Cameco
TSX : CCO
NYSE : CCJ

Cameco

23 mai 2015 15h07 HE

Cameco annonce l'élection de directeurs et la réalisation de la production commerciale lors de l'assemblée générale annuelle à Cigar Lake

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwired - May 23, 2015) -

TOUS LES MONTANTS SONT EXPRIMÉS EN $ CA (SAUF AVIS CONTRAIRE)

Cameco (TSX:CCO)(NYSE:CCJ) a annoncé l'élection des directeurs et le début de la production commerciale aux installations de Cigar Lake lors de l'assemblée générale annuelle d'aujourd'hui.

La production commerciale marque une transition dans les traitements comptables des coûts engagés dans la mine. Au mois de mai, Cameco a satisfait à tous les critères requis pour la production commerciale, notamment le temps de cycle et les spécifications du procédé. Par conséquent, à partir du 1er mai 2015, tous les coûts de production, y compris la dépréciation, seront imputés aux stocks puis comptabilisés en tant que coût des ventes une fois le produit vendu comme indiqué dans notre rapport de gestion du premier trimestre.

L'extraction à Cigar Lake a débuté en mars 2014 avec le premier concentré d'uranium conditionné disponible en octobre 2014. L'opération reste sur la bonne voie pour atteindre l'objectif de production annuel 2015 de 2,7 à 3,6 mille tonnes (6 à 8 millions de livres) conditionnées (taux de production : 100 %). Selon les prévisions de Cameco, la mine de Cigar Lake devrait atteindre progressivement son taux annuel de pleine production fixé à 18 millions de livres (taux de production : 100 %) d'ici 2018 (part de Cameco : 9 millions de livres). La mine emploie plus de 600 travailleurs hautement qualifiés, dont la majorité habitent dans le secteur Saskatchewan-Nord.

L'exploitation de Cigar Lake est détenue par Cameco (50,025 %), AREVA Resources Canada Inc. (AREVA) (37,1 %), Idemitsu Canada Resources Ltd. (7,875 %) et TEPCO Resources Inc. (5,0 %), et la mine de Cigar Lake est mise en œuvre par Cameco.

11 membres du conseil d'administration ont également été élus à l'occasion de l'assemblée du 22 mai 2015. Les actionnaires ont élu les membres du conseil d'administration Ian Bruce, Daniel Camus, John Clappison, James Curtiss, Donald Deranger, Catherine Gignac, Tim Gitzel, James Gowans, Nancy Hopkins, Anne McLellan et Neil McMillan. (Les résultats des votes sont présentés dans le tableau ci-dessous)

Résultats des votes pour les membres du conseil d'administration de Cameco

Candidat Nbre de votes pour % de
votes pour
abstentions % d'abstentions de vote
Ian Bruce 137 549 160 90,13% 15 054 747 9,87%
Daniel Camus 136 693 554 89,57% 15 910 352 10,43%
John Clappison 151 031 875 98,97% 1 571 367 1,03 %
James Curtiss 137 061 991 89,82% 15 541 916 10,18 %
Donald Deranger 149 853 275 98,20% 2 750 631 1,80 %
Catherine Gignac 151 311 771 99,15 % 1 292 135 0,85 %
Tim Gitzel 150 647 345 98,72 % 1 956 562 1,28%
James Gowans 151 291 693 99,14% 1 312 213 0,86%
Nancy Hopkins 150 464 812 98,60% 2 139 094 1,40 %
Anne McLellan 137 844 507 90,33 % 14 759 399 9,67 %
Neil McMillan 150 618 597 98,70 % 1 985 310 1,30 %

Profil

Cameco, l'un des plus grands producteurs d'uranium au monde, est également un important fournisseur de services de conversion, et l'un des deux seuls fabricants de combustible approvisionnant le réacteur CANDU au Canada. Notre position concurrentielle repose sur notre participation majoritaire dans les plus grandes réserves à teneur élevée au monde, ainsi que sur nos faibles coûts d'exploitation. Nos produits d'uranium servent à produire de l'électricité propre dans des centrales nucléaires à travers le monde. Nous poursuivons également des travaux de prospection d'uranium sur l'ensemble du continent américain, en Australie et en Asie. Nos actions se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Notre siège social est situé à Saskatoon, en Saskatchewan.

Mise en garde concernant les déclarations et les informations prospectives

Certaines informations contenues dans le présent communiqué de presse constituent des « informations prospectives » ou des « déclarations prospectives » au sens des lois canadiennes et américaines sur les valeurs mobilières. Ces énoncés peuvent inclure : nous sommes impatients que Cigar Lake contribue à notre croissance alors qu'il monte en puissance jusqu'à sa pleine capacité de production ; l'exploitation reste sur la bonne voie pour atteindre l'objectif de production annuel de 2,7 à 3,6 mille tonnes (6 à 8 millions de livres) conditionnées (taux de production : 100 %) ; et selon les prévisions de Cameco, la mine de Cigar Lake devrait atteindre progressivement son taux annuel de pleine production fixé à 18 millions de livres (taux de production : 100 %) d'ici 2018. Ces informations sont fondées sur un certain nombre d'hypothèses qui, bien que jugées raisonnables par la direction, sont assujetties à des incertitudes et contingences importantes. Nous avons supposé : que nos plans d'exploitation minière, de développement et de production de Cigar Lake réussiront ; qu'il n'y aura pas de retard important ni de perturbation de nos plans à la suite de mouvements de terrain, d'éboulements, d'apports d'eau supplémentaires, de défaillance de joints ou de bouchons utilisés pour des apports d'eau antérieurs, de catastrophes naturelles, de retard dans l'acquisition d'équipements critiques, de pannes d'équipement ou de toute autre cause ; qu'il n'y aura pas de conflit ou de pénurie en lien avec la main-d'œuvre ; que notre programme de gel massif des sols progressera assez rapidement pour fournir du minerai congelé en quantité suffisante pour atteindre les objectifs de production ; que nos prévisions concernant la méthode de forage par jet s'avèreront exactes ; que nos prévisions concernant l'exploitation d'un troisième équipement de forage par jet se réaliseront conformément au calendrier prévu de 2015 et que cet équipement fonctionnera comme prévu ; que nous et AREVA disposeront en temps opportun des entrepreneurs, équipements, pièces de fonctionnement, fournitures et permis et approbations réglementaires ; que la modification et l'agrandissement de l'usine de McClean Lake seront achevés dans les délais prévus et que l'usine sera en mesure de transformer le minerai de Cigar Lake conformément au calendrier prévu et que la capacité de traitement des résidus sera suffisante ; et que nos estimations de réserves minérales, ainsi que les hypothèses sur lesquelles elle sont fondées, s'avèreront fiables.

Ces informations prospectives sont également assujetties à des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient amener les résultats et développements réels à différer sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus. Elles impliquent les risques: qu'une condition géologique, hydrologique ou souterraine imprévue ou un apport d'eau supplémentaire apporte un retard supplémentaire dans nos progrès; de mouvements de terrain et éboulements; que nous ou AREVA ne puissions obtenir ou conserver les permis ou approbations réglementaires nécessaires; qu'une catastrophe naturelle, conflit de travail, panne d'équipement, retard dans la mise à disposition d'entrepreneurs, équipements, pièces de fonctionnement et fournitures nécessaires, ou toute autre cause entraîne un retard ou une perturbation important(e) de nos plans; que la capacité de traitement des résidus s'avère insuffisante; que notre estimation des réserves minérales ne s'avère pas fiable; que nos plans d'exploitation, de développement minière ou de production pour la mine de Cigar Lake soient retardés ou ne réussissent pas pour une raison quelconque, y compris en raison des difficultés avec la méthode de forage par jet ou le gel du gisement visant à atteindre les objectifs de production, que l'exploitation du troisième équipement de forage par jet ne se réalise pas conformément au calendrier prévu de 2015 ou ne fonctionne pas comme prévu, ou qu'il existe des difficultés avec l'usine de McClean Lake ou des modifications ou l'agrandissement du minerai de Cigar Lake. Veuillez également consulter notre notice d'information annuelle la plus récente, notre rapport de gestion annuel et notre rapport de gestion trimestriel afin de prendre connaissance d'autres hypothèses et risques en lien avec les informations prospectives mentionnées dans le présent communiqué de presse. Ces informations prospectives ont pour objectif de présenter le point de vue de la direction concernant la production d'uranium à Cigar Lake et peuvent ne pas convenir à d'autres fins. Cameco ne s'engage nullement à mettre à jour ou à réviser ces informations prospectives suite à l'obtention de nouvelles informations, à la survenue d'événements futurs ou autrement, sauf dans la mesure où la loi l'exige.

Personne qualifiée

Les informations scientifiques et techniques mentionnées ci-dessus en lien avec l'exploitation minière de Cigar Lake ont été approuvés par Les Yesnik, directeur général de Cigar Lake, personne qualifiée aux fins de la Norme canadienne 43-101.

Renseignements

  • Relations avec les investisseurs :
    Rachelle Girard
    (306) 956-6403

    Relations avec les médias :
    Gord Struthers
    (306) 956-6593