Cambior Inc.
TSX : CBJ
AMEX : CBJ

Cambior Inc.

10 août 2006 09h20 HE

Cambior inc. : Mise à jour du projet La Arena

La Arena devient un projet aurifère de deux millions d'onces d'or

LONGUEUIL, QUEBEC--(CCNMatthews - 10 août 2006) - Tous les montants sont exprimés en dollars américains, sauf indication contraire.

Cambior (TSX:CBJ)(AMEX:CBJ) a le plaisir d'annoncer que le projet La Arena totalise maintenant des ressources minérales mesurées et indiquées de 2 millions d'onces d'or et quelque 1,1 milliard de livres de cuivre. Ces ressources mesurées et indiquées ont été estimées à l'aide d'un concept de fosse de type Whittle en utilisant des hypothèses de 550 $ l'once pour le prix de l'or et de 1,50 $ la livre pour le cuivre. Ceci représente une augmentation de 486 % des tonnes et 272 % des onces d'or par rapport aux estimations du 31 décembre 2005 pour la propriété La Arena. La ressource du porphyre or-cuivre n'avait pas été estimée en décembre 2005.

M. Louis P. Gignac, président et chef de la direction financière, a noté : "Nous sommes encouragés par les résultats obtenus à ce jour au projet La Arena et entendons accélérer la conclusion de l'étude de préfaisabilité afin de mener le projet de l'avant".

Ces nouveaux chiffres comprennent les ressources mesurées et indiquées précédemment estimées du gisement aurifère oxydé, qui ont été réévaluées en utilisant un prix de l'or de 550 $ l'once versus 400 $ l'once en décembre 2005, ainsi que les ressources mesurées et indiquées du gisement de porphyre or-cuivre adjacent, aussi estimé en utilisant un prix de l'or de 550 $ l'once et un prix du cuivre de 1,50 $ la livre. Le tableau suivant résume les nouvelles ressources du projet :



Ressources au 9 août 2006
--------------------------------------------------------------------
Gisement aurifère oxydé
--------------------------------------------------------------------
Catégorie
M Tonnes g Au/t oz Au(i) % Cu M livres
Cu(i)
--------------------------------------------------------------------
Mesurées 15,7 0,63 318 300 -- --
Indiquées 21,7 0,57 394 700 -- --
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Total (Mes. &
Indiq.) 37,4 0,59 713 000
--------------------------------------------------------------------
Gisement de porphyre or-cuivre
--------------------------------------------------------------------
Mesurées 10,3 0.38 125 100 0,39 88,4
Indiquées 92,0 0.39 1 159 300 0,48 982,5
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Total (Mes. &
Indiq.) 102,3 0.39 1 284 400 0,48 1 070,9
--------------------------------------------------------------------
Grand total - La Arena
--------------------------------------------------------------------
Mesurées 26,0 0,53 443 400 0,39 88,4
Indiquées 113,7 0,42 1 554 000 0,48 982,5
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Total (Mes. &
Indiq.) 139,7 0,44 1 997 400 0,48 1 070,9
--------------------------------------------------------------------
(i)avant récupération métallurgique


En plus des ressources mentionnées plus haut, un total de 135 millions de tonnes de ressources inférées d'une teneur de 0,32 g Au/t et 0,33 % Cu a été estimé. Quelque 7 % de ces ressources inférées se situent dans l'enveloppe de la fosse mais sont considérées comme des stériles dans le présent exercice. Des forages additionnels sont nécessaires afin de mieux définir ces ressources.

LE GISEMENT DE PORPHYRE OR-CUIVRE

Le forage complété au porphyre de La Arena au cours des neuf derniers mois comprend 150 trous totalisant 27 826 mètres. De ce nombre, quelque 13 000 mètres de forages ont été effectués depuis l'estimation des ressources in situ du porphyre or-cuivre d'avril 2006. Les objectifs de ce dernier programme étaient d'amener les ressources inférées du modèle d'avril 2006 à la catégorie ressources indiquées en complétant des forages de définition sur une maille resserrée à un espacement de 65 mètres, ainsi que de poursuivre l'exploration des extensions de la minéralisation juste au nord et à l'est.

Les résultats du programme de forage démontrent que le porphyre de La Arena se compose de deux corps minéralisés distincts, le Porphyre Nord (au nord de la section 9127200 N) qui est aplati, peu profond et entrecoupé par une faille de chevauchement, et le Porphyre Sud, d'un pendage accentué et encore ouvert à une profondeur de 400 mètres sous la surface. Le Porphyre Nord montre une minéralisation secondaire en cuivre importante atteignant 80 mètres d'épaisseur. Une importante zone d'altération potassique a été identifiée dans le secteur entre les deux corps minéralisés, ce qui suggère la présence possible d'autres intrusions porphyriques. La relation entre les deux porphyres doit encore être pleinement comprise. Le potentiel d'augmentation des ressources à l'intérieur du porphyre est partiellement ouvert au nord et à l'est et entièrement ouvert en profondeur dans le Porphyre Sud.

PROCESSUS D'ESTIMATION DES RESSOURCES

Les teneurs ont été interpolées en utilisant des composites de 5 m et par krigeage ordinaire à l'intérieur de solides 3D représentant les principales unités minéralisées. Les catégories de ressources mesurées et indiquées ont été basées sur les seuils de variance du krigeage correspondant respectivement à 50 % et 100 % de la portée maximale du variogramme de la première phase de minéralisation. Le reste des ressources, utilisant une variance plus élevée du krigeage ou interpolées à l'intérieur d'ellipses de recherche jusqu'à un rayon de 200 mètres, est classé comme ressources inférées. L'orientation de chaque ellipse de recherche est similaire à celles définies dans les variogrammes. Afin de réduire l'étalement des hautes teneurs, les composites des teneurs en Cu et Au ont été plafonnés suivant des valeurs définies par l'analyse statistique des anomalies dans chaque population de teneurs.

Une optimisation de fosse de type Whittle a été faite selon les paramètres suivants : récupération métallique de 80 % de l'or pour la lixiviation en tas, et 40 % de l'or et 87 % du cuivre à l'usinage. Les coûts d'exploitation globaux incluant l'extraction, le traitement et les frais généraux sont estimés à 5,30 $ la tonne et 7,90 $ la tonne respectivement pour la lixiviation en tas et l'usinage. Les pentes de la fosse varient entre 35 et 50 degrés, en fonction du type de roche et des études géotechniques préliminaires. Une teneur de coupure de 0,19 g Au/t a été utilisée pour le minerai pauvre en cuivre (contenant moins que 0,03 % Cu) qui se prêtera au traitement par lixiviation en tas alors qu'on a utilisé une teneur de coupure de 0.30 % cuivre équivalent pour le minerai Cu-Au (amené à l'usine).

PROCHAINES ETAPES

Cambior continue la préparation d'une étude de préfaisabilité visant à déterminer le potentiel économique et technique d'une exploitation à ciel ouvert combinée à un traitement utilisant le broyage conventionnel et un circuit de flottation pour le minerai situé dans le porphyre Au-Cu, et la lixiviation en tas du minerai aurifère de grès oxydés. Un concentré d'or-cuivre serait produit à l'usine et acheminé à une fonderie pour raffinage alors que les lingots d'or provenant de la lixiviation seraient produits sur place. L'étude de préfaisabilité sera basée sur une production à l'usine de 24 000 tpj alors qu'une production additionnelle de 12 000 tpj sera ajoutée aux piles de lixiviation. La production annuelle moyenne durant les sept premières années d'opération s'établirait approximativement à 110 000 onces d'or et 80 millions de livres de cuivre dans les concentrés. Ce projet est particulièrement avantagé par un indice de broyage peu élevé (8 kWh/t) du minerai Au-Cu porphyrique ainsi que par la nature très fracturée du minerai oxydé qui permettrait, selon les essais initiaux en colonne, que la lixiviation s'accomplisse sans concassage sur du minerai tout-venant (run-of-mine).

Dans ce programme, la Compagnie a entrepris les essais métallurgiques préliminaires en collaboration avec les laboratoires Lakefield afin de valider les étapes de traitement nécessaires à l'augmentation du taux de récupération de l'or du minerai de porphyre. Les résultats préliminaires reçus à ce jour sont conformes aux attentes du projet. Une étude géotechnique préliminaire a été entreprise avec l'aide des firmes DCR Ingenieros et Golder Associates. Des travaux de planification et d'optimisation de la mine en collaboration avec la firme Independent Mining Consultants sont en cours, alors que les travaux conceptuels de la pile de lixiviation et de l'usine de récupération sont effectués par Vector Peru et Heap Leaching Consulting. D'autres travaux de conception du parc à résidus ont été entrepris par Golder Associates.

Des études environnementales et sociales ont de plus été entreprises en octobre 2005 comme première étape à la préparation des Etudes d'impacts environnemental et social et les plans de développement appropriés. Une équipe de six employés de Cambior travaillent en collaboration rapprochée avec Klohn Crippen et Social Capital Group afin de compléter ce mandat. De même, des discussions ont été entreprises avec les propriétaires terriens avoisinants afin de communiquer l'intérêt qu'a Cambior à acquérir les droits de surface.

La Compagnie entend toujours compléter les travaux de préfaisabilité en septembre 2006.

LA PROPRIETE LA ARENA

La propriété La Arena est située près de la ville de Huamachuco, dans le département de La Libertad, à 480 kilomètres au nord-nord-ouest de Lima, au Pérou. Géologiquement, le projet est situé dans un secteur aurifère recelant plusieurs millions d'onces d'or incluant les gisements Alto Chicama, Tres Cruces, Shahuindo, La Virgen et Comarsa. La propriété contient un gisement aurifère oxydé encaissé dans des grès fortement fracturés appartenant à la formation Chimu ainsi qu'un gisement de porphyre Au-Cu directement adjacent. Plusieurs indices minéralisés de style similaire sont connus ailleurs sur la propriété.

Les deux gisements de La Arena (oxydé et porphyrique) couvrent une superficie de plus de 3 km(2) et font partie d'un système minéralisé à phases multiples présentant des zones d'altération potassique et phyllique dans le porphyre or-cuivre avec une halo d'altération argilique fort et étendu qui se superpose au gisement aurifère oxydé et finalement des brèches hydrothermales et phréatiques montrant des paragénèses argiliques bien développées. Au moins trois phases d'intrusion minéralisées sont identifiées dans le système porphyrique. La première phase de minéralisation, montrant le plus fort contenu de métal, est caractérisée par un stockwerk de veinules de quartz-chalcopyrite-pyrite très développé formant de larges gîtes minéralisés depuis la surface et continus jusqu'à des profondeurs de plus de 350 mètres, o ils sont encore ouverts.

CONTROLE DE LA QUALITE

Ces nouvelles ressources ont été estimées sous la supervision de Francis Clouston, ing., Directeur de l'évaluation de projets chez Cambior, en conformité avec les définitions et lignes directrices adoptées par l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM "Normes pour les ressources et les réserves minérales") de 2003. Monsieur Clouston est une "personne qualifiée" et est à l'emploi de Cambior depuis dix ans.

Cambior a établi un programme d'assurance de qualité des analyses afin de contrôler et d'assurer la qualité des analyses des échantillons de son exploration aurifère. Ce programme comprend l'ajout systématique d'échantillons de contrôle stériles ("blank samples"), duplicatas d'échantillons sur le terrain et des standards de certification pour chacun des groupes d'échantillons acheminés pour analyses aux laboratoires commerciaux. Les échantillons de contrôle stériles sont utilisés pour vérifier la contamination possible dans les laboratoires; les échantillons de terrain permettent de quantifier l'ensemble de la précision alors que les standards de certification déterminent la précision analytique. Les échantillons ont été acheminés pour analyse au laboratoire ALS Chemex de Lima, au Pérou, à titre de laboratoire principal. Les échantillons sont analysés par méthode pyro-analyse suivie par absorption atomique ou gravimétrique selon les standards de l'industrie. De plus, 5% des rejets en pulpe du laboratoire principal sont acheminés au laboratoire certifié CIMM-Peru pour contre-analyse.

Cambior inc. est une société internationale aurifère avec des activités d'exploitation, de développement de projets et d'exploration dans les Amériques. Ses actions "CBJ" sont inscrites à la cote de la Bourse de Toronto (TSX) et de l'American Stock Exchange (AMEX). Les bons de souscription "CBJ.WT.C" et "CBJ.WT.D" sont inscrits à la cote de la Bourse de Toronto.

Mise en garde aux investisseurs des Etats-Unis -- La "United States Securities and Exchange Commission" ("SEC") permet aux sociétés minières, dans le cadre du dépôt de leur documentation auprès de la SEC, de divulguer seulement les gisements qu'une compagnie peut exploiter économiquement et légalement. Nous utilisons une certaine terminologie dans ce document, en l'occurrence "ressources minérales", que les lignes directrices de la SEC interdisent strictement d'inclure dans nos documents déposés auprès de la SEC. Les investisseurs des Etats-Unis sont priés d'examiner attentivement la divulgation présentée dans le rapport annuel de Cambior sur formulaire 40-F ("Form 40-F"). Une copie du formulaire 40-F de 2005 est disponible pour les actionnaires, sans frais, sur présentation d'une demande écrite adressée au service des relations avec les investisseurs.

Avis relatif aux énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" comprenant notamment, sans s'y limiter, les énoncés concernant la quantité de minéralisation en place, particulièrement les nombres d'onces d'or et de livres de cuivre (particulièrement l'énoncé indiquant un projet de deux millions d'onces) le caractère exploitable des résultats de forage, les risques de l'exploration minière, l'estimation et l'évolution des ressources minérales, le potentiel d'addition aux ressources (notamment les possibles prolongements des gîtes de porphyre La Arena en profondeur ainsi qu'au nord et à l'est, et le possible ajout d'intrusifs porphyriques), les cours du marché de l'or et du cuivre, les futurs programmes de travaux et les objectifs s'y rattachant, les cibles de forage et les résultats prévus, l'interprétation des résultats des travaux, les plan de développement (incluant les études environnementales et l'acquisition de droits de surface) et les échéanciers prévus, particulièrement en ce qui a trait au concept de la fosse, les travaux de préfaisabilité et les potentiels économique et technique d'une exploitation minière à ciel ouvert et usinage (y compris la production de concentrés or-cuivre de même que de lingots d'or). Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Par conséquent, les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de façon importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire différer de façon importante les résultats réels et les événements futurs des attentes actuelles exprimées expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, ceux énoncés dans la notice annuelle de 2005 de Cambior qui a été déposée auprès de toutes les commissions des valeurs mobilières au Canada, la United States Securities and Exchange Commission (sous le formulaire 40-F) ainsi qu'auprès de la Bourse de Toronto et de l'American Stock Exchange.

Renseignements