Cambior Inc.
TSX : CBJ
AMEX : CBJ

Cambior Inc.

03 nov. 2005 19h25 HE

Cambior inc. : Résultats du troisième trimestre 2005

LONGUEUIL, QUEBEC--(CCNMatthews - 4 nov. 2005) - Cambior inc. (TSX:CBJ)(AMEX:CBJ) Tous les montants sont exprimés en dollars américains, sauf indication contraire.



FAITS SAILLANTS

- Revenus de 91,7 millions $, en hausse de 14 %
- Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation de
11,7 millions $
- Perte nette de 2,2 millions $
- Forte performance opérationnelle continue et hausse des réserves
à la mine Rosebel
- Fin des activités de production à la mine aurifère Omai
- Entente pour la vente du projet cuprifère Carlota
- Adoption d'un régime de droits des actionnaires


Cambior inc. (TSX et AMEX : CBJ) - Les revenus ont totalisé 91,7 millions $ au cours du troisième trimestre terminé le 30 septembre 2005, comparativement à 80,7 millions $ pour la même période l'an dernier, ce qui représente une hausse de 13,6 %. Cette augmentation des revenus est essentiellement attribuable aux exploitations non aurifères, tout particulièrement celles d'Omai Bauxite, formée en décembre 2004. La production aurifère totale a atteint 158 300 onces à un coût d'exploitation minière de 314 $ l'once comparativement à 174 500 onces à un coût d'exploitation de 263 $ l'once lors de la période correspondante de l'an dernier.

Les flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation ont atteint 11,7 millions $ au troisième trimestre, comparativement à 16,9 millions $ pour la période correspondante de 2004. En dépit des revenus plus élevés, Cambior a encouru une perte nette de 2,2 millions $ (0,01 $ par action) comparativement à une perte nette de 6,1 millions $ (0,02 $ par action) au troisième trimestre de 2004.

Les revenus des neuf premiers mois de 2005 ont totalisé 272,0 millions $, en hausse de 24 % par rapport aux revenus de 219,0 millions $ enregistrés lors de la même période en 2004. Pour les neuf premiers mois, Cambior rapporte un bénéfice net de 0,4 million $ (0,00 $ par action) et des flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation de 34,6 millions $, comparativement à un bénéfice net de 2,9 millions $ (0,01 $ par action) et des flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation de 34,2 millions $ pour la période correspondante de 2004. A ce jour, la production aurifère a atteint 496 800 onces à un coût d'exploitation minière de 284 $ l'once, comparativement à 519 000 onces à un coût d'exploitation minière de 242 $ l'once en 2004. La Compagnie demeure confiante d'atteindre son objectif de production aurifère de 640 000 onces en 2005.

Commentant les résultats du trimestre, M. Louis P. Gignac, président et chef de la direction, a noté : "Nous continuons à subir la pression des prix à la hausse découlant des prix records du pétrole, de la force du dollar canadien et autres poussées inflationnistes qui contrebalancent les conditions plus favorables du marché aurifère. Les prix du pétrole de 2005 ont augmenté de 44 % comparativement à ceux enregistrés l'an passé au cours du 3ème trimestre et des neuf premiers mois de 2004; le prix élevé du pétrole a particulièrement pénalisé le dernier trimestre d'exploitation de la mine Omai, pour laquelle les coûts de pétrole reliés à son alimentation électrique et au transport ont atteint près de 200 $ par once produite. En excluant la contribution de la mine Omai, notre production aurifère aurait atteint 129 500 onces à un coût d'exploitation minière de 288 $ l'once. Nous continuons d'accomplir des progrès constants à la mine Doyon et enregistrons des progrès soutenus dans le cadre de la relance de notre mine Géant Dormant, ce qui nous permet d'envisager un meilleur quatrième trimestre. Nous avons également complété les programmes d'optimisation de nos usines Omai Bauxite et Niobec, ce qui devrait également contribuer favorablement à nos résultats des trois prochains mois."

DEVELOPPEMENT CORPORATIF

Entente pour la vente du projet cuprifère Carlota

La Compagnie a conclu une entente avec Quadra Mining Ltd. pour la vente de son projet cuprifère Carlota pour une contrepartie de 37,5 millions $. En vertu de cette entente, les paiements du prix d'achat consisteront en un versement de 15,0 millions $ en espèces à la clôture, suivi de huit versements trimestriels d'or de 6 250 onces d'or qui, sur la base d'un prix de référence de 450 $ l'once d'or, représentent un solde de 22,5 millions $. Les quatre derniers versements d'or peuvent être reportés si Quadra ne parvient pas à entreprendre la construction d'ici le premier trimestre de 2007.

Cette transaction souligne à nouveau la volonté de Cambior de mettre l'emphase sur l'or. La transaction permet en outre d'échanger une exposition au cuivre pour une exposition à de l'or physique, puisque la contrepartie future est libellée en onces d'or. La Compagnie prévoit clore cette transaction vers la fin de novembre.

ADOPTION D'UN REGIME DE DROITS DES ACTIONNAIRES

Cambior annonce qu'elle a adopté aujourd'hui un régime de droits des actionnaires (le "régime") afin de promouvoir un traitement équitable des actionnaires dans le cas où une offre publique d'achat serait présentée à l'égard de Cambior. Le régime prendra effet au 4 novembre 2005 et donnera plus de temps au conseil d'administration de Cambior (le "conseil"), et aux actionnaires pour étudier pleinement toute offre publique d'achat non sollicitée à l'égard de Cambior. Le régime est conçu de manière à décourager les offres publiques d'achat coercitives ou inéquitables, et il donne plus de temps au conseil pour rechercher d'autres solutions afin de maximiser la valeur pour les actionnaires, le cas échéant, dans l'éventualité d'une offre publique d'achat non-sollicitée.

Le régime n'a pas été adopté en réponse à une proposition précise ni en prévision d'une proposition précise visant l'acquisition du contrôle de Cambior. Le régime est assujetti à l'approbation de la Bourse de Toronto et doit être ratifié par les actionnaires au cours des six mois suivant la date de prise d'effet du régime. Sauf s'il est terminé en vertu de ses dispositions, le régime cessera à la levée de la troisième assemblée annuelle des actionnaires de Cambior suivant l'assemblée au cours de laquelle le régime est ratifié par les actionnaires, à moins que le régime soit reconfirmé et prolongé lors de cette assemblée.

"Le conseil est d'avis que la faiblesse récente du prix de l'action de Cambior pourrait avoir créé un contexte favorisant la présentation d'une offre publique d'achat opportuniste à l'égard de Cambior. Cette offre ne servirait pas nécessairement les intérêts de tous les actionnaires. Par conséquent, le conseil a adopté une démarche proactive et a mis en oeuvre un régime de droits des actionnaires dont nos actionnaires bénéficieraient si une offre était présentée à l'égard de Cambior", a déclaré Guy G. Dufresne, président du conseil de Cambior.

Les droits émis en vertu du régime ne pourront être exercés que lorsqu'une personne, y compris une personne reliée à celle ci, acquiert ou annonce son intention d'acquérir au moins 20 % des actions en circulation de Cambior sans respecter les dispositions du régime relatives à une "offre autorisée" ou sans l'approbation du conseil. Dans l'éventualité d'une acquisition de ce genre, chaque droit pourrait être exercé par un porteur de droits autre que l'acquéreur et les personnes reliées à ce dernier, pour souscrire des actions de Cambior à un prix substantiellement inférieur à leur cours du moment.

En vertu du régime, une "offre autorisée" est une offre qui est faite à tous les actionnaires de Cambior et qui peut être acceptée durant au moins 60 jours. Si, à l'expiration de la période de 60 jours, au moins 50 % des actions en circulation, sauf celles qui appartiennent à l'initiateur et à certaines parties reliées à lui, ont été déposées, l'initiateur peut prendre livraison des actions et en régler le prix, mais il doit prolonger l'offre pour une période additionnelle de 10 jours pour permettre aux autres actionnaires de déposer leurs actions.

Le régime est similaire aux autres régimes de droits qu'ont récemment adoptés plusieurs autres sociétés et qui ont été approuvés par leurs actionnaires. Un exemplaire complet du texte du régime de droits sera déposé sur SEDAR.

MARCHE DE L'OR

Le marché de l'or a poursuivi sa forte performance de 2005 avec un prix moyen de 440 $ l'once pour le troisième trimestre comparativement à 401 $ l'once pour la même période l'an dernier et 427 $ l'once au trimestre précédent. Le 30 septembre, le prix de l'or a clôturé le trimestre à 473 $, tout près de son cours le plus haut des 17 dernières années.

Le prix moyen réalisé par Cambior au troisième trimestre a été de 427 $ l'once (365 $ l'once en 2004) et 409 $ l'once pour les neuf premiers mois (363 $ l'once en 2004). L'écart de revenus entre le prix au marché et le prix réalisé par Cambior est dû à l'impact négatif des livraisons d'or découlant des ventes d'or à terme payées par anticipation et la fermeture, en 2004, d'autres positions de couverture sur l'or.

Au cours des neuf premiers mois de 2005, Cambior a réduit davantage ses engagements de ventes d'or par la livraison de 39 000 onces applicables à ses contrats de ventes d'or à terme payées par anticipation et par la clôture de positions de couverture de 10 000 onces. Au cours du quatrième trimestre, la Compagnie livrera les dernières 12 800 onces d'or en vertu de ses contrats de ventes d'or à terme payées par anticipation et éliminera ainsi cette portion de ses obligations de livraison d'or.

FAITS SAILLANTS DE LA PRODUCTION

Cambior a produit 158 300 onces d'or à un coût d'exploitation minière de 314 $ l'once au troisième trimestre de 2005 comparativement à 174 500 onces à 263 $ l'once au trimestre correspondant de 2004. Au cours des neuf premiers mois de 2005, la production aurifère était de 496 800 onces à un coût d'exploitation minière de 284 $ l'once comparativement à 519 000 onces à un coût d'exploitation minière de 242 $ l'once au cours de la même période l'an dernier. La baisse de production est attribuable à la fin du minage de la fosse Fennell à la mine Omai en septembre 2004 et le traitement subséquent des empilements à basse teneur. Tel qu'annoncé précédemment, les activités de la mine Omai ont cessé en septembre. Les exploitations minières ont continués d'être affectées par des coûts plus élevés, particulièrement ceux des carburants et des matières premières, et par un dollar canadien plus fort. La mine d'Omai ayant maintenant cessé ses opérations, la sensibilité de nos coûts d'exploitation aurifère s'en trouve significativement réduite pour les prochains trimestres, ce qui nous permet d'espérer les plus faibles coûts d'exploitation minière de l'année lors de notre 4ème trimestre.

La mine Rosebel au Suriname a encore connu une forte performance au troisième trimestre avec une production aurifère totale de 82 000 onces à un coût d'exploitation minière de 226 $ l'once. Ce résultat représente une augmentation de 3,8 % lorsque comparé à la production atteinte à la période correspondante de 2004. Au cours du troisième trimestre de 2005, quelque 1,8 million de tonnes à une teneur moyenne de 1,51 g Au/t ont été traitées comparativement à 1,5 million de tonnes à une teneur moyenne de 1,72 g Au/t pour une production aurifère de 79 000 onces à un coût d'exploitation minière de 195 $ au troisième trimestre de 2004. Le minerai traité provenait des fosses Pay Caro et Royal Hill. Au cours des neuf premiers mois de 2005, la cadence moyenne de l'usine a été de 19 817 tonnes par jour pour une production de 259 600 onces d'or, comparativement à 180 400 onces d'or pour les neuf premiers mois de 2004. De plus grands volumes ont pu être usinés grâce aux travaux de désengorgement et de prolongement du circuit qui ont été réalisés au cours de 2004.

Faisant suite à la campagne de forage menée au gisement Royal Hill au cours des cinq premiers mois de 2005, la Compagnie annonçait en août une augmentation des réserves de Rosebel. Les 25 200 mètres de forage du programme de développement ont résulté en l'addition de 265 000 onces d'or à un coût moyen de 10,07 $ l'once. Encouragée par ces résultats, la Compagnie a intensifié ses activités d'exploration dans le secteur. Un total de 19 529 mètres (142 trous) ont été forés au cours du troisième trimestre : 14 557 mètres à Royal Hill, 3 260 mètres à Rosebel et 1 714 mètres à Pay Caro/East Pay Caro. Cette campagne de forage devrait se terminer en novembre. Il est prévu que les résultats des forages seront rendus publics avec la divulgation des résultats de fin d'année, à la suite de la compilation de l'information mise à jour.

Le trimestre final d'exploitation à la mine Omai a été entièrement consacré au traitement des empilements de minerai à basse teneur accumulé au cours des premières années d'exploitation. Au total, 1,1 million de tonnes ont été usinées au troisième trimestre, produisant 28 800 onces d'or à un coût d'exploitation minière de 433 $ l'once. Les opérations poursuivies au cours de la même période en 2004, alors que la fosse Fennell était encore en exploitation, s'étaient traduites par 58 400 onces d'or à un coût d'exploitation minière de 263 $ l'once. La contribution de la mine Omai pour l'année à ce jour s'élève à 96 900 onces à un coût de 374 $ l'once comparativement à 197 400 onces à un coût de 230 $ l'once en 2004. La forte augmentation du coût à l'once entre 2004 et 2005 est le résultat de la teneur plus faible du minerai usiné et de l'impact des prix élevés des carburants qui représentent jusqu'à 45 % des coûts d'exploitation actuels. C'est ce qui nous amène à conclure que la mine Omai fut la principale cause de la hausse des coûts d'exploitation minière consolidés enregistrée cette année.

Les installations d'Omai ont été inaugurées en 1993 et ont cessé leurs opérations en septembre après avoir traité toutes les réserves disponibles, Au cours de son existence, la mine a produit plus de 3,7 millions d'onces d'or, soit 1,6 millions d'onces de plus que la production prévue initialement dans l'étude de faisabilité. La Compagnie a déjà entrepris la réhabilitation du site minier, en commençant par la restauration des empilements de stériles et du parc à résidus, qui est déjà complétée. Plusieurs installations et pièces d'équipement ont déjà été transférées à d'autres exploitations et projets de Cambior. Le reste du processus de fermeture se déroulera au cours des 12 à 15 prochains mois.

Au cours du troisième trimestre de 2005, la division Doyon a produit 37 700 onces d'or à un coût d'exploitation minière de 360 $ l'once, comparativement aux 28 900 onces produites à un coût de 442 $ l'once pour la même période de 2004. La production de l'année à ce jour atteint 114 200 onces à un coût de 359 $ l'once comparativement à 115 200 onces à un coût de 359 $ l'once en 2004. La production souterraine s'est améliorée pour un troisième trimestre consécutif après la restructuration de la mine en septembre 2004, atteignant 199 500 tonnes de minerai souterrain usinées au troisième trimestre de 2005 comparativement à 190 700 tonnes de minerai souterrain au trimestre précédent. Le tonnage usiné total a atteint 212 500 tonnes à une teneur moyenne de 5,8 g Au/t contre 196 400 tonnes usinées à une teneur moyenne de 6,5 g Au/t au trimestre précédent. La Compagnie prévoit que la performance de cette division s'améliorera encore au dernier trimestre de 2005, particulièrement à Mouska où de plus hautes teneurs sont prévues au quatrième trimestre.

La production à la mine Géant Dormant totalisait 9 800 onces au cours du troisième trimestre de 2005 à un coût d'exploitation minière de 525 $ l'once comparativement à 8 200 onces à un coût de 279 $ l'once au troisième trimestre de 2004. Pour l'année à ce jour, la mine a produit 26 100 onces à un coût d'exploitation minière de 451 $ l'once, versus 26 000 onces à un coût de 281 $ l'once pour la période correspondante de 2004. La situation à Géant Dormant s'explique aisément en examinant les chiffres de production aurifère mensuelle de 2005 :



--------------------------------------------
Mois Production aurifère - 100 %
(onces)
--------------------------------------------
Janvier 4 209
Février 4 462
Mars 5 610
Avril 4 208
Mai 3 978
Juin 2 855
Juillet 2 516
Août 3 331
Septembre 4 026


L'importante perte de mineurs expérimentés a eu un impact sévère sur notre production au cours du second et du troisième trimestre, la pire période ayant été le mois de juillet. La situation s'est depuis stabilisée alors que nous avons recruté de façon intensive et organisé des programmes de formation pour de nouveaux venus dans notre industrie. Nous croyons que notre persistance devrait améliorer notre production et nos résultats financiers.

Exploitations non aurifères

Les exploitations non aurifères ont généré des ventes combinées de 23,1 millions $ au cours du troisième trimestre comparativement à 13,3 millions $ pour la période correspondante de 2004. Les revenus non aurifères de l'année à ce jour totalisent 63,2 millions $ comparativement à 28,5 millions $ pour les premiers neufs mois de 2004. Cette augmentation est attribuable à l'exploitation de la mine Omai Bauxite dont Cambior a acquis une participation de 70 % en décembre 2004.

Niobec a enregistré des ventes totalisant 11,3 millions $ au courant du trimestre se terminant le 30 septembre 2005, comparativement à des revenus de 11,6 millions $ pour la période correspondante de 2004. Cette faible baisse des ventes a été causée par une augmentation des produits finis durant les mois moins occupés de l'été. Pour les neuf premiers mois de l'année, les revenus de Niobec se sont chiffrés à 36,5 millions $ en 2005 comparativement à 24,5 millions $ pour l'année précédente. Les marges demeurent affectées en raison de la force du dollar canadien. La production et les coûts d'exploitation du troisième trimestre ont été affectés par les modifications au circuit du procédé visant à améliorer la récupération de Nb2O5 au concentrateur. Puisque nous avons choisi de maintenir la production, notre récupération et nos coûts d'usinage ont souffert temporairement. Tous les travaux de construction et la mise en service ont été compétés en septembre et les résultats d'exploitation, à la fois la capacité d'usinage et la récupération, ont atteint ou surpassé nos objectifs. La mine Niobec a désormais la capacité de produire annuellement 4 000 000 kg de Nb contenu dans le FeNb.

Les ventes de la mine Omai Bauxite ont totalisé 9,6 millions $ au troisième trimestre de 2005 comparativement à 7,3 millions $ au trimestre précédent. Cette importante augmentation des revenus est le résultat de l'optimisation de la performance du four N degrés13. Au cours de la dernière année, nous avons procédé à la Phase 1 de la réhabilitation avec plusieurs projets de construction, mais la pièce maîtresse a été la reconstruction totale du four n degrés14. La mise en service a progressé en août et en septembre, alors que la production commerciale a été atteinte le 1er octobre avec une production mensuelle totale de 27 100 tonnes de bauxite calcinée à haute teneur d'alumine en octobre comparativement à 14 200 tonnes par mois pour la première moitié de l'année. Puisque les prix plus élevés des carburants ont un impact important sur notre coût de production,nous avons dû augmenter nos prix de vente à nos clients le 1er octobre.

EXPLORATION ET DEVELOPPEMENT DES AFFAIRES

Camp Caïman - Guyane française

L'étude de faisabilité de Camp Caïman a été complétée et rendue publique au cours du trimestre.

Les faits saillants de l'étude sont :



- Réserves minérales probables : 12,3 millions de tonnes à une teneur
de 2,82 g Au/t
- Or contenu : 1,1 million d'onces
- Production annuelle moyenne : 124 000 onces
- Coût moyen d'exploitation minière : 268 $ l'once
- Investissements initiaux : 114,7 millions $
- Période de construction : 21 mois.
Le projet a été approuvé par le conseil d'administration de Cambior,
sous réserve de :
- L'obtention de tous les permis d'exploitation à des conditions
réalistes et dans le cadre d'un échéancier raisonnable;
- Une aide financière gouvernementale satisfaisante en vertu de la
Loi Girardin;
- L'exemption de certains impôts régionaux sur le carburant et autres
prélèvements et impôts régionaux.


Les demandes de permis ont été déposées en septembre et feront l'objet d'un processus d'approbation publique et gouvernementale d'une durée de 10 mois. Des discussions supplémentaires sont en cours avec les autorités gouvernementales en ce qui a trait aux subsides en vertu de la Loi Girardin et avec des représentants des gouvernements locaux en regard de certaines exemptions attendues de certains impôts régionaux. La Compagnie espère résoudre ces dossiers au cours de la première moitié de 2006 et entreprendre le développement des infrastructures à la mi-2006, ce qui permettrait de commencer l'exploitation en 2007.

La Arena et El Toro - Pérou

Encouragée par les résultats du programme de forage complété en mai 2005, la Compagnie a entrepris une seconde phase de ce programme le 15 septembre 2005. 29 forages totalisant 19 280 mètres doivent être exécutés au porphyre Au-Cu de La Arena. Au 31 octobre 2005, 22 sondages avaient été complétés et totalisaient plus de 11 000 mètres de forage. Les résultats confirment la présence d'une minéralisation économique Cu-Au en plus du gisement hydrothermal aurifère mentionné précédemment dans notre communiqué du 12 mai 2005. Le plan actuel inclut l'achèvement du programme de forage, les études métallurgiques préliminaires de la minéralisation Au-Cu de La Arena, la compilation des résultats, la modélisation géologique et l'estimation préliminaire des ressources d'ici la fin du premier trimestre de 2006.

La Compagnie a décidé de reporter temporairement les travaux à El Toro afin de mettre l'emphase sur la propriété La Arena.

M. Gignac a déclaré: "Nous nous concentrons à augmenter nos réserves aurifères par le biais de la croissance interne et des acquisitions. Nos projets Camp Caïman et La Arena sont deux de nos projets les plus excitants dans de nouveaux territoires."

Des informations additionnelles au sujet de cette campagne de forage se trouvent dans un communiqué de presse distinct émis le 3 novembre 2005.

Nomination

Nous sommes heureux que M. Gaston Côté ait joint les rangs de Cambior au début de septembre en tant que vice-président, Développement organisationnel. M. Côté arrive chez Cambior après plus de trente années de progression dans des postes de direction au sein des Forces armées canadiennes.

Etats financiers consolidés

Les états financiers consolidés non vérifiés et le rapport de gestion avec les notes explicatives pour le troisième trimestre sont disponibles en format PDF sur le site Internet de Cambior au www.cambior.com ou sur le site Internet de CCNMatthews au www.ccnmatthews.com. (http://www.ccnmatthews.com/docs/cbjF1103.pdf)

Rappel de l'appel conférence sur les résultats financiers du troisième trimestre 2005

Cambior tiendra un appel conférence le vendredi 4 novembre 2005 à 10h00, heure locale, pour discuter de ses résultats financiers du troisième trimestre 2005.

Les analystes financiers sont invités à se joindre à l'appel en composant le 1-800-470-5906 en Amérique du Nord ou, à l'extérieur de l'Amérique du Nord, le (416) 641-6683. Les médias et autres personnes intéressées sont invités à écouter en direct la diffusion de l'appel conférence sur le site Internet de Cambior à www.cambior.com ou sur le site Internet de CCNMatthews à www.ccnmatthews.com/cambior.

L'enregistrement de l'appel conférence sera également disponible pour une période de 48 heures en composant le (416) 626-4100, numéro de réservation #21265704. La diffusion de l'appel conférence sera également archivée sur le site Internet de la Compagnie.

Cambior inc. est une société internationale aurifère avec des activités d'exploitation, de développement de projets et d'exploration dans les Amériques. Ses actions "CBJ" sont inscrites à la cote de la Bourse de Toronto (TSX) et de l'American Stock Exchange (AMEX). Les bons de souscription "CBJ.WT.C" et "CBJ.WT.D" sont inscrits à la cote de la Bourse de Toronto.

Mise en garde aux investisseurs des Etats-Unis - La "United States Securities and Exchange Commission" ("SEC") permet aux sociétés minières, dans le cadre du dépôt de leur documentation auprès de la SEC, de divulguer seulement les gisements qu'une compagnie peut exploiter économiquement et légalement. Nous utilisons une certaine terminologie dans ce document, en l'occurrence "ressources minérales", que les lignes directrices de la SEC interdisent strictement d'inclure dans nos documents déposés auprès de la SEC. Les investisseurs des Etats-Unis sont priés d'examiner attentivement la divulgation présentée dans le rapport annuel de Cambior sur formulaire 40-F ("Form 40-F"). Une copie de ce formulaire 40-F pour l'exercice terminé le 31 décembre 2004 est disponible pour les actionnaires, sans frais, sur présentation d'une demande écrite adressée au service des relations avec les investisseurs.

Avis relatif aux énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" comprenant notamment, sans s'y limiter, les énoncés relatifs aux plans stratégiques de la Compagnie, ses bénéfices anticipés et l'utilisation du produit de ceux-ci, aux plans de réduction du programme de couverture sur l'or, à la production commerciale future, aux ventes et aux résultats financiers, aux cibles et aux échéanciers de construction et de production, à l'évolution des réserves et ressources minérales, aux coûts d'exploitation minière, en particulier, l'impact continu attribuable au prix du pétrole, à la force du dollar canadien et aux coûts de matières premières, aux dépenses en immobilisations, aux programmes de travaux, aux plans de développement, programmes d'exploration, objectifs et budgets, les énoncés relatifs aux hypothèses qui sous-tendent l'étude de faisabilité du projet Camp Caïman, au calcul de ses réserves et ressources minérales, à l'estimation des dépenses en immobilisations, aux échéanciers (y compris ceux pour l'obtention de tous les permis), à l'estimation de la production aurifère éventuelle (tonnes, teneur, récupération et onces), l'octroi possible d'incitatifs à l'investissement (y compris ceux de la Loi Girardin) et, de façon générale, la rencontre des conditions reliées à l'approbation du conseil d'administration de la Compagnie, les énoncés relatifs à la conclusion de la vente du projet cuprifère Carlota, les bénéfices qui pourraient en découler pour Cambior et l'usage que fera Cambior du produit de cette vente, la réception de chaque paiement différé en or
à son échéance et la valeur monétaire de cet or au moment de la livraison ou, en d'autres mots, l'effet de la complète exposition de Cambior au prix de l'or qui sera versé en guise de paiements différés, l'éventuelle date de commencement de la construction de Carlota et son impact sur l'échéancier des paiements en or, la possible confirmation de réserves additionnelles de même que la contrepartie supplémentaire en espèces qui en découlerait, et l'éventuel succès de Cambior à exécuter sa stratégie de se concentrer sur la construction d'un portefeuille aurifère. Les énoncés prospectifs expriment, en date du présent communiqué de presse, les projets, estimations, prévisions, projections, attentes ou opinions de la Compagnie à l'égard des événements ou résultats futurs. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Par conséquent, les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de façon importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire différer de façon importante les résultats réels et les événements futurs des attentes actuelles exprimées expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, les facteurs associés aux fluctuations des prix des marchés des métaux précieux, les risques liés à l'industrie minière, les risques liés à l'exploration, les risques associés à l'exploitation à l'étranger, les risques et dangers environnementaux, les incertitudes relatives au calcul des réserves minérales, les besoins de financement additionnel ou de permis, autorisations ou licences additionnels, les risques liés aux stratégies du programme de couverture sur l'or, les risques de délais dans la construction et la production, et les autres risques énoncés dans la notice annuelle de 2004 de Cambior qui a été déposée auprès de toutes les commissions des valeurs mobilières au Canada, la United States Securities and Exchange Commission (sous le formulaire 40-F) ainsi qu'auprès de la Bourse de Toronto et de l'American Stock Exchange.



FAITS SAILLANTS
Troisième trimestre Neuf mois
(non vérifiés) terminé le terminés le
30 septembre 30 septembre
(Tous les montants sont
exprimés en dollars
américains) 2005 2004 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
RESULTATS (en millions
de $)
Revenus 91,7 80,7 272,0 219,0
Flux de trésorerie
générés par les
activités
d'exploitation 11,7 16,9 34,6 34,2
Bénéfice net (Perte
nette) (2,2) (6,1) 0,4 2,9
---------------------------------------------------------------------
PAR ACTION ($)
Bénéfice net (Perte
nette) (0,01) (0,02) (0,00) 0,01
Nombre moyen pondéré
de base d'actions
ordinaires en
circulation (en
millions) 274,4 244,5 274,3 242,4
---------------------------------------------------------------------
PRODUCTION D'OR
Nombre d'onces
produites (000) 158 174 497 519
Prix de l'or
réalisé ($ par
once) 427 365 409 363
Coûts
d'exploitation
minière ($ par
once) 314 263 284 242
---------------------------------------------------------------------

30 septembre 31 décembre
2005 2004
---------------------------------------------------------------------
SITUATION FINANCIERE (en millions de $)
Espèces et placements à court terme 13 55
Actif total 588 590
Avoir des actionnaires 382 375
Nombre total d'actions en circulation (en
millions) 274,5 274,2
---------------------------------------------------------------------


---------------------------------------------------------------------
STATISTIQUES DE Troisième trimestre Neuf mois
PRODUCTION AURIFERE terminé le terminés le
(non vérifiés) 30 septembre 30 septembre
2005 2004 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
Rosebel (100%) (1)
Production (onces) 82 000 79 000 259 600 180 400
Tonnage usiné (t) 1 805 400 1 501 500 5 410 100 3 487 200
Teneur usinée (g Au/t) 1,51 1,72 1,58 1,80
Récupération (%) 94 95 94 93
Coûts d'exploitation
minière ($ par tonne
usinée) 10 10 10 9
Coûts d'exploitation
minière ($ par once) 226 195 201 176
Amortissement et
épuisement ($ par
once) 71 86 66 83
---------------------------------------------------------------------
OMAI (100%)(2)
Production (onces) 28 800 58 400 96 900 197 400
Tonnage usiné (t) 1 141 400 1 356 500 3 703 200 4 130 900
Teneur usinée (g
Au/t) 0,89 1,44 0,91 1,60
Récupération (%) 88 93 90 93
Coûts d'exploitation
minière ($ par
tonne usinée) 11 11 10 11
Coûts d'exploitation
minière ($ par once) 433 263 374 230
Amortissement et
épuisement ($ par once) 35 38 35 38
---------------------------------------------------------------------
Division Doyon (3)
Production (onces) 37 700 28 900 114 200 115 200
Tonnage usiné (t)
Mines souterraines 199 500 211 200 584 800 784 100
Fosse et piles basse
teneur 13 000 112 000 18 700 186 000
---------------------------------------------------------------------
Total 212 500 323 200 603 500 970 100
Teneur usinée (g Au/t)
Mines souterraines 6,0 3,6 6,3 4,4
Fosse et piles basse
teneur 1,0 1,5 1,0 1,5
---------------------------------------------------------------------
Moyenne 5,8 2,9 6,1 3,9
Récupération (%) 96 96 96 96
Coûts d'exploitation
minière ($ par tonne
usinée) 64 40 68 43
Coûts d'exploitation
minière ($ par once) 360 442 359 359
Amortissement et
épuisement ($ par once) 89 105 84 92
---------------------------------------------------------------------
Géant Dormant(4)
Production (onces) 9 800 8 200 26 100 26 000
Tonnage usiné (t) 32 800 24 900 80 600 73 900
Teneur usinée (g Au/t) 9,7 10,6 10,5 11,2
Récupération (%) 97 97 97 97
Coûts d'exploitation
minière ($ par tonne
usinée) 158 92 147 99
Coûts d'exploitation
minière ($ par once) 525 279 451 281
Amortissement et
épuisement ($ par once) 96 68 103 64
---------------------------------------------------------------------
PRODUCTION AURIFERE
TOTALE (onces) 158 300 174 500 496 800 519 000
COUTS D'EXPLOITATION
MINIERE ($ par once) 314 263 284 242
---------------------------------------------------------------------
Coûts directs
d'exploitation
minière 313 257 283 234
Coûts reportés
d'enlèvement des
stériles - 6 - 8
Raffinage et
transport 2 2 2 2
Crédit - sous-
produit (1) (2) (1) (2)
---------------------------------------------------------------------
Coûts d'exploitation
minière 314 263 284 242
Redevances 13 12 12 12
---------------------------------------------------------------------
Coûts d'exploitation
- total 327 275 296 254
Amortissement et
épuisement 70 72 66 67
Restauration 3 2 3 2
---------------------------------------------------------------------
Coûts de production
- total 400 349 365 323
---------------------------------------------------------------------


(1) Début de la production en février 2004
(2) La production à la mine Omai s'est terminée en septembre 2005
(3) Le 30 avril 2005, Cambior a fait l'acquisition de la
participation restante dans la mine Géant Dormant. Avant cette
date, Cambior détenait 50% par le biais d'une coentreprise.
(4) Comprend les mines Doyon et Mouska. La production de Mouska était
temporairement suspendue à la fin de décembre 2003 pour permettre
l'approfondissement du puits. La production a repris en octobre
2004.


Renseignements

  • CAMBIOR INC.
    Martin Amyot
    Directeur - Relations avec les investisseurs
    (450) 677-2699 ou 1-866-554-0554 (Sans frais)
    (450) 677-3382 (FAX)
    info@cambior.com
    www.cambior.com