Cambior Inc.
TSX : CBJ
AMEX : CBJ

Cambior Inc.

16 janv. 2006 09h27 HE

Cambior inc : Résultats de production de 2005

LONGUEUIL, QUEBEC--(CCNMatthews - 16 jan. 2006) - Cambior inc. (TSX:CBJ)(AMEX:CBJ)

Tous les montants sont exprimés en dollars américains.
(non vérifiés)

FAITS SAILLANTS



- Production aurifère totale de 638 000 onces
- Année record de production de 341 000 onces à Rosebel
- Amélioration de la production au quatrième trimestre à la
division Doyon et à la mine Géant Dormant(i)


Cambior inc. annonce aujourd'hui que sa production aurifère de 2005 totalisait 638 400 onces d'or en 2005, conformément à son objectif de production annoncé à la mi-mai 2005. La production de 2005 était moindre que les 694 100 onces produites en 2004 en raison de la fin des activités à la mine Omai à la fin de septembre 2005. La production aurifère du quatrième trimestre était de 141 610 onces.

Il est prévu que Cambior produira 529 000 onces d'or en 2006 à un coût moyen d'exploitation minière de 294 $ l'once. La production proviendra des mines Rosebel, et Géant Dormant et de la division Doyon.

EXPLOITATIONS

La mine Rosebel a produit 341 400 onces en 2005 comparativement à une production aurifère de 273 700 onces en 2004. La mine Rosebel a entrepris sa production commerciale le 11 février 2004 et, depuis, l'usine a traité un tonnage supérieur à sa capacité prévue après des améliorations et des expansions mineures au circuit. La cadence quotidienne moyenne a été de 19 700 tonnes par jour en 2005 comparativement à 15 600 tonnes par jour en 2004, ce qui représente une augmentation de 26 %. La cadence plus élevée en 2005 a amené une modification au plan de minage par laquelle tout le minerai disponible est usiné au fur et à mesure qu'il est extrait, plutôt que selon la production sélective à haute teneur décrite dans l'Etude de faisabilité au cours des deux premières années. Au cours de 2005, l'usine a traité 7,2 millions de tonnes de minerai à une teneur moyenne de 1,56 g Au/t pour une production aurifère de 341 400 onces, comparativement à 5,1 millions de tonnes à une teneur moyenne de 1,84 g Au/t pour une production aurifère de 273 700 onces en 2004. La production au quatrième trimestre a été affectée par une diminution de la cadence et du taux de récupération dus à une défaillance des fondations de l'épaississeur. L'impact de l'incident sur la production a été compensé par une forte performance en octobre 2005.

En 2006, Rosebel devrait traiter 7,1 millions de tonnes de minerai à une teneur moyenne de 1,56 g Au/t pour une production de 335 000 onces d'or à un coût d'exploitation minière estimé à 240 $ l'once. L'alimentation prévue de l'usine est de 19 500 tonnes par jour avec un ratio roche molle / roche dure (incluant le minerai de transition) de 48 %/52 %. La part croissante de la roche dure et un ratio de découverture plus élevé entraîneront un accroissement du coût d'exploitation. La production minière proviendra des fosses Pay Caro et Royal Hill en 2006.

Sur la base du succès obtenu avec les programmes de développement des réserves complétés en 2005, des travaux similaires sont prévus en 2006. Un budget initial de 5,0 millions $ est assigné au forage de développement des gisements existants et un budget additionnel de 1,5 million $ cible de nouveaux gisements sur la concession minière Rosebel.

En 2005, la division Doyon (qui comprend les mines Doyon et Mouska) a produit 157 600 onces d'or, comparativement aux 146 500 onces produites en 2004. L'augmentation de 7,5 % est attribuable à la reprise de la production à la mine Mouska après l'achèvement du projet d'approfondissement du puits en octobre 2004 et aux améliorations opérationnelles découlant de la réorganisation de la mine Doyon en Septembre 2004. La production aurifère au quatrième trimestre a été affectée par l'entretien du treuil de la mine Doyon. En 2006, Cambior prévoit que la division Doyon usinera un total de 820 000 tonnes à une teneur moyenne de 5,9 g Au/t pour une production totale de 150 000 onces d'or à un coût d'exploitation minière estimé à 381 $ l'once. Les dépenses en immobilisations sont évaluées à 7,1 millions $ en 2006, principalement pour le développement souterrain aux deux mines et l'exploration à la mine Mouska.

Notre quote-part de la production de Géant Dormant s'est élevée à 40,000 onces d'or en 2005 comparativement à 33 500 onces en 2004. Cambior a augmenté sa participation dans la mine en acquérant l'intérêt résiduel de 50 % en mai 2005. La production a été sérieusement affectée de mai à août en raison de la perte de mineurs d'expérience. La production aurifère du quatrième trimestre a atteint 13 786 onces comparativement à 9 800 onces au trimestre précédent, ce qui représente une augmentation de 41 %. Ce résultat reflète les impacts positifs du programme de formation mis en place par la Compagnie en réaction au manque de main-d'oeuvre. Soutenue par un personnel renouvelé, la mine Géant Dormant cible une production de 43 800 onces d'or à un coût d'exploitation minière estimé à 408 $ l'once en 2006. Les dépenses en immobilisations sont évaluées à 2,0 millions $ et visent le développement des réserves et le développement différé permettant l'accès aux zones en profondeur.

Tel que déjà mentionné, Omai a terminé ses opérations au cours du troisième trimestre de 2005. La dernière année d'exploitation a surtout été vouée au traitement de l'empilement à basse teneur accumulé durant les premières années d'exploitation. En conséquence, un total de 3,7 millions de tonnes de minerai ont été traitées à une teneur moyenne de 0,91 g Au/t durant l'année 2005, comparativement à 5,5 millions de tonnes à une teneur moyenne de 1,46 g Au/t en 2004. Il en a résulté une production de 99 500 onces en 2005 comparativement à 240 400 onces en 2004.

La production commerciale à Omai a démarré en janvier 1993 et cessé en septembre 2005 après avoir traité toutes les réserves disponibles. Au cours de sa vie, la mine a produit plus de 3,7 millions d'onces d'or, soit 1,6 million d'onces de plus que la production estimée dans l'Etude de faisabilité initiale. La Compagnie a déjà entrepris la réhabilitation du site minier; la restauration des haldes de stériles et des parcs à résidus est pratiquement complétée. Plusieurs installations et équipements ont déjà été transférés à d'autres exploitations et projets de Cambior. Avant le démantèlement final, la Compagnie procédera à un programme d'exploration afin d'établir le potentiel d'une exploitation souterraine de l'extension en profondeur de la fosse Fennell.

En 2005, les ventes de niobium de la mine Niobec ont totalisé 50,4 millions $ comparativement à 36,6 millions $ en 2004. Cambior a acquis la participation résiduelle de 50 % dans Niobec en juillet 2004, ce qui est le principal facteur de l'augmentation des ventes. En septembre 2005, la Compagnie a complété une importante phase d'un programme d'expansion et d'optimisation de l'usine pour améliorer la récupération au concentrateur. Ces améliorations, en plus d'un accroissement de la cadence, procurent à Niobec une augmentation de sa capacité de 20%. Catte capacité accrue devrait permettre à Cambior de générer des ventes totalisant 60 millions $ en 2006. Les dépenses en immobilisations sont évaluées à 6,2 millions $ en 2006, dont 3,9 millions $ seront investis pour augmenter encore la capacité et les réserves.

Notre nouvelle exploitation de bauxite a complété sa première année de production avec des ventes totales de 38.7 millions $. Plusieurs étapes importantes ont été franchies au cours de l'année avec l'achèvement de la Phase 1 du programme de réhabilitation; la tâche principale a été la reconstruction totale du four no. 14 qui a entrepris sa production commerciale le 1er octobre 2005. La production combinée des fours no. 13 et no. 14 a atteint 28 300 tonnes de bauxite calcinée à haute teneur d'alumine (RASC) au cours de décembre 2005. La phase 2 du projet de réhabilitation devrait être complétée en 2006 et implique l'installation d'un nouveau broyeur, d'une usine de lavage et des convoyeurs afférents, ainsi que la remise en état du four no. 13. Une somme de 20 millions $ sera investie dans la Phase 2 de la réhabilitation et sera financée par une augmentation de 15 millions $ de la facilité d'emprunt sans recours et par les flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation. Les prévisions de ventes en 2006 reflètent une production de 300 000 tonnes de RASC et devraient atteindre 63 millions $.

Projet Camp Caïman

Cambior a rendu public les faits saillants de l'étude de faisabilité du projet Camp Caïman le 8 août 2005. La Compagnie a depuis travaillé à satisfaire les conditions établies par le conseil d'administration pour mener le projet au stade de construction prévue au deuxième trimestre de 2006.

Cambior a déposé les demandes de permis nécessaires au commencement de la construction le 15 septembre 2005. Le processus d'approbation est en cours, et à ce jour aucun élément important pouvant retarder l'approbation n'a été identifié.

Aussi, la Compagnie et l'Association minière de la Guyane française ont rencontré les autorités régionales de Guyane française afin d'obtenir des niveaux de taxation plus favorables sur le carburant similaires aux conditions prévalant pour les autres secteurs industriels de la région. Des développements à ce sujet sont prévus au premier trimestre.

La Compagnie a aussi déposé une demande auprès des autorités gouvernementales françaises le 14 décembre 2005 afin de bénéficier d'un financement incitatif découlant de la loi Girardin et propre au développement de projets dans des départements ou territoires outre-mer de la France. La Compagnie prévoit recevoir de 30 à 35 millions $ en vertu de ce programme à être utilisés pour les dépenses en immobilisations du projet.

Les coûts de développement du projet Camp Caïman sont évalués à 115 millions $, dont 62 millions $ prévus en 2006. Le projet devrait être complété à la fin de 2007. En plus du financement de la loi Girardin, la Compagnie entend financer le développement du projet à l'aide d'une nouvelle facilité de crédit corporative et des flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation.

Le projet Camp Caïman devrait produire une moyenne de 150 000 onces d'or par an au cours de ses trois premières années d'exploitation à un coût moyen d'exploitation minière de 228 $ l'once. La production totale des réserves présentement identifiées sera de 866 700 onces à un coût moyen d'exploitation minière de 268 $ l'once durant les sept années de vie utile de la mine.

PERSPECTIVES

Louis P. Gignac, président et chef de la direction de Cambior, a déclaré : "Rosebel a connu une excellente année en 2005 et nos exploitations canadiennes poursuivent leurs efforts pour combattre les effets d'un dollar canadien plus fort, d'un important roulement du personnel et des problèmes opérationnels propres aux exploitations minières matures. Bien que nous soyons attristés par la fin de l'exploitation à Omai en septembre, nous sommes cependant enthousiasmés par le lancement de la construction du projet Camp Caiman. Nous visons à ajouter à l'élan généré par le succès de Rosebel pour bâtir de la valeur pour l'actionnaire."

APPEL CONFERENCE SUR LES RESULTATS FINANCIERS DU QUATRIEME TRIMESTRE ET DE FIN D'ANNEE 2005

Il est prévu que les résultats financiers vérifiés du quatrième trimestre et de fin d'année de 2005 seront publiés le 20 février 2006. Il est de même prévu que Cambior tiendra un appel conférence le 21 février 2006 à 10h30, heure locale, pour discuter de ses résultats financiers.

Les analystes financiers sont invités à se joindre à l'appel en composant le 1-800-274-8650 en Amérique du Nord et le (416) 641-6653 à l'extérieur de l'Amérique du Nord. Les médias et autres personnes intéressées sont invités à écouter en direct la diffusion de l'appel conférence sur le site Internet de Cambior à www.cambior.com ou sur le site Internet de CCNMatthews à www.ccnmatthews.com /cambior.

L'enregistrement de l'appel conférence sera également disponible pour une période de 48 heures en composant le (416) 626-4100, numéro de réservation #21281925. La diffusion de l'appel conférence sera également archivée sur le site Internet de la Compagnie.

PRESENTATION AU "2005 GOLD RUSH INVESTMENT FORUM 2005"

Mercredi le 18 janvier 2005, Louis P. Gignac, président et chef de la direction, fera une présentation au 2006 Gold Rush Investment Forum à Toronto, événement organisé par Valeurs mobilières Sprott Inc. La présentation sera archivée sur le site Internet de la Compagnie à www.cambior.com.

Cambior inc. est une société internationale aurifère avec des activités d'exploitation, de développement de projets et d'exploration dans les Amériques. Ses actions "CBJ" sont inscrites à la cote de la Bourse de Toronto (TSX) et de l'American Stock Exchange (AMEX). Les bons de souscription "CBJ.WT.C" et "CBJ.WT.D" sont inscrits à la cote de la Bourse de Toronto.

AVIS RELATIF AUX ENONCES PROSPECTIFS

Ce communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" comprenant notamment, mais sans s'y limiter, les énoncés relatifs aux plans stratégiques et opérationnels, les cibles de production et de ventes et les échéanciers, l'évolution des réserves minérales et leur augmentation potentielle, les estimations des coûts d'exploitation minière futurs, les dépenses en immobilisations, les programmes de travaux, aux plans de développement et aux budgets d'exploration de la Compagnie. Les énoncés prospectifs expriment, en date du présent communiqué de presse, les projets, estimations, prévisions, projections, attentes ou opinions de la Compagnie à l'égard d'événements ou résultats futurs. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Par conséquent, les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de façon importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire différer de façon importante les résultats réels et les événements futurs des attentes actuelles exprimées expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, les facteurs associés aux fluctuations des prix des marchés des métaux précieux, les risques liés à l'industrie minière, les risques associés à l'exploitation à l'étranger, les risques et dangers environnementaux, les incertitudes relatives au calcul des réserves minérales, les besoins de permis ou autorisations additionnels et les autres risques énoncés dans la notice annuelle de 2003 de Cambior qui a été déposée auprès de toutes les commissions des valeurs mobilières au Canada, la United States Securities and Exchange Commission (sous le formulaire 40-F) ainsi qu'auprès de la Bourse de Toronto et de l'American Stock Exchange.

Tableau disponible à l'adresse suivante : http://www.ccnmatthews.com/docs/cbjf0116.pdf

www.cambior.com

Renseignements

  • CAMBIOR INC.
    Martin Amyot
    Directeur - Relations avec les investisseurs
    (450) 677-2699
    (450) 677- 3382 (FAX)
    info@cambior.com
    ou
    Renmark Financial Communications
    Sylvain Laberge
    Jason Roy
    Médias: Cynthia Lane
    (514) 939-3989
    www.renmarkfinancial.com