Conseil québécois du Loisir

Conseil québécois du Loisir

28 août 2012 11h34 HE

Campagne électorale 2012 : Les enjeux du temps libre et de la qualité de vie!

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 28 août 2012) - Pour 2 millions de citoyennes et de citoyens, membres et utilisateurs des services dispensés par le réseau du Conseil québécois du loisir, la période électorale est porteuse d'orientations politiques qui auront des incidences sur l'utilisation du temps libre et la qualité de vie individuelle, familiale et communautaire. C'est pour eux, au nom du respect des bénévoles, du maintien de services accessibles, sécuritaires, et diversifiés que le Conseil a transmis aux formations politiques ses enjeux en faveur des Loisirs pour tous!

Pour un Québec dynamique et en santé!

Droit international, service social et responsabilité provinciale, les activités de loisir sont devenues, au gré des décennies, un élément indissociable d'un mode de vie physiquement actif comme de l'appropriation citoyenne de la culture et de l'occupation du territoire. En contribuant à la santé physique et mentale, à la persévérance et la réussite scolaire, à la lutte au déficit nature chez les jeunes ou à l'isolement chez les aînés, à l'intégration des nouveaux arrivants et des personnes handicapées, les loisirs sont devenus une force centrale de l'amélioration de la condition humaine et un outil de développement culturel, social et économique de toutes les régions et municipalités du Québec.

Seulement au Québec, ce sont 45 fédérations, 145 organismes régionaux, 4000 groupes locaux, des dizaines de milliers de travailleurs et des centaines de milliers de bénévoles qui œuvrent au bien-être de la population par l'activité physique et les loisirs culturel, de plein air, scientifique, socio-éducatif et tourisme, dans certains cas depuis plus de 100 ans!

En 2012, qui oserait, fussent-ils lucides ou solidaires, nier l'apport des loisirs dans le quotidien des citoyennes et citoyens, comme composante essentielle du développement des communautés ou comme ingrédient essentiel au succès économique des industries culturelle, touristique et sportive?

Qu'en pensent les partis politiques?

Le loisir prenant diverses formes, la reconnaissance de sa contribution et les engagements des divers partis s'expriment également de façon très diversifiée. Ils ont été sommairement énoncés dans le cadre des programmes, plates-formes et de rencontres. Il s'agit généralement d'engagements ouverts reconnaissant au loisir des valeurs intrinsèques, mais également sa capacité d'engagement afin de relever les défis du Québec.

Que ce soit la Coalition Avenir Québec, Option Nationale, le Parti Libéral du Québec, le Parti Québécois ou Québec Solidaire, tous reconnaissent les valeurs et l'apport des loisirs, des sports et de l'activité physique, particulièrement dans des perspectives de santé, d'éducation, de saines habitudes de vie, d'offres d'activités culturelles, récréatives et sportives en milieu scolaire ou civil et de mobilisation citoyenne. Leurs engagements vont de l'adoption d'une politique du loisir et du sport à des investissements dans les loisirs organisés, sous-financés depuis des années, des crédits d'impôt encourageants la pratique d'activités physiques et culturelles, le soutien à la prise en charge bénévole, l'accroissement du temps libre en passant par des infrastructures adéquates et sécuritaires pour les pratiques récréatives telles que les équipements sportifs, les parcs, les pistes cyclables et autres éléments similaires, mais, également, des aires protégées indispensables aux activités de plein air.

Pour le Conseil québécois du loisir, ses membres, ses bénévoles et ses travailleurs, le gouvernement élu le 4 septembre prochain devra reconnaître et soutenir équitablement le rôle et l'apport mutuel et solidaire du loisir et du sport organisé puisque nulle part que dans le loisir, l'État ne dispose d'un tel levier pour assumer ses responsabilités, tel que convenu dans le manifeste Ensemble pour un Québec dynamique et en santé! disponible à l'adresse www.loisirquebec.com.

Renseignements

  • Source :
    Conseil québécois du loisir

    Information :
    Joëlle Boulet, conseillère en communication
    514 252-3132 poste 3624
    jboulet@loisirquebec.com