BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

06 janv. 2011 11h32 HE

BMO : les ventes d'auto au Canada repartent en hausse

Selon une étude de BMO, le nombre des ventes de nouvelles automobiles et de nouveaux camions devrait atteindre 1,62 million en 2011.

- Des taux d'intérêt peu élevés, de meilleures conditions de crédit et un huard fort stimuleront les ventes et bénéficieront aux concessionnaires et aux consommateurs.

- Les ventes des concessionnaires, incluant le service et les pièces, devraient augmenter d'environ 7 % au cours de la prochaine année, grâce notamment à la progression régulière des ventes de pièces de rechange.

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 6 jan. 2011) - Les Canadiens sont retournés dans les salles d'expositions des concessionnaires en 2010 – inversant nettement la tendance à la baisse des ventes constatée en 2009 – et il est à prévoir que les ventes d'automobiles en 2011 reviendront aux niveaux d'avant la récession. Selon une nouvelle étude de BMO Banque de Montréal, le nombre des véhicules vendus devrait passer de 1,56 million en 2010 à 1,62 million cette année.

« Les consommateurs canadiens ont repris confiance en 2010, ils sont retournés dans les salles d'exposition des concessionnaires et ils ont fait grimper les chiffres des ventes, achetant, en chiffres relatifs, plus de véhicules utilitaires légers que jamais auparavant. Ces véhicules ont représenté 54,4 % des ventes en 2010, un pourcentage sans précédent. Nous estimons qu'en 2011, grâce à une solide croissance économique et à des prix favorables, le nombre des véhicules vendus augmentera encore jusqu'à atteindre 1,62 million, ce qui constituerait un retour aux niveaux plus caractéristiques des cinq années qui ont précédé la récession », a déclaré Kenrick Jordan, économiste principal, BMO Marchés des capitaux.

« BMO a une longue histoire de partenariat avec les concessionnaires d'automobiles et a toujours collaboré étroitement avec eux, au cours des périodes favorables comme pendant les périodes difficiles. Au Canada, en 2011, il est clair que les concessionnaires sont en bonne position pour répondre à la demande croissante des consommateurs et que leur situation financière s'est beaucoup améliorée, car ils ont réduit leurs stocks, amélioré leur rapport coût-efficacité et accordé une plus grande attention aux besoins des clients, a ajouté Robert Sadokierski, vice-président, Services financiers aux concessionnaires, BMO Banque de Montréal. Dans l'ensemble, 2011 devrait être une bonne année pour les consommateurs canadiens qui envisagent de faire un achat, surtout s'ils savent que leur concessionnaire a amélioré sa situation financière et qu'il sera là pendant encore longtemps. »

Renseignements