SOURCE: Buffalo Gold Ltd.

26 mars 2007 10h27 HE

Buffalo Gold est satisfait des changements potentiels de politique sur l'uranium dans le Queensland, en Australie

VANCOUVER, BRITISH COLUMBIA -- (MARKET WIRE) -- March 26, 2007 -- Buffalo Gold Ltd. (TSX VENTURE: BUF.U)(OTCBB: BYBUF)(FRANKFURT: B4K) a le plaisir d'annoncer que l'édition du journal national australien du 23 mars 2007 "The Australian", rapporte que le parti travailliste de l'état du Queensland a l'intention de lever l'interdiction d'exploitation, datant de longue date, de nouvelles mines d'uranium. Premier Peter Beattie a confirmé qu'il soutiendra l'exploitation minière d'uranium dans son Etat, après qu'un rapport du Sustainable Minerals Institute de l'Université de Queensland commissionné par le gouvernement ait démontré que l'exploration minière d'uranium ne mettait pas en danger l'industrie du charbon de l'Etat. Le rapport précise que le Queensland contient des réserves d'uranium d'une valeur souterraine de AUS$3,2 milliards. Le gouvernement du Queensland est cependant prêt à autoriser de nouvelles exploitations minières si, lors de la conférence nationale du parti travailliste qui se tiendra le mois prochain, un changement de politique est approuvé.

Le comité directeur de Buffalo est satisfait de ces récents développement vu que deux des quatre projets d'uranium de la société, le North Maureen et le Juntala, sont situés sur le secteur riche en uranium Georgetown-Townsville (GTN-TSV) dans le Queensland du nord. Les deux propriétés ont été vendues à Buffalo à 100% par GoldFx, début 2006, avec en prévision la levée de l'interdiction d'extraction d'uranium. Le GTN-TSV renferme les gisements d'uranium Mega Uranium Maureen et Ben Lomond ainsi que plusieurs prospects et autres occurrences d'uranium. Le gisement Maureen possède une ressource non-conforme à la norme NI 43-101 1979, estimée par Getty Mining Pty Ltd. à 6,9 million livres contenant de l'uranium (2,38 millions de tonnes @ 0,12% U3O8 avec une limite de 0,035% U3O8). Ben Lomond détient une ressource indiquée conforme à la norme NI 43-101 de 1,32 million de tonnes @ 0,27% U3O8 (7,9 million de livres) et une ressource inférée de 602 585 tonnes @ 0,21% U3O8 (2,8 millions de livres) (réf : www.megauranium.com).

Au niveau du projet North Maureen Uranium, Buffalo possède 4 400 kilomètres carrés de permis d'exploration sous application, adjacents au gisement Maureen avec approximativement 60% de ce qui précède ayant déjà été attribué. La propriété démontre des signatures magnétiques similaires à celles de Maureen. Buffalo a identifié plusieurs cibles qui seront forées.

Le projet Juntala Uranium, propriété à 100%, situé au sud du gisement Maureen couvre approximativement 700 kilomètres carrés. Une anomalie radiométrique élevée pour le canal d'uranium heurte sur 35 kilomètres les roches de base du secteur du projet Juntala. Des examens techniques du projet ont mis en évidence le potentiel de la zone qui pourrait renfermer un gisement d'uranium de type "Roll-front" logé dans les grès des roches sédimentaires en contact avec le fond radiométrique actif. Ce lot comporte plus de 50 kilomètres de longueur de roches sédimentaires favorables.

Damien Reynolds, président directeur général de Buffalo, a ajouté "Ce développement permettra à Buffalo d'accélérer l'exploration de ses propriétés d'uranium du Queensland afin de réaliser la valeur perçue lors de l'acquisition de ces dernières début 2006."

M. Mark Dugmore, vice-président de la planification pour Buffalo Gold, est la personne qualifiée pour les projets de Buffalo et a approuvé le contenu de ce communiqué de presse.

Pour plus d'informations sur Buffalo Gold Ltd. (TSX VENTURE: BUF.U), rendez-vous sur le site Web de la société www.buffalogold.ca.

Pour le compte du conseil d'administration de BUFFALO GOLD LTD.

Damien Reynolds, président du conseil d'administration et président directeur général

Remarque de précaution pour les investisseurs américains - Ce communiqué de presse contient des informations sur des propriétés adjacentes pour lesquelles nous n'avons aucun droit d'exploration minière. Nous informons les investisseurs américains que les lignes directrices de l'exploration minière de la commission United States Securities and Exchange Commission ("SEC") interdissent formellement de mentionner ce type d'informations dans les documents répertoriés par la S.E.C. Les investisseurs américains sont priés de tenir compte du fait que les gisements minéraux des propriétés adjacentes ne constituent en aucune manière une indication de la présence de gisements minéraux sur nos propriétés.



Ce communiqué de presse n'a pas été revu par le TSX Venture Exchange qui ne pourra être tenu responsable du bien-fondé ou de la véracité de ce document .

Renseignements