Cameco

Cameco

17 oct. 2005 13h33 HE

Cameco recevra des espèces par suite de la restructuration de Bruce

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(CCNMatthews - 17 oct. 2005) - Cameco Corporation (TSX:CCO) (NYSE:CCJ) a confirmé aujourd'hui qu'un accord a été conclu avec TransCanada Corporation, BPC Generation Infrastructure Trust (BPC), Power Workers Union et la Society of Energy Professionals, relativement à la formation d'une nouvelle société en commandite visant Bruce Power A, qui détiendra un bail de sous-location pour les quatre réacteurs de Bruce A. Cameco ne fera pas partie de la nouvelle société en commandite et n'investira pas dans le programme prévu de 4,25 milliards $ visant l'accroissement de la production des quatre réacteurs de Bruce A, sur le site de Bruce Power, en Ontario. Ce programme comprend la remise en état et le redémarrage des réacteurs A1 et A2 et la remise en état des réacteurs A3 et A4. L'accord est conditionnel à la conduite à terme de la réorganisation des sociétés en commandite de Bruce Power et à une décision fiscale favorable de l'Agence du revenu du Canada, espérée pour bientôt.

Cameco conservera sa participation actuelle de 31,6 % dans Bruce Power Limited Partnership (BPLP), qui est responsable de la gestion générale du site, et continuera de détenir un intérêt bénéficiaire de 31,6 % dans les quatre réacteurs de Bruce B. BPLP recevra des paiements en contrepartie de la négociation de bail de sous-location, pour les éléments d'actif transférés à la société en commandite de Bruce A et pour les coûts du projet de remise en état déjà encourus par BPLP. BPLP versera donc une distribution spéciale à ses commanditaires, dont la part de Cameco sera d'environ 200 millions $. Cette réorganisation n'aura pas d'effet sur l'exploitation journalière.

Plus tôt cette année, Cameco a confirmé que, en association avec ses partenaires, TransCanada et BPC, la Société avait conclu un accord provisoire avec le négociateur du gouvernement de l'Ontario visant le redémarrage des réacteurs A1 et A2. Les conditions de l'accord provisoire n'ont pas été finalisées. Au cours des derniers mois, BPLP, au nom de la société en commandite, a poursuivi les négociations directement avec le gouvernement provincial.

En vertu des nouveaux accords de restructuration, la production d'électricité des réacteurs de Bruce B continuera d'être vendue soit dans le marché au comptant de l'Ontario soit directement à divers clients en vertu de contrats à prix ferme à long terme, à la discrétion de la société en commandite.

Cameco appuie le programme d'investissement de Bruce A puisqu'il s'agit d'une initiative importante pour l'industrie nucléaire de l'Ontario. La compagnie a toutefois conclu que l'accord final avec le gouvernement ne satisfaisait pas ses critères d'investissement. Cameco demeure engagée à l'expansion dans divers domaines de l'entreprise d'énergie nucléaire.

Le président et chef de la direction de Cameco, M. Jerry Grandey, a déclaré : "La décision de redémarrer deux réacteurs en Ontario fournira une énergie propre essentielle au soutien du moteur économique de l'Ontario. Il faut féliciter le gouvernement de l'Ontario puisqu'il reconnaît l'importance pour l'avenir d'une énergie nucléaire concurrentielle au niveau du prix. Même si Cameco ne participera plus aux réacteurs de Bruce A, la Société continuera d'entretenir de bons rapports de travail avec ses partenaires dans Bruce Power et elle espère bien pouvoir collaborer avec eux en rapport avec des occasions d'affaires éventuelles."

A l'avenir, Cameco recevra sa part du bénéfice et des distributions en espèces générés par les réacteurs de Bruce B. Dans le cadre de la restructuration, Cameco n'est plus tenue de fournir des concentrés d'uranium aux réacteurs de Bruce A, mais la Société demeurera le gestionnaire des approvisionnements en combustible pour les réacteurs de Bruce A et B.

La réorganisation touchant Bruce A suscite une perte d'environ 63 millions $ (part de Cameco après impôt) sous réserve des ajustements de clôture qui peuvent augmenter ou abaisser le montant. Cette perte suppose que les paiements reçus par BPLP en rapport avec la réorganisation sont inférieurs à la valeur comptable de Bruce A pour BPLP, ainsi que l'annulation par Cameco des frais propriétaires liés à sa participation dans Bruce Power. Les valeurs comptables chez BPLP comprennent les frais d'immobilisations liés au redémarrage des réacteurs A3 et A4, les coûts associés à l'étude du redémarrage des réacteurs A1 et A2 ainsi que certains postes de fonds de roulement.

Cameco confirme l'information fournie dans le rapport sur le deuxième trimestre, en 2005, à l'effet que le bénéfice provenant de Bruce Power au troisième trimestre serait nettement supérieur à celui du deuxième trimestre de 2005 en raison de la baisse du nombre de jours d'interruption prévus et de la hausse du prix réalisé. Le rapport de Cameco sur le deuxième trimestre précisait également que les résultats d'exploitation pour 2005 seraient semblables à ceux de 2004. En raison du prix relativement élevé de l'électricité dans le marché au comptant en Ontario au troisième trimestre, on prévoit maintenant que le bénéfice annuel provenant de Bruce Power sera nettement supérieur à celui de 2004, lorsqu'on exclut la perte mentionnée ci-dessus.

Conférence téléphonique pour les investisseurs et les représentants des médias

Nous vous invitons à participer à une conférence téléphonique à 15 h00, heure de l'Est (13 h 00, heure de Saskatoon) aujourd'hui, le 17 octobre 2005, pour passer en revue la teneur du présent communiqué de presse. La conférence téléphonique est accessible à tous les membres du monde de l'investissement. Les représentants des médias pourront poser des questions à la fin de la conférence. Pour participer à la conférence téléphonique, veuillez composer le (416) 695-5261 ou le (866) 902-2211 (Canada et US). Un préposé acheminera votre appel. Veuillez transmettre cette invitation à vos collègues, au sein de votre organisation, qui portent un intérêt à Cameco. Un enregistrement de la conférence sera accessible :

- sur notre site Internet, au www.cameco.com, peu de temps après la conférence, et

- sur post view, jusqu'à minuit le lundi 31 octobre 2005, en composant le (416) 695-5275 ou le (888) 509-0082 (un code n'est pas requis)

Profil de Cameco

La société Cameco, dont le siège social est établi à Saskatoon, en Saskatchewan, est le plus important producteur d'uranium au monde. Les produits d'uranium de la Société servent à produire de l'électricité dans des centrales nucléaires à l'échelle du globe et fournissent ainsi l'une des sources d'énergie les plus propres disponibles actuellement. Les actions de la société Cameco se négocient aux bourses de Toronto et de New York.

Enoncés prospectifs

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse, qui ne sont pas des faits ou des données rétrospectives, sont des énoncés prospectifs; ils comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent concrètement de ceux exprimés ou implicites dans ces énoncés prospectifs. Les facteurs susceptibles de causer de telles différences, sans toutefois se limiter au caractère général des éléments cités ci-dessous, comprennent les facteurs suivants : la volatilité et la sensibilité aux prix dans le marché de l'uranium, de l'électricité en Ontario et de l'or; l'impact du chiffre des ventes d'uranium, des services de conversion, de l'électricité générée et de l'or; la concurrence; l'impact de l'évolution des taux de change et les taux d'intérêt; l'imprécision des estimations des réserves; les risques environnementaux et ceux associés à la sécurité, notamment les charges réglementaires accrues; les conditions géologiques ou hydrologiques imprévues; les risques politiques découlant de l'exploitation d'installations dans certains pays en développement; une détérioration possible de l'appui politique à l'énergie nucléaire; les changements apportés aux politiques et aux règlements gouvernementaux, y compris les politiques et les lois régissant le commerce; la demande d'énergie nucléaire; le remplacement de la production et l'échec à obtenir les permis et les approbations nécessaires des autorités gouvernementales; les initiatives d'ordre législatif et réglementaire visant la déréglementation, la réglementation ou la restructuration de l'industrie des services d'électricité en Ontario; la réglementation des taux de l'électricité en Ontario; le mauvais temps et autres phénomènes naturels; la capacité de maintenir et d'améliorer les relations de travail positives; le rendement d'exploitation des installations; la réussite des projets de mise en valeur prévus; et les autres risques associés au développement et à l'exploitation.

Même si Cameco estime que les hypothèses inhérentes aux énoncés prospectifs sont raisonnables, on se gardera d'accorder trop d'importance à ces énoncés, qui ne s'appliquent qu'à compter de la date de la présente communication. Cameco nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, par suite d'information nouvelle, d'événements éventuels ou d'autres facteurs.

Renseignements

  • Cameco Corporation
    Demandes de renseignements des investisseurs et des médias
    Alice Wong
    (306) 956-6337
    ou
    Demandes de renseignements des investisseurs
    Bob Lillie
    (306) 956-6639
    ou
    Demandes de renseignements des médias
    Lyle Krahn
    (306) 956-6316
    Site Internet: www.cameco.com