Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

10 janv. 2017 08h15 HE

Bons résultats pour les mises en chantier d'habitations à Toronto en 2016

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 10 jan. 2017) - Selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la tendance des mises en chantier d'habitations dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Toronto se chiffrait à 37 269 en décembre, comparativement à 39 230 en novembre. Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d'habitations.

« Par rapport aux niveaux observés plus tôt dans l'année, les mises en chantier d'habitations ont ralenti à Toronto au dernier mois de 2016, a déclaré Andrew Scott, analyste principal de marché à la SCHL pour la région du Grand Toronto. Même si le total de 2016 est inférieur à celui de 2015 à cause d'un ralentissement de la construction d'appartements, les mises en chantier de maisons individuelles ont augmenté de 16 % et ont atteint leur plus haut niveau en près de 10 ans. Cette demande de logements neufs est soutenue par une amélioration de la situation économique et du bilan migratoire. »

Étant donné la grande variabilité des chiffres estimatifs mensuels, la SCHL tient compte de la tendance, en plus du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé, pour obtenir un portrait plus complet de l'état du marché de l'habitation. Dans certaines situations et sur certains marchés, il pourrait être trompeur de n'analyser que les DDA, car les mises en chantier d'habitations sont alimentées surtout par le segment des logements collectifs, où l'activité peut varier beaucoup d'un mois à l'autre.

Le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d'habitations se situait à 34 396 en décembre, en hausse par rapport à celui de 30 560 enregistré en novembre. Cette augmentation s'explique par une activité accrue dans la catégorie des appartements.

La ville de Toronto est la municipalité de la RMR où il s'est commencé le plus de logements en décembre, car de nombreux appartements y ont été mis en chantier. La ville de Brampton suit non loin derrière; les constructeurs y ont surtout coulé les fondations de maisons individuelles et de maisons en rangée. Vient ensuite Mississauga, où les constructeurs ont commencé un certain nombre d'immeubles d'appartements. Les municipalités d'East Gwillimbury, de New Tecumseth et de Brampton ont été les fers de lance de la construction de maisons individuelles en 2016. La baisse d'activité dans la catégorie des appartements tient pour sa part à une réduction des mises en chantier en banlieue, notamment à Vaughan et à Mississauga.

Pour consulter les tableaux de données provisoires sur les mises en chantier d'habitations, en français ou en anglais, veuillez cliquer sur le lien suivant : Données provisoires sur les mises en chantier.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter le site Web de la SCHL à www.schl.ca ou suivez-nous sur Twitter, YouTube, LinkedIn et Facebook.

Ce communiqué est également diffusé sur le site Web de la SCHL, au www.schl.ca.

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

Pour voir le graphique et les tableaux associés à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/X82211F.pdf

Renseignements

  • Angelina Ritacco
    Relations publiques
    416-218-3320
    647-210-7420 (cell.)
    aritacco@schl.ca