Industrie Canada

Industrie Canada
Bureau de la concurrence Canada

Bureau de la concurrence Canada

27 mars 2007 11h26 HE

Bureau de la concurrence/Les loteries bidons : Vos chances sont nulles

LA FRAUDE : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 27 mars 2007) - Dans le cadre du Mois de la prévention de la fraude, le Bureau de la concurrence recommande aux consommatrices et aux consommateurs de se méfier des loteries bidons.

De nombreuses personnes rêvent de gagner le gros lot à la loterie : des millions de dollars qui leur permettraient d'acheter une maison de rêve et des voitures sport, de voyager à travers le monde et de faire la grande vie. En fait, ces rêves alimentent la vente des billets de loterie. Les gens qui cherchent un moyen facile d'obtenir ce qu'ils convoitent sont des proies faciles pour les escrocs de la loterie.

Des Canadiennes et des Canadiens ont été victimes de loteries bidons qui leur sont proposées par courriel ou qui sont annoncées dans Internet. Les escrocs prétendent qu'ils vendent des billets pour des loteries d'Etat.

Les escrocs font surtout la promotion de loteries assorties de lots considérables, comme la loterie espagnole El Gordo (le Gros). Ils proposent des billets pour ces loteries, en exagérant le montant du lot à gagner et en faisant croire aux consommatrices et aux consommateurs qu'ils ont une meilleure chance de gagner des sommes d'argent considérables avec eux que s'ils achetaient leurs billets chez des vendeurs autorisés.

Souvent, les consommatrices et les consommateurs sont bien mal inspirés d'acheter des billets de ces pirates de la loterie. Une petite partie de leur argent est en fait consacrée à l'achat des billets. Aussi, de nombreux escrocs de la loterie placent les consommateurs dans de vastes groupes de 200 à 300 personnes, ce qui fait que les gains éventuels doivent être partagés parmi tous les membres du groupe. Les escrocs de la loterie peuvent prétendent que cette forme de jeu collectif offre des chances de gain accrues - ce qui est effectivement le cas - mais ces chances de gain accrues sont annulées par le fait que les gains doivent être partagés. Il est donc impossible pour les participants de remporter les montants annoncés.

Les consommatrices et les consommateurs doivent également savoir qu'en vertu du Code criminel du Canada, il est illégal de vendre des billets de loterie sans autorisation adéquate d'un gouvernement provincial. Il est aussi illégal de vendre des billets de loterie canadiens à l'extérieur d'une province désignée.

Il n'y a pas de moyen facile de devenir millionnaire en jouant à la loterie. Les chances de gagner aux grandes loteries d'Etat sont d'environ 1 sur 14 000 000. Les escrocs de la loterie ne peuvent améliorer vos chances de gagner. Ceux qui l'affirment vous mentent.

Indications utiles pour se prémunir contre l'arnaque :

- Rappelez-vous qu'il ne devrait pas être nécessaire de payer pour réclamer un prix. Si on vous demande de payer une somme d'argent, soyez prudent.

- Lisez attentivement tous les détails concernant l'offre contenue dans les documents promotionnels.

- N'envoyez pas d'argent à l'avance. Récupérer une somme d'argent des escrocs de la loterie s'avérera probablement très difficile, particulièrement s'ils opèrent depuis l'étranger.

- Ne communiquez pas vos numéros de compte bancaire ou de carte de crédit à une entreprise ou une personne que vous ne connaissez pas.

- Soyez vigilant! Si vous répondez à une offre d'un escroc de la loterie, il se peut que votre nom soit ajouté à des listes de victimes potentielles accessibles aux spécialistes du marketing trompeur et frauduleux.

Le Forum sur la prévention de la fraude se compose d'entreprises du secteur privé, de groupes de consommateurs et de bénévoles, d'organismes publics et d'organismes d'application de la loi qui sont déterminés à lutter contre la fraude touchant les consommateurs et les entreprises. Avec l'appui de ses partenaires, le Forum, qui est présidé par le Bureau de la concurrence, s'emploie à faire en sorte que les Canadiennes et les Canadiens ne soient pas victimes d'escrocs en les renseignant sur la façon de reconnaître, de signaler et d'enrayer la fraude.

Pour plus de renseignements au sujet du Mois de la prévention de la fraude, voir www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/fraude

Renseignements

  • Les journalistes peuvent communiquer avec :
    Bureau de la concurrence
    Maureen McGrath
    819-953-8982
    613-296-2187 (cell.)
    ou
    Le public peut communiquer avec :
    Bureau de la concurrence
    Centre des renseignements
    819-997-4282
    1-800-348-5358