BMO Banque de Montreal
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Banque de Montreal

07 oct. 2010 09h43 HE

BMO invite à remercier les agriculteurs canadiens en achetant des produits locaux à l'occasion de la fête de l'Action de grâce

- Les agriculteurs canadiens permettent de garnir la table avec des choix santé

- Les marchés agricoles locaux génèrent plus d'un milliard de dollars de ventes, et entraînent une activité économique de plus de trois milliards de dollars au total

- Offrez une " assiette supplémentaire " à votre banque alimentaire locale

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 7 oct. 2010) - BMO Banque de Montréal a encouragé aujourd'hui les Canadiens à soutenir les agriculteurs de leur région et à choisir des aliments et des vins cultivés localement, à l'occasion de la fin de semaine de l'Action de grâce.

Le secteur agricole joue un rôle important dans l'économie canadienne, employant directement un salarié sur huit au pays, et comptant pour 8,1 pour cent du PIB, selon Agriculture et Agroalimentaire Canada.

L'histoire de l'Action de grâce au Canada remonte au XVIIe siècle, à l'époque de la Nouvelle-France, alors que l'explorateur Samuel de Champlain et les premiers colons célébraient l'abondance de leurs moissons. Plusieurs des aliments que nous consommons aujourd'hui à l'occasion de cette fête sont les mêmes que ceux cultivés et récoltés à l'origine par les peuples autochtones en Amérique du Nord, notamment le maïs, les citrouilles, les courges et les canneberges.

« La fête de l'Action de grâce est une excellente occasion non seulement de rendre grâce à notre famille, à nos amis et à l'excellence de la récolte, mais également de témoigner de notre reconnaissance envers les efforts et le dévouement de nos agriculteurs locaux », a déclaré David Rinneard, directeur national, Services financiers aux agriculteurs, BMO Banque de Montréal. « En mettant sur la table des aliments et des vins cultivés à l'échelle locale à l'occasion de cette fête, vous pouvez aider à soutenir le tissu économique du Canada rural », a ajouté M. Rinneard.

BMO Banque de Montréal soutient également l'appel lancé par Gerry Ritz, ministre fédéral de l'agriculture, afin d'inviter les Canadiens à offrir une « assiette supplémentaire » à leur banque alimentaire locale. Ce faisant, ils aideront à s'assurer que les Canadiens aux ressources limitées puissent s'asseoir et partager un repas santé et nourrissant à l'occasion de cette fin de semaine de fête. « Chez BMO, nous croyons qu'il est important de faire partie de la communauté, et nous joignons notre voix à celle du ministre afin d'encourager les Canadiens à faire ce qu'ils peuvent pour venir en aide aux banques alimentaires locales et aux organismes communautaires à l'occasion de la fête de l'Action de grâce de cette année », a poursuivi M. Rinneard.

Les liens de BMO avec le secteur agricole canadien remontent à 1817, lorsque la Banque a commencé à travailler auprès des agriculteurs. BMO Banque de Montréal propose des solutions de crédit et de dépôt sur mesure aux entrepreneurs du secteur agroalimentaire au Canada, le plus important des secteurs commerciaux servis par la Banque. Au mois de juillet dernier, suite aux pluies abondantes et aux inondations dévastatrices de cette année dans la région des Prairies, BMO a mis sur pied un Programme d'aide financière aux victimes d'inondations à l'intention des agriculteurs ayant subi des dommages considérables.

Quelques données au sujet de l'industrie agricole au Canada
  • Le Canada est le 4e exportateur de produits agricoles en importance dans le monde, et le 6e plus gros importateur, ce qui se traduit par des échanges commerciaux d'une valeur de 65 millions de dollars à l'échelle internationale.
  • Les marchés agricoles locaux génèrent plus d'un milliard de dollars de ventes, et entraînent une activité économique de plus de trois milliards de dollars au total.
La dinde, ses accompagnements et les vins du Canada
  • La dinde a été apprivoisée par les peuples autochtones d'Amérique du Nord voilà plus de 2000 ans.
  • La dinde (qu'il s'agisse de la viande blanche ou de la viande brune) est une excellente source de protéines; maigre et pauvre en sodium, elle est également une excellente source de vitamines et de minéraux essentiels.
  • Au Canada, plus de 500 producteurs de dinde produisent en moyenne 164 000 tonnes de dinde par année, pour une valeur de plus de 388 millions de dollars.
  • Les baies et fruits sauvages sont récoltés de longue date, depuis l'époque des premiers colons, qu'il s'agisse des canneberges dans les régions de l'est de l'Amérique du Nord, des chicoutés, ou blackbières, dans les provinces Maritimes, ou encore de l'amélanche, ou saskatoon.
  • De nos jours, les citrouilles sont la culture à la croissance la plus rapide au Canada, et le 7e légume le plus consommé au pays, après les pommes de terre, le maïs sucré, les pois, les haricots, les tomates et les carottes.
  • La célèbre tarte aux citrouilles a gagné en popularité auprès des premiers colons au fur et à mesure que la mélasse, ingrédient essentiel, est devenue facilement accessible.
  • Les vins du Canada proposent de nombreux choix pour accompagner un repas de fête, tels que les cépages populaires que sont le Chardonnay, le Merlot et le Gewürztraminer, sans oublier le vin de canneberge et les vins de spécialité.

Renseignements