Bombardier Aéronautique
TSX : BBD.A
TSX : BBD.B

Bombardier Aéronautique

24 oct. 2006 08h01 HE

Bombardier Aéronautique harmonise la cadence de production de ses avions régionaux avec la demande actuelle du marché

- Réduction de la cadence de production des biréacteurs régionaux Bombardier CRJ700/900. - Hausse de la cadence de production des turbopropulseurs Bombardier Q400. - Nous anticipons que le nombre total de livraisons d'avions de Bombardier pour l'exercice en cours demeurera à un niveau semblable à celui de l'exercice précédent, mais avec une combinaison différente de produits.

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 24 oct. 2006) - Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd'hui un ajustement de la cadence de production de ses avions régionaux pour refléter la demande actuelle du marché. La cadence de production de ses biréacteurs régionaux CRJ700/900 sera donc réduite. Une mesure qui sera en partie compensée par l'augmentation du niveau de production de ses turbopropulseurs Q400 en réponse au besoin croissant pour ce type d'avion de ligne économique, qui répond parfaitement aux besoins des liaisons courte distance. Bombardier rajustera le niveau de son effectif en conséquence.

Nous anticipons que le nombre total de livraisons d'avions de Bombardier pour l'exercice en cours 2006-2007, demeurera à un niveau semblable à celui de l'exercice 2005-2006 (exercice terminé le 31 janvier 2006), mais avec une combinaison différente de produits.

"Nous sommes le chef de file du marché des avions régionaux avec 1 376 livraisons de biréacteurs régionaux de série CRJ et 749 livraisons d'appareils de série Q, incluant plus de 320 livraisons de nos biréacteurs régionaux CRJ700/900 et plus de 350 livraisons de turbopropulseurs Q300/400, au 31 juillet 2006. Les commandes récentes pour deux de nos modèles de plus grande capacité, le biréacteur CRJ900 à 90 places par Northwest Airlines et par My Way Airlines, et le turbopropulseur Q400 à 70 places par Frontier Airlines et par Luxair démontrent que nous avons les bons produits pour les exploitants qui cherchent à tirer profit des économies d'exploitation concurrentielles de nos avions régionaux", a déclaré Pierre Beaudoin, président et chef de l'exploitation, Bombardier Aéronautique.

"La restructuration de l'industrie du transport aérien se poursuit, avec l'octroi de relativement peu de commandes d'avions régionaux dans la catégorie des appareils de 70 à 90 places au cours des dernières années. Cette situation devrait s'améliorer comme en font foi les nombreuses campagnes de vente que nous menons activement. Toutefois, nous devons faire preuve de prudence et gérer de manière proactive la cadence de production de nos biréacteurs CRJ700/900 à court terme, afin de nous assurer d'atteindre notre objectif d'une rentabilité accrue et de garantir notre réussite à long terme. Cela signifie qu'il faut prendre des décisions difficiles mais nécessaires. Nous reconnaissons l'impact que cette décision aura sur nos employés touchés et nous les traiterons équitablement et avec respect", a ajouté M. Beaudoin.

Les cadences de production seront rajustées de la manière suivante :

- Dans le cas des biréacteurs régionaux CRJ700 de 70 places et CRJ900 de 90 places, à compter du mois de novembre 2006, la cadence sera réduite d'un avion tous les trois jours à un appareil produit tous les cinq jours, soit un total d'environ 65 livraisons pour l'exercice en cours 2006-2007 (exercice clos le 31 janvier 2007) et d'environ 50 livraisons pour le prochain exercice 2007-2008 (exercice clos le 31 janvier 2008).

- Dans le cas de la gamme des turbopropulseurs de série Q, qui comprend les avions Q200, Q300 et Q400, l'accroissement du niveau de production des appareils Q400, à compter du mois d'octobre 2006, se traduira par un total d'environ 50 livraisons d'avions de série Q pour l'exercice en cours 2006-2007 et d'environ 65 avions de série Q pour le prochain exercice de 2007-2008.

Impact sur l'effectif

D'ici la fin de l'exercice en cours 2006-2007, l'effectif des installations de Bombardier à Toronto, où sont fabriqués les avions de série Q et la gamme Global, aura augmenté de plus de 800 employés afin de refléter la hausse du niveau de production.

Toutefois, nous anticipons que l'ajustement de la cadence de production des biréacteurs régionaux CRJ700/900 se traduira par une diminution de l'effectif d'environ 1 330 employés, y compris des cadres, dans les installations de Bombardier de la région de Montréal et à son usine de Belfast, sur une période de neuf mois à compter d'octobre 2006.

Bombardier Aéronautique employait environ 26 900 personnes en juillet 2006. Le niveau global de l'effectif était stable, à un niveau semblable, depuis janvier 2004.



Impact sur l'effectif par site
---------------------------------------------------------------------
Site Nombre de mises à pied Les employés partiront
---------------------------------------------------------------------
Belfast 645 A compter de
janvier 2007
---------------------------------------------------------------------
Région de Montréal 485 A compter de
la fin-novembre 2006
---------------------------------------------------------------------
Cadres et autres employés 200 A compter
salariés au Canada d'octobre 2006
---------------------------------------------------------------------
Total 1 330
---------------------------------------------------------------------


Les indemnités de licenciement associées aux mises à pied totaliseront environ 31 millions $US dont la majeure partie sera comptabilisée dans le cours normal de nos activités du troisième trimestre de l'exercice en cours 2006-2007 (exercice clos le 31 janvier 2007).

Alors que le niveau des commandes pour les biréacteurs régionaux de plus grande capacité pose toujours des défis, le carnet de commandes pour les turbopropulseurs augmente. En outre, les commandes et les livraisons d'avions d'affaires continuent d'augmenter année après année. Bombardier est très bien positionnée sur le marché de l'aviation d'affaires, avec la gamme d'avions la plus large et la plus moderne pour répondre à la demande soutenue en Amérique du Nord et en Europe, et à un intérêt croissant dans la région Asie-Pacifique. Selon les plus récentes statistiques de la General Aviation Manufacturer Association (GAMA) Bombardier est en tête pour la première moitié de 2006, avec 30 % de l'ensemble des livraisons des biréacteurs d'affaires.

A propos de Bombardier

Un chef de file en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions régionaux et des avions d'affaires, et dans celui du matériel de transport sur rail, Bombardier Inc. est une entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2006 s'élevaient à 14,7 milliards $US et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD).

Bombardier, CRJ, CRJ700, CRJ900, série Q, Q200, Q300, Q400 et Global sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

INFORMATION FINANCIERE PROSPECTIVE

Ce communiqué de presse énonce des objectifs dont l'atteinte est sujette à des risques et incertitudes. Pour toute information sur des facteurs de risque de nature législative ou réglementaire, économique, technologique, ou pouvant toucher les fluctuations de taux de change ou la compétitivité, ou pour tout autre facteur important qui pourrait faire en sorte que les résultats atteints diffèrent de façon significative des cibles visées, consultez le rapport annuel de Bombardier sous la rubrique "Risques et incertitudes" dans la section Rapport de gestion.

Renseignements