Industrie Canada

Industrie Canada
Bureau de la concurrence Canada

Bureau de la concurrence Canada

28 mars 2007 14h01 HE

Bureau de la concurrence/Cures miracles : Fraude en perspective

LA FRAUDE : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la.

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 28 mars 2007) - Qu'ils soient à la recherche d'une façon rapide de perdre du poids ou d'un traitement pour une maladie grave, des consommatrices et des consommateurs peuvent dépenser des milliards de dollars pour des produits, dispositifs ou traitements liés à la santé qui n'ont pas fait leurs preuves et qui sont commercialisés frauduleusement.

Les produits de santé frauduleux "guérissant tout" promettent des traitements rapides et des solutions faciles à un éventail de problèmes, allant de l'obésité au diabète et au cancer. Quel qu'il soit, un produit que l'on prétend être une cure miracle peut être une fraude qui pourrait vous priver de temps, d'argent et surtout, de votre santé.

Dans le cadre du Mois de la prévention de la fraude, le Bureau de la concurrence conseille aux consommatrices et aux consommateurs de bien réfléchir et de faire preuve de scepticisme : si une offre vous semble trop belle pour être vraie, elle l'est probablement. Pour éviter de devenir victimes d'une fraude liée à la santé, il est important d'apprendre comment évaluer les allégations relatives à la santé et de demander l'avis d'un professionnel de la santé.

Voici quelques astuces pour détecter les arnaques :

Méfiez-vous des publicités qui promettent mer et monde.

Pensez-y deux fois avant d'acheter un produit qui peut tout faire.

Evitez les produits qui seraient des "percées scientifiques".

Les vraies découvertes scientifiques se retrouvent en première page des journaux. Si le premier ou le seul endroit où vous trouvez de l'information sur un nouveau traitement est dans une publicité dans Internet, méfiez-vous.

Soyez vigilant lorsque l'annonce étale des preuves scientifiques.

Rien ne dit qu'une publicité qui déborde de jargon technique apporte effectivement une preuve. La présence d'un médecin dans une publicité ne garantit en rien l'efficacité d'un produit. Les professionnels de l'arnaque n'hésitent pas à déguiser des figurants pour les faire passer pour des experts.

Ne vous laissez pas convaincre par des "exemples de réussite" douteux ou de prétendus "témoignages de patient".

Malgré ce que l'entreprise prétend, rien ne garantit que "Jean Tremblay, de quelque part au Canada", a obtenu les résultats promis, ni que cette personne existe.

Une garantie de remboursement ne prouve pas l'efficacité du produit.

Les arnaqueurs qui offrent des garanties tendent à "empocher l'argent et à disparaître".

Consultez votre professionnel de la santé avant d'essayer un nouveau traitement.

Un médecin, un infirmier ou un professionnel du domaine de la santé qui connaît votre état de santé constitue votre meilleure source d'information.

La lutte contre la fraude liée à la santé est une priorité du Bureau de la concurrence. Les méthodes d'amaigrissement créant de faux espoirs, les arnaques guérissant tout ou les produits étant censés avoir des effets surprenants pour la santé sont quelques-uns des domaines de la fraude liée à la santé qui sont ciblés par le Bureau.

En 2004, le Bureau a lancé le projet FrancNet, programme Internet de surveillance et de mise en application de la loi visant à lutter contre la publicité trompeuse sur les produits d'amaigrissement diffusée dans Internet. A ce jour, près de 600 sites douteux ont été repérés grâce à la surveillance d'Internet par le Bureau. Plus de 80 p. 100 des entreprises qui ont reçu des avis ont soit supprimé les indications douteuses sur le rendement, soit indiqué qu'elles entendaient se conformer à la Loi sur la concurrence.

En 2005, le Bureau de la concurrence a collaboré avec U.S. Federal Trade Commission pour lancer FatFoe (http://www.wemarket4u.net/fatfoe/francais/), site éducatif incitatif visant à informer les consommatrices et les consommateurs au sujet des arnaques sur la perte de poids dans Internet.

Et l'automne dernier, le Bureau a uni ses forces à celles de ses homologues aux Etats-Unis et au Mexique en vue d'annoncer des mesures de lutte contre les entreprises faisant la promotion de produits et de services censés traiter le diabète. De plus, le Bureau et Santé Canada ont produit une brochure (http://www.competitionbureau.gc.ca/internet/index.cfm?itemID=2214&lg=f) sur les traitements frauduleux pour combattre le diabète.

Pour obtenir plus d'information au sujet des activités du Bureau dans le domaine de la fraude liée à la santé, veuillez visiter : www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/fraude-sante

Le Bureau de la concurrence préside le Forum sur la prévention de la fraude composé d'entreprises du secteur privé, de groupes de consommateurs et de bénévoles, d'organismes publics et d'organismes de mise en application de la loi déterminé à lutter contre la fraude visant les consommatrices, les consommateurs et les entreprises. Par l'entremise de ses partenaires, le Forum s'emploie à empêcher que les Canadiennes et les Canadiens ne deviennent victimes de la fraude en leur montrant comment la reconnaître, la signaler et l'enrayer.

Pour de plus amples renseignements au sujet du Mois de la prévention de la fraude, il vous suffit de visiter : www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/fraude

Renseignements

  • Demandes de renseignements pour les médias :
    Bureau de la concurrence
    Maureen McGrath
    819-953-8982
    Cellulaire : 613-296-2187
    ou
    Demandes de renseignements généraux :
    Bureau de la concurrence
    Centre des renseignements
    819-997-4282
    1-800-348-5358