Cameco
TSX : CCO
NYSE : CCJ

Cameco

10 juil. 2015 10h41 HE

Cameco fournit les dernières informations en date sur la situation des feux de forêt en Saskatchewan

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwired - 10 juillet 2015) -

TOUS LES MONTANTS SONT EXPRIMÉS EN $ CA (SAUF AVIS CONTRAIRE)

Cameco (TSX:CCO)(NYSE:CCJ) a annoncé aujourd'hui que la production de ses mines d'uranium à McArthur River, Key Lake, Cigar Lake et Rabbit Lake dans le bassin de l'Athabasca n'a pas été interrompue par les feux de forêt dans le nord du Saskatchewan.

Cameco a implémenté des mesures supplémentaires pour protéger la santé et la sécurité des personnes et de l'environnement dans ses installations et aide les collectivités du nord dans le combat contre les flammes et le soutien aux personnes évacuées. Aucune des mines de Cameco n'est directement menacée par les feux qui sont concentrés dans le centre-nord de la Saskatchewan.

La fermeture des routes et les restrictions de vol sur les pistes d'atterrissage dans le nord sont en train de créer des défis logistiques pour maintenir les mines fournies en matériaux critiques et pour amener les employés. Près de la moitié des employés des mines de la Saskatchewan de Cameco résident dans le nord de la Saskatchewan et l'évacuation des travailleurs et de leurs familles crée des défis supplémentaires.

Dans le but d'éviter le trafic non nécessaire sur les deux routes goudronnées qui connectent ses mines avec le sud de la Saskatchewan, Cameco a volontairement interrompu ses expéditions d'uranium conditionné de ses infrastructures de concentration. Les routes ont été périodiquement fermées à cause de la mauvaise visibilité provoquée par la fumée et la proximité du feu. Les marchandises sont conservées en toute sécurité et seront expédiées une fois que la situation des feux sera améliorée.

Cameco prévoit de réaliser ses objectifs de production 2015 de 11,5 à 11,9 mille tonnes (25,3 à 26,3 millions de livres) et ses objectifs de vente 2015 de 14,0 à 15,0 mille tonnes (31 à 33 millions de livres).

Profil

Cameco, l'un des plus grands producteurs d'uranium au monde, est également un important fournisseur de services de conversion, et l'un des deux seuls fabricants de combustible approvisionnant le réacteur Candu au Canada. Notre position concurrentielle repose sur notre participation majoritaire dans les plus grandes réserves à teneur élevée au monde, ainsi que sur nos faibles coûts d'exploitation. Nos produits d'uranium servent à produire de l'électricité propre dans des centrales nucléaires à travers le monde. Nous poursuivons également des travaux de prospection d'uranium sur l'ensemble du continent américain, en Australie et en Asie. Nos actions se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Notre siège social est situé à Saskatoon, en Saskatchewan.

Mise en garde concernant les informations et déclarations prospectives

La déclaration que Camco prévoit réaliser ses objectifs de production 2015 de 11,5 à 11,9 mille tonnes (25,3 à 26,3 millions de livres) et ses objectifs de vente 2015 de 14,0 à 15,0 mille tonnes (31 à 33 millions de livres) sont des « informations prospectives » ou « déclarations prospectives » au sens des lois canadiennes et des États-Unis sur les valeurs mobilières. Ces informations sont fondées sur un certain nombre d'hypothèses qui, bien que jugées raisonnables par la direction, sont assujetties à des incertitudes et contingences importantes. Nous avons supposé : que les graves feux de forêt dans le nord de la Saskatchewan ne causeront pas plus de dégâts qu'à l'heure actuelle ni de retards ou perturbations sur la production de nos mines et usines à la Saskatchewan ou à l'usine de McClean Lake; que nos plans de développement, d'exploitation minière ou de production réussiront; que nos prévisions concernant la méthode de forage par jet et du gel des gisements s'avèreront exactes; que la modification et l'agrandissement de l'usine de McClean Lake seront achevés dans les délais prévus et que l'usine sera en mesure de transformer le minerai de Cigar Lake comme prévu; qu'il n'y aura pas de retard important ou perturbations à la suite d'instabilité politique, de terrorisme, d'actions gouvernementales ou politiques, de mouvements de terrain, d'éboulements, d'apports d'eau supplémentaires, de défaillance de joints ou de bouchons utilisés pour les apports d'eau antérieurs, de catastrophes naturelles, de retard dans l'acquisition de fournitures ou d'équipements critiques, de panne d'équipement, de perturbations du transport ou d'autres causes; qu'il n'y aura pas de conflit ou de pénurie en lien avec la main-d'œuvre; que nous disposerons en temps opportun des entrepreneurs, équipements, pièces de fonctionnement, fournitures et permis et approbations réglementaires; et que nos estimations de réserves minérales, ainsi que les hypothèses sur lesquelles elles sont fondées, s'avèreront fiables.

Ces informations prospectives sont également assujetties à des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient amener les résultats et développements réels à différer sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus. Elles impliquent les risques : que les impacts des feux de forêt dans le nord de la Saskatchewan sont plus graves que prévus, causant des retards de production ou des dégâts plus importants; qu'une condition géologique, hydrologique ou souterraine imprévue ou un apport d'eau supplémentaire retarde ou perturbe nos plans; d'instabilité politique, de terrorisme, d'actions gouvernementales ou politiques, de catastrophes naturelles, de conflits de travail, de panne d'équipement, de perturbations du transport, du retard dans la mise à disposition d'entrepreneurs, équipements, pièces de fonctionnement et fournitures nécessaires, ou toute autre cause susceptible d'entraîner un retard ou une perturbation importante de nos plans; que nos plans de développement, d'exploitation minière ou de production soient retardés ou ne réussissent pas pour une raison quelconque, y compris, en ce qui concerne Cigar Lake, des difficultés techniques avec la méthode de forage par jet ou le gel du gisement visant à atteindre les objectifs de production, ou quelconque difficulté avec les modifications ou l'agrandissement de l'usine de McClean Lake ou le minerai tiré de la mine de Cigar Lake; que notre estimation des réserves minérales ne s'avère pas fiable; et que nos fournisseurs d'uranium ne remplissent pas leurs engagements de livraison. Veuillez également consulter notre notice d'information annuelle la plus récente, notre rapport de gestion annuel et notre rapport de gestion trimestriel afin de prendre connaissance d'autres hypothèses et risques en lien avec les informations prospectives mentionnées dans le présent communiqué de presse. Nous fournissons ces informations prospectives pour vous aider à comprendre les opinions de la direction en ce qui concerne l'impact des feux de forêt dans le nord de la Saskatchewan sur les objectifs de production et de vente 2015 de Cameco et elles peuvent ne pas convenir à d'autres fins. Cameco ne s'engage nullement à mettre à jour ou à réviser ces informations prospectives suite à l'obtention de nouvelles informations, à la survenue d'événements futurs ou autrement, sauf dans la mesure où la loi l'exige.

Renseignements

  • Relations avec les investisseurs :
    Rachelle Girard
    (306) 956-6403

    Relations avec les médias :
    Gord Struthers
    (306) 956-6593