Cameco

Cameco

01 mai 2009 20h17 HE

Cameco présente ses résultats financiers du premier trimestre

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 1 mai 2009) -

TOUS LES MONTANTS SONT EXPRIMES EN $ CA (SAUF AVIS CONTRAIRE)

Cameco Corporation (TSX:CCO) (NYSE:CCJ) a annoncé aujourd'hui pour le premier trimestre de 2009 un bénéfice net ajusté1 de 89 millions $ (0,24 $ par action après ajustement et dilution), une baisse de 40 % par rapport au premier trimestre de 2008. Cette baisse s'explique par la baisse du bénéfice réalisé dans les entreprises d'uranium et d'or, baisse en partie compensée par l'amélioration des résultats dans l'entreprise d'électricité.

Dans notre entreprise d'uranium, la hausse du coût des ventes a affecté le profit tiré de l'uranium au premier trimestre. Toutefois, ce coût pour l'exercice, lorsqu'on exclut le coût de l'uranium acheté, devrait encore correspondre à notre prévision antérieure (une hausse s'inscrivant dans la fourchette de 5 % à 10 %). On prévoit que l'ensemble du coût des ventes augmentera de 15 % à 20 % puisque nous prévoyons acheter de l'uranium additionnel à des prix nettement plus élevés que nos coûts de production, pour tirer parti d'occasions commerciales.

Dans notre entreprise d'électricité, la production supérieure a généré de meilleurs résultats. Notre entreprise d'or a été affectée par la baisse de la production et par la hausse des frais d'exploitation.

Le président et chef de la direction de Cameco, M. Jerry Grandey, a déclaré : "Sur le plan de l'exploitation, nous avons enregistré un meilleur démarrage pour l'exercice et nous avons précisé des attentes élevées pour 2009. Nous sommes également heureux d'avoir conclu un accord assurant un environnement sûr pour permettre l'exploitation continue de Centerra et l'expansion possible au Kirghizstan, tout en facilitant le retrait éventuel de notre participation."

Nota : Tous les montants en dollars sont exprimés en dollars canadiens, sauf avis contraire. Les états financiers non vérifiés de Cameco pour le premier trimestre et l'Examen et analyse par la direction sont accessibles sur le site web de la Société, au cameco.com, au SEDAR, au sedar.com, et à EDGAR, au sec.gov/edgar.shtml.



----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés
le 31 mars Varia-
Faits saillants d'ordre financier ---------------------- tion
2009 2008 en %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Revenu (en millions $) 615 593 4
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net (en millions $) 82 133 (38)
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice par action (BPA)
- de base ($) 0,22 0,39 (44)
----------------------------------------------------------------------------
BPA - après dilution ($) 0,22 0,37 (41)
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net ajusté (en millions $)(1) 89 148 (40)
----------------------------------------------------------------------------
BPA - après ajustement
et dilution ($)(1) 0,24 0,43 (44)
----------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie fourni
par l'exploitation (en millions $)(2) 177 146 21
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Le bénéfice net pour les trimestres terminés les 31 mars 2008 et 2009 a
été ajusté de manière à exclure un certain nombre de postes. Le bénéfice
net ajusté est une mesure non PCGR. Pour obtenir une description, se
reporter à la rubrique "Utilisation des mesures financières non PCGR",
dans le présent document.
(2) Comprend les modifications liées au fonds de roulement - se reporter à
la note 11 des états financiers consolidés non vérifiés du premier
trimestre.


Les résultats de Cameco proviennent de quatre secteurs d'entreprise :

URANIUM

Faits saillants

----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés
le 31 mars
------------------------
2009 2008
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Revenu (en millions $)(1) 336 338
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut (en millions $) 116 169
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut en % 34 50
----------------------------------------------------------------------------
Prix réalisé moyen
(en $US/lb) 36,71 40,85
(en $CA/lb) 46,72 44,68
----------------------------------------------------------------------------
Chiffre des ventes (en millions de lbs)(1) 7,1 7,4
----------------------------------------------------------------------------
Chiffre de la production (en millions de lbs) 4,8 3,8
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Le revenu au montant de 85 millions $ sur 2,6 millions de livres
antérieurement reporté en raison d'emprunts de produits de réserve a été
comptabilisé au premier trimestre de 2008, par suite de l'annulation
d'un accord d'emprunt de produits.


Résultats concernant l'uranium

Au premier trimestre de 2009, le revenu provenant de notre entreprise d'uranium a baissé de 2 millions $, pour se chiffrer à 336 millions $, par rapport à la période correspondante de 2008, en raison de la baisse de 4 % du chiffre des ventes affiché, baisse en grande partie compensée par la hausse de 5 % du prix de vente réalisé (en dollars canadiens). Le moment des livraisons de produits d'uranium au cours d'une année civile est à la discrétion des clients. Nos profils de livraison trimestriels peuvent donc varier beaucoup. La hausse du prix réalisé moyen (en dollars canadiens) résulte du relèvement des prix prévus dans les contrats à prix ferme et d'un taux de change plus favorable.

Au premier trimestre de 2009, notre coût total des produits et des services vendus, y compris l'amortissement, l'épuisement et la remise en état (AER), a augmenté à 220 millions $, depuis 169 millions $ au premier trimestre de 2008, en raison de la hausse de 38 % du coût unitaire du produit et des services vendus. Le coût unitaire moyen des ventes a été affecté par l'effet de report de la production moindre en 2008, par les achats récents à des prix voisins du prix marchand, par la hausse des redevances et par l'accroissement des coûts d'intrant. Des achats sont faits pour obtenir des renseignements sur le marché et dans les cas où nous identifions des occasions marchandes.



Production d'uranium
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés
Part de la production le 31 mars Production
de Cameco ------------------------ prévue
(en millions de lbs d'U3O8) 2009 2008 pour 2009 (1)
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
McArthur River/Key Lake 3,6 3,1 13,1
----------------------------------------------------------------------------
Rabbit Lake 0,5 0,0 3,6
----------------------------------------------------------------------------
Smith Ranch/Highland 0,4 0,4 1,8
----------------------------------------------------------------------------
Crow Butte 0,2 0,2 0,7
----------------------------------------------------------------------------
Inkai 0,1 0,1 0,9
----------------------------------------------------------------------------
Total 4,8 3,8 20,1
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Se reporter à la rubrique intitulée " Perspectives de Cameco concernant
l'approvisionnement en uranium ", dans l'EAD annuel, pour obtenir des
précisions sur les hypothèses et les facteurs de risque associés à cette
prévision de la production, qui demeure la même que la prévision
présentée dans notre EAD annuel.


SERVICES DE COMBUSTIBLE

Faits saillants

----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés
le 31 mars
--------------------------
2009 2008
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Revenu (en millions $) 54 59
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut (en millions $) 7 3
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut en % 14 5
----------------------------------------------------------------------------
Chiffre des ventes
(en millions de kgU)(1) 1,9 3,4
----------------------------------------------------------------------------
Chiffre de la production
(en millions de kgU)(2) 2,1 2,1
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Kilogrammes d'uranium (kgU).
(2) Le chiffre de la production comprend l'UF6, l'UO2, la fabrication de
combustible et l'approvisionnement d'UF6 provenant de Springfields Fuels
Ltd. (SFL).


Résultats des services de combustible

Au premier trimestre de 2009, le revenu provenant de notre entreprise de services de combustible a été de 54 millions $, en baisse de 5 millions $ par rapport à la période correspondante de 2008, en raison de la baisse du chiffre des ventes affiché, baisse en partie compensée par la hausse du prix réalisé moyen.

Le coût total des produits et services vendus, AER compris, a baissé à 47 millions $, depuis 56 millions $ à la période correspondante de 2008. Le coût des produits vendus tant en 2009 qu'en 2008 a été affecté par l'interruption de l'usine de conversion d'UF6 de Port Hope. Tous les frais associés à l'usine de conversion d'UF6 ont été comptabilisés au fur et à mesure qu'ils ont été encourus au premier trimestre de chaque année (2009 : 11 millions $; 2008 : 14 millions $).

Les services de conversion de Port Hope ainsi que la production provenant de la fabrication de combustible de Cameco et l'approvisionnement de SFL ont atteint le total de 2,1 millions de kgU au premier trimestre de 2009, un niveau correspondant à celui du premier trimestre de 2008. La production d'UF6 à Port Hope a été interrompue au premier trimestre tant de 2008 que de 2009.

A notre usine de Blind River, nous avons produit 3,6 millions de kgU au premier trimestre de 2009, à comparer à 3,2 millions de kgU au premier trimestre de 2008.

PRODUCTION DE NUCLEOELECTRICITE

Faits saillants

Cameco détient 31,6 % de Bruce Power Limited Partnership (BPLP). Au premier trimestre, le bénéfice avant impôts de Cameco provenant de BPLP s'est chiffré à 44 millions $, à comparer à 6 millions $ à la période correspondante de 2008. Cette hausse en 2009 est attribuable à l'amélioration de la production et du revenu, et à la baisse des frais, puisqu'il n'y a pas eu d'interruption prévue au cours du trimestre.

BPLP a réalisé un facteur de capacité de 97 % au premier trimestre de 2009, à comparer à 72 % à la période correspondante de 2008.



OR

Cameco détient environ 53 % de Centerra Gold Inc., qui possède et exploite
deux mines d'or.

Faits saillants
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés
le 31 mars
-------------------------
2009 2008
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Revenu (en millions $) 122 113
----------------------------------------------------------------------------
Prix réalisé (en $US/once) 915 909
----------------------------------------------------------------------------
Chiffre des ventes (onces) 108 000 124 000
----------------------------------------------------------------------------
Production d'or (onces)(1) 103 000 120 000
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Représente 100 % de la production provenant des mines d'or Kumtor et
Boroo.


Pour le trimestre terminé le 31 mars 2009, le revenu provenant de notre entreprise d'or a augmenté de 9 millions $, et s'est chiffré à 122 millions $, par rapport au premier trimestre de 2008. La progression du revenu est attribuable surtout à l'évolution du taux de change E.-U/CA. Exprimé en dollars américains, le revenu du premier trimestre de 2009 a baissé à 98 millions $, depuis 113 millions $ au premier trimestre de 2008, en raison de la baisse du chiffre des ventes à ce trimestre.

PERSPECTIVES POUR L'EXERCICE 2009

Pour le bénéfice du lecteur, nous avons résumé les perspectives consolidées pour 2009 pour Cameco et les perspectives pour 2009 relatives à chaque secteur d'entreprise dans un tableau intitulé "Perspectives financières pour 2009", présenté dans notre EAD du premier trimestre.

Nous précisons ci-dessous les changements importants apportés aux perspectives pour 2009 présentées dans notre EAD annuel, tels que mis à jour dans l'EAD de notre premier trimestre.

Perspectives pour 2009 concernant l'uranium

En 2009, le chiffre des ventes d'uranium affiché devrait atteindre le total de 32 millions à 34 millions de livres d'U3O8, à comparer au chiffre de 31 à 33 millions de livres déjà annoncé, en raison des nouveaux engagements négociés avec livraisons en 2009. Nous prévoyons donc maintenant que le revenu de l'uranium en 2009 fléchira de 2 % à 5 % par rapport à 2008, ce qui est moins que la baisse déjà estimée de 5 % à 10 %.

Notre coût unitaire du produit vendu, lorsqu'on exclut l'effet des matières achetées, devrait augmenter de 5 % à 10 % en 2009, par rapport à 2008, conformément à l'estimation précisée dans notre EAD annuel. Toutefois, nous prévoyons acheter de l'uranium additionnel à des prix nettement plus élevés que notre coût de production, dans le but de tirer parti d'occasions commerciales. Nous prévoyons donc que notre coût général du produit vendu augmentera de 15 % à 20 %, par rapport à 2008; l'estimation antérieure était de 5 % à 10 %. Les dispositions concernant l'interruption d'approvisionnement dans nos contrats nous protègent contre l'obligation de faire des achats advenant l'échec à atteindre la production prévue ou les livraisons prévues dans le cadre de l'accord sur l'uranium hautement enrichi.

Perspectives pour 2009 concernant BPLP

Le revenu tiré de l'électricité en 2009 devrait baisser de 5 % à 10 %, par rapport à 2008, à cause de la baisse du prix réalisé de l'électricité, à comparer à la hausse de 2 % à 5 % déjà annoncée. La demande industrielle moindre, associée à l'accroissement de l'approvisionnement et à la baisse du prix des combustibles fossiles, devrait affecter le prix de l'électricité en Ontario pour le reste de 2009. Toutefois, la production des réacteurs B est protégée par un prix plancher. Ainsi donc, BPLP prévoit recevoir en 2009 des versements de soutien importants de la province de l'Ontario en vertu de l'accord de restructuration de BPLP. Ces versements peuvent servir à financer l'exploitation courante et les obligations courantes et ils sont assujettis au remboursement, au cours des années futures, advenant que les prix de l'électricité augmentent et se maintiennent au-delà du prix plancher. Les versements de soutien sont donc considérés comme une source de financement et non pas comme un revenu ou des flux de trésorerie fournis par l'exploitation.

Sensibilité du prix de l'uranium (2009 à 2013)

Le tableau de la sensibilité du prix de l'uranium pour la période de 2009 à 2013 a été mis à jour dans notre EAD du premier trimestre afin de refléter notre prévision révisée du chiffre des ventes, les livraisons qui ont été faites et les contrats qui ont été conclus jusqu'au 31 mars 2009.

Pour consulter le tableau complet des prix réalisés moyens prévus de l'uranium et les hypothèses afférentes, se reporter à notre EAD du premier trimestre.

MISES A JOUR SUR LA SOCIETE

Cigar Lake

Cameco continue de faire des progrès pour contrer l'infiltration d'eau survenue le 12 août 2008, dans le cadre d'une tentative initiale pour assécher les ouvrages souterrains. On prévoit encore que la lutte contre l'infiltration d'eau se poursuivra tout au long de la plus grande partie de 2009. L'assèchement des ouvrages sera ensuite entrepris.

L'infiltration d'eau survenue en août 2008 provenait d'une fissure située au sommet d'un tunnel au niveau de 420 mètres. Le forage de trous à partir de la surface pour permettre la mise en place de béton et de ciment se poursuit bien. En outre, les travaux entrepris au niveau de 420 mètres pour retirer des canalisations, des portes, des conduits de ventilation, du sable lâche et d'autres éléments divers, au moyen de véhicules télécommandés submersibles se poursuivent comme prévu.

Au puits no 2, le travail d'assèchement a été mené à terme, notamment l'installation des infrastructures d'électricité, de ventilation et de pompage. L'achèvement du puits no 2 sera intégré aux travaux correctifs généraux de la mine.

Nous présenterons de nouvelles estimations concernant la date prévue de la mise en production et du coût en capital lorsque la mine aura été asséchée, lorsque l'état des ouvrages souterrains aura été évalué et lorsque l'information ainsi obtenue aura été intégrée à un nouveau plan d'exploitation minière.

Pour tenir nos parties prenantes renseignées sur la progression des travaux correctifs, nous présenterons des mises à jour avec chaque EAD trimestriel, ou plus souvent s'il y a des nouvelles importantes.

Centerra Gold

Le 24 avril 2009, nous avons annoncé que Cameco, Centerra et le Gouvernement kirghize ont signé un accord permettant de résoudre tous les problèmes non résolus liés à la mine d'or Kumtor. L'accord a maintenant été approuvé par les conseils d'administration de Centerra et de Cameco et par le gouvernement du Kirghizstan, et il a été ratifié par le Parlement de la République kirghize. Cameco a convenu de transférer au gouvernement de 14,1 à 25,3 millions d'actions ordinaires de Centerra, qui seront transmises au gouvernement lors de la satisfaction de certaines conditions, notamment si les intérêts de Cameco dans Centerra baissent en deçà de 10,8 millions d'actions ordinaires. Jusqu'à ce moment, Cameco conserve le contrôle des votes sur environ 52,7 % des actions émises et en circulation de Centerra et continuera de consolider intégralement les résultats financiers de Centerra. Après la clôture des transactions précisées dans l'accord et la satisfaction de toutes les dispositions relatives au transfert d'actions par Cameco, la République kirghize pourrait détenir jusqu'à 33 % de Centerra et Cameco au moins 37,8 %; le solde, 29,2 %, sera détenu par les autres actionnaires.

L'estimation par Cameco de la perte liée à cet accord sera fondée sur le prix de l'action de Centerra à la fin de chaque période de rapport. Le 31 mars 2009, la perte avant impôts était estimée à 113 millions $ et une récupération de 17 millions $, après impôts, a été comptabilisée au premier trimestre de 2009, pour abaisser le montant précisé dans les années antérieures.

Pour obtenir plus de renseignements, se reporter à nos communiqués de presse portant la date du 24 avril 2009 et du 30 avril 2009, ainsi qu'à la note 12 de nos états financiers consolidés non vérifiés du premier trimestre.

UTILISATION DES MESURES FINANCIERES NON PCGR

Une mesure non PCGR, le bénéfice net ajusté devrait être tenu comme ayant un caractère complémentaire, et cette mesure ne remplace pas l'information financière connexe préparée conformément aux PCGR. Le bénéfice net consolidé est ajusté de manière à faciliter les comparaisons des résultats financiers d'une période à l'autre. Le tableau ci-dessous précise les ajustements apportés au bénéfice net.



Bénéfice net ajusté
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés
le 31 mars
-----------------------
(en millions $) 2009 2008
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net (selon PCGR) 82 133
----------------------------------------------------------------------------
Ajustements (après impôts)
----------------------------------------------------------------------------
Perte (gain) sur la restructuration de
l'entreprise d'or (17) 9
----------------------------------------------------------------------------
Dépenses liées aux options
d'achat d'actions (récupération)(1) - (16)
----------------------------------------------------------------------------
Pertes (gains) sur instruments financiers 24 22
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net ajusté 89 148
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) A la fin de 2008, nous avons modifié notre programme d'options d'achat
d'actions et avons entrepris de comptabiliser nos options en utilisant
leur juste valeur à la date d'attribution. Grâce à cette méthode, nos
dépenses d'options d'achat d'actions sont très prévisibles. Pour ce
motif, nous ne procéderons pas à l'ajustement de notre bénéfice net
pour tenir compte des dépenses liées aux options d'achat d'actions en
2009.


PERSONNES AYANT LES QUALIFICATIONS APPROPRIEES

La divulgation de l'information scientifique et technique concernant les propriétés suivantes de Cameco, présentée dans le présent communiqué de presse, a été préparée par les personnes suivantes ayant les qualifications appropriées aux fins de la Norme canadienne 43-101, ou sous la supervision de celles-ci :



----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Personnes ayant les qualifications appropriées Propriétés
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
- David Bronkhorst, directeur général,
exploitation de McArthur River, Cameco McArthur River/
- Les Yesnik, directeur général,
exploitation de Key Lake, Cameco Key Lake
----------------------------------------------------------------------------
- Grant Goddard, directeur général, projet Cigar Lake
Cameco Cigar Lake
----------------------------------------------------------------------------
- Ian Atkinson, vice-président, Exploration,
Centerra Gold Inc. Kumtor
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------


MISE EN GARDE CONCERNANT L'INFORMATION ET LES ENONCES PROSPECTIFS

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse, qui ne sont pas des faits ou des données rétrospectives, constituent de "l'information prospective" (telle que définie par les lois canadiennes sur les valeurs mobilières) et "des énoncés prospectifs" (tels que définis par la U.S. Securities Exchange Act of 1934, avec modifications) qui pourraient être importants et qui comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou suggérés par ceux-ci. Les phrases et les expressions contenant des mots comme "croire", "estimer", "s'attendre", "planifier", "perspectives", "prévoir", "objectifs", "cibles", "projets", "pourrait", "espérer", "pouvoir", "pourra", "devra", "devrait", "s'attendre que", "avoir l'intention", "conçus pour", "continue", "avec l'intention", "possible", "stratégie", et l'expression négative de ces mots, ou des variations de ceux-ci, ou toute terminologie comparable qui n'est pas liée strictement à des faits actuels ou passés, sont toutes porteuses d'indications qu'il s'agit d'information ou d'énoncés prospectifs. Les exemples d'information et d'énoncés prospectifs comprennent, sans toutefois s'y limiter, les éléments suivants : notre prévision du coût des ventes pour 2009 et l'examen qui s'y rapporte; notre déclaration concernant la conclusion d'un accord assurant un environnement sûr pour l'exploitation continue de Centerra et son développement au Kirghizstan, tout en facilitant le retrait éventuel de notre participation; notre prévision concernant l'importance de la production d'uranium en 2009; nos perspectives pour 2009 concernant l'uranium; les perspectives pour 2009 concernant BPLP; et la date prévue de l'achèvement des travaux d'étanchéification liée à l'infiltration d'eau survenue en 2008 à Cigar Lake.

Les facteurs de risque importants susceptibles de faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de l'information et des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, et les facteurs de risque importants ou les hypothèses retenues pour préciser ces risques comprennent, sans toutefois s'y limiter, les éléments suivants : nous avons supposé que les conditions précédant la conclusion de l'accord d'avril 2009 avec la République kirghize et Centerra seront satisfaites, ce qui est exposé au risque que la clôture n'ait pas lieu; nos hypothèses concernant les niveaux de production, les chiffres de vente, les achats et les prix, qui sont exposés au risque d'être beaucoup moins importants que prévu; le risque de la volatilité et de la sensibilité aux prix du marché dans le cas de l'uranium, des services de conversion, de l'électricité en Ontario et de l'or, qui, selon nous, demeurera relativement constant; le risque de changements adverses importants sur les plans des taux de change E.-U./Canada, des taux d'intérêt et des coûts, qui, selon nous, demeureront stables ou s'amélioreront à notre avantage; le risque de contentieux importants ou de procédures en arbitrage et le résultat adverse de telles procédures, qui, selon nous, n'auront pas lieu; les conditions géologiques, hydrologiques ou minières imprévues ou encore qui présentent des défis, susceptibles de nous éloigner beaucoup de nos hypothèses concernant ces conditions; les risques politiques découlant de l'exploitation dans certains pays en développement, qui, selon nous, ne se concrétiseront pas;
les risques de modifications adverses aux lois, aux règlements et aux politiques gouvernementales, qui, selon nous, ne se manifesteront pas; l'échec à obtenir ou à conserver les permis et les autorisations nécessaires des autorités gouvernementales, qui, selon nous, pourront être obtenus et conservés; le risque présenté par les phénomènes naturels, notamment le mauvais temps, les incendies, les inondations, les envahissements souterrains, les séismes, les défaillances de paroi et de barrage de résidus, et les effondrements de terrain, qui, selon nous, ne se produiront pas; nos hypothèses concernant la capacité des installations de la Société et des clients de fonctionner sans perturbation, notamment par suite de grèves, de lockouts ou d'autres causes, et le risque que ces perturbations puissent se produire; les hypothèses concernant la disponibilité de réactifs, de matériel, de pièces d'exploitation et d'approvisionnements critiques pour la production, et le risque que ceux-ci puissent ne pas être disponibles; la transition réussie à de nouveaux secteurs d'exploitation minière à McArthur River à compter de 2009, qui est exposée à divers risques prévus et imprévus; la réussite et l'achèvement à temps des projets prévus de développement et de travaux correctifs, y compris des travaux correctifs et le retour à la construction de l'étape pré-inondation à Cigar Lake, et le risque de délais ou d'échec ultime; la réussite du programme de développement et d'accélération de la production à Inkai, qui est exposé à des risques de retard; le risque d'une régression importante de la conjoncture économique, qui, selon nous, ne se produira pas; et d'autres risques liés au développement, à l'exploitation, à l'environnement et à la sécurité.

L'information et les énoncés prospectifs inclus dans le présent communiqué de presse représentent les opinions de Cameco à la date du présent communiqué de presse et ne doivent pas être interprétés comme représentant les opinions de Cameco à toute autre date ultérieure. Même si Cameco prévoit que les événements et les développements ultérieurs pourraient bien l'amener à modifier ses opinions, Cameco nie spécifiquement toute intention ou obligation de mettre à jour l'information et les énoncés prospectifs, à la suite d'information nouvelle, d'événements futurs ou d'autres facteurs, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières applicables l'y obligent. L'information et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse portant sur les résultats d'exploitation prospectifs, la situation financière ou les flux de trésorerie, fondés sur les hypothèses concernant la conjoncture économique éventuelle et les initiatives éventuelles, sont présentés dans le but d'aider les actionnaires de Cameco à comprendre les opinions actuelles de la direction concernant ces éventualités, et pourraient bien ne pas être appropriés à d'autres fins.

D'autres facteurs pourraient causer des initiatives, des événements ou des résultats qui pourraient bien être différents de ceux prévus, estimés ou recherchés. Ces facteurs ne constituent nullement une liste exhaustive des facteurs de risque importants susceptibles d'affecter Cameco. D'autres facteurs de risque sont précisés dans la Notice annuelle courante de Cameco et dans l'EAD courant pour le premier trimestre et pour l'exercice.

Rien ne peut garantir que l'information et les énoncés prospectifs s'avéreront exacts, puisque les résultats réels et les événements futurs pourraient bien varier, ou encore être fort différents de ceux prévus. En outre, les estimations de la production future prévue sont intrinsèquement incertaines, notamment pour les dernières années de la prévision, et elles pourraient bien évoluer beaucoup avec le temps. Ainsi donc, le lecteur du présent communiqué de presse ne devrait pas accorder une trop grande importance à l'information et aux énoncés prospectifs. L'information et les énoncés prospectifs portant sur des périodes ultérieures à 2009 comportent de plus grands risques et exigent des hypothèses et des estimations à plus long terme que pour ceux de 2009; ils sont donc exposés à un plus grand niveau d'incertitude. En conséquence, le lecteur avisé est bien mis en garde et ne doit pas accorder une trop grande importance à cette information et à ces énoncés prospectifs à long terme.

AVIS DE DIVIDENDE TRIMESTRIEL

Cameco a annoncé aujourd'hui que le conseil d'administration de la Société a approuvé un dividende trimestriel de 0,06 $ par action sur les actions ordinaires en circulation de la Société, à verser le 15 juillet 2009 aux actionnaires inscrits à la clôture du marché le 30 juin 2009.

CONFERENCE TELEPHONIQUE

Cameco vous invite à participer à la conférence téléphonique sur son premier trimestre prévue pour le vendredi 1er mai 2009, à 13 h 00, heure de l'Est.

Tous les investisseurs et les représentants des médias sont invités à participer à la téléconférence. Pour participer à la téléconférence du vendredi 1er mai, veuillez composer le (416) 641-6133 ou le (866) 540-8136 (Canada et Etats-Unis). Une transmission audio en direct de la téléconférence sera accessible sur notre site web, au cameco.com. Se reporter au lien figurant à la page d'accueil le jour de la téléconférence.

Un enregistrement de la téléconférence sera accessible :

- sur notre site web, au cameco.com, peu de temps après la téléconférence,

- et sur post view, jusqu'à minuit, heure de l'Est, le lundi 1er juin 2009, en composant le (416) 695-5800 ou le (800) 408-3053 (code d'accès 1631387 #).

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES

Un exemplaire intégral de l'Examen et analyse par la direction de Cameco et des états financiers et notes afférentes (non vérifiés) pour le premier trimestre de 2009 est accessible au SEDAR, au sedar.com, sur le site web de la Société, au cameco.com, et sur EDGAR, au sec.gov/edgar.shtml.

Des renseignements supplémentaires sur Cameco, notamment sa notice annuelle, sont accessibles au SEDAR, au sedar.com, sur le site web de la Société, au cameco.com, et sur EDGAR, au sec.gov/edgar.shtml.

PROFIL

Cameco, dont le siège social est établi à Saskatoon, en Saskatchewan, est l'un des plus importants producteurs d'uranium au monde, un grand fournisseur de services de conversion et l'un des deux fabricants de combustibles Candu au Canada. La position concurrentielle de la Société est basée sur la propriété dominante des plus grandes réserves à haute teneur au monde et sur ses faibles frais d'exploitation. Les produits d'uranium de Cameco servent à produire de l'électricité propre dans des centrales nucléaires du monde entier, notamment en Ontario, où la Société participe à un partenariat qui exploite la plus importante centrale d'électricité nucléaire de l'Amérique du Nord. La Société poursuit également des travaux d'exploration d'uranium en Amérique du Nord et en Australie et elle détient une participation majoritaire dans une société aurifère du tiers intermédiaire. Les actions de Cameco se négocient aux bourses de Toronto et de New York.

Renseignements

  • Cameco Corporation
    Demandes de renseignements des investisseurs :
    Bob Lillie
    (306) 956-6639
    ou
    Demandes de renseignements des médias :
    Lyle Krahn
    (306) 956-6316
    Site web : www.cameco.com