SOURCE: Bombardier Inc.

29 nov. 2006 16h59 HE

Bombardier annonce une amélioration de la rentabilité de la société pour le troisième trimestre, clos le 31 octobre 2006

MONTREAL, QUEBEC -- (MARKET WIRE) -- November 29, 2006 -- Bombardier Inc. (TSX: BBD.A)(TSX: BBD.B) (Tous les montants indiqués dans ce communiqué de presse sont en dollars américains, à moins qu'il n'en soit indiqué autrement.)

- Bénéfice net s'élevant à $74 millions, comparé à une perte de $9 millions l'an passé

- B.P.A de $0,04 (B.P.A  émanant des activités poursuivies de $0,03),
  opposé à une perte de $0,01 (B.P.A. découlant des activités poursuivies
  avant éléments spéciaux de $0,01) l'an dernier - Nouvelles commandes
  passées chez Bombardier Transport totalisant $2,8 milliards 
  
- Commandes nettes de 95 avions et livraisons de 73 appareils chez 
  Bombardier  Aéronautique
  
- Emission de billets de premier rang pour une valeur totale de
  1,9 milliards d'Euros ($2,4 milliards) close en Novembre

Bombardier a publié ce jour ses résultats financiers du troisième trimestre 2007, qui attestent d'une amélioration de la rentabilité de la société. Le bénéfice net s'est élevé à $74 millions pour le trimestre clos au 31 octobre 2006, comparé à une perte de $9 millions l'an passé. Le bénéfice avant impôts (BAI) émanant des activités poursuivies s'est élevé à $55 millions pour le troisième trimestre, comparé à $22 millions avant éléments spéciaux sur la période similaire de l'exercice précédent (une perte de $3 millions après éléments spéciaux). Le bénéfice par action (B.P.A) a été de $0,04 (B.P.A émanant des activités poursuivies de $0,03), opposé à une perte de $0,01 (B.P.A. découlant des activités poursuivies avant éléments spéciaux $0,01) sur la même période de l'an dernier. Le carnet de commandes global a atteint le montant de $35 milliards, ce qui représente une progression de $3,4 milliards par rapport à la fin de l'exercice précédent.

"Chez Bombardier Transport, la marge BAII a progressé et les nouvelles commandes totalisent une somme impressionnante de $2,8 milliards. Ceci constitue une preuve évidente que le groupe devient plus efficace et plus compétitif", a déclaré Laurent Beaudoin, président du conseil d'administration et directeur général de Bombardier Inc. "Les mesures d'amélioration de la productivité instaurées chez Bombardier Aéronautique devraient permettre au groupe de se positionner de manière plus efficace dans un contexte de défis. Alors que le marché des biréacteurs régionaux demeure difficile, le segment des biturbopropulseurs ainsi que celui des avions d'affaires affirment une demande soutenue. L'amélioration globale de la rentabilité de Bombardier démontre que nos efforts assidus visant à gérer les coûts et à aviver l'exécution génèrent des résultats positifs", a-t-il ajouté.

La société a également entrepris la mise en route d'un plan complet de refinancement au cours du troisième trimestre, qui comprenait des offres publiques de rachat de plusieurs billets, une nouvelle émission de billets de premier rang, ainsi que le renouvellement de lignes de crédits bancaires. L'émission de 1,9 milliard d'Euros de billets de premier rang, terminée avec succès en novembre, constitue l'une des plus importantes émissions désignées en Euros, jamais réalisées par une entreprise.

Bombardier Aéronautique

Le bénéfice avant revenu financier, charges financières et impôts sur les bénéfices (BAII) s'est élevé à $43 millions, comparé à $31 millions sur la même période de l'an passé. La marge BAII a également progressé pour atteindre 2,3 % comparé à 1, 7 % contacté lors de la période similaire de l'année passée. Le nombre total d'avions livrés reste stable à 73, comparé à 74 pour le trimestre correspondant de l'exercie précédent, malgré une grève à l'usine Learjet de Wichita. Le groupe aéronautique a enregistré une hausse de ses commandes nettes au cours du dernier trimestre, clos le 31 octobre 2006, remportant 95 commandes nettes, comparé à 53 pour le dernier trimestre de l'exercice précédent..

Concernant les avions d'affaires, un niveau vivifiant de nouvelles commandes passées au cours du dernier trimestre, portant sur 57 appareils, met en évidence la vigueur continue du marché. Au cours du dernier trimestre, l'appareil Challenger 605 a reçu une homologation du Transport Canada (TC), de l'agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), et de l'U.S. Federal Aviation Administration (FAA), et le groupe a livré le premier avion Challenger 605 non aménagé.

L'importante restructuration de l'industrie américaine du transport aérien continue d'affecter le marché des avions régionaux chez tous les fabricants. Bombardier Aéronautique a rajusté de manière proactive sa cadence de production en alignant sa production d'avions régionaux sur la demande. Le groupe a réduit sa cadence de production des appareils CRJ700/900 tout en augmentant celle des biturbopropulseurs de 70 sièges, intitulés Q400 qui jouissent toujours d'une grande popularité auprès des marchés actuels sensibles aux coûts.

Les dernières commandes effectuées par Northwest Airlines de 36 avions CRJ900 et de My Way Airlines d'Italie pour 19 appareils CRJ900 certifient de la migration du marché vers des biréacteurs régionaux Bombardier de taille plus importante, ainsi que de la détermination du groupe à vendre de plus en plus. Les dits contrats, ainsi que la commande de 10 biturbopropulseurs Q400 de Frontier Airlines, consituent des rappels persistants que les avions régionnaux du groupe offrent les caractéristiques les plus attrayantes de l'industrie. Le carnet de commandes global de Bombardier Aéronautique a atteint $11,6 milliards à la fin du trimestre, comparé à $10,7 milliards à la fin de l'an passé.

Bombardier Transport

Le BAII de Bombardier Transport s'est encore amélioré ce trimestre pour atteindre le montant de $62 millions, comparé au $39 millions avant éléments spéciaux réalisés au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Ceci se traduit par une marge BAII de 4 % pour le troisième trimestre, comparé au 2,6 % avant éléments spéciaux réalisés au cours du trimestre similaire de l'année précédente.

Les dernières commandes reçues par Bombardier Transport se sont élevées au cours du troisième trimestre à $2,8 milliards, résultant en un ratio de nouvelles commandes sur revenus de 1,8 alors que le carnet de commande global s'est positionné à $23, 4 milliards à la fin du trimestre en question. Les efforts incessants visant à renforcer la compétitivité du groupe ont résulté en la signature d'un contrat d'intérêt avec le gouvernement de la province de Gauteng en Afrique du Sud, qui porte sur un système de trains interurbains et sur la prestation de services de maintenance pendant 15 ans, d'une valeur approximative de $1,7 milliards. Bombardier Transport s'est vu également récompensé par un contrat significatif d'une valeur approximative de $425 millions passé avec Transport for London (TfL) portant sur la fabrication d'automotrices Electrostar, et sur un contrat de maintenance de 7,5 ans.

En novembre 2006, la société nationale des chemins de fers français (SNCF) a réitéré sa confiance en Bombardier Transport en signant un contrat d'approvisionnement en nouveaux trains régionaux pour son réseau de banlieue en Ile-de-France. La commande initiale comprend 172 trains évalués à environ $1,8 milliards avec une option pour 200 trains supplémentaires dont la valeur atteint approximativement les $1,7 milliards.

Egalement en novembre 2006, Bombardier Transport a reçu une commande évaluée à environ $605 millions pour 112 trains de grande capacité de la SNCF, de type AGC.


Faits saillants financiers
(non vérifiés, en millions de dollars américans, exception faite des
montants par action)

---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
      Résultats financiers du troisième trimestre clos le 31 octobre
---------------------------------------------------------------------
                                      2006                      2005
---------------------------------------------------------------------
                     BA      BT      Total      BA      BT     Total
---------------------------------------------------------------------
Revenus           $1,841  $1,547     $3,388  $1,789  $1,512    $3,301
Coût des ventes    1,586   1,333      2,919   1,523   1,319     2,842
---------------------------------------------------------------------
Marge              255     214         469     266     193       459
Frais
 d'exploitation    107     128         235     125     125       250
---------------------------------------------------------------------
BAIIDA avant
 éléments spéciaux  148     86         234     141      68       209
Amortissement       105     24         129     110      29       139
---------------------------------------------------------------------
BAII avant
 éléments spéciaux   43      62        105      31      39       70
Eléments spéciaux     -       -          -       -      25       25
---------------------------------------------------------------------
Revenus             $43     $62        105     $31     $14       45
financiers
 BAII (1)                              (31)                      (39)
Frais
 financiers (1)                        81                        87
---------------------------------------------------------------------
BAI  émanant
 des activités
 poursuivies                           55                        (3)
Charges d'impôt
 de l'exercice 
 (recouvrement)(1)                      2                        (2)
---------------------------------------------------------------------
Revenu (perte)
 émanant des activités 
 ¨poursuivies                          53                        (1)
Revenu (perte)
 émanant
 des activités
 abandonnées, net 
 d'impôt                               21                        (8)
---------------------------------------------------------------------
Revenu net (perte)                    $74                       $(9)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice de base et
 dilué 
 (perte) par
 action
  émanant 
   des activités
   poursuivies
   avant
   éléments
   spéciaux                         $0.03                     $0.01
  Bénéfice net (perte)              $0.04                    $(0.01)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
 disponible segmenté $18  $(142)   $(124)   $470   $(127)      $343
Impôt sur le revenu et 
 charges financières 
 nettes(1)                              7                         -
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie disponible      $(117)                      $343
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------



---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
               Résultats financiers sur neuf mois, clos le 31 octobre
---------------------------------------------------------------------

Renseignements



  • Contacts :
    Bombardier Inc.
    Isabelle Rondeau
    Directrice, Communications
    +514-861-9481

    Bombardier Inc.
    Shirley Chenier
    Directrice, Relations investisseurs
    +514-861-9481
    www.bombardier.com