Cameco
TSX : CCO
NYSE : CCJ

Cameco

09 nov. 2010 01h16 HE

Cameco annonce un bénéfice net pour le troisième trimestre

- la production a augmenté de 17 % depuis le début de l'exercice et le coût de production unitaire moyen a diminué de 13 % -selon les prévisions, la production d'uranium pour 2010 a augmenté à 22 millions de livres - le projet Cigar Lake est sur la bonne voie - McArthur River et Key Lake signent une convention collective de quatre ans

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 9 nov. 2010) -

TOUS LES MONTANTS SONT EXPRIMES EN DOLLARS CANADIENS (A MOINS D'INDICATIONS CONTRAIRES)

Cameco (TSX:CCO) (NYSE:CCJ) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers consolidés et ses résultats d'exploitation pour le trimestre et les neuf mois terminés le 30 septembre 2010.

"Notre réussite opérationnelle du présent exercice s'est poursuivie au cours du troisième trimestre", a déclaré Jerry Grandey, le président et chef de la direction de Cameco. "Nos volumes de production sont de 17 % plus élevés qu'en 2009 alors que nos coûts de production sont plus faibles. Nos prix réalisés en $US ont également augmenté, illustrant ainsi la force de notre portefeuille de contrats.

"Comme nous l'avons indiqué plus tôt au cours du présent exercice, les revenus ont diminué au troisième trimestre en raison du choix du moment de nos livraisons d'uranium. Nous prévoyons qu'environ un tiers de nos ventes d'uranium sera livré au cours du quatrième trimestre.

"Nous sommes en bonne voie de doubler notre production annuelle d'uranium à partir de nos actifs existants d'ici 2018. Notre stratégie de croissance est en place et nous permettra de demeurer parmi les premiers fournisseurs d'uranium mondiaux pour ceux qui choisissent d'utiliser une énergie nucléaire sûre, propre et fiable."



----------------------------------------------------------------------------
Trimestre Neuf mois
terminé terminés
Faits saillants le 30 septembre le 30 septembre
(en millions $, sauf pour ---------------- ----------------
les montants par action) 2010 2009 chgt 2010 2009 chgt
----------------------------------------------------------------------------
Revenu 419 518 (19)% 1 450 1 656 (12)%
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 98 172 (43)% 308 501 (39)%
----------------------------------------------------------------------------
$ par action ordinaire
(de base) 0,25 0,44 (43)% 0,78 1,30 (40)%
----------------------------------------------------------------------------
$ par action ordinaire
(après dilution) 0,25 0,44 (43)% 0,78 1,29 (40)%
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net ajusté
(voir les mesures
non-PCGR) 80 94 (15)% 305 358 (15)%
----------------------------------------------------------------------------
$ par action
ordinaire (après
ajustement et dilution) 0,20 0,24 (17)% 0,77 0,92 (16)%
----------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
provenant de l'exploitation
(après modifications liées
au fonds de roulement) (18) 175 (110)% 387 502 (23)%
----------------------------------------------------------------------------


Troisième trimestre

Le bénéfice net du présent trimestre a été de 98 millions $ (0,25 $ par action après dilution) comparativement à 172 millions $ (0,44 $ par action après dilution) au troisième trimestre de 2009. En plus des éléments mentionnés ci-dessous, notre bénéfice net a été influencé par un dollar canadien plus fort. Notre profit non réalisé après impôts calculé selon la valeur du marché sur les instruments financiers a été de 29 millions $ comparativement à 94 millions $ au troisième trimestre de 2009.

Sur une base ajustée, notre bénéfice trimestriel a été de 80 millions $ (0,20 $ par action après dilution) comparativement à 94 millions $ (0,24 $ par action après dilution) (Voir les mesures non conformes aux PCGR) au troisième trimestre de 2009. La baisse s'explique comme suit :

- des profits plus faibles de nos entreprises d'électricité en raison de prix de réalisation plus faibles et de coûts plus élevés

- des dépenses d'exploration plus élevées

partiellement compensés par :

- des profits plus élevés de notre entreprise d'uranium en raison de coûts plus faibles et de prix de ventes réalisés plus élevés en dollars canadiens

- des profits plus élevés de notre entreprise de services de combustible en raison de volumes de ventes plus élevés et de coûts plus faibles

Voir les résultats financiers par segment pour obtenir plus de détails.

Les premiers neuf mois

Le bénéfice net des neuf premiers mois de l'exercice a été de 308 millions $ (0,78 $ par action après dilution) comparativement à 501 millions $ (1,29 $ par action après dilution) durant les neuf premiers mois de 2009. En plus des éléments mentionnés plus haut, notre bénéfice a été influencé par des gains après impôts non réalisés moins élevés calculés selon la valeur du marché sur les instruments financiers de 16 millions $ comparativement à 147 millions $ en 2009. Bien que le dollar canadien se soit raffermi légèrement au cours des neuf premiers mois de 2010, il s'était renforcé beaucoup plus au cours de la même période de 2009.

Sur une base ajustée, notre bénéfice pour les neuf premiers mois du présent exercice a été de 305 millions $ (0,77 $ par action après dilution) comparativement à 358 millions $ (0,92 $ par action après dilution) (voir les mesures non conformes aux PCGR). La baisse s'explique comme suit :

- des profits plus faibles de notre entreprise d'uranium en raison de la baisse des volumes de ventes et des prix réalisés en dollars canadiens plus faibles. Malgré une augmentation de 11 % de nos prix d'uranium réalisés en dollars US, le dollar canadien plus fort d'une année sur l'autre a entraîné une baisse de 4 % pour nos prix réalisés en dollars canadiens. La moyenne de notre taux de change a été de 1,06 $ comparativement à 1,23 $ au cours de l'exercice précédent :

- des profits plus faibles dans notre entreprise d'électricité en raison de la baisse des prix réalisés

- des dépenses d'exploration plus élevées, surtout en Australie et au Kazakhstan

partiellement compensés par :

- des profits plus élevés dans notre entreprise de services de combustible en raison de volumes de ventes plus élevées et de coûts plus faibles

Voir les résultats financiers par segment pour obtenir plus de détails.

A la fin de 2009, Cameco a vendu toutes ses parts de Centerra Gold Inc. (Centerra). Pour des fins de comparaison, la Société a refondu ses résultats financiers consolidés pour le trimestre et les neuf mois terminés le 30 septembre 2009 afin de démontrer les incidences de Centerra comme activité abandonnée tel que requis par les PCGR canadiens. Le changement a eu des incidences sur un certain nombre de mesures financières, y compris le revenu, le profit brut, les frais d'administration et la charge fiscale. Pour de plus amples renseignements, voir la note 12 portant sur les états financiers.

Vous trouverez une copie des états financiers non vérifiés de la Société ainsi que l'examen et analyse par la direction pour le troisième trimestre dans le site Web à l'adresse cameco.com, sur SEDAR à sedar.com et sur EDGAR à sec.gov/edgar.shtml.

Pespectives pour 2010

La Société a résumé ses perspectives consolidées pour 2010 dans le tableau des perspectives pour 2010 dans l'examen et analyse par la direction pour le troisième trimestre. Certains éléments dans le tableau ont été modifiés par rapport aux perspectives de l'examen et analyse par la direction du deuxième trimestre. Les changements importants sont expliqués ci-dessous. Veuillez consulter l'examen et l'analyse par la direction du troisième trimestre pour de plus amples détails.

La Société prévoit que la production d'uranium sera de 22 millions de livres durant le présent exercice comparativement à son évaluation précédente de 21,5 millions de livres, avec une production accrue à Rabbit Lake et à Inkai. Voir les mises à jour sur les projets d'exploitation et de développement pour plus de détails.

Des dépenses en capital d'environ 475 millions $ sont prévus pour 2010, comparativement à l'évaluation précédente de 510 millions $ en raison des changements dans le calendrier d'un certain nombre de projets (ce montant ne comprend pas la participation de la Société aux dépenses en capital de la Société en commandite de Bruce Power Limited (BPLP). Cameco ne prévoit pas que cette réduction de dépenses en capital en 2010 aura des incidences sur ses plans visant à doubler la production annuelle d'uranium d'ici 2018.

Analyse de sensibilité

D'ici la fin de 2010:

- Un changement de 5 $US du prix au comptant Ux le 1er novembre 2010 (53,50 $US la livre) modifierait le revenu de 13 millions $ et le bénéfice net de 10 millions $

- Un changement de 1 $ du prix au comptant de l'électricité modifierait le bénéfice net de la Société pour 2010 de 1 million $, en présumant que le prix au comptant demeurerait sous le prix plancher prévu par l'accord sur le BPLP avec l'Office de l'électricité de l'Ontario (OEO)

Mesures financières non conformes aux PCGR

Le bénéfice net ajusté, une mesure financière non conforme aux PCGR, est utilisé par la Société comme méthode plus efficace pour comparer son rendement financier d'une période à une autre. Le bénéfice net ajusté est le bénéfice net ajusté conforme aux PCGR utilisé par la Société pour calculer le bénéfice d'exploitation provenant d'activités abandonnées et de gains et pertes non réalisés évalués en fonction de la valeur du marché sur les instruments financiers qui, selon Cameco, ne reflètent pas le rendement sous-jacent.

Une mesure financière non conforme aux PCGR, le bénéfice net ajusté, devrait être tenu comme ayant un caractère complémentaire, et cette mesure ne remplace pas l'information financière connexe préparée conformément aux PCGR. Les autres sociétés peuvent utiliser une méthode de calcul différente. Le tableau qui suit précise les ajustements apportés au bénéfice net.



----------------------------------------------------------------------------
Trimestre terminé Neuf mois terminés
le 30 septembre le 30 septembre
----------------------------------------
(en millions $) 2010 2009 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net (mesures PCGR) 98 172 308 501
----------------------------------------------------------------------------
Ajustements (après impôts)
----------------------------------------------------------------------------
Pertes sur activités abandonnées - 23 - 42
----------------------------------------------------------------------------
Pertes (gains) non réalisés sur
instruments financiers (18) (101) (3) (185)
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net ajusté (mesure non PCGR) 80 94 305 358
----------------------------------------------------------------------------


Résultats financiers par segment

Uranium
----------------------------------------------------------------------------
Trimestre Neuf mois
terminé terminés
le 30 septembre le 30 septembre
------------------ ------------------
Faits saillants 2010 2009 chgt 2010 2009 chgt
----------------------------------------------------------------------------
Volume de production)
(millions de livres) 5,6 5,6 - 16,5 14,1 17%
----------------------------------------------------------------------------
Volume de ventes
(millions de livres) 5,6 8,3 (33)% 20,5 23,9 (14)%
----------------------------------------------------------------------------
Prix moyen au comptant
($US/livres) 45,83 45,29 1% 43,01 46,10 (7)%
----------------------------------------------------------------------------
Prix moyen réalisé
($US/livres) 40,63 34,24 19% 41,46 37,26 11%
($Cad/livres) 43,01 39,18 10% 43,90 45,80 (4)%
----------------------------------------------------------------------------
Coût unitaire moyen
des ventes ($Cad/
livres d'U3O8)
(comprenant l'AER) 24,36 30,67 (21)% 27,74 30,72 (10)%
----------------------------------------------------------------------------
Revenu
(en millions$) 244 329 (26)% 912 1,108 (18)%
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut
(en millions $) 101 69 46% 322 356 (10)%
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut(%) 41 21 95% 35 32 9%
----------------------------------------------------------------------------


Troisième trimestre

Les volumes de production au cours du trimestre ont été les mêmes que durant le troisième trimestre de 2009. Voir les mises à jour sur les projets d'exploitation et de développement pour obtenir de plus amples renseignements.

Les revenus pour l'uranium au cours du présent trimestre ont baissé de 26 % comparativement à 2009 en raison d'une diminution de 33 % du volume de ventes. Les prix réalisés de la Société au cours du trimestre ont été plus élevés que pour le troisième trimestre de 2009, surtout en raison des prix plus élevés prévus dans les contrats de ventes à prix fixe.

Le coût au comptant total des ventes (excluant l'AER) a diminué de 53 % au cours du trimestre pour s'établir à 100 millions $ (17,55 $ par livre d'U3O8), en raison surtout de ce qui suit :

- la baisse de 33 % du volume des ventes

- les coûts unitaires moyens pour l'uranium produit ont été de 31 % plus faibles

- les coûts unitaires moyens pour l'uranium acheté ont été de 29 % plus faibles en raison de la baisse des achats aux prix au comptant

- les frais de redevance ont été inférieurs en raison de la baisse des livraisons de matériel produit

Le résultat net a été une augmentation de 32 millions $ en profit brut au cours du trimestre.

Le coût unitaire moyen de ventes d'uranium a été beaucoup plus faible au troisième trimestre que durant les six premiers mois de 2010. La Société prévoit que le coût unitaire moyen augmentera durant le quatrième trimestre en raison de la réception d'une plus grande quantité de matériel acheté. Le coût unitaire moyen reflète les achats une fois que le matériel a été reçu. Le calcul du coût total des ventes est basé sur le coût moyen de toutes les sources d'uranium.

Les premiers neuf mois

Les volumes de production pour les neuf premiers mois de l'exercice ont été de 17 % plus élevés que durant l'exercice précédent en raison de la production plus élevée dans presque tous les sites de la Société. Voir les mises à jour sur les projets d'exploitation et de développement pour obtenir de plus amples renseignements.

Pour les neuf premiers mois de 2010, les revenus d'uranium ont diminué de 18 % comparativement à 2009, en raison d'une baisse de 14 % dans les volumes de ventes et d'une diminution de 4 % dans le prix réalisé en dollars canadiens. La moyenne du taux de change de la Société a été de 1,06 $ comparativement à 1,23 $ pour l'exercice précédent. En $US, le prix réalisé a été de 11 % plus élevé qu'en 2009 en raison surtout de la gamme de contrats de livraison d'uranium de la Société. A ce jour au cours de l'exercice, les livraisons ont été plus fortement orientées vers les contrats liés aux marchés, qui ont rapporté des prix plus élevés que les contrats à prix fixes.

Le coût au comptant total des ventes (excluant l'AER) a diminué de 27 % au cours des neuf premiers mois de l'exercice pour s'établir à 466 millions $ (22,45 $ par livre d'U3O8). Le résultat s'explique comme suit :

- les coûts unitaires moyens pour l'uranium produit ont diminué de 13 % en raison des niveaux de production plus élevés

- les coûts unitaires moyens pour l'uranium acheté ont diminué de 19 % en raison de la baisse des achats aux prix au comptant

- les volumes de ventes ont diminué de 14%

- les frais de redevances ont baissé

L'effet net a été une diminution de 34 millions $ en bénéfice brut pour les neuf premiers mois.

Le tableau suivant montre le coût au comptant des ventes par unité de la Société (excluant l'AER) pour le matériel produit et acheté, y compris les frais de redevances sur le matériel produit et la quantité d'uranium produite et achetée vendue.



----------------------------------------------------------------------------
Coût au comptant
des ventes par unité Quantité vendue
($Cad/livre d'U3O8) (en millions de livres)
Trimestre terminé ----------------------------------------------------------
le 30 septembre 2010 2009 chgt 2010 2009 chgt
----------------------------------------------------------------------------
Production 17,85 25,85 (8,00) 3,5 6,2 (2,7)
----------------------------------------------------------------------------
Achat 17,05 23,87 (6,82) 2,1 2,1 -
----------------------------------------------------------------------------
Total 17,55 25,36 (7,81) 5,6 8,3 (2,7)
----------------------------------------------------------------------------
Neuf mois terminés
le 30 septembre 2010 2009 chgt 2010 2009 chgt
----------------------------------------------------------------------------
Production 22,54 25,84 (3,30) 14,5 15,8 (1,3)
----------------------------------------------------------------------------
Achat 22,22 27,50 (5,28) 6,0 8,1 (2,1)
----------------------------------------------------------------------------
Total 22,45 26,39 (3,94) 20,5 23,9 (3,4)
----------------------------------------------------------------------------


Veuillez consulter l'examen et analyse par la direction pour le troisième trimestre pour les mises à jour sur l'analyse de sensibilité de la Société sur les prix de l'uranium et sa prévision de production annuelle d'ici 2014.

Services de combustible



(y compris les résultats pour l'UF6, l'UO2 et la fabrication du combustible)
----------------------------------------------------------------------------
Trimestre Neuf mois
terminé terminés
le 30 septembre le 30 septembre
----------------- -----------------
Faits saillants 2010 2009 chgt 2010 2009 chgt
----------------------------------------------------------------------------
Volume de production
(en millions de kgU) 2,3 4,1 (44)% 11,7 8,4 39%
----------------------------------------------------------------------------
Volume de ventes
(en millions de kgU) 3,9 2,8 39% 10,7 8,9 20%
----------------------------------------------------------------------------
Prix réalisés
($Cad/kgU) 16,32 16,82 (3)% 18,19 19,85 (8)%
----------------------------------------------------------------------------
Coût de vente moyen
par unité ($Cad/kgU)
(y compris l'AER) 13,84 15,43 (10)% 13,70 15,86 (14)%
----------------------------------------------------------------------------
Revenu
(en millions $) 69 50 38% 208 186 12%
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut
(en millions $) 9 4 125% 49 36 36%
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut (%) 13 7 86% 24 20 20%
----------------------------------------------------------------------------


Troisième trimestre

Le revenu total a augmenté de 38 % en raison d'une augmentation de 39 % des volumes de ventes.

Le prix réalisé en $Cad pour l'UF6 a été influencé par un taux de change moins favorable - la moyenne du taux de change de la Société a été de 1,06 $ au cours du troisième trimestre comparativement à 1,14 $ en 2009.

Le coût total des produits et services vendus (y compris l'AER) a augmenté de 28 % (60 millions $ comparativement à 47 millions $ au cours du troisième trimestre de 2009) en raison de l'augmentation du volume de ventes. Le coût unitaire moyen des ventes a diminué de 10 % en raison surtout de la baisse des coûts du matériel acheté.

L'effet net a été une augmentation de 5 millions $ en bénéfice brut.

Les premiers neuf mois

Au cours des neuf premiers mois de l'exercice, le revenu total a augmenté de 12 % en raison d'une augmentation de 20 % des volumes de ventes.

Le prix au comptant en $Cad pour l'UF6 a été influencé par un taux de change moins favorable - la moyenne du taux de change de la Société a été de 1,06 $ comparativement à 1,23 $ durant la même période de l'exercice précédent.

Le coût total des produits et des services vendus (y compris l'AER) a augmenté de 7 % (159 millions $ comparativement à 149 millions $ en 2009) car l'incidence de l'augmentation du volume de ventes a été en grande partie compensée par un coût plus faible par unité vendue. Le coût unitaire moyen des ventes a été de 14 % inférieur, car la Société avait imputé les dépenses liées à l'usine d'UF6 à l'inventaire pour les neuf premiers mois de l'exercice en cours. En 2009, la majorité de ces coûts ont été imputés à la fermeture de l'usine pour la quasi-totalité du premier semestre.

L'effet net a été une augmentation de 13 millions $ en profit brut.

Electricité

Troisième trimestre

Le revenu total d'électricité a diminué de 21 % pendant ce trimestre comparativement au troisième trimestre de 2009 alors que la production accrue a été plus que compensée par la baisse des prix réalisés. Les prix réalisés reflètent les revenus des ventes au comptant, recettes reconnues en vertu de l'accord de BPLP avec l'OEO, et les produits du contrat financier. BPLP a réalisé un revenu de 41 millions $ au cours de ce trimestre en vertu de son accord avec l'OEO, comparativement à 205 millions de dollars au troisième trimestre de 2009. L'équivalent d'environ 46 % de la production de BPLP a été vendu en vertu de contrats financiers au cours du trimestre, comparativement à 51 % pour le troisième trimestre de 2009.

Le facteur de capacité a été de 88 % au cours du trimestre, une hausse par rapport à 86 % au troisième trimestre de 2009 en raison du nombre réduit de jours d'arrêt planifiés et non planifiés. Les coûts d'exploitation ont été de 224 millions de dollars, comparativement à 210 millions de dollars en 2009.

Le résultat a été une diminution de 53 % de la part de bénéfices de la Société avant impôts.

BPLP a distribué 100 millions de dollars aux partenaires au cours du troisième trimestre. La part de la Société a été de 32 millions de dollars. Les partenaires ont convenu que BPLP distribuera l'excédent de trésorerie mensuellement, et fera des appels de liquidités distincts pour les grands projets d'immobilisations.

Les neuf premiers mois

Le revenu total de l'électricité pour les neuf premiers mois de l'exercice a diminué de 8 % comparativement à 2009, alors que la production supérieure a été plus que compensée par la baisse des prix réalisés. BPLP a réalisé un revenu de 224 millions de dollars en vertu de son accord avec l'OEO au cours des neuf premiers mois de 2010, comparativement à 377 millions de dollars pour la même période de 2009. L'équivalent d'environ 41 % de la production de BPLP a été vendu en vertu de contrats financiers pour les neuf premiers mois de l'exercice, comparativement à 58 % en 2009.

Le facteur de capacité a été de 90 % pour les neuf premiers mois de l'exercice, une hausse par rapport à 86 % en 2009 en raison du nombre moins élevé de jours d'arrêt planifiés et non planifiés. Les coûts d'exploitation ont été de 709 millions de dollars comparativement à 687 millions de dollars en 2009.

Le résultat a été une diminution de 29 % de la part de bénéfices de la Société avant impôts.

BPLP a distribué 405 millions de dollars aux partenaires au cours des neuf mois du présent exercice. La part de Cameco a été de 128 millions de dollars.



Mises à jour sur le projet d'exploitation et de développement

Production d'uranium - aperçu
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres Neuf mois
terminés le terminés le
Part de Cameco 30 septembre 30 septembre
(million de livres ---------------- ----------------
d'U3O8) 2010 2009 chgt 2010 2009 chgt
----------------------------------------------------------------------------
McArthur River/Key
Lake 3,7 3,8 (3)% 9,9 9,3 6%
----------------------------------------------------------------------------
Rabbit Lake 0,5 0,9 (44)% 2,5 2,4 4%
----------------------------------------------------------------------------
Smith Ranch-Highland 0,4 0,4 - 1,4 1,3 8%
----------------------------------------------------------------------------
Crow Butte 0,2 0,2 - 0,6 0,6 -
----------------------------------------------------------------------------
Inkai 0,8 0,3 167% 2,1 0,5 320%
----------------------------------------------------------------------------
Total 5,6 5,6 - 16,5 14,1 17%
----------------------------------------------------------------------------


La production du trimestre en cours a été la même que celle du troisième trimestre de 2009 et de 17 % plus élevée comparativement à celle des neuf premiers mois de l'exercice.

McArthur River/Key Lake

La production a augmenté pour les neuf premiers mois de l'exercice surtout en raison d'un arrêt plus court pour l'entretien et d'un démarrage amélioré à l'usine de Key Lake au cours du deuxième trimestre comparativement à 2009 et en raison d'un approvisionnement de minerai élevé à l'usine de McArthur River. La Société commence à tirer profit de l'attention qu'elle a portée à la fiabilité et à l'entretien au cours des derniers exercices.

L'usine de Key Lake continue de bien fonctionner.

La construction respecte le calendrier prévu pour les usines d'acide sulfurique et d'oxygène. La Société a terminé l'installation de structures d'acier et prévoit d'hivériser les bâtiments au quatrième trimestre. Elle a installé tout le matériel important dans l'usine d'acide sulfurique et est en voie d'installer la tuyauterie mécanique.

La Société a reçu l'approbation réglementaire pour le développement d'une deuxième chambre de foreuse de montage dans la zone 2, sous le panneau 5 et une chambre d'extraction dans la partie inférieure de la mine de la zone 4. La Société prévoit toujours commencer la première production de la partie minière inférieure de la zone 4 en 2010.

Tel qu'annoncé le 1er novembre 2010, les employés syndiqués de McArthur River et de Key Lake ont convenu d'une nouvelle convention collective de quatre ans qui prendra fin le 31 décembre 2013. Le nouveau contrat comprend une augmentation de salaire de 14,75 % sur la durée de l'accord.

Rabbit Lake

La production au cours du présent trimestre a diminué de 44 % comparativement au même trimestre de 2009. Selon les prévisions, l'usine a été exploitée pendant une période plus courte que lors du troisième trimestre de 2009, ce qui a entraîné une baisse de production. La production au cours des neuf premiers mois a été légèrement plus élevée que pour la même période du dernier exercice. La Société prévoit de grands écarts de production dans l'usine d'un trimestre à l'autre, car elle gère l'approvisionnement en minerai en vue d'assurer une exploitation efficace de l'usine. Elle prévoit que la production pour l'exercice s'établira à 3,7 millions de livres, comparativement à son estimation précédente de 3,6 millions de livres.

La Société a terminé le calendrier d'entretien de l'usine prévu pour le présent trimestre, et l'usine a repris ses activités d'exploitation le 1er septembre 2010. L'équipement et l'infrastructure ont été réparés et remplacés pour l'ensemble de l'usine. La Société a installé et a mis en service un nouveau dispositif d'échappement d'air vicié qui appuiera les activités futures dans la partie nord de la mine.

Inkai

Le parachèvement des installations de traitement par la Société et un approvisionnement stable en acide a permis d'augmenter la production au cours du trimestre et pour les neuf premiers mois de l'exercice comparativement aux mêmes périodes de 2009.

La Société a augmenté ses prévisions de production pour 2010 à 2,7 millions de livres comparativement à ses prévisions précédentes de 2,3 millions de livres. Cette augmentation est un reflet du solide rendement du champ de captage au cours des neuf premiers mois de l'exercice et du traitement des stocks d'uranium de 2009 à Inkai au cours du présent exercice.

A la mi-juin, Inkai a reçu l'approbation en principe d'augmenter la production annuelle des blocs 1 et 2 à 3 900 000 livres d'U3O8 (base de 100 %), ce qui est conforme à l'objectif de production d'Inkai pour 2010. Une modification au contrat d'utilisation du sous-sol en vue de sa mise en oeuvre est en voie d'examen dans le cadre du processus d'approbation du gouvernement kazakh.

La Société poursuit sa collaboration avec Kazatomprom en vue d'évaluer les possibilités de coopération sur la conversion de l'UF6.

Cigar Lake

Au cours du présent trimestre, la Société a :

- terminé en grande partie le nettoyage, l'inspection, l'évaluation et la sécurisation des zones de développement souterrain

- terminé le forage par congélation et l'outillage des puits de mine 2, dans le cadre de ses préparatifs en vue de reprendre le fonçage de puits

- réalisé des progrès au niveau de la remédiation du système d'assainissement de l'eau salée souterraine qui permet d'appuyer le forage par congélation du gisement de minerai et du puits 2

- augmenté sa capacité de pompage à 2 500 m3 / h

- repris le développement souterrain

- entrepris le remblayage au niveau de 465 mètres

Les activités d'ici la fin de l'exercice 2010 de la Société porteront sur la réalisation des plans et la mise en oeuvre des stratégies identifiées en vue d'amener Cigar Lake à sa phase de la production. La Société vise donc à :

- poursuivre le rétablissement des systèmes de mines souterrains, les infrastructures et les zones de développement souterrain afin de pouvoir reprendre la construction

- travailler en vue d'obtenir l'approbation réglementaire de l'évaluation environnementale qui permettra d'acheminer l'eau traitée directement vers Seru Bay sur le lac Waterbury

- commencer à geler le sol autour du puits 2 en vue de reprendre le fonçage de puits

- mettre en oeuvre une stratégie de gel de la surface en vue de réduire la période de temps de mise en service du projet en devançant la période de production d'uranium (jusqu'à 10 millions de livres) au cours des premières années, et d'améliorer les coûts d'extraction et les retombées économiques du projet

- poursuivre le programme de forage de surface destiné à améliorer les ressources minérales

Cameco vise toujours le démarrage de la production au milieu de l'année 2013.

Cigar Lake est un élément clé du plan de Cameco en vue de doubler la production annuelle d'uranium à 40 000 000 de livres d'ici 2018, et la Société s'engage à mettre cet important actif en production de façon sécuritaire.

Services de combustible

La production de services de combustible s'est chiffrée à 2,3 millions de kgU au cours du trimestre, comparativement à 4,1 millions de kgU au cours du troisième trimestre de 2009. La baisse de production est principalement due à l'arrêt prévu pour l'entretien annuel de l'usine d'UF6 à Port Hope, qui a été en fonction durant tout le troisième trimestre de 2009.

La production pour les neuf premiers mois de l'exercice a été de 11,7 millions de kgU, comparativement à 8,4 millions de kgU au cours des neuf premiers mois de 2009. L'augmentation de la production est largement due à l'exploitation régulière de l'usine d'UF6 de Port Hope, usine qui n'a pas été en fonction durant la majeure partie du premier semestre de 2009.

PERSONNES QUALIFIEES

La divulgation de l'information scientifique et technique concernant les propriétés suivantes de Cameco (McArthur River/Key Lake, Cigar Lake et Inkai) a été préparée par les personnes suivantes ayant les qualifications appropriées aux fins de la Norme canadienne 43-101, ou sous la supervision de celles-ci :

McArthur River/Key Lake

- David Bronkhorst, vice-président, exploitation minière pour le sud de la Saskatchewan, Cameco

- Les Yesnik, directeur général, exploitation de Key Lake, Cameco

Inkai

- Charles Foldenauer, directeur général, exploitation et développement, Inkai

Cigar Lake

- Grant Goddard, vice-président, exploitation minière pour le nord de la Saskatchewan, Cameco

Au sujet des renseignements prospectifs

Le présent document comprend des énoncés et des renseignements sur les attentes futures de la Société.

Lorsque Cameco discute de sa stratégie, de ses plans et de ses futurs rendements financiers et d'exploitation ou autres activités qui n'ont pas encore eu lieu, elle émet des déclarations réputées comme étant des renseignements ou des énoncés prospectifs en vertu des lois en valeurs mobilières du Canada et des Etats-Unis. Dans le présent document, la Société les qualifie d'énoncés prospectifs.

Eléments importants à comprendre sur les énoncés prospectifs contenus dans ce document

- Ils comprennent généralement des termes et des énoncés sur l'avenir, tels que : prévoir, s'attendre à, planifier, avoir l'intention de, estimer, objectifs, cibles, projets, pouvoir, stratégie et perspectives (voir les exemples ci-dessous).

- Ils représentent les points de vue actuels de la Société, et peuvent changer de façon significative.

- Ils sont fondés sur un certain nombre d'hypothèses importantes, y compris celles que Cameco a énumérées ci-dessous, qui peuvent se révéler inexactes.

- Les résultats et les événements réels peuvent différer sensiblement de ceux prévus à l'heure actuelle par la Société en raison des risques liés à ses activités. Voici un certain nombre de risques importants. Le lecteur est avisé également de consulter la notice annuelle et l'examen et l'analyse par la direction sur l'exercice et sur les premier, deuxième et troisième trimestres, qui comprennent une discussion sur les risques importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des attentes actuelles de la Société.

L'information prospective vise à aider le lecteur à comprendre les opinions actuelles de la direction sur les perspectives à court terme et à long terme, et pourraient bien ne pas être appropriées à d'autres fins. La Société ne mettra pas nécessairement ces renseignements à jour à moins que les lois sur les valeurs mobilières ne l'exigent.

Voici des exemples d'énoncés de nature prospective dans le présent document :

- la Société prévoit qu'environ un tiers de ses ventes d'uranium sera livré au quatrième trimestre

- elle estime être en mesure de doubler sa production annuelle d'uranium à partir des actifs existants d'ici 2018

- elle prévoit produire 22 millions de livres d'uranium pour 2010 et estime pouvoir augmenter celle de Rabbit Lake et Inkai pour 2010

- elle prévoit doubler sa production annuelle d'uranium d'ici 2018 et que celle-ci ne sera pas influencée par la réduction de ses dépenses en capital prévues pour 2010

- elle estime que les coûts unitaires augmenteront au cours du quatrième trimestre en raison de la réception de matériel supplémentaire acheté

- son objectif de production initiale pour Cigar Lake prévue pour la mi-2013 et ses prévisions de 2010 pour Cigar Lake

Risques importants

- les volumes réels de ventes ou les prix du marché pour l'un de ses produits ou services sont plus faibles que ceux prévus pour une raison quelconque, y compris les variations des prix du marché ou la perte de parts de marché aux dépens d'un concurrent

- la Société subit les incidences négatives des fluctuations des taux de change, des taux d'intérêt ou des taux d'imposition

- ses coûts de production sont plus élevés que prévu, ou les approvisionnement requis ne sont pas disponibles, ou ne sont pas disponibles à des conditions commerciales raisonnables

- les estimations par la Société des coûts de production, d'achat, du déclassement ou de récupération, ou ses estimations des charges fiscales, s'avèrent inexactes

- la Société ne peut pas faire respecter ses droits légaux, ou elle fait l'objet de litiges ou d'arbitrage dont l'issue est défavorable

- il y a des vices de titres de propriétés

- les estimations de la réserve et des ressources de la Société sont inexactes, ou elle doit fait face à des défis ou conditions géologiques, hydrologiques ou d'exploitation minière imprévus ou difficiles

- les risques d'ordre environnemental, sécuritaire et réglementaire, y compris les fardeaux ou retards réglementaires accrus en Australie, au Canada, au Kazakhstan ou aux Etats-Unis ont des incidences sur la Société

- la Société ne peut pas obtenir les permis ou autorisations requis des autorités gouvernementales ou les maintenir

- la Société est sujette aux risques politiques dans un pays en développement où elle exerce ses activités

- le terrorisme, le sabotage, les blocus, un accident ou la détérioration de l'appui politique ou de la demande relativement à l'énergie nucléaire

- il y a des changements à la réglementation ou aux politiques gouvernementales, y compris les lois et politiques fiscales et commerciales

- les fournisseurs d'uranium acheté à la Société et la conversion ne parviennent pas à répondre aux engagements de livraison du contrat

- les délais ou l'absence de succès en matière d'assainissement et d'exploitation à Cigar Lake

- les phénomènes naturels, y compris les intempéries, les incendies, les inondations et les tremblements de terre ont des incidences sur les activités d'exploitation de la Société

- les activités d'exploitation sont perturbées dues à des problèmes liés aux installations mêmes de la Société ou à celles de ses clients, à l'indisponibilité de réactifs, à l'équipement, aux pièces et approvisionnements d'exploitation essentiels à la production, aux enjeux de relations de travail, aux grèves ou lock-out, aux inondations souterraines, à la défaillance des parois de fosses, aux éboulements et autres incertitudes de développement et d'exploitation

Hypothèses importantes

- les ventes et les volumes d'achat et les prix de l'uranium, des services de combustible et d'électricité

- les coûts de production prévus

- les prix au comptant prévus et les prix réalisés pour l'uranium

- les taux d'imposition, les taux de change et les taux d'intérêt

- les dépenses de déclassement et de récupération

- les estimations des réserves et des ressources

- les conditions géologiques, hydrologiques et autres des mines de Cameco, y compris la justesse de ses attentes sur l'état des travaux souterrains à Cigar Lake

- le succès de l'assainissement et des plans de développement de Cigar Lake par Cameco

- la capacité de Cameco de continuer à fournir ses produits et services en fonction des quantités prévues et aux moments voulus

- la capacité de Cameco de se conformer aux exigences réglementaires actuelles et futures de l'environnement, de sécurité et autres exigences réglementaires, et d'obtenir et de maintenir les autorisations réglementaires requises en Australie, au Canada, au Kazakhstan et aux Etats-Unis

- les activités de Cameco ne sont pas significativement perturbées en raison d'instabilité politique, de nationalisation, de terrorisme, de sabotage, de blocus, d'effondrements, de catastrophes naturelles, d'actions gouvernementales ou politiques, de procédures contentieuses ou d'arbitrage, de questions de relations de travail, d'inondations souterraines ou d'autres risques de développement ou d'exploitation

CONFERENCE TELEPHONIQUE

Nous vous invitons à participer à la conférence téléphonique sur notre troisième trimestre prévue pour le lundi 8 novembre 2010, à 11 h 00, heure de l'Est.

Tous les investisseurs et les représentants des médias sont invités à participer à la téléconférence. Pour participer à la téléconférence, veuillez composer le (800) 769-8320 ou le (416) 695-6616 (Canada et Etats-Unis). Une transmission audio en direct de la téléconférence sera accessible sur notre site Web à cameco.com. Se reporter au lien figurant à la page d'accueil le jour de la téléconférence.

Un enregistrement de la téléconférence sera accessible :

- sur notre site Web à cameco.com, peu de temps après la téléconférence, et

- sur post view, jusqu'à minuit, heure de l'Est, le 8 décembre 2010, en composant le (800) 408-3053 ou le (416) 695-5800 (Canada et Etats-Unis) (code d'accès 8556617 #).

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES

Un exemplaire intégral de l'Examen et analyse par la direction de Cameco et des états financiers et notes (non vérifiés) pour le troisième trimestre de 2010 est accessible sur SEDAR à sedar.com, sur le site Web de la Société à cameco.com et sur EDGAR à sec.gov/edgar.shtml.

Des renseignements supplémentaires sur Cameco, notamment sa notice annuelle et l'examen et analyse par la direction, sont accessibles sur SEDAR à sedar.com, sur le site web de la Société à cameco.com, et sur EDGAR à sec.gov/edgar.shtml.

Profil

Cameco est l'un des plus importants producteurs d'uranium au monde, un grand fournisseur de services de conversion et l'un des deux fabricants de combustible Candu au Canada. La position concurrentielle de la Société est basée sur la propriété dominante des plus grandes réserves à haute teneur au monde et sur ses faibles frais d'exploitation. Les produits d'uranium de Cameco servent à produire de l'électricité propre dans des centrales nucléaires du monde entier, notamment en Ontario, où la Société participe à un partenariat qui exploite la plus importante centrale d'électricité nucléaire de l'Amérique du Nord. La Société poursuit également des travaux d'exploration d'uranium en Amérique du Nord, en Australie et en Asie. Les actions de Cameco se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Le siège social de Cameco est établi à Saskatoon, en Saskatchewan.

Tel qu'utilisé dans le présent communiqué de presse, le terme "Cameco" ou "la société" désigne Cameco Corporation et ses filiales et sociétés affiliées, sauf indication contraire.

Renseignements

  • Cameco
    Bob Lillie
    Renseignements aux investisseurs
    (306) 956-6639
    ou
    Cameco
    Lyle Krahn
    Renseignements aux médias
    (306) 956-6316