Association canadienne des automobilistes (CAA)

Association canadienne des automobilistes (CAA)

26 janv. 2011 17h24 HE

CAA : La diminution des collisions mortelles constitue une bonne nouvelle, mais de nouvelles préoccupations voient le jour

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 26 jan. 2011) - L'Association canadienne des automobilistes (CAA) se réjouit de la diminution des collisions mortelles à l'échelle nationale annoncée aujourd'hui par le gouvernement fédéral, mais prévient que des signes de danger subsistent à l'horizon.

Les données publiées aujourd'hui par le gouvernement révèlent qu'en 2008, soit l'année la plus récente pour laquelle des données ont été compilées, le nombre de collisions mortelles à l'échelle nationale a atteint son niveau le plus bas en près de soixante ans. On fait état de 2 419 collisions mortelles, ce qui représente une diminution de 12 % comparativement à l'année précédente.

Jeff Walker, vice-président de la CAA, attribue cette diminution à de meilleurs dispositifs de sécurité dans les véhicules, à l'efficacité des efforts de sensibilisation du public et à une application soutenue de la loi par les forces policières du pays.

« Il a fallu déployer des efforts concertés pour que les statistiques commencent à s'améliorer, et nous devons continuer dans cette voie », explique M. Walker.

Malgré cette amélioration, la CAA relève encore des sujets de préoccupation. La distraction au volant constitue notamment un problème de taille sur lequel il faudra se pencher davantage. De plus, l'envoi de messages textes au volant constitue, selon une étude menée par la CAA, un phénomène de plus en plus répandu et la principale préoccupation en matière de sécurité routière des Canadiens. La conduite avec facultés affaiblies demeure également une préoccupation, pas seulement en ce qui a trait à la consommation d'alcool, mais aussi à la consommation de drogues.

« La CAA est encouragée de voir que de nombreuses provinces ont récemment adopté des mesures législatives visant à lutter contre la distraction au volant, mais nous aimerions que ces mesures soient davantage uniformisées », explique M. Walker. « Il faudra également en faire davantage du point de vue de la sensibilisation du public. Il faudra notamment faire comprendre aux jeunes qu'il n'est pas acceptable d'envoyer des messages textes en conduisant. »

On peut consulter le rapport du gouvernement à l'adresse http://www.tc.gc.ca/fra/securiteroutiere/tp-tp3322-2008-1144.htm.

À propos de l'Association canadienne des automobilistes (CAA)

Inspirée par les intérêts en évolution de plus de 5 millions de membres, la CAA aide à assurer la tranquillité d'esprit de ces derniers par l'entremise de neuf clubs d'automobilistes et de 140 bureaux répartis d'un océan à l'autre. L'adhésion à la CAA donne accès à une gamme sans cesse croissante de produits et de services novateurs et fiables, y compris des services d'assistance routière exceptionnels, des services de voyage et d'assurances complets ainsi qu'un programme de récompenses. La CAA défend aussi les intérêts de ses membres sur une variété d'enjeux qui les préoccupent, dont la sécurité routière, l'environnement, la mobilité et les infrastructures.

Renseignements

  • Pour organiser une entrevue avec Jeff Walker :
    Association canadienne des automobilistes (CAA)
    Alayne Crawford - Chef d'affaires publiques
    Cell. : 613-796-9404
    acrawford@national.caa.ca
    www.caa.ca