Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

12 avr. 2017 13h24 HE

Budget provincial du Manitoba : pas de quoi célébrer, selon l'IPFPC

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 12 avril 2017) - Le budget provincial présenté hier améliorera peu la viabilité du secteur public manitobain, selon l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC).

« Ce budget n'a rien de réjouissant, déclare la présidente de l'IPFPC, Debi Daviau. La faible augmentation des budgets de la santé et de l'éducation couvre à peine l'inflation. Les partenariats entre les secteurs public et privé ne sont qu'une autre forme de sous-traitance qui pourrait entraîner la perte de milliers d'emplois au Manitoba.

Cependant, la Public-Sector Sustainability Act (Loi sur la durabilité du secteur public), sur laquelle repose la stratégie de contrôle des dépenses gouvernementales, préoccupe encore plus les membres de l'Institut de cette province. Cette loi, présentée en mars, impose un gel salarial de deux ans suivi d'une augmentation salariale inférieure à l'inflation sur deux ans. Le gouvernement contourne le processus de négociation collective pour réaliser ses objectifs financiers, et c'est très problématique », conclut Mme Daviau.

L'IPFPC représente quelque 55 000 professionnels du secteur public du Canada, dont environ 340 ingénieurs et professionnels de la santé employés par le gouvernement du Manitoba.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter (@pipsc_ipfpc).

Renseignements

  • Institut professionnel de la fonction publique du Canada
    Pierre Villon
    613-228-6310, poste 4928 (bureau)
    613-794-9369 (cell.)
    pvillon@pipsc.ca
    www.pipsc.ca