Cameco

Cameco

13 août 2008 15h11 HE

Cameco présente une mise à jour sur les travaux d'assèchement à Cigar Lake

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 13 août 2008) -

TOUS LES MONTANTS SONT EXPRIMES EN $ CA (SAUF AVIS CONTRAIRE)

Cameco Corporation (TSX:CCO) (NYSE:CCJ) annonce que les travaux correctifs au puits no 1 de son projet d'uranium de Cigar Lake ont été interrompus provisoirement aujourd'hui, après la constatation d'un accroissement du débit de l'infiltration d'eau dans la mine.

Monsieur Tim Gitzel, chef de l'exploitation de Cameco, a déclaré : "Les travaux correctifs et l'assèchement du puits no 1 progressaient bien, jusqu'alors. L'infiltration d'eau à ce débit est décevante, mais notre plan correctif, tel qu'approuvé par nos partenaires de coentreprise, tenait compte de ce risque et comportait des mesures spécifiques à prendre en fonction de divers débits d'infiltration d'eau."

On avait procédé au pompage du puits no 1 jusqu'à 430 mètres sous la surface lorsque l'accroissement du débit a été constaté tôt mardi matin. Les travaux dans le puits ont été interrompus quelques heures plus tard. Au cours de la journée, le débit de l'infiltration d'eau a augmenté régulièrement, jusqu'à quelque 600 mètres cubes l'heure (m3/h), ce qui dépasse les niveaux pouvant être gérés tout en maintenant les travaux dans le puits. La mine a une profondeur totale de 500 mètres et les ouvrages miniers souterrains sont situés au niveau de 480 mètres.

Les travaux dans le puits ont été interrompus et sont suspendus alors qu'on procède à l'évaluation de la situation pour préciser la source et les caractéristiques de l'infiltration d'eau, les incidences pour les travaux correctifs prévus et l'effet, s'il y a lieu, sur notre date de production prévue.

Notre plan actuel consiste à laisser le niveau de l'eau dans le puits monter jusqu'à quelque 100 mètres sous la surface. Ceci permettra la collecte de données additionnelles au moyen des instruments utilisés pour surveiller l'état des eaux souterraines. Au fur et à mesure que le niveau de l'eau montera, le débit de l'infiltration d'eau baissera de façon naturelle. Cette information sera analysée pour arrêter les mesures à prendre. Une fois ceci terminé, on laissera l'eau retrouver son niveau d'équilibre naturel.

Comme on l'a déjà précisé, le plan correctif pour Cigar Lake comprend des options pour corriger les problèmes d'infiltration d'eau excessive, notamment une cimentation additionnelle depuis la surface et le gel du sol si nécessaire.

La capacité de pompage est de 1 000 m3/h au moyen de quatre pompes d'assèchement dédiées, installées dans des puits jusqu'au niveau de 500 mètres. Le système de gestion de l'eau est limité par la limite d'évacuation des eaux traitées, qui est de 550 m3/h selon le permis actuel. Il y a à la surface un étang de retenue d'urgence de 74 000 mètres cubes qui permet le pompage à des débits supérieurs à la limite d'évacuation, durant une période limitée.

Nous présenterons une mise à jour dans notre communiqué de presse sur le deuxième trimestre, qui sera émis le jeudi 14 août; ce communiqué sera suivi d'une téléconférence à 11 h 00, heure de l'Est.

Personne ayant les qualifications appropriées

L'information scientifique et technique concernant Cigar Lake présentée ci-dessus a été préparée sous la supervision de M. Grant Goddard, un ingénieur professionnel à l'emploi de Cameco à titre de directeur général du projet Cigar Lake, et une personne ayant les qualifications appropriées aux fins de la Norme canadienne 43-101.

Profil

Cameco détient 50 % du projet de Cigar Lake, situé dans le nord de la Saskatchewan, et en est l'exploitant. La société Cameco, dont le siège social est établi à Saskatoon, en Saskatchewan, est le plus important producteur d'uranium au monde. Les produits d'uranium de la Société servent à produire de l'électricité dans des centrales nucléaires à l'échelle du globe et fournissent ainsi l'une des sources d'énergie les plus propres disponibles actuellement. Les actions de la société Cameco se négocient aux bourses de Toronto et de New York.

Renseignements

  • Cameco Corporation
    Demandes de renseignements des investisseurs et des médias:
    Alice Wong
    (306) 956-6337
    ou
    Demandes de renseignements des investisseurs:
    Bob Lillie
    (306) 956-6639
    ou
    Demandes de renseignements des médias:
    Gord Struthers
    (306) 956-6593
    Site internet: www.cameco.com