Cameco
TSX : CCO
NYSE : CCJ

Cameco

23 sept. 2015 17h02 HE

Cameco et AREVA célèbrent le début de la production à Cigar Lake

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwired - 23 sept. 2015) -

TOUS LES MONTANTS SONT EXPRIMÉS EN $ CA (SAUF AVIS CONTRAIRE)

Cameco (TSX:CCO) (NYSE:CCJ) et AREVA ont officiellement marqué aujourd'hui, sur le site de la mine, dans le Nord de la Saskatchewan (Canada), le début de la production à la mine d'uranium de Cigar Lake et à l'usine de McClean Lake.

Le président et chef de la direction de Cameco, Tim Gitzel, et Olivier Wantz, membre du comité exécutif et premier vice-président exécutif, groupe des mines et des affaires en amont pour AREVA, ont accueilli les dignitaires, notamment le ministre de l'Économie de la Saskatchewan, Bill Boyd, et les dirigeants communautaires du Nord de la Saskatchewan, et leur ont fait visiter les chantiers souterrains.

« Je remercie l'ensemble de nos intervenants et partenaires qui, par leur appui très fort, nous ont aidés à mettre ce gisement riche et difficile en production, a déclaré Tim Gitzel. Cette réalisation a demandé 10 années de travail ainsi que beaucoup de persévérance et de créativité technique, et je félicite les nombreuses personnes qui y ont contribué. »

« Nous sommes heureux de célébrer ces deux grands actifs miniers d'uranium en Saskatchewan que sont la mine de Cigar Lake et l'usine de McClean Lake », a dit Olivier Wantz. « Le succès de leurs activités démontre la détermination et la compétence dont ont fait preuve nos employés pour assurer le démarrage sécuritaire et la poursuite de la production. »

L'exploitation de Cigar Lake a commencé en mars 2014. Le premier concentré d'uranium emballé a été produit en octobre 2014 à l'usine de McClean Lake, qui est majoritairement détenue et exploitée par AREVA Canada Resources Inc.

Depuis le début de l'année 2015, jusqu'au 19 septembre, l'usine de McClean Lake a transformé et emballé 6,1 millions de livres de concentré d'uranium (U3O8) provenant du minerai extrait à Cigar Lake.

Le système d'exploitation par forage à érosion (JBS) continue de fonctionner comme prévu. Trois machines de forage à érosion ont été mises en service aux fins d'une utilisation souterraine. Cigar Lake a atteint la limite inférieure de la cible de production pour 2015, soit de 6 à 8 millions de livres emballées (taux de production 100 %) pour Cigar Lake et McClean Lake. Nous procédons à la révision de cette cible et ferons une mise à jour dans le rapport du troisième trimestre de Cameco.

Parallèlement à l'augmentation de la production à 18 millions de livres (taux de production : 100 %) d'ici 2018, les volumes pourraient ne pas être linéaires d'année en année, mais varier en fonction de notre expérience opérationnelle. Afin d'assurer l'exploitation la plus efficace possible de la mine et de l'usine tout au long de l'année, nous devrons gérer de manière continue l'approvisionnement en minerai et, par conséquent, pourrions interrompre et reprendre l'extraction à plusieurs reprises pendant un trimestre, sans affecter la production annuelle prévue.

Détenue par Cameco (50,025 %), AREVA Resources Canada Inc. (AREVA) (37,1 %), Idemitsu Canada Resources Ltd. (7,875 %) et TEPCO Resources Inc. (5,0 %), la mine de Cigar Lake est exploitée par Cameco. Elle emploie plus de 600 travailleurs hautement qualifiés, dont la majorité habite dans le secteur Saskatchewan-Nord.

Le gisement se situe à des profondeurs variant entre 410 et 450 mètres sous la surface, à l'interface entre le socle rocheux sec et le grès aquifère au-dessus. La zone minéralisée et le sol environnant dans le secteur à exploiter doivent être congelés pour empêcher que l'eau pénètre dans la mine et aider à stabiliser les formations rocheuses faibles. Le minerai est extrait à l'aide d'un procédé de forage par jet d'eau à haute pression qui creuse des cavités dans le minerai congelé. Le mélange de minerai et d'eau issu des cavités est recueilli dans un système de canalisation avant d'être pompé dans des circuits souterrains de broyage et de traitement. Les boues de minerai épaissies sont ensuite remontées par pompage à la surface, où elles sont chargées dans des camions-citernes et transportées sur 70 kilomètres jusqu'à l'usine de McClean Lake afin d'être transformées en concentré d'uranium.

Détenue par AREVA (70 %), Denison Mines Inc. (22,5 %) et OURD Canada Co. Ltd. (7,5 %), l'usine de McClean Lake est exploitée par AREVA. Elle emploie plus de 350 travailleurs hautement qualifiés. La moitié d'entre eux habite dans le secteur Saskatchewan-Nord.

Les travaux d'agrandissement de l'usine de McClean Lake continuent de bien progresser et devraient s'achever en 2016. L'accélération de la cadence de l'usine se poursuit comme prévu avec des teneurs dépassant 25 % d'uranium et une production largement supérieure aux niveaux historiques de l'usine. Depuis son lancement en 1999, McClean Lake a atteint une production de plus de 52 millions de livres de concentré d'uranium. Une fois l'agrandissement terminé, l'usine aura une capacité de production de 24 millions de livres d'uranium par an.

AREVA Resources Canada

En Amérique du Nord, AREVA combine le leadership américain et canadien pour fournir des produits et services à très forte valeur ajoutée destinés au fonctionnement du parc nucléaire. Dans le monde, l'entreprise intervient sur l'ensemble du cycle du nucléaire, depuis les mines d'uranium jusqu'au recyclage des combustibles usés, en passant par la conception de réacteurs nucléaires et les services pour leur exploitation. Son expertise, sa maîtrise des procédés technologiques de pointe et son exigence absolue en matière de sécurité sont reconnues par les services publics du monde entier. Grâce à des partenariats, AREVA est active dans le secteur des énergies renouvelables. Ses 4300 employés en Amérique du Nord contribuent à construire le modèle énergétique de demain : fournir une énergie toujours plus sécuritaire, plus propre et plus économique à un plus grand nombre de personnes. Visitez le site Internet de l'entreprise à l'adresse www.arevaresources.ca ou suivez-la sur Twitter : @arevaresources.

Cameco

Cameco, l'un des plus grands producteurs d'uranium au monde, est également un important fournisseur de services de conversion, et l'un des deux seuls fabricants de combustible CANDU au Canada. Notre position concurrentielle repose sur notre participation majoritaire dans les plus grandes réserves à teneur élevée au monde, ainsi que sur nos faibles coûts d'exploitation. Nos produits d'uranium servent à produire de l'électricité propre dans des centrales nucléaires à travers le monde. Nous poursuivons également des travaux de prospection d'uranium sur l'ensemble du continent américain, en Australie et en Asie. Nos actions se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Notre siège social est situé à Saskatoon, en Saskatchewan.

Mise en garde concernant les informations et déclarations prospectives

Les déclarations concernant les attentes de Cameco au sujet de la production à Cigar Lake et selon lesquelles les travaux à McClean Lake devraient être achevés en 2016 sont des « informations prospectives » ou des « énoncés prospectifs » au sens des lois canadiennes et américaines sur les valeurs mobilières. Ces informations sont fondées sur un certain nombre d'hypothèses qui, bien que jugées raisonnables par la direction, sont assujetties à des incertitudes et contingences importantes. Nous avons supposé : que nos plans d'exploitation minière, de développement et de production de Cigar Lake réussiront; que la méthode de forage par jet fonctionnera comme prévu; que le gisement gèlera selon nos prévisions; que la modification et l'agrandissement de l'usine de McClean Lake seront achevés dans les délais prévus et que l'usine sera en mesure de transformer le minerai de Cigar Lake conformément au calendrier prévu; qu'il n'y aura pas de retard important ni de perturbation de nos plans à la suite de mouvements de terrain, d'éboulements, d'apports d'eau supplémentaires, de défaillance de joints ou de bouchons utilisés pour des apports d'eau antérieurs, de catastrophes naturelles, de retard dans l'acquisition d'équipements critiques, de pannes d'équipement ou de toute autre cause; qu'il n'y aura pas de conflit ou de pénurie en lien avec la main-d'œuvre; que nous et AREVA disposerons en temps opportun des entrepreneurs, équipements, pièces de fonctionnement, fournitures et permis et approbations réglementaires; et que nos estimations de réserves minérales, ainsi que les hypothèses sur lesquelles elles sont fondées, s'avéreront fiables. Ces informations prospectives sont également assujetties à des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient amener les résultats et développements réels à différer sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus. Elles impliquent les risques : qu'une condition géologique, hydrologique ou souterraine imprévue ou un apport d'eau supplémentaire retarde ou perturbe nos projets; qu'une catastrophe naturelle, un conflit de travail, une panne d'équipement, un retard dans la mise à disposition d'entrepreneurs, d'équipements, de pièces de fonctionnement et de fournitures nécessaires, ou toute autre cause, entraîne une perturbation ou un retard important de nos plans; que nos projets de développement, d'exploitation ou de production pour la mine de Cigar Lake soient retardés ou ne réussissent pas, y compris en raison de difficultés avec la méthode de forage par jet ou le gel du gisement visant à atteindre les objectifs de production, ou qu'il existe des difficultés avec les modifications ou l'agrandissement de l'usine de McClean Lake ou avec le traitement du minerai de Cigar Lake; et que notre estimation des réserves minérales ne s'avère pas fiable. Veuillez également consulter notre notice d'information annuelle la plus récente, notre rapport de gestion annuel et notre rapport de gestion trimestriel afin de prendre connaissance d'autres hypothèses et risques en lien avec les informations prospectives mentionnées dans le présent communiqué de presse. Nous fournissons ces informations prospectives pour vous aider à comprendre les opinions de la direction en ce qui concerne Cigar Lake et McClean Lake et elles peuvent ne pas convenir à d'autres fins. Cameco ne s'engage nullement à mettre à jour ou à réviser ces informations prospectives suite à l'obtention de nouvelles informations, à la survenue d'événements futurs ou autrement, sauf dans la mesure où la loi l'exige.

Personne qualifiée

Les informations scientifiques et techniques mentionnées ci-dessus en lien avec l'exploitation minière de Cigar Lake ont été approuvées par Les Yesnik, directeur général de Cigar Lake, personne qualifiée aux fins de la Norme canadienne 43-101.

Renseignements

  • Personne-ressource auprès des investisseurs :
    Rachelle Girard
    Cameco
    (306) 956-6403

    Personne-ressource auprès des médias :
    Rob Gereghty
    Cameco
    (306) 956-6190

    Veronique Loewen
    AREVA
    (306) 343-4503