Bombardier Aéronautique
TSX : BBD.A
TSX : BBD.B

Bombardier Aéronautique

31 mai 2011 12h36 HE

Bombardier combinera efficacité et qualité pour la fabrication des avions CSeries

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 31 mai 2011) - Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd'hui qu'elle prévoyait obtenir une répétabilité prévisible et une qualité améliorée tout en prévenant des problèmes ergonomiques sur la chaîne de montage des avions CSeries en utilisant six robots de 12 tonnes (10,89 tonnes métriques) pour l'assemblage du poste de pilotage et du fuselage de l'avion de ligne. De plus, la Société s'attend à réduire de plus de 40 heures le temps de cycle nécessaire pour l'assemblage de l'avion.

" L'utilisation de la technologie robotique évoluée est représentative de la démarche de conception où nous partions de zéro pour créer les avions CSeries ", a indiqué François Minville, vice-président, Fabrication des avions CSeries, Bombardier Avions commerciaux. " L'utilisation de robots nous permettra d'offrir un avion supérieur au meilleur coût pour nos exploitants. "

Jusqu'à maintenant, les avions Bombardier étaient assemblés en grande partie à la main. Cependant, avec un diamètre de 3,7 mètres (12 pieds), le fuselage de la gamme d'avions CSeries est plus grand que celui de tout autre avion de ligne jamais construit par Bombardier. Le fuselage plus large offre un confort supérieur pour les passagers, mais présente un défi ergonomique pour l'assemblage.

Le raccordement des sections de fuselage à la main exigerait beaucoup d'heures pour l'assemblage des échafaudages nécessaires aux travailleurs pour atteindre le haut de l'avion, et beaucoup d'autres heures pour déplacer ces échafaudages sur toute la longueur du fuselage.

Les robots peuvent se déployer à une hauteur complète de 5,72 mètres (18 pieds, 9 pouces). À partir de leur base, ils peuvent atteindre le dessus ou le dessous de l'avion.

En aussi peu que 32 secondes, chaque robot peut forer un petit trou et riveter ou enfoncer à coups de marteau une fixation dans le fuselage d'aluminium-lithium. Pour les sections de fuselage en matériaux composites, il faut 53 secondes pour forer un trou, appliquer un scellant et mettre une fixation en place. Quatre robots, travaillant avec un opérateur chacun, peuvent raccorder les sections de fuselage d'un avion CSeries en 17 heures. Des systèmes de contrôle à vision évoluée assurent que chaque trou est foré au centième de pouce (0,254 mm) près.

Les avions CSeries, optimisés pour le marché des avions monocouloirs long-courriers de 100 à 149 places, offriront les plus faibles coûts d'exploitation de leur catégorie, une souplesse opérationnelle exceptionnelle, le confort d'un avion à large fuselage et une fiche environnementale inégalée. Ces avions doivent entrer en service en 2013.

Des plateformes construites sur mesure soutiennent et déplacent les six robots et des organes terminaux placés au bout des bras robotiques contiennent l'outillage utilisé par les robots pour effectuer les travaux.

Deux des robots ont déjà été livrés au Centre manufacturier de Saint-Laurent à Montréal, où Bombardier assemblera le fuselage arrière et le poste de pilotage en fibres de carbone pour les avions CSeries. Les robots assureront la fusion du poste de pilotage avec la section avant du fuselage, ainsi que l'assemblage du fuselage arrière.

Quatre autres robots doivent être installés à l'usine de Mirabel, située à quelque 40 kilomètres (30 milles) au nord de Montréal, où aura lieu l'assemblage final des avions CSeries. À Mirabel, les robots rivèteront la section avant, y compris le poste de pilotage et le fuselage avant, avec les sections intermédiaire et arrière du fuselage. En travaillant en tandem, un de chaque côté du fuselage, les quatre robots pourront installer les rivets pour réunir les sections de fuselage.

Le poids de 12 tonnes des robots est nécessaire pour en assurer la stabilité et, par conséquent, la précision, durant le perçage et le rivetage. La majorité du poids est située dans la plateforme roulante, ce qui permet aux robots de se déplacer sur toute la longueur du fuselage durant la production.

Un dispositif de levage vertical élève ou abaisse le bras du robot en place le long du fuselage. Les compartiments des organes terminaux pivotent en place en fonction de la tâche effectuée et deux lasers, dirigés suivant des fonctions croisées, garantissent l'affleurement des fixations sur le revêtement du fuselage, assurant une qualité optimale.

Les opérateurs de robot et les employés de maintenance reçoivent une formation au Centre manufacturier de Saint-Laurent pour travailler avec les robots. Un cylindre d'essai du fuselage, fabriqué par Shenyang Aircraft Corporation (SAC) de Chine, qui produira le fuselage central des avions CSeries, est utilisé pour les tests de fabrication conceptuels.

" Nous adoptons et nous adaptons des solutions de production allégée, souples, sûres et évoluées sur le plan ergonomique afin de nous assurer que le processus de fabrication des avions CSeries est optimal dans tous ses aspects ", a expliqué M. Minville. " L'installation et les essais de ces robots évolués démontrent que Bombardier progresse à plein régime pour faire des avions CSeries une réalité, des biréacteurs de ligne qui constitueront la nouvelle norme de l'industrie. "

À propos de Bombardier

Entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada, Bombardier Inc. est un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions commerciaux et avions d'affaires, ainsi que dans ceux du matériel et des systèmes de transport sur rail et services connexes. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2011 s'élevaient à 17,7 milliards $ et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Bombardier fait partie des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site www.bombardier.com ou nous suivre sur Twitter @BombardierInc.

Notes à l'intention des rédacteurs

Des photos des robots sont disponibles dans la section des communiqués de presse de notre site Web, au : www.bombardier.com.

D'autres images, vidéos et fiches de produit relatives aux avions CSeries sont disponibles sur le site : www.nowisthefuture.com.

Suivez @Bombardier_Aero sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour de Bombardier Aéronautique.

Bombardier et CSeries sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Renseignements