèlent inexacts, que nos hypothèses soient erronées et que les résultats réels diffèrent sensiblement de ces prévisions, pronostics, conclusions ou projections. Nous conseillons aux lecteurs du présent document de ne pas se fier indûment à ces déclarations, étant donné que les résultats réels, les conditions, les actions ou les événements futurs pourraient différer sensiblement des cibles, attentes, estimations ou intentions exprimées dans ces déclarations prospectives, en raison d'un certain nombre de facteurs.

Les résultats réels ayant trait aux déclarations prospectives peuvent être influencés par de nombreux facteurs, notamment la situation économique générale et la conjoncture des marchés dans les pays où nous sommes présents, les fluctuations des taux d'intérêt et de change, les changements de politique monétaire, l'intensité de la concurrence dans les secteurs géographiques et les domaines d'activité dans lesquels nous oeuvrons, les changements de législation, les procédures judiciaires ou démarches réglementaires, l'exactitude ou l'exhaustivité de l'information que nous obtenons sur nos clients et nos contreparties, notre capacité de mettre en oeuvre nos plans stratégiques, de conclure des acquisitions et d'intégrer les entreprises acquises, les estimations comptables critiques, les risques opérationnels et infrastructurels, la situation politique générale, les activités des marchés financiers internationaux, les répercussions de guerres ou d'activités terroristes sur nos activités, les répercussions de maladies sur les économies locales, nationales ou mondiale, les répercussions de perturbations des infrastructures publiques telles que les perturbations des services de transport et de communication et des systèmes d'alimentation en énergie ou en eau et les changements technologiques.

Nous tenons à souligner que la liste de facteurs qui précède n'est pas exhaustive. D'autres facteurs pourraient influer défavorablement sur nos résultats. Pour de plus amples renseignements, le lecteur peut se reporter aux pages 29 et 30 du Rapport de gestion de BMO de l'exercice 2010, qui décrivent en détail certains facteurs clés susceptibles d'influer sur les résultats futurs de BMO. Les investisseurs et les autres personnes qui se fient à des déclarations prospectives pour prendre des décisions à l'égard de la Banque de Montréal doivent tenir soigneusement compte de ces facteurs, ainsi que d'autres incertitudes et événements potentiels et de l'incertitude inhérente aux déclarations prospectives. La Banque de Montréal ne s'engage pas à mettre à jour les déclarations prospectives, verbales ou écrites, qui peuvent être faites, à l'occasion, par elle-même ou en son nom, sauf si la loi l'exige. L'information prospective contenue dans le présent document est présentée dans le but d'aider nos actionnaires à comprendre notre situation financière aux dates indiquées ou pour les périodes terminées à ces dates ainsi que nos priorités et objectifs stratégiques, et peut ne pas convenir à d'autres fins.

Les hypothèses relatives au comportement des économies canadienne et américaine ainsi qu'aux conditions de marché générales et à l'ensemble de leurs répercussions sur nos activités sont des facteurs importants dont nous tenons compte dans l'établissement de nos priorités stratégiques, de nos objectifs et de nos attentes à l'égard de nos activités. Pour élaborer nos prévisions en matière de croissance économique, en général et dans le secteur des services financiers, nous utilisons principalement les données économiques historiques fournies par les administrations publiques du Canada et des Etats-Unis et leurs agences.

Documents déposés auprès des organismes de réglementation

Nos documents d'information continue, y compris nos documents intermédiaires, Rapport de gestion annuel, Etats financiers consolidés vérifiés, Notice annuelle et Avis de convocation à l'assemblée annuelle des actionnaires et circulaire de sollicitation de procurations, sont accessibles sur notre site Web, au www.bmo.com/relationsinvestisseurs, sur le site des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, au www.sedar.com et dans la section EDGAR du site Web de la SEC, au www.sec.gov.

Revenu net

Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du quatrième trimestre de 2009

Le revenu net s'est chiffré à 739 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2010, en hausse de 92 millions ou de 14 % par rapport à la même période de l'exercice précédent. Le résultat par action a été de 1,24 $, contre 1,11 $ il y a un an.

Les dotations à la provision pour pertes sur créances ont baissé de 133 millions de dollars depuis un an, et ce, en raison surtout de l'amélioration des conditions de crédit aux Etats-Unis. La forte hausse des revenus de PE Canada et du groupe Gestion privée a également joué un rôle de premier plan dans la progression du revenu net depuis le quatrième trimestre de l'exercice précédent. Les frais de BMO ont augmenté fortement depuis cette période à cause principalement de la montée des frais associés au personnel, dont la rémunération liée au rendement par suite de l'amélioration des résultats, des coûts inhérents aux entreprises acquises et à leur intégration et des dépenses d'investissement.

Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du troisième trimestre de 2010

Le revenu net a dépassé de 70 millions de dollars ou de 11 % celui du troisième trimestre, et le résultat par action s'est renforcé de 9,7 %, comparativement à 1,13 $.

La forte croissance des revenus a surpassé celle des frais, mais les dotations à la provision pour pertes sur créances ont été plus élevées. Soutenus par l'essor marqué des revenus, le revenu net du groupe Gestion privée et celui de BMO Marchés des capitaux ont enregistré une excellente progression.

Revenus

BMO analyse ses revenus consolidés selon les PCGR. Cependant, comme plusieurs autres banques, BMO analyse les revenus de ses groupes d'exploitation, et les ratios connexes établis d'après leurs revenus, sur une base d'imposition comparable (bic). Selon cette méthode, on augmente les revenus calculés selon les PCGR et la charge d'impôts sur les bénéfices déterminée selon les PCGR d'un montant qui porterait les revenus tirés de certains éléments exonérés d'impôt à un niveau auquel ces revenus seraient assujettis à l'impôt, au taux d'imposition prévu par la loi. La compensation des rajustements sur une base d'imposition comparable des groupes est reflétée dans les résultats des Services d'entreprise.

Le total des revenus a augmenté de 240 millions de dollars ou de 8,0 % par rapport à la même période l'an dernier. Chacun de nos groupes d'exploitation, et plus particulièrement PE Canada, qui est notre groupe le plus important, a vu ses revenus s'accroître de manière considérable. Bien que cet essor ait résulté surtout de la croissance du volume d'affaires, il a découlé en partie de l'inclusion des résultats associés à l'opération visant une banque située à Rockford, en Illinois, et de l'acquisition des activités de Diners Club. L'affaiblissement du dollar américain a réduit la hausse des revenus de 36 millions ou de 1,2 point de pourcentage, ce qui a touché principalement BMO Marchés des capitaux et PE Etats-Unis.

Les revenus ont augmenté de 322 millions de dollars ou de 11 % depuis le troisième trimestre de 2010. Les revenus de tous les groupes d'exploitation se sont accrus fortement, mais ce sont ceux de BMO Marchés des capitaux et du groupe Gestion privée qui se sont le plus améliorés. Le repli du dollar américain a diminué l'accroissement des revenus, y retranchant 5 millions ou 0,2 point de pourcentage.

Les variations du revenu net d'intérêts et du revenu autre que d'intérêts sont analysées dans les sections qui suivent.

Revenu net d'intérêts

Le revenu net d'intérêts a augmenté de 168 millions de dollars ou de 12 % par rapport à il y a un an, chaque groupe d'exploitation ayant vu ce revenu fortement progresser. L'élargissement des marges nettes d'intérêts que la plupart de ces groupes ont enregistré est le grand facteur à l'origine de la hausse de ce revenu, mais l'augmentation de l'actif productif y a également contribué.

La marge nette d'intérêts globale de BMO s'est élargie de 16 points de base depuis un an pour s'établir à 1,89 %. PE Canada et BMO Marchés des capitaux ont affiché de très fortes hausses à ce chapitre, et PE Etats-Unis a vu lui aussi sa marge nette d'intérêts progresser. L'amélioration de la marge de PE Canada a résulté essentiellement de l'accroissement de celles sur les prêts personnels et les dépôts ainsi que d'une amélioration de 4 points de base provenant des revenus d'intérêts supplémentaires qu'a générés le crédit aux particuliers. La baisse des coûts de financement est essentiellement ce qui a permis d'élargir la marge nette d'intérêts de BMO Marchés des capitaux. Quant à PE Etats-Unis, la progression est attribuable à de meilleures marges sur les prêts et à l'essor des soldes des dépôts, ce qui a été atténué par la compression des marges sur ceux-ci.

L'actif productif moyen a progressé de 7,3 milliards de dollars ou de 2,2 % en regard d'il y a un an, mais s'est renforcé de 12,5 milliards après rajustement afin d'exclure l'effet du recul du dollar américain. Cette hausse a découlé avant tout d'une augmentation généralisée des volumes de PE Canada et, dans une moindre mesure, de celle des volumes du groupe Gestion privée. Dans le cas de BMO Marchés des capitaux, l'actif productif moyen de toutes ses unités s'est, dans l'ensemble, affaibli. Exprimé en dollars américains, l'actif productif moyen de PE Etats-Unis a baissé de 4,9 % puisque la croissance des nouveaux prêts a été plus qu'annulée par la moins grande utilisation de prêts par les entreprises clientes et par la vente de prêts hypothécaires sur le marché secondaire.

Par rapport au troisième trimestre, le revenu net d'intérêts a monté de 39 millions de dollars ou de 2,4 %, ce qui s'explique par le niveau plus élevé de l'actif. Une légère amélioration de la marge nette d'intérêts globale de BMO a également contribué, dans une certaine mesure, à l'augmentation de ce revenu.

La marge nette d'intérêts globale de BMO s'est élargie de 1 point de base depuis le troisième trimestre, pour s'établir à 1,89 %, PE Etats-Unis et le groupe Gestion privée ayant enregistré une bonne hausse de leur marge et PE Canada ayant obtenu un résultat encore supérieur. Les marges de PE Etats-Unis ont bénéficié de l'amélioration des écarts de taux sur les prêts et les dépôts. La marge nette d'intérêts du groupe Gestion privée s'est élargie grâce aux meilleurs écarts qu'ont dégagés les activités de courtage et à la montée des dépôts. L'amélioration de la marge nette d'intérêts de PE Canada a découlé de l'accroissement, durant le trimestre, des revenus d'intérêts provenant du crédit aux particuliers. La contraction de la marge nette d'intérêts de BMO Marchés des capitaux témoigne de la baisse du revenu net d'intérêts provenant des activités de négociation. La hausse du revenu net d'intérêts des Services d'entreprise a contribué à l'essor général de la marge nette d'intérêts de BMO.

L'actif productif moyen s'est renforcé de 7,8 milliards de dollars en regard du troisième trimestre, tous les groupes d'exploitation ayant augmenté quelque peu leur actif. Le repli du dollar américain pendant le trimestre à l'étude a réduit de 0,8 milliard le total de l'actif productif de la Banque.

Marge nette d'intérêts (bic)(i)



Augmentation Augmentation Augmentation
(en points (Diminution) (Diminution) Exercice (Diminution)
de base) T4-2010 c. T4-2009 c. T3-2010 2010 c. exercice 2009
----------------------------------------------------------------------------
PE Canada 299 9 3 295 13
PE Etats-Unis 389 69 19 362 49
----------------------------------------------------------------------------
Services
bancaires
Particuliers
et
entreprises 314 18 6 307 18
Groupe
Gestion
privée(ii) 286 (5) 9 281 (53)
BMO Marchés
des capitaux 78 8 (17) 92 2
Services
d'entreprise,
y compris
Technologie
et opérations
(T&O)(iii) n.s. n.s. n.s. n.s. n.s.
----------------------------------------------------------------------------
Total de BMO 189 16 1 188 25
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Total des
services de
détail au
Canada(iv) 301 10 3 296 9
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(i) La marge nette d'intérêts est calculée et présentée par rapport à
l'actif productif moyen plutôt que par rapport à l'actif total. Cette
méthode produit une mesure plus pertinente des marges et de leurs
variations. Les marges des groupes d'exploitation sont présentées sur
une base d'imposition comparable (bic), tandis que la marge globale de
BMO est présentée selon les PCGR.
(ii) L'acquisition par le groupe GP, au deuxième trimestre de 2009, de BMO
Société d'assurance-vie, a donné lieu à l'ajout d'actifs productifs de
revenu autre que d'intérêts, ce qui compte pour une réduction de la
marge nette d'intérêts de ce groupe de 124 points de base pour
l'exercice 2010 et de 76 points de base pour l'exercice 2009. Compte
tenu du rajustement visant à exclure l'incidence de l'acquisition,
dans les deux exercices, la marge nette d'intérêts du groupe GP a
diminué de 5 points de base sur douze mois.
(iii) Le revenu net d'intérêts des Services d'entreprise est négatif et a
abaissé la marge nette d'intérêts globale de BMO dans une plus grande
mesure en 2009 qu'en 2010.
(iv) La marge totale des services de détail au Canada représente la marge
nette d'intérêts des activités combinées des secteurs canadiens de PE
Canada et du groupe GP.

n.s. - non significatif


Revenu autre que d'intérêts

Les états financiers consolidés récapitulatifs trimestriels non vérifiés ci-joints donnent plus de détails au sujet du revenu autre que d'intérêts, lequel s'est accru de 72 millions de dollars ou de 4,7 % depuis un an, ce qui a résulté principalement des fortes hausses enregistrées par PE Canada et le groupe Gestion privée.

Les frais de cartes se sont grandement accrus, et ce, en grande partie grâce à l'acquisition des activités de Diners Club au premier trimestre de 2010. Les commissions sur titres, les revenus des fonds d'investissement, les commissions de prise ferme et de consultation ainsi que les gains sur titres de placement ont tous augmenté fortement. Quant aux revenus de titrisation et aux autres revenus, ils ont fléchi.

Les revenus de titrisation se sont repliés de 13 millions de dollars par rapport au quatrième trimestre de l'exercice précédent, pour s'établir à 188 millions. Les actifs titrisés ont baissé de 1,8 milliard de dollars. Les revenus ont inclus des gains de 12 millions à la vente de prêts dans le cadre de nouvelles titrisations, soit 9 millions de moins qu'il y a un an, ainsi que des gains de 110 millions générés par les ventes de prêts à des entités de titrisation à rechargement, soit 15 millions de moins qu'il y a un an. L'incidence combinée des titrisations d'actifs au cours de la période considérée et les périodes antérieures a réduit de 4 millions le revenu avant impôts du trimestre à l'étude. Nous avons constaté des revenus de titrisation de 188 millions et avons inscrit des montants réduits au titre du revenu d'intérêts (123 millions de moins), des frais de cartes de crédit (114 millions de moins) et des dotations à la provision pour pertes sur créances (45 millions de moins). Nous titrisons des prêts essentiellement dans le but d'avoir accès à des sources de financement de substitution économiques. Au cours du trimestre, nous avons titrisé 0,8 milliard de dollars de prêts hypothécaires à l'habitation.

Par rapport au troisième trimestre, le revenu autre que d'intérêts s'est amélioré de 283 millions de dollars ou de 21 %, ce qui est essentiellement attribuable à la forte hausse qu'a enregistrée le groupe Gestion privée et à celle, encore plus importante, de BMO Marchés des capitaux.

Les revenus de négociation ont grandement augmenté en raison de l'intensification des opérations réalisées pour la clientèle au cours du trimestre et du fait que les variations des écarts de taux ont eu une incidence favorable ce trimestre, alors que l'inverse s'était produit au trimestre précédent. Même s'ils se sont accrus de manière appréciable, les revenus du trimestre à l'étude ont été réduits par des rajustements comptables à l'égard de nos activités de négociation d'actions. L'accroissement de la part de marché et une conjoncture plus favorable pour les fusions et acquisitions constituent les principaux facteurs à l'origine de la progression marquée des commissions de prise ferme et de consultation. Quant aux revenus de titrisation, aux gains sur titres de placement et aux revenus d'assurance, ils ont largement dépassé ceux du trimestre précédent.

Frais autres que d'intérêts

Les frais autres que d'intérêts sont présentés de manière plus détaillée dans les états financiers consolidés récapitulatifs trimestriels non vérifiés ci-joints. Ces frais se sont accrus de 244 millions de dollars ou de 14 % par rapport à la même période l'an dernier, s'établissant ainsi à 2 023 millions. Ceux du groupe Gestion privée n'ont que légèrement augmenté, mais les frais des autres groupes d'exploitation ont accusé une plus forte hausse. Le repli du dollar américain a réduit l'augmentation des frais de 22 millions ou de 1,2 point de pourcentage. Une proportion d'environ 25 % de l'accroissement des frais est attribuable à l'acquisition d'une entreprise à Rockford et à celle de Diners Club, ce qui inclut les coûts d'intégration. Les frais de rémunération du personnel ont augmenté en raison notamment du recrutement d'employés aux fins des initiatives commerciales et de la rémunération liée au rendement, ce qui témoigne de l'amélioration des résultats. Chaque groupe d'exploitation a élargi son personnel. Egalement, les frais associés aux locaux et au matériel, soit surtout les frais informatiques associés à la mise au point de logiciels, ainsi que les honoraires professionnels et les frais de déplacement et d'expansion des affaires, engagés essentiellement aux fins du soutien de nos investissements dans les activités, ont fortement augmenté.

Le 1er juillet 2010, une taxe de vente harmonisée (TVH) a été instaurée en Ontario et en Colombie-Britannique, ce qui a accru le montant de la taxe de vente payée dans ces deux provinces. L'incidence de cette mesure sur les frais s'est fait pleinement sentir au cours du trimestre à l'étude. L'entrée en vigueur de cette taxe a contribué à la hausse des frais de diverses catégories au trimestre à l'étude par rapport à celui de l'exercice précédent.

Par rapport au troisième trimestre, les frais autres que d'intérêts se sont accrus de 125 millions de dollars ou de 6,5 %. Le recul du dollar américain les a réduits de 3 millions ou de 0,2 point de pourcentage. Les frais de rémunération du personnel ont monté en raison principalement de l'augmentation de ceux liés au rendement, ce qui a résulté de la progression des revenus. Reflet de la hausse enregistrée depuis un an, les frais informatiques, les honoraires professionnels ainsi que les frais de déplacement et d'expansion des affaires, engagés essentiellement aux fins du soutien de nos investissements dans les activités, ont été plus élevés. L'inclusion, dans le quatrième trimestre, de l'incidence de la TVH pour un trimestre complet au lieu d'un mois seulement comme au troisième trimestre a haussé, d'une période à l'autre, les frais d'un certain nombre de catégories.

Gestion des risques

Même si l'économie mondiale semble toujours en voie de redressement, il subsiste des incertitudes quant à la vigueur de la reprise économique aux Etats-Unis, pays où certains secteurs, dont l'immobilier commercial et résidentiel, demeurent aux prises avec les effets persistants de la récession. L'endettement souverain en Europe suscite encore des craintes, ce qui pourrait rendre la reprise encore plus volatile.

Bien que les données fondamentales se soient améliorées, il se peut qu'au fil du présent cycle, les dotations à la provision pour pertes sur créances varient d'un trimestre à l'autre. Au quatrième trimestre de 2010, ces dotations ont augmenté en raison des nouvelles dotations plus élevées à la provision spécifique et de la diminution des reprises et des recouvrements, en regard des récents trimestres.

Pour le quatrième trimestre de 2010, les dotations à la provision spécifique pour pertes sur créances ont totalisé 253 millions de dollars, ou un résultat annualisé de 58 points de base du solde net moyen des prêts et acceptations, comparativement à 214 millions ou 50 points de base au troisième trimestre de 2010 et à 386 millions ou 89 points de base au quatrième trimestre de 2009. Aucune dotation à la provision générale n'a été constatée pour le trimestre à l'étude ni pour ceux faisant l'objet d'une comparaison.

Sur le plan géographique, les dotations à la provision spécifique au Canada et dans d'autres pays ont été de 97 millions de dollars au quatrième trimestre de 2010, de 110 millions au troisième trimestre de 2010 et de 126 millions au quatrième trimestre de 2009. Quant à celles constatées aux Etats-Unis durant ces mêmes périodes, elles se sont établies à 156 millions, à 104 millions et à 260 millions, respectivement.

Aux termes de la méthode que BMO utilise pour présenter ses résultats sectoriels, les pertes sur créances sont imputées chaque trimestre aux groupes d'exploitation clients en fonction de leur quote-part de telles pertes. L'écart entre les charges trimestrielles calculées en fonction des pertes prévues et les dotations à la provision trimestrielles requises, compte tenu des pertes réelles, est porté au débit (ou au crédit) des Services d'entreprise. Les paragraphes qui suivent indiquent les pertes sur créances par groupes d'exploitation client et en fonction de leurs pertes sur créances réelles et non d'après leur quote-part des pertes sur créances prévues.

Au quatrième trimestre de 2010, les montants réels des pertes sur créances ont été de 146 millions de dollars pour PE Canada, de 130 millions pour PE Etats-Unis, de 6 millions pour le groupe Gestion privée et de 16 millions pour BMO Marchés des capitaux. Les pertes de 146 millions de PE Canada tiennent compte de celles de 45 millions qui sont liées aux actifs titrisés et présentées en tant que réduction du revenu autre que d'intérêts des Services d'entreprise selon notre mode de présentation des opérations de titrisation et qui ne sont donc pas incluses dans les dotations à la provision spécifique de BMO, d'un montant de 253 millions.

Au troisième trimestre de 2010, les montants réels des pertes sur créances avaient été de 171 millions de dollars pour PE Canada (incluant des pertes de 50 millions sur des actifs titrisés inscrites en tant que réduction du revenu autre que d'intérêts des Services d'entreprise) et de 103 millions pour PE Etats-Unis. Cependant, un recouvrement de 10 millions avait été constaté par BMO Marchés des capitaux.

Au quatrième trimestre de 2009, les montants réels des pertes sur créances avaient été de 177 millions de dollars pour PE Canada (incluant des pertes de 53 millions sur des actifs titrisés inscrites en tant que réduction du revenu autre que d'intérêts des Services d'entreprise), de 156 millions pour PE Etats-Unis, de 20 millions pour le groupe Gestion privée et de 86 millions pour BMO Marchés des capitaux.

Les nouveaux prêts douteux ont totalisé 461 millions de dollars pour le trimestre à l'étude, ce qui est supérieur aux 242 millions du trimestre précédent, mais inférieur aux 735 millions constatés il y a un an. Même si le secteur immobilier commercial aux Etats-Unis représente le secteur où les nouveaux prêts douteux ont été les plus importants, quelques grands comptes des portefeuilles généraux de prêts commerciaux et industriels ont également contribué à la hausse survenue au cours du trimestre, ce qui témoigne d'une économie toujours chancelante.

Comme pour les derniers trimestres, les nouveaux prêts douteux aux Etats-Unis ont représenté plus de la moitié du total de BMO pour le trimestre à l'étude. Le solde brut des prêts douteux totalisait 3 221 millions à la fin du quatrième trimestre, comparativement à 3 128 millions à la fin du troisième trimestre. Les prêts douteux du quatrième trimestre de 2010 comprennent des prêts de 302 millions qui ont été acquis dans le cadre de l'opération visant une banque située à Rockford, en Illinois. Aux termes de cette opération, Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) absorbe 80 % des pertes subies sur les prêts acquis. Compte non tenu de ces prêts durant les deux périodes, le solde brut des prêts douteux s'est établi à 2 919 millions, ce qui est supérieur aux 2 801 millions constatés à la fin du troisième trimestre.

Les ventes de prêts douteux se sont chiffrées à 8 millions de dollars pour le trimestre à l'étude, à 13 millions au troisième trimestre de 2010 et à 3 millions au quatrième trimestre de l'exercice précédent.

Pour ce qui est de la zone euro, les positions qui exposent BMO à un risque de crédit direct en Grèce, en Irlande, en Italie, au Portugal et en Espagne relèvent surtout de banques dans le cadre d'opérations de financement du commerce international, de produits de prêts et de produits de négociation. A 194 millions de dollars, les positions demeurent peu élevées. De plus, notre filiale irlandaise est tenue de maintenir des réserves auprès de la banque centrale d'Irlande. Ces réserves totalisaient 271 millions à la fin du trimestre.

La valeur nominale des positions auprès de banques de ces pays exposant à des risques les entités de gestion de placements structurés que gère BMO était de 243 millions de dollars au 31 octobre 2010. Ces positions incluaient des titres de créance subordonnés, d'une valeur nominale de 203 millions, d'une banque irlandaise et d'une société d'assurance. Après la clôture de l'exercice, les entités de gestion de placements structurés ont constaté à l'égard de ce montant une charge pour moins-value de 143 millions, laquelle a réduit la valeur comptable des billets de capital subordonnés de ces entités, sans toutefois avoir d'incidence directe sur les résultats financiers de BMO. Après la clôture de l'exercice, la valeur nominale des positions des entités de gestion de placements structurés relevant des pays en question a été réduite de 40 millions par suite de la vente de titres de créance d'émetteurs hors de l'Irlande. La charge pour moins-value et la vente ont eu pour conséquence d'abaisser à 60 millions la valeur nominale des positions auprès de banques de ces pays exposant à des risques les entités de gestion de placements structurés.

Le cadre de gestion des risques de liquidité et de financement, de marché et d'assurance de BMO et les principales mesures de ces risques sont exposés aux pages 76 à 82 du Rapport de gestion de BMO pour 2010.

L'ampleur du risque de liquidité et de financement n'a pas varié de façon significative durant le trimestre. Nous sommes toujours convaincus que notre cadre de gestion de ce risque nous procure une situation de trésorerie des plus saines.

Le risque lié à la valeur de marché de nos activités de négociation et de prise ferme a augmenté d'un trimestre à l'autre, ce qui a découlé d'une augmentation des actifs disponibles à la vente par suite d'un changement dans la méthode employée à l'égard des risques. Ce changement a été apporté au calcul de la valeur de marché en fonction du risque d'intérêt des titres disponibles à la vente et visait à harmoniser la méthode employée à l'égard des risques et celle utilisée pour les positions évaluées à la valeur de marché du portefeuille de négociation.

Aucun changement majeur n'a été apporté à nos pratiques de gestion du risque structurel de marché durant le trimestre. Dans le cas du revenu net, le risque structurel de marché provient du recul des taux d'intérêt, et il s'est accru depuis le trimestre précédent, essentiellement à cause de la possibilité qu'au moment de la révision des taux, les prêts dont les taux sont fondés sur le taux préférentiel se voient attribuer un taux moins élevé.

De plus, aucun changement d'envergure n'est survenu, durant le trimestre, dans nos méthodes de gestion du risque ou dans le degré de risque que posent nos activités d'assurance.

La présente section sur la gestion des risques contient des déclarations prospectives. Voir la mise en garde concernant les déclarations prospectives.



Dotations à la provision pour pertes sur créances

(en millions de dollars
canadiens, sauf Exercice Exercice
indication contraire) T4-2010 T3-2010 T4-2009 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------
Nouvelles dotations à
la provision spécifique 343 316 448 1 419 1 765
Reprises sur provisions
établies précédemment (38) (57) (20) (187) (77)
Recouvrement de prêts
radiés précédemment (52) (45) (42) (183) (145)
----------------------------------------------------------------------------
Dotation à la provision
spécifique pour pertes
sur créances 253 214 386 1 049 1 543
Hausse de la provision
générale - - - - 60
----------------------------------------------------------------------------
Dotation à la provision
pour pertes sur créances 253 214 386 1 049 1 603
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Dotation à la provision
spécifique pour pertes
sur créances en
pourcentage du solde
net moyen des prêts et
acceptations (annualisée) 0,58 % 0,50 % 0,89 % 0,61 % 0,85 %
Dotation à la provision
pour pertes sur créances
en pourcentage du solde
net moyen des prêts et
acceptations (annualisée) 0,58 % 0,50 % 0,89 % 0,61 % 0,88 %


Variation du solde brut des prêts et acceptations douteux (SBPAD)

(en millions de dollars
canadiens, sauf
indication contraire)
----------------------------------------------------------------------------
SBPAD au début de la
période 3 128 3 405 2 913 3 297 2 387
Augmentation des prêts
et acceptations douteux 461 242 735 1 525 2 690
Augmentation (diminution)
des prêts douteux
découlant d'acquisitions - (110) - 327 -
Diminution des prêts et
acceptations douteux(2) (76) (129) (16) (712) (288)
Radiations (292) (280) (335) (1 216) (1 492)
----------------------------------------------------------------------------

SBPAD à la fin de la
période(1) 3 221 3 128 3 297 3 221 3 297
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

SBPAD en pourcentage
du solde brut des prêts
et acceptations (compte
non tenu des
acquisitions) 1,65 % 1,61 % 1,94 % 1,65 % 1,94 %
SBPAD en pourcentage
du solde brut des prêts
et acceptations (compte
tenu des acquisitions) 1,80 % 1,78 % 1,94 % 1,80 % 1,94 %
SBPAD en pourcentage du
total des capitaux
propres et de la
provision pour pertes
sur créances (compte
non tenu des
acquisitions)(3) 12,28 % 12,12 % 14,92 % 12,28 % 14,92 %
SBPAD en pourcentage du
total des capitaux
propres et de la
provision pour pertes
sur créances (compte
tenu des acquisitions)(3) 13,55 % 13,54 % 14,92 % 13,55 % 14,92 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Le portefeuille américain qui a été acquis au deuxième trimestre de 2010
comprenait des prêts douteux d'une valeur estimative de 437 millions de
dollars, valeur qui a été ramenée à 327 millions au troisième trimestre.
Les variations ultérieures des soldes des prêts douteux de ce
portefeuille ont été prises en compte dans les postes Augmentation des
prêts et acceptations douteux et Diminution des prêts et acceptations
douteux de la même manière que l'ont été nos autres prêts. Tous les
prêts de ce portefeuille sont assujettis à une convention de partage des
pertes aux termes de laquelle FDIC absorbe 80 % de leurs pertes. Le
SBPAD de ce portefeuille totalisait 302 millions au 31 octobre 2010.
(2) Comprend le montant des prêts douteux classés de nouveau dans les prêts
productifs, les ventes de prêts, les remboursements, l'incidence des
fluctuations des taux de change et les compensations des radiations des
prêts aux particuliers qui n'ont pas été comptabilisées dans les
nouveaux prêts douteux (172 millions de dollars au T4-2010, 187 millions
de dollars au T3-2010 et 189 millions de dollars au T4-2009).
(3) A compter du quatrième trimestre de 2010, le calcul ne tient pas compte
de la part des actionnaires sans contrôle dans des filiales. Les
chiffres des périodes antérieures ont été retraités afin de tenir compte
de ce changement.



Sommaire du risque total lié à la valeur de marché - Négociation et prise
ferme (en millions de dollars)(i)

Au Au
Pour le trimestre terminé 31 juillet 31 octobre
le 31 octobre 2010 2010 2009
(équivalent en A la fin A la fin A la fin
dollars canadiens du du du
avant impôts) trimestre Moyenne Haut Bas trimestre trimestre
---------------------------------------------------- ----------- -----------
Risque lié aux
produits de base (0,1) (0,3) (0,6) (0,1) (0,2) (0,7)
Risque lié aux
actions (7,5) (6,4) (8,7) (3,1) (6,0) (10,2)
Risque lié au
change (0,6) (1,1) (2,7) (0,3) (2,3) (0,8)
Risque lié aux taux
d'intérêt
(évaluation à la
valeur de marché) (7,5) (7,7) (10,6) (5,7) (7,0) (18,4)
Diversification 4,8 5,1 n.s. n.s. 5,6 11,4
--------------------------------------- ----------- -----------
Risque global (10,9) (10,4) (13,3) (5,9) (9,9) (18,7)
Risque lié aux taux
d'intérêt (titres
disponibles à la
vente) (7,4) (7,1) (8,8) (6,3) (2,8) (7,3)
Risque lié à
l'émetteur (2,7) (2,8) (4,2) (1,6) (2,7) (1,9)
--------------------------------------- ----------- -----------
Risque total lié à
la valeur de
marché (21,0) (20,3) (24,5)(15,7) (15,4) (27,9)
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
n.s. - non significatif

(i) Mesure sur un jour selon un niveau de confiance de 99 %. Les pertes sont
indiquées par des montants entre parenthèses et les gains, par des
montants positifs.



Risque structurel lié à la valeur de marché, au bilan, et volatilité du
revenu net (en millions de dollars)(i)
----------------------------------------------------------------------------
31 octobre 31 juillet 31 octobre
(équivalent en dollars canadiens) 2010 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------
Risque lié à la valeur de marché
(avant impôts) (564,1) (553,1) (543,2)
Volatilité du revenu net sur 12 mois
(après impôts) (63,8) (55,3) (69,0)
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(i) Les pertes sont entre parenthèses. Elles sont mesurées selon un niveau
de confiance de 99 %.


Sensibilité du revenu net et de la valeur du portefeuille structurel
inscrits au bilan à l'évolution des taux d'intérêt (en millions de dollars)
(i)(ii)

Sensibilité du revenu net
(équivalent en Sensibilité de la valeur au cours des 12 mois à
dollars canadiens) économique (avant impôts) venir (après impôts)
----------------------------------------------------------------------------
31 31 31 31 31 31
octobre juillet octobre octobre juillet octobre
2010 2010 2009 2010 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------
Hausse de 100 points
de base (380,5) (415,7) (353,2) 20,9 14,3 11,0
Baisse de 100 points
de base 322,3 311,8 254,2 (70,3) (25,8) (75,6)

Hausse de 200 points
de base (815,1) (876,2) (779,2) 33,4 8,3 (10,6)
Baisse de 200 points
de base 738,2 710,2 392,8 (12,8) (17,2) (62,9)
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(i) Les pertes sont indiquées par des montants entre parenthèses et les
gains, par des montants positifs.
(ii) Une hausse de 100 points de base des taux d'intérêt au 31 octobre 2010
donnerait lieu à une augmentation de 77 millions de dollars du revenu
net après impôts des activités d'assurance de BMO, à une hausse de 295
millions de la valeur économique avant impôts (75 millions et 254
millions, respectivement, au 31 juillet 2010). Une baisse de 100 points
de base des taux d'intérêt au 31 octobre 2010 donnerait lieu à une
diminution de 71 millions de dollars du revenu net après impôts et à
une diminution de 304 millions de la valeur économique avant impôts (68
millions et 260 millions de dollars, respectivement, au 31 juillet
2010). Ces incidences ne sont pas reflétées dans le tableau ci-dessus.


Impôts sur les bénéfices

Comme il est expliqué à la section Revenus, la direction évalue les résultats consolidés de BMO ainsi que les charges d'impôts sur les bénéfices connexes selon les PCGR. Nous évaluons le rendement des groupes d'exploitation et présentons leurs résultats ainsi que les impôts sur les bénéfices connexes sur une bic.

La charge d'impôts sur les bénéfices s'est accrue de 38 millions de dollars depuis le quatrième trimestre de 2009 et de 89 millions depuis le troisième trimestre de 2010, pour s'établir à 196 millions. Le taux d'imposition effectif a été de 20,6 % pour le trimestre, contre 19,2 % pour le quatrième trimestre de 2009 et 13,4 % au troisième trimestre de 2010. La hausse du taux d'imposition effectif au cours du trimestre à l'étude par rapport au troisième trimestre a découlé essentiellement de la proportion moins élevée du revenu exonéré d'impôts.

BMO couvre le risque de change qui découle de ses investissements dans des établissements aux Etats-Unis en finançant ces investissements en dollars américains. Dans le cadre de ce programme, le gain ou la perte provenant des opérations de couverture et le gain ou la perte non réalisé découlant de la conversion des investissements dans des établissements aux Etats-Unis vient diminuer ou augmenter les capitaux propres. Aux fins de l'impôt sur les bénéfices, le gain ou la perte généré par les opérations de couverture entraîne une charge ou une économie d'impôts sur les bénéfices durant la période en cours, ce qui vient réduire ou augmenter les capitaux propres, tandis que le gain ou la perte non réalisé sur les investissements dans des établissements aux Etats-Unis n'est pas assujetti aux impôts sur les bénéfices avant la réalisation de ces investissements. La charge ou l'économie d'impôts qui découle d'un gain ou d'une perte sur des opérations de couverture est tributaire des fluctuations des taux aux Etats-Unis d'une période à l'autre. Les opérations de couverture des investissements dans des établissements aux Etats-Unis ont entraîné une charge d'impôts sur les bénéfices, laquelle a été imputée aux capitaux propres, de 31 millions de dollars pour le trimestre. L'état consolidé de la variation des capitaux propres, qui fait partie des états financiers consolidés récapitulatifs trimestriels non vérifiés, contient plus de détails à ce sujet.

Gestion du capital

Au 31 octobre 2010, le ratio du capital de première catégorie de BMO s'établissait à 13,45 %, ce capital se chiffrant à 21,7 milliards de dollars et l'actif pondéré en fonction des risques, à 161,2 milliards. Ce ratio a baissé de 10 points de base en regard de 13,55 % au 31 juillet 2010, mais demeure solide. Son recul depuis le trimestre précédent a découlé essentiellement de la progression de l'actif pondéré en fonction des risques, ce qui a été atténué par l'accroissement du capital.

L'augmentation de 467 millions de dollars du capital de première catégorie depuis le 31 juillet 2010 est essentiellement attribuable à la hausse des bénéfices non répartis ainsi qu'à l'émission d'actions ordinaires aux termes du Régime de réinvestissement des dividendes et d'achat d'actions destiné aux actionnaires et à l'exercice d'options sur actions.

L'actif pondéré en fonction des risques s'est accru de 4,6 milliards de dollars depuis le 31 juillet 2010 surtout en raison de la hausse de l'actif pondéré en fonction des risques qui est lié aux prêts à la clientèle de détail et aux titrisations, ce qui a été atténué par la diminution de celui associé aux prêts aux entreprises et aux grandes entreprises.

Le ratio du capital total de BMO s'établissait à 15,91 % au 31 octobre 2010, soit 19 points de base de moins que celui de 16,10 % au 31 juillet 2010. Le capital total s'est accru de 435 millions de dollars pour s'établir à 25,6 milliards de dollars surtout en raison de l'augmentation du capital de première catégorie dont il est fait mention ci-dessus. Le ratio de l'actif corporel net attribuable aux actionnaires ordinaires à l'actif pondéré en fonction des risques a été de 10,47 %, ayant progressé de 8 points de base par rapport à 10,39 % à la fin du troisième trimestre.

Au cours du trimestre à l'étude, 3 610 000 actions ordinaires ont été émises aux termes du Régime de réinvestissement des dividendes et d'achat d'actions destiné aux actionnaires et de l'exercice d'options sur actions. Pendant ce trimestre, nous n'avons racheté aucune action ordinaire de la Banque de Montréal en vertu de notre programme de rachat d'actions ordinaires. Le 27 octobre 2010, nous avons annoncé notre intention de renouveler notre offre publique de rachat dans le cours normal des activités, sous réserve de l'approbation du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) et de la Bourse de Toronto (TSX), offre en vertu de laquelle nous pouvons racheter aux fins d'annulation jusqu'à 15 millions d'actions ordinaires de BMO (soit environ 2,7 % du flottant). Aucune action ordinaire n'a été rachetée dans le cadre de notre précédente offre publique de rachat dans le cours normal des activités, qui est arrivée à échéance le 1er décembre 2010.

Le 23 novembre 2010, nous avons annoncé notre intention de racheter les titres Fiducie de capital BMO de série B (BoaTS BMO - série B) d'une valeur de 400 millions de dollars le 31 décembre 2010.

Le 7 décembre 2010, BMO a annoncé que le Conseil d'administration avait déclaré un dividende trimestriel de 0,70 $ par action, payable aux détenteurs d'actions ordinaires, soit un dividende équivalant à celui d'il y a un an et à celui du trimestre précédent. Ce dividende doit être versé le 28 février 2011 aux actionnaires inscrits le 1er février 2011. Les détenteurs d'actions ordinaires peuvent choisir de le réinvestir dans des actions ordinaires supplémentaires en vertu du Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions destiné aux actionnaires de BMO. A l'heure actuelle, il est prévu que les actions ordinaires achetées aux termes de ce régime seront émises sans qu'un escompte ne soit accordé sur le prix moyen du marché de l'action ordinaire (terme défini dans le Régime).



Capital réglementaire admissible

Accord de Bâle II sur le capital réglementaire et actif pondéré en fonction
des risques
(en millions de dollars canadiens) T4-2010 T3-2010
----------------------------------------------------------------------------
Capitaux propres attribuables aux actionnaires
ordinaires 18 753 18 270
Actions privilégiées à dividende non cumulatif 2 571 2 571
Instruments novateurs inclus dans le capital de
première catégorie 2 542 2 543
Part des actionnaires sans contrôle dans des
filiales 23 23
Ecarts d'acquisition et actifs incorporels
excédentaires (1 619) (1 627)
----------------------------------------------------------------------------
Capital net de première catégorie 22 270 21 780
Déductions liées à la titrisation (165) (169)
Investissements importants/placements dans des
filiales du secteur de l'assurance (427) (400)
----------------------------------------------------------------------------
Capital de première catégorie rajusté 21 678 21 211
----------------------------------------------------------------------------
Dette subordonnée 3 776 3 747
Billets de fiducie secondaires 800 800
Cumul des gains nets non réalisés après impôts sur
titres de participation disponibles à la vente 10 9
Provision générale pour pertes sur créances
admissibles 292 385
----------------------------------------------------------------------------
Total du capital de deuxième catégorie 4 878 4 941
Déductions liées à la titrisation (29) (26)
Investissements importants/placements dans des
filiales du secteur de l'assurance (890) (924)
----------------------------------------------------------------------------
Capital de deuxième catégorie rajusté 3 959 3 991
----------------------------------------------------------------------------
Capital total 25 637 25 202
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Actif pondéré en fonction des risques
(en millions de dollars canadiens) T4-2010 T3-2010
----------------------------------------------------------------------------
Risque de crédit 136 290 132 031
Risque de marché 5 217 5 514
Risque opérationnel 19 658 19 034
----------------------------------------------------------------------------
Total de l'actif pondéré en fonction des risques 161 165 156 579
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------


Désignation des dividendes admissibles

Aux fins de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et de toute autre loi provinciale ou territoriale similaire et à moins d'indication contraire, BMO désigne tous les dividendes versés ou jugés comme ayant été versés sur ses actions ordinaires et privilégiées, comme étant des "dividendes admissibles".

Analyse des résultats des groupes d'exploitation

Etat sommaire des résultats et statistiques des groupes d'exploitation pour le quatrième trimestre de 2010



T4-2010
--------------------------------------------------------
(en millions de
dollars canadiens, Services
sauf indication Services d'entreprise, y Total
contraire) bancaires PE Groupe GP BMO MC compris T&O BMO
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net
d'intérêts (bic)(1) 1 384 99 299 (172) 1 610
Revenu autre que
d'intérêts 515 494 535 75 1 619
----------------------------------------------------------------------------
Revenu total (bic)(1) 1 899 593 834 (97) 3 229
Dotation à la
provision pour
pertes sur créances 163 2 66 22 253
Frais autres que
d'intérêts 1 073 413 463 74 2 023
----------------------------------------------------------------------------
Revenu avant impôts
sur les bénéfices
et part des
actionnaires sans
contrôle dans des
filiales 663 178 305 (193) 953
Impôts sur les
bénéfices
(recouvrement)
(bic)(1) 205 47 89 (145) 196
Part des
actionnaires sans
contrôle dans des
filiales - - - 18 18
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net T4-2010 458 131 216 (66) 739
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net T3-2010 466 108 130 (35) 669
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net T4-2009 449 106 260 (168) 647
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Autres statistiques
----------------------------------------------------------------------------
Profit économique
net 281 100 99 (255) 225
Rendement des
capitaux propres 27,4 % 42,0 % 20,1 % n.s. 15,1 %
Rendement des
capitaux propres
avant amortissement 27,8 % 42,5 % 20,1 % n.s. 15,3 %
Levier
d'exploitation (2,6 %) 6,4 %(12,1 %) n.s. (5,7 %)
Levier
d'exploitation
avant amortissement (2,7 %) 6,6 %(12,1 %) n.s. (5,7 %)
Ratio de
productivité (bic) 56,5 % 69,8 % 55,4 % n.s. 62,6 %
Ratio de
productivité avant
amortissement (bic) 56,0 % 69,5 % 55,3 % n.s. 62,3 %
Marge nette
d'intérêts sur
l'actif productif
(bic) 3,14 % 2,86 % 0,78 % n.s. 1,89 %
Capitaux propres
moyens attribuables
aux actionnaires
ordinaires 6 433 1 224 4 046 6 770 18 473
Actif productif
moyen (en milliards
de dollars) 174,8 13,6 152,5 (2,3) 338,7
Effectif -
équivalent temps
plein 20 837 4 837 2 305 9 968 37 947
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Exercice 2010
--------------------------------------------------------
(en millions de
dollars canadiens, Services
sauf indication Services d'entreprise, y Total
contraire) bancaires PE Groupe GP BMO MC compris T&O BMO
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net
d'intérêts (bic)(1) 5 256 365 1 394 (780) 6 235
Revenu autre que
d'intérêts 1 998 1 880 1 885 212 5 975
----------------------------------------------------------------------------
Revenu total (bic)(1) 7 254 2 245 3 279 (568) 12 210
Dotation à la
provision pour
pertes sur créances 626 7 264 152 1 049
Frais autres que
d'intérêts 4 010 1 611 1 822 147 7 590
----------------------------------------------------------------------------
Revenu avant impôts
sur les bénéfices
et part des
actionnaires sans
contrôle dans des
filiales 2 618 627 1 193 (867) 3 571
Impôts sur les
bénéfices
(recouvrement)
(bic) 1) 799 157 373 (642) 687
Part des
actionnaires sans
contrôle dans des
filiales - - - 74 74
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net T4-2010 1 819 470 820 (299) 2 810
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net T3-2010
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net T4-2009 1 701 359 873 (1 146) 1 787
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Autres statistiques
----------------------------------------------------------------------------
Profit économique
net 1 117 342 347 (988) 818
Rendement des
capitaux propres 27,6 % 37,4 % 18,8 % n.s. 14,9 %
Rendement des
capitaux propres
avant amortissement 28,0 % 37,9 % 18,8 % n.s. 15,0 %
Levier
d'exploitation 2,4 % 9,0 % 1,8 % n.s. 7,6 %
Levier
d'exploitation
avant amortissement 2,2 % 9,1 % 1,7 % n.s. 7,5 %
Ratio de
productivité (bic) 55,3 % 71,8 % 55,5 % n.s. 62,2 %
Ratio de
productivité avant
amortissement (bic) 54,9 % 71,5 % 55,5 % n.s. 61,9 %
Marge nette
d'intérêts sur
l'actif productif
(bic) 3,07 % 2,81 % 0,92 % n.s. 1,88 %
Capitaux propres
moyens attribuables
aux actionnaires
ordinaires 6 404 1 240 4 154 6 182 17 980
Actif productif
moyen (en milliards
de dollars) 171,2 13,0 152,1 (3,8) 332,5
Effectif -
équivalent temps
plein
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
n.s. - non significatif
(1) Les revenus, les impôts sur les bénéfices et la marge nette d'intérêts
des groupes d'exploitation sont présentés sur une base d'imposition
comparable (bic). Les rajustements bic des groupes s'annulent dans les
revenus des Services d'entreprise, et le revenu total de BMO, les impôts
sur les bénéfices et la marge nette d'intérêts sont présentés selon les
PCGR.


Les sections ci-après présentent une analyse des résultats financiers de chacun de nos groupes et unités d'exploitation pour le quatrième trimestre de 2010.

De temps à autre, il arrive que la responsabilité de certains secteurs d'activité et de certaines unités sous-jacentes soit transférée d'un groupe client à un autre afin d'harmoniser plus étroitement la structure organisationnelle de BMO et ses priorités stratégiques.

Au cours du premier trimestre, nous avons changé la façon dont nous présentons les actifs titrisés dans nos informations sectorielles. Antérieurement, certains actifs hypothécaires titrisés n'étaient pas présentés dans le bilan de PE Canada. Désormais, nous présentons tous les actifs hypothécaires titrisés dans les résultats de PE Canada, les montants compensatoires étant inclus dans ceux des Services d'entreprise, et le revenu net d'intérêts qui est gagné sur tous ces actifs est pris en compte dans celui de PE Canada. Auparavant, le revenu net d'intérêts généré par certains actifs hypothécaires titrisés était inclus dans le revenu autre que d'intérêts de PE Canada. Ces changements ont eu une incidence négligeable sur le revenu net de PE Canada. Les résultats des périodes antérieures ont été retraités en fonction du mode de présentation adopté pour la période en question.

Au deuxième trimestre, nous avons repéré des moyennes entreprises américaines clientes qui pouvaient bénéficier d'un modèle de services bancaires aux entreprises et avons transféré leur volume d'affaires de BMO Marchés des capitaux à PE Etats-Unis. Les chiffres des périodes antérieures ont été retraités afin de refléter l'incidence de ce transfert et le mode de présentation adopté pour la période en question.

Au troisième trimestre, nous avons établi que certaines opérations de BMO Marchés des capitaux devaient être présentées d'une manière reflétant leur base d'imposition comparable. Des opérations semblables avaient été enregistrées au cours des périodes antérieures et les montants présentés à leur égard au cours de ces périodes ont été retraités en fonction du mode de présentation de la période à l'étude, ce qui a accru le revenu net d'intérêts, la marge nette d'intérêts et les impôts sur les bénéfices de BMO Marchés des capitaux, les montants compensatoires ayant été pris en compte par les Services d'entreprise.

Les écarts entre les dotations à la provision pour pertes sur créances de la période qui sont imputées aux groupes clients et calculées selon la méthode des pertes prévues et celles exigées par les PCGR sont généralement imputés (ou crédités) aux Services d'entreprise.

Services bancaires Particuliers et entreprises



(en millions de
dollars canadiens, Augmentation Augmentation
sauf indication (Diminution) (Diminution)
contraire) T4-2010 c. T4-2009 c. T3-2010
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) 1 384 128 10 % 44 3 %
Revenu autre que
d'intérêts 515 38 8 % 4 1 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 1 899 166 10 % 48 3 %
Dotation à la provision
pour pertes sur créances 163 38 33 % 3 2 %
Frais autres que
d'intérêts 1 073 117 12 % 42 4 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu avant impôts sur
les bénéfices 663 11 1 % 3 1 %
Impôts sur les bénéfices
(bic) 205 2 - 11 5 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net 458 9 2 % (8) (2 %)
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Amortissement des actifs
incorporels liés aux
acquisitions (après
impôts) 7 1 17 % - -
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement 465 10 2 % (8) (2 %)
----------------------------------------------------------------------------

Rendement des capitaux
propres 27,4 % 1,0 % (0,9 %)
Rendement des capitaux
propres avant
amortissement 27,8 % 1,0 % (1,0 %)
Levier d'exploitation (2,6 %) n.s. n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement (2,7 %) n.s. n.s.
Ratio de productivité
(bic) 56,5 % 1,3 % 0,8 %
Ratio de productivité
avant amortissement
(bic) 56,0 % 1,3 % 0,7 %
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif
(bic) 3,14 % 0,18 % 0,06 %
Actif productif moyen (en
milliards de dollars) 174 847 6 389 4 % 2 326 1 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

(en millions de
dollars canadiens, Augmentation
sauf indication Exercise (Diminution)
contraire) 2010 c. exercise 2009
-------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) 5 256 225 4 %
Revenu autre que
d'intérêts 1 998 174 10 %
-------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 7 254 399 6 %
Dotation à la provision
pour pertes sur créances 626 147 31 %
Frais autres que
d'intérêts 4 010 131 3 %
-------------------------------------------------------
Revenu avant impôts sur
les bénéfices 2 618 121 5 %
Impôts sur les bénéfices
(bic) 799 3 -
-------------------------------------------------------
Revenu net 1 819 118 7 %
-------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------
Amortissement des actifs
incorporels liés aux
acquisitions (après
impôts) 25 (7) (22 %)
-------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement 1 844 111 6 %
-------------------------------------------------------

Rendement des capitaux
propres 27,6 % 4,0 %
Rendement des capitaux
propres avant
amortissement 28,0 % 3,9 %
Levier d'exploitation 2,4 % n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement 2,2 % n.s.
Ratio de productivité
(bic) 55,3 % (1,3 %)
Ratio de productivité
avant amortissement
(bic) 54,9 % (1,1 %)
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif
(bic) 3,07 % 0,18 %
Actif productif moyen (en
milliards de dollars) 171 218 (2 700) (2 %)
-------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------

n.s. - non significatif


Les Services bancaires Particuliers et entreprises (Services bancaires PE) englobent nos deux unités d'exploitation de services bancaires aux particuliers et aux entreprises : Services bancaires Particuliers et entreprises - Canada (PE Canada) et Services bancaires Particuliers et entreprises - Etats-Unis (PE Etats-Unis). Ces unités d'exploitation sont passées en revue séparément dans les sections ci-après.

Services bancaires Particuliers et entreprises - Canada



(en millions de
dollars canadiens, Augmentation Augmentation
sauf indication (Diminution) (Diminution)
contraire) T4-2010 c. T4-2009 c. T3-2010
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) 1 091 99 10 % 26 3 %
Revenu autre que
d'intérêts 430 39 10 % 5 1 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 1 521 138 10 % 31 2 %
Dotation à la provision
pour pertes sur créances 132 30 32 % 3 3 %
Frais autres que
d'intérêts 786 80 11 % 23 3 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu avant impôts sur
les bénéfices 603 28 5 % 5 1 %
Impôts sur les bénéfices
(bic) 183 6 3 % 11 7 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net 420 22 6 % (6) (2 %)
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Amortissement des actifs
incorporels liés aux
acquisitions (après
impôts) - - - (2) -
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement 420 22 6 % (8) (2 %)
----------------------------------------------------------------------------

Revenus des services aux
particuliers 734 69 10 % 28 4 %
Revenus des services aux
entreprises 425 29 8 % 5 2 %
Revenus des services de
cartes 362 40 12 % (2) (1 %)
Levier d'exploitation (1,2 %) n.s. n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement (1,1 %) n.s. n.s.
Ratio de productivité
(bic) 51,6 % 0,5 % 0,4 %
Ratio de productivité
avant amortissement
(bic) 51,5 % 0,5 % 0,4 %
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif
(bic) 2,99 % 0,09 % 0,03 %
Actif productif moyen (en
milliards de dollars) 144 959 9 274 7 % 2 313 2 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

(en millions de
dollars canadiens, Augmentation
sauf indication Exercise (Diminution)
contraire) 2010 c. exercise 2009
-------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) 4 164 353 9 %
Revenu autre que
d'intérêts 1 666 190 13 %
-------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 5 830 543 10 %
Dotation à la provision
pour pertes sur créances 502 115 30 %
Frais autres que
d'intérêts 2 978 141 5 %
-------------------------------------------------------
Revenu avant impôts sur
les bénéfices 2 350 287 14 %
Impôts sur les bénéfices
(bic) 706 58 9 %
-------------------------------------------------------
Revenu net 1 644 229 16 %
-------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------

Amortissement des actifs
incorporels liés aux
acquisitions (après
impôts) 5 1 25 %
-------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement 1 649 230 16 %
-------------------------------------------------------

Revenus des services aux
particuliers 2 777 231 9 %
Revenus des services aux
entreprises 1 640 140 9 %
Revenus des services de
cartes 1 413 172 14 %
Levier d'exploitation 5,4 % n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement 5,4 % n.s.
Ratio de productivité
(bic) 51,1 % (2,6 %)
Ratio de productivité
avant amortissement
(bic) 51,0 % (2,6 %)
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif
(bic) 2,95 % 0,13 %
Actif productif moyen (en
milliards de dollars) 141 069 6 084 5 %
-------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------

n.s. - non significatif


Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du quatrième trimestre de 2009

Le revenu net de PE Canada a été élevé, atteignant 420 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 22 millions ou de 5,5 % par rapport à la même période l'an dernier.

Les revenus ont progressé de 138 millions de dollars ou de 10 %. Cette hausse s'explique par l'accroissement des volumes de la plupart des produits, par l'inclusion, dans les résultats financiers, des revenus générés par les activités de Diners Club et par l'élargissement de la marge nette d'intérêts.

La marge nette d'intérêts a augmenté de 9 points de base, ce qui est essentiellement attribuable à de meilleures marges sur les prêts personnels et les dépôts ainsi qu'à l'incidence de l'accroissement du revenu d'intérêts généré par le crédit aux particuliers, soit 4 points de base.

Dans l'unité des Services bancaires aux particuliers, les revenus ont augmenté de 69 millions de dollars ou de 10 % grâce à l'essor des produits de crédit aux particuliers ainsi qu'au fait que les marges sur les prêts personnels et les dépôts se sont accrues et que le revenu d'intérêts provenant du crédit aux particuliers a augmenté de 15 millions. Le total des soldes du crédit aux particuliers (dont les prêts hypothécaires, la MargExpress sur valeur domiciliaire et les autres produits de prêt à la consommation) a augmenté de 6,2 % depuis un an. La part de marché totale du crédit aux particuliers est demeurée essentiellement la même que celle d'il y a un an. Les soldes des prêts hypothécaires ont augmenté de 1,3 % puisque nous avons réussi à remplacer les prêts provenant de courtiers en voie de liquidation par des prêts consentis par nos succursales. Même si notre part du marché des prêts hypothécaires s'est repliée, l'essor de la MargExpress sur la valeur domiciliaire a favorisé une hausse de 16 % des prêts personnels et une augmentation de la part de marché depuis l'exercice précédent. Notre objectif est d'accroître notre part de ce marché et nous continuons de mettre l'accent sur l'amélioration des activités de crédit aux particuliers, en investissant dans notre personnel de vente, et sur une productivité accrue, tout en continuant de surveiller de près la qualité du crédit de ce portefeuille.

Les soldes des dépôts des particuliers ont fléchi de 0,9 % sur douze mois et notre part de marché a diminué durant cette période en raison de la vive concurrence.

Pour ce qui est de l'unité des Services bancaires aux entreprises, ses revenus se sont accrus de 29 millions de dollars ou de 7,8 % d'un exercice à l'autre grâce à l'essor des volumes de prêts et de dépôts. Les soldes des prêts ont augmenté de 6,9 %. Pour deux trimestres d'affilée, notre part de marché a dépassé les 20 % et, au chapitre des prêts à la PME, nous détenons toujours la deuxième plus grande part du marché canadien des services bancaires aux entreprises. Les soldes des dépôts ont augmenté de 8,8 %, ce qui traduit les efforts que nous déployons pour combler tous les besoins bancaires de nos clients. Nous accroissons toujours la taille et les compétences de notre personnel affecté à la clientèle commerciale afin d'offrir à cette dernière encore plus de conseils judicieux.

Les revenus tirés des services de cartes et de paiement ont grimpé de 40 millions de dollars ou de 12 % grâce à l'inclusion, dans nos résultats financiers, des revenus générés par l'acquisition de la franchise de Diners Club et à l'essor des soldes des prêts.

Les dotations à la provision pour pertes sur créances ont monté de 30 millions de dollars en raison de la croissance du portefeuille et de l'ajout des activités de Diners Club.

Les frais autres que d'intérêts ont augmenté de 80 millions de dollars ou de 11 % par suite de l'accroissement des sommes consacrées aux initiatives, de la majoration des salaires et des avantages sociaux, ce qui a résulté du nombre plus élevé d'employés, de la prise en compte des activités de Diners Club dans nos résultats ainsi que du fait que la charge d'impôts sur le capital était peu élevée il y a un an. Le levier d'exploitation avant amortissement du groupe a été de -1,1 % car nous continuons d'investir de manière stratégique afin de rehausser notre position concurrentielle tout en gérant avec rigueur nos frais d'exploitation.

Le solde moyen des prêts et acceptations, y compris les prêts titrisés, a progressé de 9,4 milliards de dollars ou de 6,9 % depuis un an, et les dépôts des particuliers et des entreprises se sont accrus de 2,0 milliards ou de 2,0 %.

Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du troisième trimestre de 2010

Le revenu net a baissé de 6 millions de dollars ou de 1,5 %. Le revenu net avant impôts s'est renforcé depuis le troisième trimestre, mais les résultats de cette période avaient été accrus par un recouvrement d'impôts sur les bénéfices de périodes antérieures.

Les revenus ont progressé de 31 millions de dollars ou de 2,1 % car le volume de la plupart des produits a augmenté et un montant supplémentaire de 15 millions a été généré sous forme de revenu d'intérêts provenant du crédit aux particuliers. La marge nette d'intérêts s'est élargie en raison surtout de ces revenus supplémentaires.

Les frais autres que d'intérêts ont augmenté de 23 millions de dollars ou de 3,0 % en raison essentiellement de la hausse des frais associés à diverses initiatives et au personnel.

Le solde moyen des prêts et acceptations, y compris les prêts titrisés, s'est accru de 2,5 milliards de dollars ou de 1,7 % depuis le trimestre précédent, et les dépôts des particuliers et des entreprises ont progressé de 0,5 milliard ou de 0,5 %.

Services bancaires Particuliers et entreprises - Etats-Unis



(en millions de
dollars canadiens, Augmentation Augmentation
sauf indication (Diminution) (Diminution)
contraire) T4-2010 c. T4-2009 c. T3-2010
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) 293 29 11 % 18 6 %
Revenu autre que
d'intérêts 85 (1) (1 %) (1) (1 %)
----------------------------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 378 28 8 % 17 5 %
Dotation à la
provision pour pertes
sur créances 31 8 36 % - -
Frais autres que
d'intérêts 287 37 15 % 19 7 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu avant impôts
sur les bénéfices 60 (17) (23 %) (2) (4 %)
Impôts sur les
bénéfices (bic) 22 (4) (22 %) - -
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net 38 (13) (24 %) (2) (2 %)
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Amortissement des
actifs incorporels
liés aux acquisitions
(après impôts) 7 1 17 % 2 40 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement 45 (12) (21 %) - -
----------------------------------------------------------------------------

Levier d'exploitation (7,1 %) n.s. n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement (7,8 %) n.s. n.s.
Ratio de productivité
(bic) 75,9 % 4,7 % 1,6 %
Ratio de productivité
avant amortissement
(bic) 74,2 % 5,0 % 1,6 %
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif
(bic) 3,89 % 0,69 % 0,19 %
Actif productif moyen
(en milliards de
dollars) 29 888 (2 885) (9 %) 13 -
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Etats-Unis - Points
saillants (en
millions de dollars
américains, sauf
indication contraire)

Revenu net d'intérêts
(bic) 283 39 15 % 20 7 %
Revenu autre que
d'intérêts 82 3 3 % - -
----------------------------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 365 42 13 % 20 5 %
Frais autres que
d'intérêts 277 46 20 % 20 8 %
Revenu net 37 (11) (21 %) (1) (2 %)
Actif productif moyen
(en milliards de
dollars américains) 28 775 (1 492) (5 %) 196 1 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

(en millions de
dollars canadiens, Augmentation
sauf indication Exercise (Diminution)
contraire) 2010 c. exercise 2009
--------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) 1 092 (128) (11 %)
Revenu autre que
d'intérêts 332 (16) (4 %)
--------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 1 424 (144) (9 %)
Dotation à la
provision pour pertes
sur créances 124 32 35 %
Frais autres que
d'intérêts 1 032 (10) (1 %)
--------------------------------------------------------
Revenu avant impôts
sur les bénéfices 268 (166) (38 %)
Impôts sur les
bénéfices (bic) 93 (55) (37 %)
--------------------------------------------------------
Revenu net 175 (111) (39 %)
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

Amortissement des
actifs incorporels
liés aux acquisitions
(après impôts) 20 (8) (29 %)
--------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement 195 (119) (38 %)
--------------------------------------------------------

Levier d'exploitation (8,2 %) n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement (9,3 %) n.s.
Ratio de productivité
(bic) 72,5 % 6,0 %
Ratio de productivité
avant amortissement
(bic) 70,8 % 6,5 %
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif
(bic) 3,62 % 0,49 %
Actif productif moyen
(en milliards de
dollars) 30 149 (8 784) (23 %)
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

Etats-Unis - Points
saillants (en
millions de dollars
américains, sauf
indication contraire)

Revenu net d'intérêts
(bic) 1 048 5 -
Revenu autre que
d'intérêts 319 20 7 %
--------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 1 367 25 2 %
Frais autres que
d'intérêts 991 96 11 %
Revenu net 168 (75) (31 %)
Actif productif moyen
(en milliards de
dollars américains) 28 910 (4 379) (13 %)
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------
n.s. - non significatif


Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du quatrième trimestre de 2009

Le revenu net a baissé de 13 millions de dollars canadiens ou de 24 %, pour s'établir à 38 millions de dollars canadiens. Les montants indiqués dans le reste de la présente section sont en dollars américains. Le revenu net, d'un montant de 37 millions, a reculé de 11 millions ou de 21 % par rapport aux 48 millions d'il y a un an, mais est demeuré pour ainsi dire inchangé après rajustement pour exclure les coûts d'intégration liés aux acquisitions des deux périodes. L'effet favorable de l'amélioration des marges sur les prêts et de la croissance des soldes des dépôts a été contrebalancé en grande partie par une hausse des répercussions des prêts douteux, par l'augmentation des dotations à la provision pour pertes sur créances, par la diminution des soldes des prêts et par la compression des marges sur les dépôts. L'inclusion des actifs et des passifs d'une banque de Rockford, en Illinois, a accru les revenus de 25 millions et les frais de 40 millions (lesquels tiennent compte des coûts d'intégration de l'entreprise acquise de 17 millions avant impôts et de 11 millions après impôts), ce qui a réduit de 10 millions le revenu net.

Après rajustement pour tenir compte de l'incidence des prêts douteux, d'une réduction de la provision constituée au titre du litige impliquant Visa et des coûts d'intégration liés aux acquisitions, le revenu net s'est chiffré à 59 millions de dollars, en hausse de 1 million ou de 2,1 % par rapport aux résultats ainsi rajustés d'il y a un an. Compte tenu d'un tel rajustement, le ratio de productivité avant amortissement s'est établi à 66,0 %.

Les revenus ont été de 365 millions de dollars, ayant augmenté de 42 millions ou de 13 % en raison surtout de l'opération visant une banque située à Rockford et de l'amélioration des marges sur les prêts. Les répercussions de l'essor des soldes des dépôts ont été plus qu'annulées par le recul des soldes des prêts aux entreprises qu'a causé une utilisation moins grande des prêts de la part de ces clients, ainsi que par la compression des marges sur les dépôts.

A 277 millions de dollars, les frais autres que d'intérêts ont augmenté de 46 millions ou de 20 %, ce qui est essentiellement imputable aux frais d'exploitation et aux coûts d'intégration liés à l'opération conclue à Rockford et à l'accroissement des frais liés aux prêts douteux.

Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du troisième trimestre de 2010

Le revenu net s'est replié de 2 millions de dollars canadiens ou de 2,0 % depuis le trimestre précédent. Les montants indiqués dans le reste de la présente section sont en dollars américains. Le revenu net a reculé de 1 million ou de 2,4 % par rapport à celui du trimestre précédent, mais il s'est accru de 9 millions ou de 22 % une fois rajusté de façon à exclure les coûts d'intégration liés aux acquisitions des deux périodes.

Les revenus ont augmenté de 20 millions ou de 5,4 % en raison surtout de l'opération réalisée à Rockford ainsi que de l'élargissement des écarts sur les prêts et les dépôts.

Les frais autres que d'intérêts ont grimpé de 20 millions de dollars ou de 8,0 %, ce qui est essentiellement imputable aux frais d'exploitation et aux coûts d'intégration liés à l'opération conclue à Rockford.



Groupe Gestion privée

(en millions de
dollars canadiens, Augmentation Augmentation
sauf indication (Diminution) (Diminution)
contraire) T4-2010 c. T4-2009 c. T3-2010
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) 99 11 11 % 7 6 %
Revenu autre que
d'intérêts 494 37 8 % 42 9 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 593 48 9 % 49 9 %
Dotation à la provision
pour pertes sur
créances 2 1 n.s. 1 n.s.
Frais autres que
d'intérêts 413 10 2 % 11 3 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu avant impôts sur
les bénéfices 178 37 27 % 37 26 %
Impôts sur les
bénéfices (bic) 47 12 34 % 14 38 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net 131 25 25 % 23 22 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Amortissement des
actifs incorporels
liés aux acquisitions
(après impôts) 2 2 n.s. 1 n.s.
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement 133 27 25 % 24 22 %
----------------------------------------------------------------------------

Rendement des capitaux
propres 42,0 % 9,1 % 7,1 %
Rendement des capitaux
propres avant
amortissement 42,5 % 9,2 % 7,1 %
Levier d'exploitation 6,4 % n.s. n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement 6,6 % n.s. n.s.
Ratio de productivité
(bic) 69,8 % (4,3 %) (4,0 %)
Ratio de productivité
avant amortissement
(bic) 69,5 % (4,5 %) (4,0 %)
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif
(bic) 2,86 % (0,05 %) 0,09 %
Actif productif moyen 13 642 1 594 13 % 368 3 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Etats-Unis - Points
saillants (en millions
de dollars américains,
sauf indication
contraire)
Revenu total (bic) 62 2 2 % 2 3 %
Frais autres que
d'intérêts 54 (3) (4 %) 3 6 %
Revenu net 4 1 83 % - -
Revenu net avant
amortissement 5 2 64 % - -
Actif productif moyen 2 008 (195) (9 %) (45) (2 %)
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

(en millions de
dollars canadiens, Augmentation
sauf indication Exercise (Diminution)
contraire) 2010 c. exercise 2009
--------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) 365 12 3 %
Revenu autre que
d'intérêts 1 880 221 13 %
--------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 2 245 233 12 %
Dotation à la provision
pour pertes sur
créances 7 2 39 %
Frais autres que
d'intérêts 1 611 42 3 %
--------------------------------------------------------
Revenu avant impôts sur
les bénéfices 627 189 43 %
Impôts sur les
bénéfices (bic) 157 78 98 %
--------------------------------------------------------
Revenu net 470 111 31 %
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

Amortissement des
actifs incorporels
liés aux acquisitions
(après impôts) 6 3 100 %
--------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement 476 114 31 %
--------------------------------------------------------

Rendement des capitaux
propres 37,4 % 8,0 %
Rendement des capitaux
propres avant
amortissement 37,9 % 8,2 %
Levier d'exploitation 9,0 % n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement 9,1 % n.s.
Ratio de productivité
(bic) 71,8 % (6,2 %)
Ratio de productivité
avant amortissement
(bic) 71,5 % (6,3 %)
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif
(bic) 2,81 % (0,53 %)
Actif productif moyen 12 981 2 414 23 %
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

Etats-Unis - Points
saillants (en millions
de dollars américains,
sauf indication
contraire)
Revenu total (bic) 243 35 16 %
Frais autres que
d'intérêts 213 (2) (1 %)
Revenu net 16 20 +100 %
Revenu net avant
amortissement 18 21 +100 %
Actif productif moyen 2 077 (174) (8 %)
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

n.s. - non significatif


Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du quatrième trimestre de 2009

Le revenu net, soit 131 millions de dollars, a fortement augmenté depuis un an, soit de 25 millions ou de 25 %. Le revenu net du groupe Gestion privée, exclusion faite des activités d'assurance, a été de 89 millions, ce qui témoigne d'une forte augmentation de 25 millions ou de 40 %, laquelle a résulté de la hausse enregistrée par la plupart des unités. Le revenu net des activités d'assurance s'est établi à 42 millions, soit le même montant qu'un an auparavant. Les activités d'assurance ont vu leurs revenus générés par les primes connaître un essor soutenu, facteur dont l'avantage a été contrebalancé par l'incidence que l'évolution négative des marchés a eue sur les passifs attribuables aux titulaires de police.

Les revenus ont augmenté de 48 millions de dollars ou de 8,6 %, ayant grandement progressé dans la majeure partie des unités. La forte croissance des revenus du groupe Gestion privée, exclusion faite des activités d'assurance, a découlé d'une hausse de 11 % des actifs de clients sous gestion et sous administration puisque nous nous efforçons toujours d'offrir à notre clientèle la qualité de services et de conseils à laquelle elle s'attend. Les revenus provenant des activités d'assurance n'ont pas changé depuis un an car l'incidence positive de la progression des revenus tirés des primes a été annulée par les variations défavorables des marchés dont il est fait mention ci-dessus. Le revenu net d'intérêts a augmenté depuis un an en raison surtout de la hausse des soldes de dépôts et des marges de nos services de courtage ainsi que de la montée des soldes des dépôts et des prêts des services de gestion bancaire privée. Le recul du dollar américain a affaibli les revenus de 3 millions ou de 0,6 %.

Les frais autres que d'intérêts se sont accrus de 10 millions de dollars ou de 2,2 %, ce qui a découlé essentiellement de la hausse de ceux liés aux revenus par suite de l'amélioration du rendement du groupe Gestion privée, exclusion faite des activités d'assurance. Le repli du dollar américain a abaissé les frais de 2 millions ou de 0,6 %. Le ratio de productivité avant amortissement, soit 69,5 %, a progressé de 455 points de base depuis l'exercice précédent. Le levier d'exploitation avant amortissement a été de 6,6 % pour le trimestre à l'étude.

Après rajustement pour exclure l'incidence de la faiblesse du dollar américain, les actifs sous gestion et sous administration ont bondi de 30 milliards de dollars ou de 13 % à la faveur de l'ajout de nouveaux actifs de clients et de l'embellie des marchés boursiers.

Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du troisième trimestre de 2010

Le revenu net s'est grandement renforcé, soit de 23 millions de dollars ou de 22 % depuis le troisième trimestre, tant le groupe Gestion privée, exclusion faite des activités d'assurance, que les activités d'assurance ayant contribué à son essor. Le revenu net du groupe Gestion privée, compte non tenu des activités d'assurance, a progressé de 15 millions ou de 21 %, et le revenu net des activités d'assurance a grimpé de 8 millions ou de 24 %.

Les revenus ont augmenté de 49 millions de dollars ou de 8,8 %, la plupart des secteurs ayant enregistré une hausse à ce chapitre, ce qui est particulièrement vrai dans le cas des activités de courtage et des fonds d'investissement. Soutenus par la hausse des revenus tirés des primes et les répercussions de l'évolution des marchés depuis le troisième trimestre, les revenus des activités d'assurance se sont également améliorés. Le revenu net d'intérêts a lui aussi augmenté, et ce, en raison surtout de l'élargissement des marges sur les dépôts de nos services de courtage, lesquels ont bénéficié de la hausse des taux d'intérêt à court terme.

Les frais autres que d'intérêts se sont accrus de 11 millions de dollars ou de 2,9 % en raison essentiellement de l'augmentation de ceux liés aux revenus, ce qui témoigne de la croissance de nos activités. Le ratio de productivité avant amortissement s'est situé à 69,5 %, soit une amélioration de 400 points de base depuis le trimestre précédent.
Les actifs sous gestion et sous administration ont crû de 12 milliards de dollars ou de 4,7 % en raison principalement de l'embellie des marchés boursiers.



BMO Marchés des capitaux

(en millions de
dollars canadiens, Augmentation Augmentation
sauf indication (Diminution) (Diminution)
contraire) T4-2010 c. T4-2009 c. T3-2010
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) 299 16 6 % (56) (16 %)
Revenu autre que
d'intérêts 535 4 1 % 209 64 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 834 20 3 % 153 23 %
Dotation à la
provision pour pertes
sur créances 66 33 95 % - -
Frais autres que
d'intérêts 463 59 15 % 42 10 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu avant impôts
sur les bénéfices 305 (72) (19 %) 111 59 %
Impôts sur les
bénéfices (bic) 89 (28) (22 %) 25 45 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net 216 (44) (17 %) 86 65 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Amortissement des
actifs incorporels
liés aux acquisitions
(après impôts) (1) (1) n.s. (2) (+100 %)
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement 215 (45) (17 %) 84 65 %
----------------------------------------------------------------------------

Revenu de produits de
négociation 499 5 1 % 102 26 %
Revenu
d'Investissements et
services aux grandes
entreprises 335 15 5 % 51 18 %
Rendement des capitaux
propres 20,1 % (0,7 %) 8,3 %
Rendement des capitaux
propres avant
amortissement 20,1 % (0,7 %) 8,3 %
Levier d'exploitation (12,1 %) n.s. n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement (12,1 %) n.s. n.s.
Ratio de productivité
(bic) 55,4 % 5,9 % (6,5 %)
Ratio de productivité
avant amortissement
(bic) 55,3 % 5,8 % (6,6 %)
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif
(bic) 0,78 % 0,08 % (0,17 %)
Actif productif moyen
(en milliards de
dollars) 152 461 (6 260) (4 %) 4 141 3 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Etats-Unis - Points
saillants (en
millions de dollars
américains, sauf
indication contraire)
Revenu total (bic) 249 (17) (6 %) 19 9 %
Frais autres que
d'intérêts 207 30 17 % 36 21 %
Revenu net 2 (41) (94 %) (9) (74 %)
Actif productif moyen
(en milliards de
dollars américains) 51 592 (2 541) (5 %) 2 695 6 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

(en millions de
dollars canadiens, Augmentation
sauf indication Exercise (Diminution)
contraire) 2010 c. exercise 2009
--------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) 1 394 (134) (9 %)
Revenu autre que
d'intérêts 1 885 324 21 %
--------------------------------------------------------
Revenu total (bic) 3 279 190 6 %
Dotation à la
provision pour pertes
sur créances 264 118 81 %
Frais autres que
d'intérêts 1 822 78 4 %
--------------------------------------------------------
Revenu avant impôts
sur les bénéfices 1 193 (6) -
Impôts sur les
bénéfices (bic) 373 47 15 %
--------------------------------------------------------
Revenu net 820 (53) (6 %)
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

Amortissement des
actifs incorporels
liés aux acquisitions
(après impôts) - - -
--------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement 820 (53) (6 %)
--------------------------------------------------------

Revenu de produits de
négociation 2 040 22 1 %
Revenu
d'Investissements et
services aux grandes
entreprises 1 239 168 16 %
Rendement des capitaux
propres 18,8 % 3,1 %
Rendement des capitaux
propres avant
amortissement 18,8 % 3,1 %
Levier d'exploitation 1,8 % n.s.
Levier d'exploitation
avant amortissement 1,7 % n.s.
Ratio de productivité
(bic) 55,5 % (1,0 %)
Ratio de productivité
avant amortissement
(bic) 55,5 % (0,9 %)
Marge nette d'intérêts
sur l'actif productif
(bic) 0,92 % 0,02 %
Actif productif moyen
(en milliards de
dollars) 152 116 (16 917) (10 %)
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

Etats-Unis - Points
saillants (en
millions de dollars
américains, sauf
indication contraire)
Revenu total (bic) 992 (144) (13 %)
Frais autres que
d'intérêts 725 103 17 %
Revenu net 67 (238) (78 %)
Actif productif moyen
(en milliards de
dollars américains) 48 231 (7 920) (14 %)
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

n.s. - non significatif


Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du quatrième trimestre de 2009

Le revenu net s'est élevé à 216 millions de dollars, soit 44 millions ou 17 % de moins que celui d'il y a un an, lequel avait été fort élevé. Les revenus ont augmenté, mais les dotations à la provision pour pertes sur créances en ont fait autant. Egalement, les frais se sont accrus, entre autres à cause de la hausse de ceux liés au personnel puisque nous avons continué d'investir dans le recrutement stratégique d'employés à l'échelle de ce groupe. Le rendement des capitaux propres a été de 20,1 %, contre 20,8 % un an plus tôt.

Les revenus ont progressé de 20 millions de dollars ou de 2,7 % en regard du montant élevé enregistré un an plus tôt et se sont ainsi établis à 834 millions, ce qui témoigne notamment de la pertinence de notre décision de nous centrer sur notre clientèle de base. La hausse a découlé des gains sur les titres de placement, des revenus plus importants qu'ont générés les fusions et acquisitions et de l'amélioration des commissions de prise ferme de titres de créance. Les revenus de négociation ont légèrement baissé à cause de rajustements comptables constatés durant le trimestre à l'égard des activités de négociation de titres de participation. L'apathie de la demande, surtout aux Etats-Unis, est l'un des facteurs qui a causé la baisse des revenus des services bancaires aux grandes entreprises, et le repli du dollar américain a réduit les revenus de 15 millions depuis un an.

Le revenu net d'intérêts a augmenté grâce à l'accroissement du revenu net d'intérêts provenant des activités de négociation et aux revenus de nos activités de gestion de la trésorerie, ce qui a été atténué par le recul du revenu net d'intérêts des services bancaires aux grandes entreprises et des revenus provenant de nos secteurs sensibles aux taux d'intérêt. La marge nette d'intérêts s'est élargie de 8 points de base, ce qui est attribuable en grande partie à la réduction des coûts de financement.

Les frais autres que d'intérêts ont augmenté de 59 millions de dollars à cause surtout de l'accroissement des frais liés au personnel dont il a été question ci-dessus ainsi que des coûts afférents au règlement d'un litige. Le recul du dollar américain a causé une baisse des frais autres que d'intérêts de 8 millions par rapport à il y a un an.

Comparaison du quatrième trimestre de 2010 et du troisième trimestre de 2010

Le revenu net s'est accru de 86 millions de dollars, ou de 65 % depuis le troisième trimestre. Les revenus ont enregistré une hausse de 153 millions ou de 23 % puisque ceux des activités de négociation se sont améliorés fortement depuis le trimestre précédent en raison de l'intensification des activités menées pour les clients au cours du trimestre à l'étude et du fait que les variations des écarts de taux ont eu une incidence favorable ce trimestre, alors que l'inverse s'était produit au trimestre précédent. Les revenus générés par les fusions et acquisitions ont eux aussi enregistré une hausse appréciable, ce qui est attribuable à un accroissement de la part de marché et à l'amélioration de la conjoncture. Quant aux commissions de prise ferme de titres de participation, elles ont également augmenté tout comme l'ont fait les gains sur les titres de placement. La croissance des revenus a été atténuée par la constatation, durant le trimestre à l'étude, de rajustements comptables à l'égard des activités de négociation de titres de participation.

Les frais autres que d'intérêts se sont accrus de 42 millions de dollars en raison notamment des coûts plus élevés de la rémunération variable, ce qui reflète l'augmentation des revenus. L'autre partie de la hausse des frais a découlé surtout des coûts afférents au règlement d'un litige.



Services d'entreprise, y compris Technologie et opérations

(en millions de
dollars canadiens, Augmentation Augmentation
sauf indication (Diminution) (Diminution)
contraire) T4-2010 c. T4-2009 c. T3-2010
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
avant compensation
des rajustements bic
des groupes (108) 33 23 % (13) (14 %)
Compensation des
rajustements bic des
groupes (64) (20) (45 %) 57 47 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) (172) 13 7 % 44 21 %
Revenu autre que
d'intérêts 75 (7) (9 %) 28 56 %
----------------------------------------------------------------------------
Revenu total (bic) (97) 6 5 % 72 42 %
Dotation à la
provision pour pertes
sur créances 22 (205) (91 %) 35 +100 %
Frais autres que
d'intérêts 74 58 +100 % 30 63 %
----------------------------------------------------------------------------
Perte avant impôts sur
les bénéfices et part
des actionnaires sans
contrôle dans des
filiales 193 (153) (44 %) (7) (4 %)
Recouvrement d'impôts
sur les bénéfices (bic) 145 (52) (26 %) (39) (21 %)
Part des actionnaires
sans contrôle dans
des filiales 18 (1) (1 %) (1) (1 %)
----------------------------------------------------------------------------
Perte nette 66 (102) (61 %) 31 89 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Etats-Unis - Points
saillants (en
millions de dollars
américains, sauf
indication contraire)
Revenu total (bic) (40) (11) (41 %) 21 33 %
Dotation à la
provision pour pertes
sur créances 67 (133) (66 %) 49 +100 %
Frais autres que
d'intérêts (17) - - (3) (22 %)
Recouvrement d'impôts
sur les bénéfices
(bic) 35 (45) (57 %) 7 25 %
Perte nette 59 (77) (55 %) 17 40 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

(en millions de
dollars canadiens, Augmentation
sauf indication Exercise (Diminution)
contraire) 2010 c. exercise 2009
--------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
avant compensation
des rajustements bic
des groupes (425) 670 61 %
Compensation des
rajustements bic des
groupes (355) (108) (44 %)
--------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts
(bic) (780) 562 42 %
Revenu autre que
d'intérêts 212 (238) (53 %)
--------------------------------------------------------
Revenu total (bic) (568) 324 36 %
Dotation à la
provision pour pertes
sur créances 152 (821) (84 %)
Frais autres que
d'intérêts 147 (42) (22 %)
--------------------------------------------------------
Perte avant impôts sur
les bénéfices et part
des actionnaires sans
contrôle dans des
filiales 867 (1 187) (58 %)
Recouvrement d'impôts
sur les bénéfices
(bic) 642 (342) (35 %)
Part des actionnaires
sans contrôle dans
des filiales 74 (2) (3 %)
--------------------------------------------------------
Perte nette 299 (847) (74 %)
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

Etats-Unis - Points
saillants (en
millions de dollars
américains, sauf
indication contraire)
Revenu total (bic) (155) 110 41 %
Dotation à la
provision pour pertes
sur créances 227 (540) (70 %)
Frais autres que
d'intérêts (64) (40) (+100 %)
Recouvrement d'impôts
sur les bénéfices
(bic) 128 (255) (67 %)
Perte nette 208 (435) (67 %)
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------


Services d'entreprise

Les Services d'entreprise sont constitués des unités fonctionnelles qui offrent à l'échelle de l'entreprise une expertise et un soutien en matière de gouvernance dans plusieurs domaines, dont la planification stratégique, la gestion des risques, les finances, le droit et la conformité, les communications et les ressources humaines. Les résultats d'exploitation tiennent compte des revenus et des frais inhérents à certaines activités de titrisation et de gestion de l'actif et du passif, de l'élimination des rajustements sur une bic et de l'incidence de la méthode des pertes prévues que nous utilisons pour calculer les dotations à la provision pour pertes sur créances.

Les écarts entre les dotations à la provision pour pertes sur créances imputées aux groupes d'exploitation clients et calculées selon la méthode des pertes prévues et celles requises sur une base consolidée conformément aux PCGR sont imputés (ou crédités) aux Services d'entreprise.

Technologie et opérations

Le groupe Technologie et opérations (T&O) assure à BMO Groupe financier la prestation de services de gestion, de soutien et de gouvernance en matière de technologie de l'information, de services d'exploitation, d'opérations immobilières et d'impartition. Le groupe axe ses efforts sur les priorités établies à l'échelle de l'organisation afin de maximiser la qualité et l'efficience de l'exploitation et de permettre aux clients de vivre une excellente expérience.

Analyse des résultats financiers

Aux fins de la communication de l'information financière, les résultats d'exploitation de Technologie et opérations sont inclus dans ceux des Services d'entreprise. Cependant, les coûts des services de T&O sont transférés aux groupes d'exploitation clients (Services bancaires PE, groupe Gestion privée et BMO Marchés des capitaux), et seules des sommes peu élevées sont conservées dans les résultats de T&O. Par conséquent, les résultats de la présente section reflètent en grande partie les résultats des activités fonctionnelles susmentionnées.

Les Services d'entreprise ont subi une perte nette de 66 millions de dollars au cours du trimestre, ce qui a découlé essentiellement de la faiblesse des revenus. Le revenu net d'intérêts a baissé notamment en raison d'une dévaluation de notre quote-part du placement en actions dans Symcor Inc., coentreprise qui a été formée par certaines banques et qui fournit des services de traitement de documents financiers. Les résultats se sont améliorés de 102 millions depuis un an, ce qui a résulté en grande partie de la réduction des dotations à la provision pour pertes sur créances, facteur atténué par la hausse des frais.

Les frais se sont accrus de 58 millions de dollars, principalement en raison de l'augmentation des investissements, des honoraires professionnels et de la rémunération liée au rendement.

La perte nette du trimestre s'est accrue de 31 millions de dollars par rapport à celle du troisième trimestre de 2010 en raison surtout de la hausse des dotations à la provision pour pertes sur créances et des frais, lesquels ont augmenté pour ce qui est des catégories indiquées ci-dessus.

Eléments notables



(en millions de dollars
canadiens, sauf Exercice Exercice
indication contraire) T4-2010 T3-2010 T4-2009 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------

Charges liées à la
détérioration de la
conjoncture des marchés
financiers - - 50 - 521
Impôts sur les bénéfices
connexes - - 16 - 166
----------------------------------------------------------------------------
Incidence nette des
charges liées à la
détérioration de la
conjoncture des marchés
financiers a) - - 34 - 355
----------------------------------------------------------------------------

Charges au titre des
indemnités de
licenciement - - - - 118
Impôts sur les bénéfices
connexes - - - - 38
----------------------------------------------------------------------------
Incidence nette des
charges au titre des
indemnités de
licenciement b) - - - - 80
----------------------------------------------------------------------------

Augmentation de la
provision générale - - - - 60
Impôts sur les bénéfices
connexes - - - - 21
----------------------------------------------------------------------------
Incidence nette de
l'augmentation de la
provision générale c) - - - - 39
----------------------------------------------------------------------------
Incidence nette des
éléments notables (a+b+c) - - 34 - 474
----------------------------------------------------------------------------


Eléments notables

Comme nous l'avons précisé dans le Rapport annuel 2009, nous avons choisi de redéfinir les éléments notables de l'exercice 2009. Ceux indiqués pour les trimestres antérieurs reflètent les changements qui ont été apportés.

2010

Aucune charge n'a été considérée comme un élément notable dans les trimestres de 2010, les montants en cause étant relativement négligeables.

Quatrième trimestre de 2009

Le revenu net du quatrième trimestre de 2009 avait été réduit par des charges de 50 millions de dollars (34 millions après impôts et 0,06 $ par action) associées à une entité canadienne de protection de crédit.

Mesures conformes aux PCGR et mesures connexes non conformes aux PCGR utilisées dans la présentation des résultats



(en millions de dollars
canadiens, sauf Exercice Exercice
indication contraire) T4-2010 T3-2010 T4-2009 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------

Total des frais autres que
d'intérêts a) 2 023 1 898 1 779 7 590 7 381
Amortissement des actifs
incorporels liés aux
acquisitions (note 1) (10) (9) (9) (36) (43)
----------------------------------------------------------------------------
Frais autres que
d'intérêts avant
amortissement b) (note 2) 2 013 1 889 1 770 7 554 7 338
----------------------------------------------------------------------------

Revenu net 739 669 647 2 810 1 787
Amortissement des actifs
incorporels liés aux
acquisitions, déduction
faite des impôts sur les
bénéfices 9 9 8 32 35
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net avant
amortissement (note 2) 748 678 655 2 842 1 822
Dividendes sur actions
privilégiées (34) (33) (38) (136) (120)
Charge au titre du capital
(note 2) (489) (487) (458) (1 888) (1 770)
----------------------------------------------------------------------------
Profit économique net
(note 2) 225 158 159 818 (68)
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net 739 669 647 2 810 1 787
Dotation à la provision
pour pertes sur créances 253 214 386 1 049 1 603
Impôts sur les bénéfices
et part des actionnaires
sans contrôle dans des
filiales 214 126 177 761 293
Revenu avant dotation à la
provision pour pertes sur
créances, impôts sur les
bénéfices et part des
actionnaires sans
contrôle dans des
filiales (note 2) 1 206 1 009 1 210 4 620 3 683

Revenu c) 3 229 2 907 2 989 12 210 11 064
Croissance du revenu (%) d) 8,0 (2,4) 6,3 10,4 8,4
Ratio de productivité (%)
((a/c) x 100) 62,6 65,3 59,5 62,2 66,7
Ratio de productivité
avant amortissement (%)
((b/c) x 100) (note 2) 62,3 65,0 59,2 61,9 66,3
Croissance des frais
autres que d'intérêts (%) e) 13,7 1,4 (2,2) 2,8 7,1
Croissance des frais
autres que d'intérêts
avant amortissement (%)
f) (note 2) 13,7 1,5 (2,0) 2,9 7,1
Levier d'exploitation (%)
(d-e) (5,7) (3,8) 8,5 7,6 1,3
Levier d'exploitation
avant amortissement (%)
(d-f) (note 2) (5,7) (3,9) 8,3 7,5 1,3
RPA (à partir du revenu
net) (en dollars) 1,24 1,13 1,11 4,75 3,08
RPA avant amortissement
(note 1) (à partir du
revenu net avant
amortissement) (en
dollars) (note 2) 1,26 1,14 1,13 4,81 3,14
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Note 1 : L'amortissement d'actifs incorporels non liés à des acquisitions
n'est pas ajouté au revenu net pour déterminer les frais autres
que d'intérêts avant amortissement et le revenu net avant
amortissement.
Note 2 : Montants ou mesures non conformes aux PCGR.


Mesures non conformes aux PCGR

Pour évaluer ses résultats, BMO utilise à la fois des mesures conformes aux PCGR et certaines mesures non conformes aux PCGR. Les organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières exigent que les entreprises préviennent les lecteurs que les résultats et autres mesures rajustés en fonction de critères autres que les PCGR n'ont pas une signification standard selon les PCGR et sont difficilement comparables avec des mesures similaires qu'utilisent d'autres entreprises. Le tableau ci-dessus rapproche les mesures non conformes aux PCGR, que la direction surveille régulièrement, et leurs équivalents selon les PCGR.

Nous indiquons parfois que certains montants et mesures excluent les effets d'éléments, mais lorsque nous le faisons, nous indiquons généralement aussi la mesure conforme aux PCGR la plus semblable et donnons des détails sur l'élément de rapprochement. Les montants et mesures établis sur une telle base sont considérés comme utiles puisqu'ils sont susceptibles de mieux refléter les résultats d'exploitation courants ou de contribuer à la compréhension du rendement par les lecteurs. Pour aider ceux-ci, nous présentons également, à la page précédente, un tableau qui résume les éléments notables ayant eu une incidence sur les résultats de certaines périodes indiquées.

Les mesures du revenu net avant amortissement, du ratio de productivité avant amortissement et du levier d'exploitation avant amortissement peuvent faciliter la comparaison de deux périodes où il s'est produit une acquisition, surtout parce que l'amortissement des actifs incorporels liés à l'acquisition peut ne pas avoir été considéré comme une charge pertinente au moment de la décision d'achat. Les mesures du RPA avant amortissement sont aussi fournies parce que les analystes s'y intéressent souvent et que le RPA avant amortissement est utilisé par Thomson First Call pour surveiller les prévisions de résultats faites par des tiers et dont les médias font souvent état. Les mesures avant amortissement ajoutent l'amortissement après impôts des actifs incorporels liés aux acquisitions au revenu net calculé selon les PCGR pour en tirer les mesures du revenu net avant amortissement (et du RPA avant amortissement correspondant) et retranchent l'amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions des frais autres que d'intérêts pour en tirer les mesures de la productivité et du levier d'exploitation avant amortissement.

Le profit économique net équivaut au revenu net avant amortissement attribuable aux actionnaires ordinaires, moins une charge au titre du capital, et constitue une mesure efficace de la valeur économique ajoutée.

Le revenu avant dotation à la provision pour pertes sur créances, impôts sur les bénéfices et part des actionnaires sans contrôle dans des filiales est considéré comme une mesure utile puisqu'il constitue une mesure du rendement qui ne tient pas compte de l'incidence des pertes sur créances et des impôts sur les bénéfices, laquelle peut parfois masquer le rendement compte tenu de l'importance et de la variabilité de ces éléments.

Etats financiers consolidés récapitulatifs trimestriels non vérifiés

Les états financiers consolidés récapitulatifs trimestriels non vérifiés ci-joints doivent être lus à la lumière des notes afférentes à nos états financiers consolidés annuels vérifiés de l'exercice terminé le 31 octobre 2010, qui peuvent être consultés sur note site Web à l'adresse www.bmo.com.

RENSEIGNEMENTS A L'INTENTION DES INVESTISSEURS ET DES MEDIAS

Documents destinés aux investisseurs

Les parties intéressées peuvent prendre connaissance de nos résultats pour le quatrième trimestre de 2010 et l'exercice 2010 sur notre site au www.bmo.com/relationsinvestisseurs. Le communiqué de presse, les présentations qui l'accompagnent et les données financières complémentaires portant sur le trimestre ainsi que les états financiers consolidés vérifiés de BMO Groupe financier (incluant les notes y afférentes) et le Rapport de gestion connexe pourront également être consultés en ligne.

Téléconférence et cyberconférence trimestrielles

Les parties intéressées sont également invitées à se joindre à notre téléconférence trimestrielle, le mardi 7 décembre 2010 à 14 h 00 (HNE). A cette occasion, les hauts dirigeants de BMO commenteront les résultats du trimestre et répondront aux questions des investisseurs. La conférence sera accessible par téléphone, au 416-695-9753 (région de Toronto) ou au 1-888-789-0089 (extérieur de Toronto, sans frais). L'enregistrement de la téléconférence sera accessible jusqu'au lundi 28 février 2011, au 416-695-5800 (région de Toronto) ou au 1-800-408-3053 (extérieur de Toronto, sans frais) (code d'accès 6850310).

La cyberconférence trimestrielle sera accessible en direct à l'adresse suivante : www.bmo.com/relationsinvestisseurs. Elle sera accessible en différé sur notre site jusqu'au lundi 28 février 2011.



Relations avec les médias

Ralph Marranca, Toronto, ralph.marranca@bmo.com, 416-867-3996
Ronald Monet, Montréal, ronald.monet@bmo.com, 514-877-1873

Relations avec les investisseurs

Viki Lazaris, première vice-présidente, viki.lazaris@bmo.com, 416-867-6656
Terry Glofcheskie, directeur général, terry.glofcheskie@bmo.com,
416-867-5452
Andrew Chin, directeur principal, andrew.chin@bmo.com, 416-867-7019

Chef des finances

Russel Robertson, chef des finances
russ.robertson@bmo.com, 416-867-7360

Secrétaire général

Blair Morrison, premier vice-président, conseil général délégué,
Affaires générales, et secrétaire général
corp.secretary@bmo.com, 416-867-6785

----------------------------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------------------------

Régime de réinvestissement des dividendes Les actionnaires qui désirent
et d'achat d'actions destiné aux obtenir de plus amples
actionnaires renseignements sont priés de
Prix moyen du marché s'adresser à la :
Août 2010 56,69 $ (55,56 $(i)) Banque de Montréal
Septembre 2010 59,50 $ Relations avec les actionnaires
Octobre 2010 61,17 $ Secrétariat général
(i) reflète un escompte de 2 % au titre One First Canadian Place, 21st
du réinvestissement des dividendes Floor
Toronto, Ontario M5X 1A1
Pour obtenir des renseignements sur les Téléphone : 416-867-6785
dividendes ou signaler un Télécopieur : 416-867-6793
changement d'adresse ou un envoi en Courriel : corp.secretary@bmo.com
double, prière de s'adresser à la :
Société de fiducie Computershare du Canada Pour de plus amples informations
100 University Avenue, 9th Floor sur ce rapport, prière de
Toronto, Ontario M5J 2Y1 s'adresser à la :
Téléphone : 1-800-340-5021 (Canada et Banque de Montréal
Etats-Unis) Relations avec les investisseurs
Téléphone : 514-982-7800 (international) P.O. Box 1, One First Canadian
Télécopieur : 1-888-453-0330 (Canada et Place, 18th Floor
Etats-Unis) Toronto, Ontario M5X 1A1
Télécopieur : 416-263-9394 (international)
Courriel : service@computershare.com Pour consulter les
résultats financiers en ligne,
visitez notre site Web,
à l'adresse
www.bmo.com

----------------------------------------------------------------------------

(MD) Marque déposée de la Banque de Montréal

Assemblée annuelle de 2011
La prochaine assemblée annuelle des actionnaires aura lieu
le mardi 22 mars 2011 à Vancouver, en Colombie-Britannique.




Faits saillants


(non vérifié)
(en millions
de dollars
canadiens, sauf
indication
contraire) Pour les périodes de trois mois terminées le
----------------------------------------------------------------------------
Variation
par
rapport
31 31 30 31 31 au 31
octobre juillet avril janvier octobre octobre
2010 2010 2010 2010 2009 2009
----------------------------------------------------------------------------
Points
saillants
de l'état
des
résultats
Revenu total 3 229 $ 2 907 $ 3 049 $ 3 025 $ 2 989 $ 8,0 %
Dotation à la
provision pour
pertes sur
créances 253 214 249 333 386 (34,4)
Frais autres
que d'intérêts 2 023 1 898 1 830 1 839 1 779 13,7
Revenu net 739 669 745 657 647 14,2
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net
par unité
d'exploitation
Services
bancaires
Particuliers
et entreprises
- Canada 420 $ 426 $ 395 $ 403 $ 398 $ 5,5 %
Services
bancaires
Particuliers
et entreprises
- Etats-Unis 38 40 46 51 51 (24,0)
Groupe Gestion
privée 131 108 118 113 106 24,6
BMO Marchés des
capitaux 216 130 260 214 260 (17,2)
Services
d'entreprise a) (66) (35) (74) (124) (168) 60,9
----------------------------------------------------------------------------
Données
relatives aux
actions
ordinaires (en
dollars)
Résultat dilué
par action 1,24 $ 1,13 $ 1,26 $ 1,12 $ 1,11 $ 0,13 $
Résultat dilué
par action
avant
amortissement b) 1,26 1,14 1,28 1,13 1,13 0,13
Dividendes
déclarés
par action 0,70 0,70 0,70 0,70 0,70 -
Valeur
comptable
d'une action 34,09 33,13 32,04 32,51 31,95 2,14
Cours de
clôture de
l'action 60,23 62,87 63,09 52,00 50,06 10,17
Valeur
marchande
globale des
actions
ordinaires
(en milliards
de dollars) 34,1 35,4 35,3 28,9 27,6 6,5
----------------------------------------------------------------------------



(non vérifié)
(en millions
de dollars
canadiens,
sauf
indication Pour les périodes de douze
contraire) mois terminées le
---------------------------------------------
Variation
par
rapport
31 31 au 31
octobre octobre octobre
2010 2009 2009
---------------------------------------------
Points
saillants
de l'état
des
résultats
Revenu total 12 210 $ 11 064 $ 10,4 %
Dotation à la
provision pour
pertes sur
créances 1 049 1 603 (34,5)
Frais autres
que d'intérêts 7 590 7 381 2,8
Revenu net 2 810 1 787 57,2
---------------------------------------------
Revenu net
par unité
d'exploitation
Services
bancaires
Particuliers
et entreprises
- Canada 1 644 $ 1 415 $ 16,2 %
Services
bancaires
Particuliers
et entreprises
- Etats-Unis 175 286 (38,6)
Groupe Gestion
privée 470 359 31,0
BMO Marchés des
capitaux 820 873 (6,1)
Services
d'entreprise a) (299) (1 146) 73,9
---------------------------------------------
Données
relatives aux
actions
ordinaires (en
dollars)
Résultat dilué
par action 4,75 $ 3,08 $ 1,67 $
Résultat dilué
par action
avant
amortissement b) 4,81 3,14 1,67
Dividendes
déclarés par
action 2,80 2,80 -
Valeur
comptable
d'une action 34,09 31,95 2,14
Cours de
clôture de
l'action 60,23 50,06 10,17
Valeur
marchande
globale des
actions
ordinaires (en
milliards de
dollars) 34,1 27,6 6,5
---------------------------------------------


---------------------------------------------------------------------------
Au
---------------------------------------------------------------------------
Variation
par
rapport
31 31 30 31 31 au 31
octobre juillet avril janvier octobre octobre
2010 2010 2010 2010 2009 2009
---------------------------------------------------------------------------
Points
saillants du
bilan
Actif 411 640 $ 397 386 $ 390 166 $ 398 623 $ 388 458 $ 6,0%
Solde net des
prêts et
acceptations 176 643 173 555 169 753 169 588 167 829 5,3
Dépôts 249 251 242 791 239 260 240 299 236 156 5,5
Capitaux
propres
attribuables
aux
actionnaires
ordinaires 19 309 18 646 17 944 18 054 17 626 9,5
---------------------------------------------------------------------------


Pour les périodes de trois mois
terminées le
-----------------------------------------------------------------
31 31 30 31 31
octobre juillet avril janvier octobre
2010 2010 2010 2010 2009
-----------------------------------------------------------------
Mesures et
ratios
financiers
(% sauf
indication
contraire) c)
Rendement total
des capitaux
propres
annualisé sur
cinq ans 5,9 5,6 7,2 3,5 1,8
Croissance du
résultat dilué
par action 11,7 16,5 +100 +100 4,7
Croissance du
résultat dilué
par action,
avant
amortissement b) 11,5 16,3 +100 +100 4,6
Rendement des
capitaux
propres 15,1 13,7 16,4 14,3 14,0
Rendement des
capitaux
propres, avant
amortissement b) 15,3 13,9 16,6 14,4 14,2
Croissance du
profit
économique
net b) 40,8 +100 +100 +100 10,4
Levier
d'exploitation (5,7) (3,8) 17,9 24,0 8,5
Levier
d'exploitation,
avant
amortissement b) (5,7) (3,9) 17,7 23,9 8,3
Croissance du
revenu 8,0 (2,4) 14,8 23,9 6,3
Croissance des
frais autres
que d'intérêts 13,7 1,4 (3,1) (0,1) (2,2)
Croissance des
frais autres
que
d'intérêts,
avant
amortissement b) 13,7 1,5 (2,9) 0,0 (2,0)
Ratio des frais
autres que
d'intérêts au
revenu 62,6 65,3 60,0 60,8 59,5
Ratio des frais
autres que
d'intérêts au
revenu, avant
amortissement b) 62,3 65,0 59,7 60,5 59,2
Dotation à la
provision pour
pertes sur
créances en
pourcentage du
solde moyen
des prêts et
acceptations
(annualisée) 0,58 0,50 0,59 0,79 0,89
Solde brut des
prêts et
acceptations
douteux en
pourcentage du
total des
capitaux
propres et de
la provision
pour pertes
sur créances 13,55 13,54 15,20 13,89 14,92
Encaisse et
valeurs
mobilières en
pourcentage de
l'actif total 35,0 34,6 35,8 33,9 31,9
Ratio du
capital de
première
catégorie 13,45 13,55 13,27 12,53 12,24
Ratio du
capital total 15,91 16,10 15,69 14,82 14,87
Cote de
crédit d)
DBRS AA AA AA AA AA
Fitch AA- AA- AA- AA- AA-
Moody's Aa2 Aa2 Aa2 Aa2 Aa1
Standard &
Poor's A+ A+ A+ A+ A+
Rendement total
des capitaux
propres sur
douze mois 26,4 22,4 68,7 67,1 25,1
Rendement de
l'action 4,65 4,45 4,44 5,38 5,59
Ratio cours-
bénéfice
(nombre de
fois) 12,7 13,6 14,1 13,6 16,3
Ratio cours-
valeur
comptable
(nombre de
fois) 1,77 1,90 1,97 1,60 1,57
Profit (perte)
économique net
(en millions
de dollars) b) 225 158 264 171 159
Rendement de
l'actif moyen 0,72 0,67 0,78 0,66 0,63
Marge nette
d'intérêts sur
l'actif
productif
moyen 1,89 1,88 1,88 1,85 1,73
Revenu autre
que d'intérêts
en pourcentage
du revenu
total 50,2 46,0 50,1 49,3 51,7
Ratio des
capitaux
propres à
l'actif 5,3 5,3 5,3 5,2 5,2
-----------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------


Pour les périodes de
douze mois terminées le
---------------------------------
31 31
octobre octobre
2010 2009
---------------------------------
Mesures et
ratios
financiers
(% sauf
indication
contraire) c)
Rendement total
des capitaux
propres
annualisé sur
cinq ans 5,9 1,8
Croissance du
résultat dilué
par action 54,2 (18,1)
Croissance du
résultat dilué
par action,
avant
amortissement b) 53,2 (18,0)
Rendement des
capitaux
propres 14,9 9,9
Rendement des
capitaux
propres, avant
amortissement b) 15,0 10,1
Croissance du
profit
économique
net b) +100 (+100)
Levier
d'exploitation 7,6 1,3
Levier
d'exploitation,
avant
amortissement b) 7,5 1,3
Croissance du
revenu 10,4 8,4
Croissance des
frais autres
que d'intérêts 2,8 7,1
Croissance des
frais autres
que
d'intérêts,
avant
amortissement b) 2,9 7,1
Ratio des frais
autres que
d'intérêts au
revenu 62,2 66,7
Ratio des frais
autres que
d'intérêts au
revenu, avant
amortissement b) 61,9 66,3
Dotation à la
provision pour
pertes sur
créances en
pourcentage du
solde moyen
des prêts et
acceptations
(annualisée) 0,61 0,88
Solde brut des
prêts et
acceptations
douteux en
pourcentage du
total des
capitaux
propres et de
la provision
pour pertes
sur créances 13,55 14,92
Encaisse et
valeurs
mobilières en
pourcentage de
l'actif total 35,0 31,9
Ratio du
capital de
première
catégorie 13,45 12,24
Ratio du
capital total 15,91 14,87
Cote de
crédit d)
DBRS AA AA
Fitch AA- AA-
Moody's Aa2 Aa1
Standard &
Poor's A+ A+
Rendement total
des capitaux
propres sur
douze mois 26,4 25,1
Rendement de
l'action 4,65 5,59
Ratio cours-
bénéfice
(nombre de
fois) 12,7 16,3
Ratio cours-
valeur
comptable
(nombre de
fois) 1,77 1,57
Profit (perte)
économique net
(en millions
de dollars) b) 818 (68)
Rendement de
l'actif moyen 0,71 0,41
Marge nette
d'intérêts sur
l'actif
productif
moyen 1,88 1,63
Revenu autre
que d'intérêts
en pourcentage
du revenu
total 48,9 49,7
Ratio des
capitaux
propres à
l'actif 5,3 5,2
---------------------------------
---------------------------------
Tous les ratios figurant dans ce rapport ont été établis d'après des
chiffres non arrondis.
a) Les Services d'entreprise comprennent l'unité Technologie et opérations.
b) Se reporter à la section "Mesures conformes et non conformes aux PCGR" de
l'analyse financière ci-jointe.
c) Résultats pour la période terminée à la date indiquée ou situation à
cette date, selon le cas.
d) Se reporter à la section "Risque de liquidité et de financement", à la
page 85 du Rapport de gestion annuel de BMO pour une analyse de
l'importance de ces cotes de crédit.

Certains chiffres comparatifs ont été reclassés en fonction de la
présentation adoptée pour la période à l'étude.


Etats financiers consolidés intermédiaires

Etat consolidé des résultats


(non vérifié)
(en millions de
dollars canadiens,
sauf indication
contraire) Pour les périodes de trois mois terminées le
----------------------------------------------------------------------------
31 31 30 31 31
octobre juillet avril janvier octobre
2010 2010 2010 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------
Revenu d'intérêts,
de dividendes et
de commissions
Prêts 1 925 $ 1 845 $ 1 737 $ 1 763 $ 1 835 $
Valeurs mobilières 563 543 510 518 448
Dépôts à d'autres banques 23 18 16 17 19
----------------------------------------------------------------------------
2 511 2 406 2 263 2 298 2 302
----------------------------------------------------------------------------
Frais d'intérêts
Dépôts 666 610 527 559 672
Dette subordonnée 32 30 28 29 32
Titres d'une fiducie de
capital et actions
privilégiées 14 18 19 20 20
Passifs divers 189 177 167 158 136
----------------------------------------------------------------------------
901 835 741 766 860
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts 1 610 1 571 1 522 1 532 1 442
Dotation à la provision
pour pertes sur créances 253 214 249 333 386
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts,
déduction faite de la
dotation à la provision
pour pertes sur créances 1 357 1 357 1 273 1 199 1 056
----------------------------------------------------------------------------
Revenu autre que d'intérêts
Commissions et droits sur
titres 266 258 261 263 250
Frais de service - Dépôts
et ordres de paiement 199 206 197 200 205
Revenus (pertes) de
négociation 166 (1) 213 126 163
Commissions sur prêts 144 148 138 142 149
Frais de services de cartes 65 67 66 35 29
Frais de gestion de
placements et de garde de
titres 91 90 86 88 87
Revenus tirés de fonds
d'investissement 144 139 134 133 128
Revenus de titrisation 188 167 151 172 201
Commissions de prise ferme
et de consultation 135 91 97 122 116
Gains (pertes) sur titres,
autres que de négociation 40 9 54 47 14
Revenus de change, autres
que de négociation 22 22 28 21 14
Revenus d'assurance 83 70 86 82 86
Autres 76 70 16 62 105
----------------------------------------------------------------------------
1 619 1 336 1 527 1 493 1 547
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net d'intérêts et
revenu autre que
d'intérêts 2 976 2 693 2 800 2 692 2 603
----------------------------------------------------------------------------
Frais autres que d'intérêts
Rémunération du personnel 1 120 1 062 1 071 1 111 1 047
Bureaux et matériel 379 337 319 308 302
Amortissement des actifs
incorporels 46 52 55 50 50
Déplacements et expansion
des affaires 109 85 77 72 81
Communications 60 61 58 50 58
Taxes d'affaires et impôts
sur le capital 10 19 12 11 (3)
Honoraires 118 98 79 77 97
Autres 181 184 159 160 147
----------------------------------------------------------------------------
2 023 1 898 1 830 1 839 1 779
----------------------------------------------------------------------------
Revenu avant charge
d'impôts sur les bénéfices
et part des actionnaires
sans contrôle dans des
filiales 953 795 970 853 824
Charge d'impôts sur les
bénéfices 196 107 207 177 158
----------------------------------------------------------------------------
757 688 763 676 666
Part des actionnaires sans
contrôle dans des filiales 18 19 18 19 19
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net 739 $ 669 $ 745 $ 657 $ 647 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Dividendes sur actions
privilégiées 34 $ 33 $ 34 $ 35 $ 38 $
Résultat net attribuable
aux actionnaires
ordinaires 705 $ 636 $ 711 $ 622 $ 609 $
Nombre moyen d'actions
ordinaires (en milliers) 565 088 561 839 558 320 553 992 550 495
Nombre moyen d'actions
ordinaires compte tenu des
titres dilutifs
(en milliers) 568 083 565 196 561 868 557 311 554 151
----------------------------------------------------------------------------
Résultat par action
(en dollars canadiens)
De base 1,25 $ 1,13 $ 1,27 $ 1,12 $ 1,12 $
Dilué 1,24 1,13 1,26 1,12 1,11
Dividendes déclarés par
action ordinaire 0,70 0,70 0,70 0,70 0,70
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------


(non vérifié) (en
millions de dollars
canadiens, sauf Pour les périodes de
indication contraire) douze mois terminées le
-----------------------------------------------
31 31
octobre octobre
2010 2009
-----------------------------------------------
Revenu d'intérêts, de
dividendes et de
commissions
Prêts 7 270 $ 7 960 $
Valeurs mobilières 2 134 2 427
Dépôts à d'autres banques 74 186
-----------------------------------------------
9 478 10 573
-----------------------------------------------
Frais d'intérêts
Dépôts 2 362 4 041
Dette subordonnée 119 135
Titres d'une fiducie de
capital et actions
privilégiées 71 80
Passifs divers 691 747
-----------------------------------------------
3 243 5 003
-----------------------------------------------
Revenu net d'intérêts 6 235 5 570
Dotation à la provision
pour pertes sur créances 1 049 1 603
-----------------------------------------------
Revenu net d'intérêts,
déduction faite de la
dotation à la provision
pour pertes sur créances 5 186 3 967
-----------------------------------------------
Revenu autre que d'intérêts
Commissions et droits sur
titres 1 048 973
Frais de service - Dépôts
et ordres de paiement 802 820
Revenus (pertes) de
négociation 504 723
Commissions sur prêts 572 556
Frais de services de cartes 233 121
Frais de gestion de
placements et de garde de
titres 355 344
Revenus tirés de fonds
d'investissement 550 467
Revenus de titrisation 678 929
Commissions de prise ferme
et de consultation 445 397
Gains (pertes) sur titres,
autres que de négociation 150 (354)
Revenus de change, autres
que de négociation 93 53
Revenus d'assurance 321 295
Autres 224 170
-----------------------------------------------
5 975 5 494
-----------------------------------------------
Revenu net d'intérêts et
revenu autre que
d'intérêts 11 161 9 461
-----------------------------------------------
Frais autres que d'intérêts
Rémunération du personnel 4 364 4 385
Bureaux et matériel 1 343 1 281
Amortissement des actifs
incorporels 203 203
Déplacements et expansion
des affaires 343 309
Communications 229 221
Taxes d'affaires et impôts
sur le capital 52 44
Honoraires 372 362
Autres 684 576
-----------------------------------------------
7 590 7 381
-----------------------------------------------
Revenu avant charge
d'impôts sur les bénéfices
et part des actionnaires
sans contrôle dans des
filiales 3 571 2 080
Charge d'impôts sur les
bénéfices 687 217
-----------------------------------------------
2 884 1 863
Part des actionnaires sans
contrôle dans des filiales 74 76
-----------------------------------------------
Revenu net 2 810 $ 1 787 $
-----------------------------------------------
-----------------------------------------------

Dividendes sur actions
privilégiées 136 $ 120 $
Résultat net attribuable
aux actionnaires
ordinaires 2 674 $ 1 667 $
Nombre moyen d'actions
ordinaires (en milliers) 559 822 540 294
Nombre moyen d'actions
ordinaires compte tenu des
titres dilutifs
(en milliers) 563 125 542 313
-----------------------------------------------
Résultat par action
(en dollars canadiens)
De base 4,78 $ 3,09 $
Dilué 4,75 3,08
Dividendes déclarés par
action ordinaire 2,80 2,80
-----------------------------------------------
-----------------------------------------------
Certains chiffres comparatifs ont été reclassés en fonction de la
présentation adoptée pour la période à l'étude.



Etats financiers consolidés intermédiaires

Bilan consolidé

(non vérifié)
(en millions de
dollars canadiens) Au
----------------------------------------------------------------------------
31 31 30 31 31
octobre juillet avril janvier octobre
2010 2010 2010 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------
Actif
Trésorerie et équivalents
de trésorerie 17 368 $ 15 083 $ 13 623 $ 12 341 $ 9 955 $
----------------------------------------------------------------------------
Dépôts productifs
d'intérêts à d'autres
banques 3 186 3 121 2 741 3 563 3 340
----------------------------------------------------------------------------
Valeurs mobilières
Titres de négociation 71 710 66 300 70 978 64 874 59 071
Titres disponibles
à la vente 50 543 51 899 50 886 52 644 50 257
Titres divers 1 146 1 151 1 534 1 552 1 485
----------------------------------------------------------------------------
123 399 119 350 123 398 119 070 110 813
----------------------------------------------------------------------------
Titres pris en pension
ou empruntés 28 102 24 317 25 053 34 498 36 006
----------------------------------------------------------------------------
Prêts
Prêts hypothécaires
à l'habitation 48 715 47 097 46 671 46 535 45 524
Prêts à tempérament et
autres prêts aux
particuliers 51 159 49 741 47 774 46 813 45 824
Prêts sur cartes de
crédit 3 308 3 304 3 318 3 324 2 574
Prêts aux entreprises et
aux administrations
publiques 68 338 68 407 66 894 67 690 68 169
----------------------------------------------------------------------------
171 520 168 549 164 657 164 362 162 091
Engagements de clients
aux termes
d'acceptations 7 001 6 885 6 981 7 169 7 640
Provision pour pertes
sur créances (1 878) (1 879) (1 885) (1 943) (1 902)
----------------------------------------------------------------------------
176 643 173 555 169 753 169 588 167 829
----------------------------------------------------------------------------
Autres actifs
Instruments dérivés 49 759 47 947 41 469 45 702 47 898
Bureaux et matériel 1 560 1 565 1 552 1 628 1 634
Ecarts d'acquisition 1 619 1 627 1 609 1 584 1 569
Actifs incorporels 812 748 749 712 660
Actifs divers 9 192 10 073 10 219 9 937 8 754
----------------------------------------------------------------------------
62 942 61 960 55 598 59 563 60 515
----------------------------------------------------------------------------
Total de l'actif 411 640 $ 397 386 $ 390 166 $ 398 623 $ 388 458 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Passif et capitaux
propres
Dépôts
Banques 19 435 $ 19 262 $ 24 399 $ 22 318 $ 22 973 $
Entreprises et
administrations
publiques 130 773 123 882 115 251 119 568 113 738
Particuliers 99 043 99 647 99 610 98 413 99 445
----------------------------------------------------------------------------
249 251 242 791 239 260 240 299 236 156
----------------------------------------------------------------------------
Autres passifs
Instruments dérivés 47 970 45 110 39 523 42 867 44 765
Acceptations 7 001 6 885 6 981 7 169 7 640
Titres vendus à découvert 16 438 18 424 16 475 15 953 12 064
Titres mis en pension ou
prêtés 47 110 42 237 46 323 50 226 46 312
Passifs divers 17 414 16 175 16 257 16 592 15 938
----------------------------------------------------------------------------
135 933 128 831 125 559 132 807 126 719
----------------------------------------------------------------------------
Dette subordonnée 3 776 3 747 3 682 3 742 4 236
----------------------------------------------------------------------------
Titres d'une fiducie de
capital 800 800 1 150 1 150 1 150
----------------------------------------------------------------------------
Capitaux propres
Capital-actions 9 498 9 311 9 161 8 939 8 769
Surplus d'apport 92 90 88 89 79
Bénéfices non répartis 12 848 12 539 12 299 11 981 11 748
Cumul des autres éléments
de la perte étendue (558) (723) (1 033) (384) (399)
----------------------------------------------------------------------------
21 880 21 217 20 515 20 625 20 197
----------------------------------------------------------------------------
Total du passif et des
capitaux propres 411 640 $ 397 386 $ 390 166 $ 398 623 $ 388 458 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Certains chiffres comparatifs ont été reclassés en fonction de la
présentation adoptée pour la période à l'étude.



Etats financiers consolidés intermédiaires

Etat consolidé du résultat étendu

(non vérifié) Pour les périodes Pour les périodes
(en millions de de trois mois de douze mois
dollars canadiens) terminées le terminées le
----------------------------------------------------------------------------
31 31 31 31
octobre octobre octobre octobre
2010 2009 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------
Revenu net 739 $ 647 $ 2 810 $ 1 787 $
Autres éléments du résultat
étendu
Variation nette des gains
non réalisés sur les
titres disponibles à la
vente 99 200 35 554
Variation nette des gains
(pertes) non réalisés sur
les couvertures de flux
de trésorerie 102 (100) 48 (244)
Gain net (perte) provenant
de la conversion des
investissements nets dans
des établissements à
l'étranger (36) 15 (242) (458)
----------------------------------------------------------------------------
Total du résultat étendu 904 $ 762 $ 2 651 $ 1 639 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------



Etat consolidé de la variation des capitaux propres

(non vérifié) Pour les périodes Pour les périodes
(en millions de de trois mois de douze mois
dollars canadiens) terminées le terminées le
----------------------------------------------------------------------------
31 31 31 31
octobre octobre octobre octobre
2010 2009 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------
Actions privilégiées
Solde au début de la
période 2 571 $ 2 571 $ 2 571 $ 1 746 $
Actions émises au cours de
la période - - - 825
----------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la
période 2 571 2 571 2 571 2 571
----------------------------------------------------------------------------
Actions ordinaires
Solde au début de la
période 6 740 6 055 6 198 4 773
Actions émises au cours de
la période - - - 1 000
Actions émises en vertu du
régime de réinvestissement
de dividendes et d'achat
d'actions destiné aux
actionnaires 156 107 537 338
Actions émises en vertu du
régime d'options sur
actions 31 36 192 87
----------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la
période 6 927 6 198 6 927 6 198
----------------------------------------------------------------------------
Surplus d'apport
Solde au début de la
période 90 78 79 69
Frais liés aux options sur
actions 2 1 13 8
Prime sur les actions
autodétenues - - - 2
----------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la
période 92 79 92 79
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfices non répartis
Solde au début de la
période 12 539 11 525 11 748 11 632
Revenu net 739 647 2 810 1 787
Dividendes - Actions
privilégiées (34) (38) (136) (120)
- Actions
ordinaires (396) (386) (1 571) (1 530)
Frais d'émission d'actions - - (3) (32)
Actions autodétenues - - - 11
----------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la
période 12 848 11 748 12 848 11 748
----------------------------------------------------------------------------
Cumul des autres éléments
du résultat étendu
attribuable aux titres
disponibles à la vente
Solde au début de la
période 416 280 480 (74)
Gains non réalisés sur les
titres disponibles à la
vente survenus au cours de
la période (déduction
faite d'une charge
d'impôts sur les bénéfices
de (28)$, (92)$, (21)$ et
(253)$) 120 213 108 491
Reclassement de (gains)
pertes dans le résultat au
cours de la période
(déduction faite (d'une
charge) d'un recouvrement
d'impôts sur les bénéfices
de 2 $, 5 $, 25 $ et (26)$) (21) (13) (73) 63
----------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la
période 515 480 515 480
----------------------------------------------------------------------------
Cumul des autres éléments
du résultat étendu
attribuable aux
couvertures de flux de
trésorerie
Solde au début de la
période (40) 114 14 258
Gains (pertes) sur
couvertures de flux de
trésorerie survenus au
cours de la période
(déduction faite (d'une
charge) d'un recouvrement
d'impôts sur les bénéfices
de (54)$,31 $, (69)$ et 64 $) 125 (61) 154 (153)
Reclassement de gains sur
couvertures de flux de
trésorerie dans le
résultat (déduction faite
d'un recouvrement d'impôts
sur les bénéfices de 10 $,
18 $, 48 $ et 44 $) (23) (39) (106) (91)
----------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la
période 62 14 62 14
----------------------------------------------------------------------------
Cumul des autres éléments
de la perte étendue
attribuable à la
conversion des
investissements nets dans
des établissements à
l'étranger
Solde au début de la
période (1 099) (908) (893) (435)
Gain (perte) non réalisé
provenant de la conversion
des investissements nets
dans des établissements à
l'étranger (97) 42 (725) (1 331)
Incidence de la couverture
du gain (de la perte) non
réalisé provenant de la
conversion des
investissements nets dans
des établissements à
l'étranger (déduction
faite (d'une charge) d'un
recouvrement d'impôts sur
les bénéfices de (31)$, 12
$, (206)$ et (382)$) 61 (27) 483 873
----------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la
période (1 135) (893) (1 135) (893)
----------------------------------------------------------------------------
Cumul total des autres
éléments de la perte
étendue (558) (399) (558) (399)
----------------------------------------------------------------------------
Total des capitaux propres 21 880 $ 20 197 $ 21 880 $ 20 197 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------


Renseignements