BMO Banque de Montreal
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Banque de Montreal

07 oct. 2011 07h00 HE

BMO invite les Canadiens à acheter "local" et à encourager les fermes d'ici cette fin de semaine

- 94 pour cent des Canadiens jugent important d'acheter régulièrement des aliments et des vins produits localement

- Le secteur agricole compte pour environ huit pour cent du produit intérieur brut du Canada

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 7 oct. 2011) - De la dinde à la tarte à la citrouille, les Canadiens veulent mettre davantage d'aliments produits localement sur leur table cette fin de semaine de l'Action de grâce, une tendance qui s'affirme tout au long de l'année.

Selon un sondage de BMO effectué par Léger Marketing, la majorité des Canadiens (94 pour cent) croient qu'il est important de soutenir les agriculteurs locaux en achetant des produits locaux régulièrement.

« Les Canadiens saisissent l'importance de la contribution de nos agriculteurs locaux et de l'industrie agricole dans son ensemble à l'économie canadienne », a déclaré David Rinneard, directeur national, Services financiers aux agriculteurs, BMO Banque de Montréal. En achetant des produits locaux, ils appuient un secteur qui emploie directement un salarié sur huit au pays et qui compte pour huit pour cent du PIB. »

Quelques données sur l'industrie agricole canadienne :

  • Le Canada est le 4e exportateur de produits agricoles en importance dans le monde, et le 6e plus gros importateur, ce qui se traduit par des échanges commerciaux d'une valeur de 63 milliards de dollars à l'échelle internationale.
  • Les marchés agricoles locaux génèrent plus d'un milliard de dollars de ventes, et entraînent une activité économique de plus de trois milliards de dollars au total.

Le sondage de BMO a aussi révélé que les Canadiens essaient d'acheter les produits locaux suivants souvent ou fréquemment :

  • volaille (77 pour cent);
  • légumes (77 pour cent);
  • boeuf (75 pour cent);
  • fruits (70 pour cent);
  • fromage (70 pour cent).

« Vous trouverez de nombreux aliments faisant partie du menu traditionnel de l'Action de grâce qui sont produits localement, comme la dinde, les légumes, les céréales, les courges et les boissons dont le vin et la bière, dans les marchés agricoles ou dans les marchés d'alimentation », a poursuivi M. Rinneard.

La dinde, ses accompagnements et les vins du Canada

  • La dinde a été domestiquée par les peuples autochtones d'Amérique du Nord voilà plus de 2000 ans.
  • La dinde (qu'il s'agisse de la viande blanche ou de la viande brune) est une excellente source de protéines; maigre et pauvre en sodium, elle est également une excellente source de vitamines et de minéraux essentiels.
  • Au Canada, plus de 500 producteurs de dinde produisent en moyenne 164 millions de kilos de dinde par année, pour une valeur de plus de 388 millions de dollars.
  • Les baies et fruits sauvages sont récoltés de longue date, depuis l'époque des premiers colons, qu'il s'agisse des canneberges dans les régions de l'est de l'Amérique du Nord, des chicoutés ou plaquebières, dans les provinces Maritimes, ou encore de l'amélanche.
  • De nos jours, les citrouilles sont la culture à la croissance la plus rapide au Canada, et le 7e légume le plus consommé au pays, après les pommes de terre, le maïs sucré, les pois, les haricots, les tomates et les carottes.
  • La célèbre tarte à la citrouille a gagné en popularité auprès des premiers colons au fur et à mesure que la mélasse, ingrédient essentiel, est devenue facilement accessible.
  • Les vins du Canada proposent de nombreux choix pour accompagner un repas de fête, tels que les cépages populaires que sont le Chardonnay, le Merlot et le Gewürztraminer, sans oublier le vin de canneberge et les vins de spécialité.

BMO rappelle au Canadiens que bien que la fête de l'Action de grâce soit une excellente occasion de rendre grâce à notre famille, à nos amis et à l'excellence de la récolte, nombreux sont ceux qui n'auront rien à mettre sur leur table en fin de semaine. « Chez BMO, nous croyons qu'il est important de faire partie de la communauté et nous encourageons les Canadiens à faire un don à une banque alimentaire ou à un organisme communautaire afin que les personnes aux ressources financières limitées puissent s'offrir un repas sain et nutritif en cette fin de semaine de congé », a ajouté M. Rinneard.

Le sondage en ligne a été réalisé du 27 au 30 juin 2011 sur le portail LegerWeb de Léger Marketing auprès d'un échantillon de 1 576 Canadiens âgés de 18 ans et plus.

Renseignements