Cameco

Cameco

19 juil. 2005 23h01 HE

Cameco présente une mise à jour sur l'exploitation d'or en République Kirghize

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(CCNMatthews - 19 juillet 2005) - Cameco Corporation (TSX : CCO) (NYSE : CCJ) présentait aujourd'hui une mise à jour concernant les intérêts aurifères de sa filiale en République Kirghize. Cameco détient 53 % de Centerra Gold Inc, qui détient, elle, l'intégralité (100 %) de la mine Kumtor, située en République Kirghize. Cette mise à jour fait suite à une visite de la haute direction de Centerra en République Kirghize et elle est émise concomitamment à un communiqué de presse de Centerra.

La situation politique complexe en République Kirghize continue d'évoluer. Comme prévu, le président du gouvernement provisoire, M. Kurmanbek Bakiev, a emporté par une forte majorité les élections présidentielles tenues le 10 juillet 2005. Centerra prévoit une diminution de l'incertitude politique liée à la mine Kumtor, lorsque le nouveau gouvernement sera bien établi. Comme il s'agit de la plus importante entreprise d'investissements étrangers en République Kirghize, la mine a toutefois fait l'objet de débats politiques, qui se poursuivent. Rien ne peut garantir que la mine ne sera pas affectée par la situation politique prévalant dans ce pays.

Dans l'examen et l'analyse par la direction de Cameco du premier trimestre, nous avons fait état de demandes de renseignements provenant de la Chambre de vérification de l'Etat en rapport avec ses enquêtes sur la restructuration de Kumtor. Depuis lors, le gouvernement provisoire, formé après le départ du président Askar Akayev en mars 2005, a formulé d'autres demandes de renseignements. Le bureau du Procureur général a demandé des documents à Kumtor Operating Company (filiale de Centerra) et à Centerra, dans le cadre d'une enquête criminelle sur des allégations d'abus de pouvoir ou d'autorité par des représentants du gouvernement Kirghize, par Kyrgyzaltyn JSC (l'entité détenue par l'Etat qui détenait antérieurement deux tiers du projet et qui détient actuellement 15,7 % de Centerra), par Kumtor Gold Company et par Kumtor Operating Company. L'enquête fait suite à des résolutions parlementaires antérieures qui s'opposent aux accords de Kumtor et remettent en question la légalité de la restructuration. Centerra est attentive à ces demandes.

Centerra n'est pas au courant de tout fait susceptible de constituer un fondement à toute allégation de conduite criminelle. Plusieurs institutions financières multilatérales ont participé à la restructuration de Kumtor et cette restructuration a été approuvée par des décrets du gouvernement et elle a été appuyée par des avis juridiques du ministère de la Justice concernant le pouvoir du gouvernement d'entreprendre et de mener à terme cette restructuration. Centerra et Cameco ont une entière confiance en la validité des accords de restructuration conclus avec le gouvernement. Les différends concernant ces accords sont sujets à une solution par voie d'arbitrage international. En outre, avant les élections présidentielles, M. Bakiev a déclaré à plusieurs reprises que la République Kirghize honorera les accords conclus avec les investisseurs étrangers.

Le gouvernement provisoire a créé en avril une commission chargée d'enquêter sur les actifs de l'ancien président. La commission a publié un rapport sur ses constatations qui ne contient aucune allégation contre Centerra ou ses filiales kirghizes, ou contre Cameco.

Nous présenterons dans notre examen et analyse par la direction de notre deuxième trimestre, une autre mise à jour concernant tant l'évolution de la situation en République Kirghize susceptible d'affecter l'exploitation de Centerra que les inspections fiscales prévues mentionnées dans l'examen et l'analyse par la direction de notre premier trimestre. Un examen fiscal est prévu dans un proche avenir.

L'exploitation de la mine d'or Kumtor se poursuit normalement.

Profil de Cameco

La société Cameco, dont le siège social est établi à Saskatoon, en Saskatchewan, est le plus important producteur d'uranium au monde. Les produits d'uranium de la Société servent à produire de l'électricité dans des centrales nucléaires à l'échelle du globe et fournissent ainsi l'une des sources d'énergie les plus propres disponibles actuellement. Les actions de la société Cameco se négocient aux bourses de Toronto et de New York.

Enoncés prospectifs

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse, qui ne sont pas des faits ou des données rétrospectives, sont des énoncés prospectifs; ils comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent concrètement de ceux exprimés ou implicites dans ces énoncés prospectifs. Les facteurs susceptibles de causer de telles différences, sans toutefois se limiter au caractère général des éléments cités ci-dessous, comprennent les facteurs suivants : la volatilité et la sensibilité aux prix dans le marché de l'uranium, de l'électricité en Ontario et de l'or; l'impact du chiffre des ventes d'uranium, des services de conversion, de l'électricité générée et de l'or; la concurrence; l'impact de l'évolution des taux de change et les taux d'intérêt; l'imprécision des estimations des réserves; les risques environnementaux et ceux associés à la sécurité, notamment les charges réglementaires accrues; les conditions géologiques ou hydrologiques imprévues; les risques politiques découlant de l'exploitation d'installations dans certains pays en développement; une détérioration possible de l'appui politique à l'énergie nucléaire; les changements apportés aux politiques et aux règlements gouvernementaux, y compris les politiques et les lois régissant le commerce; la demande d'énergie nucléaire; le remplacement de la production et l'échec à obtenir les permis et les approbations nécessaires des autorités gouvernementales; les initiatives d'ordre législatif et réglementaire visant la déréglementation, la réglementation ou la restructuration de l'industrie des services d'électricité en Ontario; la réglementation des taux de l'électricité en Ontario; le mauvais temps et autres phénomènes naturels; la capacité de maintenir et d'améliorer les relations de travail positives; le rendement d'exploitation des installations; la réussite des projets de mise en valeur prévus; et les autres risques associés au développement et à l'exploitation.

Même si Cameco estime que les hypothèses inhérentes aux énoncés prospectifs sont raisonnables, on se gardera d'accorder trop d'importance à ces énoncés, qui ne s'appliquent qu'à compter de la date de la présente communication. Cameco nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, par suite d'information nouvelle, d'événements éventuels ou d'autres facteurs.

Renseignements

  • Cameco Corporation
    Alice Wong
    Demandes de renseignements des investisseurs et des médias
    (306) 956-6337
    ou
    Cameco Corporation
    Bob Lillie
    Demandes de renseignements des investisseurs
    (306) 956-6639
    ou
    Cameco Corporation
    Lyle Krahn
    Demandes de renseignements des médias
    (306) 956-6316
    www.cameco.com