Cameco
TSX : CCO
NYSE : CCJ

Cameco

18 janv. 2017 04h01 HE

Cameco annonce ses revenus préliminaires escomptés pour 2016, ainsi que les changements opérationnels prévus pour 2017

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwired - 18 jan. 2017) -

TOUS LES MONTANTS SONT EXPRIMÉS EN $ CA (SAUF AVIS CONTRAIRE)

Cameco (TSX:CCO)(NYSE:CCJ) annonce aujourd'hui ses revenus escomptés pour l'exercice terminé au 31 décembre 2016, ainsi que les changements opérationnels prévus pour 2017.

Bien qu'il ne soit pas dans notre habitude de divulguer des revenus escomptés, nous annonçons ceux-ci pour 2016 avant notre participation aux conférences ultérieures avec les investisseurs en raison de l'écart important entre les estimations de revenus des analystes et nos prédictions actuelles.

« Nos prédictions de revenu actuelles ne reflètent pas la vigueur de notre activité principale de production d'uranium, grâce à laquelle nous avons réalisé nos perspectives pour les volumes de livraison à un prix réalisé 83 % lus élevé que le prix au comptant actuel, », a déclaré Tim Gitzel, président et directeur général. « Les attentes actuelles en termes de revenu reflètent toutefois les conséquences de la faiblesse continue du marché de l'uranium et notre détermination à prendre les décisions nécessaires pour défendre et préserver notre activité principale de production d'uranium pour le bénéfice à long terme de nos parties prenantes. »

Tel que prévu, Cameco a livré 31,5 millions de livres d'uranium à un prix moyen réalisé de 54,46 $ par livre en 2016. En outre, nous ne prévoyons pas à l'heure actuelle que les modifications apportées par rapport aux perspectives financières pour 2016 présentées dans le tableau à la page 13 du rapport de gestion pour le troisième trimestre (nos informations de perspectives financières pour 2016) auront une incidence importante sur nos gains réels pour 2016. Toutefois, sous réserve de l'achèvement de nos processus de clôture financière trimestriels, de la vérification annuelle et l'approbation des états financiers consolidés pour 2016 par le Conseil d'administration de Cameco, nous nous attendons à déclarer une perte nette IFRS pour 2016, due en partie à des dépréciations d'actifs résultant des évaluations de la juste valeur marchande à la fin de l'année. Nous prévoyons que notre bénéfice net ajusté pour 2016 sera nettement inférieur aux estimations de bénéfices des analystes. Lors de la présentation de notre bénéfice net ajusté, nous nous attendons à rajuster le bénéfice net total entre environ 180 millions de $ et $ 220 millions de $ après impôts (0,45 $ à 0,56 $ par action).

Les résultats annuels complets de Cameco seront publiés après la fermeture des marchés le 9 février 2017.

Tel que précédemment indiqué, Cameco a mis en œuvre un certain nombre d'initiatives stratégiques en 2016 visant à renforcer notre activité principale et à améliorer notre performance financière au fil du temps. Ces initiatives incluent la suspension de la production de l'exploitation de Rabbit Lake et la réduction de nos exploitations américaines ; la signature d'un accord de collaboration avec les collectivités autochtones situées à proximité de nos opérations de la Saskatchewan ; la restructuration de nos segments NUKEM et le regroupement des bureaux et départements du siège social. Les frais juridiques liés à notre différend fiscal avec l'Agence du revenu du Canada (ARC) ont également augmenté tandis que nous nous préparions à défendre notre cause devant la Cour canadienne de l'impôt, processus ayant débuté en octobre. Le coût total estimatif de tous ces éléments est d'environ 120 millions de $ en 2016. Ces coûts ont été partiellement compensés par les 59 millions de $ de revenus supplémentaires générés par la résiliation des deux contrats d'approvisionnement à long terme au troisième trimestre 2016. Nous avons également enregistré une dépréciation de la mine et de l'usine de concentration de Rabbit Lake, en conjonction avec la suspension de la production.

Changements opérationnels 2017

Cameco prévoit un certain nombre d'actions en 2017 destinées à réduire encore davantage les coûts et à améliorer l'efficacité au niveau de ses opérations d'extraction de l'uranium. La main-d'œuvre assignée aux opérations de McArthur River, de Key Lake et de Cigar Lake devrait être diminuée d'environ 10 %, ou 120 employés, au total. Cette diminution des effectifs devrait être effectuée par étapes et achevée fin mai 2017. Des indemnités de départ incluant une aide à la transition seront proposées aux employés touchés.

Cameco prévoit également d'apporter des changements au niveau du service de navette aérien par lequel les employés et travailleurs se rendent à la mine et à l'usine de concentration dans le nord de la Saskatchewan, ainsi que d'effectuer des modifications au niveau des horaires de travail afin de réaliser des économies de coûts. Ces changements commenceront en avril 2017 et devraient s'achever courant 2018.

La réduction des effectifs, les modifications au niveau des horaires de travail et des services de navette aérien planifiés pour des opérations de la Saskatchewan ne devraient pas influer sur la production en 2017. Cependant, en raison de mesures de réduction des coûts prévues à Inkai, Cameco s'attend à une baisse de la production de presque 10 % à Inkai en 2017, la part de Cameco s'élevant à 3,1 millions de livres. En 2016, part de Cameco de la production d'Inkai était de 3,3 millions de livres.

Les renseignements concernant les plans de production d'uranium par Cameco pour 2017 seront fournis en même temps que les résultats annuels complets de Cameco pour 2016 après la fermeture des marchés le 9 février 2017.

« Nous regrettons l'impact de ces décisions sur les employés touchés et les autres parties prenantes », a déclaré le Président et directeur général Tim Gitzel. « Il s'agit là de mesures nécessaires à prendre dans un marché de l'uranium resté faible et sur-approvisionné depuis plus de cinq ans. Bien qu'il soit positif que nous commencions à voir les autres producteurs annoncer leur intention de réduire leur offre, une réduction effective de l'approvisionnement se fait toujours attendre. Au bout du compte, il s'agira du retour de la demande et des contrats à terme de manière significative qui signaleront que les fondamentaux du marché auront pris une tournure davantage positive. Bien nous attendions à ce que cette demande et de tels contrats à terme arrivent sur le marché à un moment donné, cela ne s'est pas encore produit. Ces changements opérationnels font partie de notre stratégie pour nous aider à gérer l'entreprise efficacement à travers ces temps passablement difficiles et pour rester compétitifs, tout en positionnant l'entreprise vers les bénéfices lorsque le marché s'améliorera. »

Profil de la société

Cameco, l'un des plus grands producteurs d'uranium au monde, est également un important fournisseur de services de conversion, et l'un des deux seuls fabricants de combustible approvisionnant le réacteur Candu au Canada. Notre position concurrentielle repose sur notre participation majoritaire dans les plus grandes réserves à teneur élevée au monde, ainsi que sur nos faibles coûts d'exploitation. Nos produits d'uranium servent à générer de l'électricité propre dans des centrales nucléaires du monde entier. Nous poursuivons également des travaux de prospection d'uranium sur l'ensemble du continent américain, en Australie et en Asie. Nos actions se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Notre siège social est situé à Saskatoon, dans la Saskatchewan.

Avertissement concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse inclut des déclarations considérées comme des informations prospectives ou des déclarations prévisionnelles en vertu des lois canadiennes et américaines sur les valeurs mobilières (que nous appelons « information prospective »), y compris nos attentes actuelles relativement à nos bénéfices pour 2016 et à leurs ajustements éventuels, nos attentes sur le fait que toute modification apportée à notre rapport de gestion 2016 n'aura pas une incidence importante sur nos gains réels de 2016, les coûts liés à nos initiatives stratégiques et à notre différend avec le CRA pour 2016, les économies escomptées à atteindre par la mise en œuvre de nos changements opérationnels prévus, nos niveaux de production prévus, nos attentes concernant le futur marché de la demande d'uranium, la passation de marchés à terme et la capacité des autres initiatives stratégiques visant à renforcer nos activités et à améliorer notre performance financière.

Cette information prospective est fondée sur un certain nombre d'hypothèses, y compris celles-ci : les informations dont nous disposons déjà relativement à nos résultats financiers pour 2016, y compris le test de dépréciation de bien, sont suffisamment complètes et précises pour nous permettre de faire une évaluation raisonnable des bénéfices réels (et des ajustements s'y rapportant), de l'étendue de toutes les modifications apportées à nos informations de perspectives financières pour 2016 et des coûts liés à nos initiatives stratégiques et à notre différend avec l'ARC pour 2016 ; nos réductions d'effectifs prévues et les modifications apportées au service de navettes aérien généreront les économies de coût escomptées et n'auront pas d'incidence sur la production d'uranium dans nos opérations de la Saskatchewan en 2017 ; nos autres changements opérationnels et initiatives stratégiques prévus atteindront avec succès leurs résultats escomptés ; la demande sur le marché de l'uranium et les contrats à terme augmenteront à l'avenir ; et les plans miniers et de production à Inkai en 2017 seront une réussite. Cette information est soumise à un certain nombre de risques, y compris ceux-ci :l'achèvement de notre processus de clôture financière trimestriel peut donner lieu à des résultats, des ajustements de salaire, de frais ou des dépréciations d'actifs différents de nos attentes actuelles ; des facteurs imprévus peuvent influer sur l'importance des changements au niveau du rapport de gestion 2016, et il se peut que nous ne réussissions pas à mettre en œuvre la réduction des coûts attendues, ni à améliorer l'efficacité suite aux réduction d'effectifs prévues, aux changements affectant le service de navette aérien ou aux autres initiatives stratégiques ; nos réductions d'effectifs prévues et les modifications apportées au service de navette peuvent impacter la production d'uranium en 2017 dans nos opérations de la Saskatchewan ; la demande sur le marché de l'uranium et les niveaux de contrats à terme resteront stable ou diminueront ; et les plans de production minière de Inkai pour 2017 pourraient être retardés ou échouer pour une raison quelconque.

Veuillez également vous référer à notre notice d'information annuelle ainsi qu'à nos rapports de gestion du premier, deuxième et troisième trimestre, qui incluent une présentation des autres risques significatifs qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de nos attentes actuelles, ainsi que d'autres hypothèses que nous émettons dans la présentation de l'information prospective.

Les informations prospectives du présent communiqué représentent notre point de vue actuel et peuvent changer considérablement. Celles-ci sont soumises à des risques importants et basées sur des hypothèses. Les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux que nous prévoyons à l'heure actuelle. Les informations prospectives visent à vous aider à comprendre les opinions actuelles de la direction relativement à nos perspectives, et sont susceptibles de ne pas être appropriées pour d'autres fins. Nous ne mettrons pas nécessairement ces informations à jour, à moins que les lois sur les valeurs mobilières ne l'exigent.

Personne qualifiée

Les informations à caractère scientifique et technique mentionnées ci-dessus en lien avec Inkai ont été approuvées par Alain Mainville, directeur de la gestion des ressources minérales, personne qualifiée aux fins de la Norme canadienne 43-101.

Renseignements

  • Demandes de renseignements émanant des investisseurs :
    Rachelle Girard
    (306) 956-6403

    Personne-ressource auprès des médias :
    Gord Struthers
    (306) 956-6593