Cameco
TSX : CCO
NYSE : CCJ

Cameco

29 avr. 2017 13h01 HE

Cameco présente ses résultats financiers pour le premier trimestre

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwired - 29 avril 2017) -

Devise : CAD (sauf mention contraire)

Cameco (TSX:CCO)(NYSE:CCJ) a communiqué aujourd'hui ses résultats financiers et opérationnels consolidés du premier trimestre clos au 31 mars 2017, conformément aux Normes internationales d'information financière (IFRS).

« Au cours du premier trimestre, plusieurs événements ont entraîné à la fois de la morosité et de l'effervescence sur notre marché, a déclaré le président et chef de la direction, Tim Gitzel. Cependant, dans l'ensemble, nous gardons le même optimisme prudent et, à court terme, allons continuer d'évaluer toutes nos sources d'approvisionnement à la lumière d'un contexte de prix anormalement bas.

Comme nous nous y attendions, nos ventes au premier trimestre ont été minces, ce qui a entraîné les effets saisonniers habituels sur notre trésorerie. Toutefois, notre stratégie de recentrage sur les coûts et l'efficacité commence à porter ses fruits, les coûts d'administration et de production ayant considérablement diminué par rapport à l'année dernière. Jusqu'à présent, nos ventes 2017 sont sur la bonne voie, grâce à un prix de vente réalisé moyen bien au-dessus du marché actuel, marché qui, d'ailleurs, reste incertain et sur-approvisionné. En fait, nous gérons l'incertitude, mais même les compagnies à faibles coûts d'exploitation comme la nôtre font face à la pression. Une fois que l'incertitude se sera dissipée et que la demande d'uranium reprendra, nous espérons que les prix grimperont encore beaucoup plus haut et que nous serons dans la position enviable de pouvoir agir avec des capacités supérieures dans nos actifs de classe mondiale à faible coût. Le Japon poursuit ses démarches vers le redémarrage des réacteurs et de nouvelles centrales nucléaires, qui stimuleront la demande d'uranium, seront construites. Nous sommes donc convaincus qu'avec notre stratégie fondée sur la valeur et sur nos actifs de premier niveau, nous sommes bien placés pour maintenir notre position concurrentielle et prospérer dans un marché en hausse. »

Sommaire des résultats et événements du premier trimestre :

  • Pertes nettes de 18 millions de dollars; pertes nettes ajustées de 29 millions de dollars : les coûts de cessation liés aux changements stratégiques, la résiliation du contrat avec TEPCO, la faiblesse continue du marché et des prix et le renforcement du dollar canadien sont autant d'éléments qui se sont répercutés sur nos résultats du premier trimestre de 2017, comparativement à 2016.
  • Maintien de l'orientation annuelle : Nos perspectives financières et nos attentes en matière de production pour 2017 sont demeurées inchangées après le premier trimestre.
  • Prix de vente réalisé moyen pondéré par rapport au quatrième trimestre : au deuxième et au troisième trimestre, nous nous attendons à ce que les prix des livraisons pour notre segment d'uranium se traduisent par des résultats similaires au premier trimestre, avec un prix de vente réalisé moyen plus élevé que prévu pour les livraisons au quatrième trimestre; notre prix annuel moyen prévu pour 2017 reste inchangé à 49 $ la livre.
  • Le recentrage stratégique commence à avoir un impact positif sur les résultats : nos résultats reflètent des diminutions significatives sur le plan des coûts d'administration directe et des coûts de production décaissés par rapport à l'année dernière; nous continuons d'axer nos efforts sur la réduction des coûts et l'amélioration de l'efficacité.
TRIMESTRE
POINTS SAILLANTS CLOS AU 31 MARS
(EN MILLIONS $, SAUF MENTION CONTRAIRE) 2017 2016
Revenu 393 408
Marge brute 55 118
Bénéfice net (perte nette) attribuable aux actionnaires (18 ) 78
$ par action ordinaire (résultat de base) (0,05 ) 0,20
$ par action ordinaire (après dilution) (0,05 ) 0,20
Pertes nettes ajustées (mesures non-IFRS, voir page 2) (29 ) (7 )
$ par action ordinaire (résultat ajusté et après dilution) (0,07 ) (0,02 )
Flux de trésorerie utilisé dans des activités (après variation du fonds de roulement) (8 ) (277 )

L'information financière du premier trimestre de 2016 et du premier trimestre de 2017 présentée n'est pas vérifiée.

BÉNÉFICE NET

Le tableau suivant montre ce qui a contribué à la variation du bénéfice net et du bénéfice net ajusté (mesure non-IFRS, voir page 2) au premier trimestre 2017 par rapport au premier trimestre 2016.

VARIATIONS DES REVENUS TRIMESTRE
(MILLIONS $) CLOS AU 31 MARS
IFRS AJUSTÉ
Bénéfice net (pertes) - 2016 78 (7 )
Variation du bénéfice brut par segment
(Nous calculons le bénéfice brut en déduisant du revenu le coût des produits et services vendus ainsi que la dépréciation et les amortissements, déduction faite des prestations de couverture.)
Uranium Baisse du volume des ventes (4 ) (4 )
Baisse des prix réalisés ($ US) (44 ) (44 )
Impact des taux de change sur les prix réalisés (29 ) (29 )
Baisse des coûts 11 11
Changement - uranium (66 ) (66 )
Services Baisse du volume des ventes (4 ) (4 )
du cycle de Hausse des prix réalisés ($ CAD) 12 12
combustible Augmentation des coûts (7 ) (7 )
Changement - services du cycle de combustible 1 1
NUKEM Marge brute - -
Changement - NUKEM - -
Autres changements
Diminution des dépenses administratives 11 11
Diminution des frais d'exploration 5 5
Provision pour remise en état de Rabbit Lake (6 ) -
Baisse de la perte sur cession d'actifs 4 4
Baisse de la perte (diminution du bénéfice) sur les instruments dérivés (75 ) 19
Pertes de change plus faibles 32 32
Récupération fiscale plus importante (basse) 5 (21 )
Autres (7 ) (7 )
Pertes nettes - 2017 (18 ) (29 )

BÉNÉFICE NET AJUSTÉ (MESURES NON-IFRS)

Le bénéfice net ajusté est une mesure qui ne présente pas de signification normalisée ou de base de calcul cohérente selon les normes IFRS (mesure non-IFRS). Nous utilisons cette mesure comme un moyen plus utile de comparer notre rendement financier d'une période à l'autre. Nous estimons que, en plus des mesures classiques préparées conformément aux normes IFRS, certains investisseurs utilisent ces renseignements pour évaluer notre performance. Le bénéfice net ajusté est notre bénéfice net attribuable aux actionnaires, ajusté pour mieux refléter la performance financière sous-jacente pour la période considérée. La mesure du bénéfice ajusté reflète la correspondance entre le bénéfice net de notre programme de couverture et les flux de devises étrangères pour la période de référence concernée, et a aussi été ajustée en fonction de la provision de remise en état de Rabbit Lake et de l'impôt sur les revenus sur les ajustements.

Le bénéfice net ajusté constitue une information supplémentaire non normalisée. Il ne doit pas être considéré de façon isolée et ne doit pas remplacer l'information financière préparée selon les normes comptables. D'autres sociétés peuvent calculer cette mesure différemment et il se peut donc que vous ne puissiez pas effectuer une comparaison directe avec des mesures similaires présentées par ces sociétés.

Les tableaux ci-dessous rapprochent notre bénéfice net ajusté et notre bénéfice net.

TRIMESTRE
CLOS AU 31 MARS
(MILLIONS $) 2017 2016
Bénéfice net (perte nette) attribuable aux actionnaires (18 ) 78
Ajustements
Ajustements sur les produits dérivés de l'échange de devises (22 ) (116 )
Provision pour remise en état de Rabbit Lake 6 -
Impôts sur le revenu sur les ajustements 5 31
Pertes nettes ajustées (29 ) (7 )

Faits saillants de certains segments

TRIMESTRE
CLOS AU 31 MARS
POINTS SAILLANTS 2017 2016 VARIATION
Uranium Volume de production (millions lb) 6,7 7,0 (4 %)
Volume des ventes (millions lb)1 5,7 5,9 (3) %
Prix de vente réalisé moyen (USD/lb) 34,43 42,22 (18) %
($ CAD/lb) 45,51 58,29 (22) %
Chiffre d'affaires (millions $)1 260 347 (25) %
Marge brute (millions $) 44 110 (60) %
Services Volume de production (millions kg U) 2,6 3,3 (21) %
du cycle de Volume des ventes (million kg U)1 1,6 2,3 (30) %
combustible Prix de vente réalisé moyen ($ CAD/kg U) 33,22 26,18 27 %
Chiffre d'affaires (millions $)1 54 59 (8) %
Marge brute (millions $) 14 13 8 %
NUKEM Volume des ventes U3O8 (millions lb)1 2,3 0,1 2 200 %
Prix de vente réalisé moyen de l'uranium ($ CAD/lb) 33,57 39,32 (15) %
Chiffre d'affaires (millions $)1 78 2 3 800 %
Marge/(perte) brute (millions $) - - -

1 Aucune transaction importante n'a été effectuée entre les segments au cours des périodes indiquées. Veuillez consulter notre rapport de gestion du premier trimestre pour plus d'information.

Rapport de gestion et états financiers

Le rapport de gestion et les états financiers intérimaires consolidés résumés non vérifiés du premier trimestre fournissent une explication détaillée de nos résultats d'exploitation pour la période de trois terminée le 31 mars 2017, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Ce communiqué de presse doit être lu conjointement avec ces documents, ainsi qu'avec nos états financiers consolidés vérifiés et notes complémentaires pour l'exercice clos le 31 décembre 2016, avec le rapport de gestion annuel et avec notre plus récente notice annuelle, documents qui sont tous disponibles sur notre site Web à cameco.com, sur SEDAR à sedar.com et sur EDGAR à sec.gov/edgar.shtml.

Avis relatif au dividende trimestriel

Nous avons annoncé aujourd'hui que notre conseil d'administration avait approuvé un dividende trimestriel de 0,10 $ par action pour les actions ordinaires de la société en circulation payable le 14 juillet 2017, aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 30 juin 2017.

Avertissement concernant les énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse inclut des déclarations et des renseignements sur nos attentes pour le futur qui sont considérés être des énoncés prospectifs. Ces informations prospectives représentent notre point de vue actuel et peuvent changer considérablement, et les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux que nous prévoyons à l'heure actuelle. Voici quelques exemples d'informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse : les déclarations faites par le président et chef de la direction de Cameco à la première page, selon lesquelles nous espérons que les ventes restent sur la bonne voie, à un prix de vente réalisé moyen bien au-dessus du marché; selon lesquelles nous espérons qu'une fois que l'incertitude se dissipera et que la demande d'uranium reprendra, les prix grimperont à un niveau beaucoup plus élevé et que nous serons dans la position enviable de pouvoir répondre avec une capacité accrue dans nos actifs à faible coût et de classe mondiale et selon lesquelles, avec le Japon qui continue d'aller de l'avant avec le redémarrage des réacteurs et avec la construction de nouvelles centrales nucléaires qui stimuleront les besoins futurs en uranium, notre stratégie axée sur la valeur et sur nos actifs de premier niveau nous permettra de maintenir notre position concurrentielle et de prospérer dans un marché en hausse; nos perspectives financières 2017 et nos attentes de production; notre espoir que le prix des livraisons dans notre segment d'uranium aux deuxième et troisième trimestres donnera des résultats semblables au premier trimestre et que le prix moyen attendu sur les livraisons au quatrième trimestre sera plus élevé; et nos attentes en matière de prix de vente réalisé moyen en 2017.

Les risques importants qui pourraient entraîner un résultat différent incluent : des changements inattendus dans la demande d'uranium, notre production, nos ventes et nos coûts, nos estimations des réserves et des ressources minérales et les règlements ou politiques du gouvernement; le risque que les prix réels de l'uranium et notre prix de vente réalisé moyen soient inférieurs à ceux prévus; le risque de litiges ou d'arbitrages contre nous qui ont un résultat défavorable; le risque que nos contreparties contractuelles ne puissent honorer leurs engagements; le risque que nos stratégies de réduction des coûts soient infructueuses ou aient des conséquences imprévues; le risque que nous n'obtenions pas les approbations réglementaires et l'accord des partenaires de coentreprise en vue d'accroître la capacité de production; et le risque que nos estimations et nos prévisions s'avèrent inexactes. Dans la présentation de l'information prospective, nous avons formulé des hypothèses importantes qui pourraient s'avérer erronées : la capacité d'expansion de nos actifs de premier niveau et leurs coûts de production futurs; la demande en uranium et prix de celui-ci; notre production, nos ventes, notre prix de vente réalisé moyen, nos dépenses en immobilisations et nos coûts; l'exactitude de nos réserves minérales et d'autres estimations; l'absence de règlements ou de politiques gouvernementales nouvelles et défavorables; l'issue réussie de toute action en litige ou arbitrage contre nous; notre capacité à conclure des contrats selon les termes convenus et l'atteinte des objectifs de nos stratégies de réduction des coûts. Nous vous recommandons également de consulter notre rapport de gestion du premier trimestre et notre notice annuelle la plus récente qui comprennent une présentation des autres risques significatifs qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de nos attentes actuelles et des autres hypothèses importantes que nous avons émises. Les renseignements prospectifs visent à vous aider à comprendre les opinions actuelles de la direction sur nos perspectives à court terme et à long terme, et sont susceptibles de ne pas être appropriés à d'autres fins. Nous ne mettrons pas nécessairement ces informations à jour, à moins que les lois sur les valeurs mobilières ne l'exigent.

Téléconférence

Nous vous invitons à participer à notre téléconférence du premier trimestre le vendredi 28 avril 2017 à 13 h (heure de l'Est).

Tous les investisseurs et les représentants des médias sont invités à y participer. Pour vous joindre à la conférence téléphonique, veuillez composer le 1-800-319-4610 (Canada et É.-U.) ou le 604-638-5340. Un préposé acheminera votre appel. Les diapos et une webémission en direct de la téléconférence seront accessibles au moyen d'un lien affiché sur le site cameco.com. Vous trouverez ce lien sur notre page d'accueil le jour de la téléconférence.

Un enregistrement de la téléconférence sera disponible :

  • sur notre site Internet cameco.com peu après la téléconférence ;
  • en différé jusqu'au 28 mai 2017 à minuit (HNE), en composant le 1 800 319-6413 (Canada et États-Unis) ou le 604 638-9010 (code d'accès : 1249).

Dates de diffusion des rapports trimestriels 2017

Nous prévoyons annoncer les autres résultats trimestriels de 2017 comme suit :

  • Résultats financiers et opérationnels consolidés du deuxième trimestre : avant l'ouverture des marchés le 27 juillet 2017
  • Résultats financiers et opérationnels consolidés du troisième trimestre : avant l'ouverture des marchés le 27 octobre 2017

La date de 2018 pour l'annonce de nos résultats financiers et d'exploitation consolidés pour le quatrième trimestre et l'exercice 2017 sera présentée dans notre rapport de gestion du troisième trimestre 2017. Les dates de diffusion des résultats sont sujettes à modification.

Profil de la société

Nous sommes l'un des plus importants producteurs d'uranium au monde, un important fournisseur de services de conversion et l'un des deux fabricants de combustible CANDU au Canada. Notre position concurrentielle repose sur notre participation majoritaire dans les plus grandes réserves à teneur élevée au monde, ainsi que sur nos faibles coûts d'exploitation. Nos produits d'uranium servent à générer de l'électricité propre dans des centrales nucléaires du monde entier. Nous poursuivons également des travaux de prospection d'uranium sur l'ensemble du continent américain, en Australie et en Asie. Nos actions se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Notre siège social est situé à Saskatoon, en Saskatchewan.

Tels qu'utilisés dans le présent communiqué de presse, les termes « nous », « notre », « nos » et « Cameco » désignent Cameco Corporation et ses filiales, y compris NUKEM Energy GmbH, sauf indication contraire.

Renseignements

  • Demandes de renseignements émanant des investisseurs :
    Rachelle Girard
    306 956-6403

    Demandes de renseignements émanant des médias :
    Gord Struthers
    306 956-6593