Canadian Royalties Inc.

Canadian Royalties Inc.

25 févr. 2005 15h08 HE

Canadian Royalties : Acquisition d'une nouvelle propriété Ni-Cu près du gîte Montcalm (Falconbridge)


COMMUNIQUE TRANSMIS PAR CCNMatthews

POUR: CANADIAN ROYALTIES INC.

Symbole TSX: CZZ

LE 25 FEVRIER 2005 - 15:08 ET

Canadian Royalties : Acquisition d'une nouvelle
propriété Ni-Cu près du gîte Montcalm (Falconbridge)

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 25 fév. 2005) - Canadian Royalties
(TSX:CZZ) est heureuse d'annoncer qu'elle pourra acquérir une
participation de 90% dans le prospect minier "Lockout" (nickel, cuivre)
de la société Becker Gold Mines. La propriété est composée de 194 claims
répartis en trois blocs et recouvrant une superficie de 3140 hectares.
Cette propriété se trouve à environ 70 kilomètres au NO de Timmins, en
Ontario. Un des blocs de claims se trouve à 3 kilomètres du gîte Ni-Cu
Montcalm de Falconbridge. Ce gîte abrite des réserves de 5,1 millions
de tonnes titrant 1.46% en nickel et 0.71% en cuivre (voir le site
Internet de Falconbridge). Celle-ci projette de dépenser environ 100
millions de dollars pour amener le gîte Montcalm à l'étape de production.

Plusieurs anomalies aéroportées magnétiques et électromagnétiques ont
été identifiées sur la propriété Lockout lors d'un levé AeroTEM complété
en 2004. Une couche de mort-terrain recouvre la propriété; le
géophysicien Dennis Woods fait l'interprétation suivante des données :
"Plusieurs des anomalies et conducteurs possèdent la même signature
géophysique que le gîte Montcalm, soit des conducteurs qui apparaissent
sur une seule ligne de vol ou regroupés dans un secteur étroit avec
corrélation magnétique". Le secteur dans lequel se trouvent ces cibles
n'a jamais encore été foré. Canadian Royalties compte entreprendre
immédiatement des travaux; elle effectuera des levés géophysiques sur le
terrain suivis de sondages.

Le principal actif de Canadian Royalties est son projet nickélifère de
la Ceinture Raglan Sud. La compagnie, après avoir découvert trois gîtes
de sulfures magmatiques (Ni-Cu-EGP), a procédé à trois études sur
l'évaluation des ressources. Elle possède un quatrième gîte en phase
d'évaluation. La compagnie poursuit des essais métallurgiques pour des
études de pré-faisabilité sur ces mêmes gîtes. Canadian Royalties a
aussi signé une entente de joint-venture avec la société Inco sur son
projet nickélifère de la Ceinture Thompson Sud. Des travaux de forage y
sont présentement en cours. L'acquisition des nouveaux claims (nickel)
fait partie d'une stratégie corporative qui permet à Canadian Royalties
de se positionner dans chacune des grandes régions productrices de
nickel en Amérique du Nord.

Modalités de l'acquisition

Becker possède 100% des intérêts dans les nouveaux claims qui sont
assujettis à des redevances de 2% sur le rendement net après
exploitation (la compagnie peut en acquérir la moitié moyennant une
somme de un million de dollars). Sur approbation du conseil
d'administration et des organismes de réglementation, Becker accepte de
céder 90% de ses intérêts à Canadian Royalties selon les modalités
suivantes :

a) 49% des intérêts seront transférés à Canadian Royalties après: i)
versements de montant d'argent totalisant 75 000 $; et ii) frais
d'exploration de $200,000 (dont un montant ferme de 50 000 $) d'ici la
deuxième année d'entrée en vigueur de l'entente;

b) Un autre 16% des intérêts dans la propriété (pour un total de 65%)
sera transféré dès que Canadian Royalties aura verser un montant
additionnel de 25 000 $ et effectuer de nouvelles dépenses en
exploration de 200 000 $ d'ici la troisième année d'entrée en vigueur de
l'entente ;

c) Un autre 10% des intérêts dans la propriété (pour un total de 75%)
sera transféré dès que Canadian Royalties aura verser un autre montant
de 30 000 $ et effectuer des dépenses additionnelles en exploration de
300 000 $ (pour un montant cumulatif de 700 000 $ en frais
d'exploration) avant la quatrième année d'entrée en vigueur de l'entente;

d) Si Canadian Royalties opte de verser un dernier montant de 120 000 $,
un autre 5% des intérêts lui sera cédé (pour un total de 80%). A ce
moment les compagnies formeront un joint-venture et chacune d'elles
s'acquittera des coûts d'exploration et de production au pro-rata de
leur participation (80% pour Canadian Royalties et 20% pour Becker).

e) Enfin, Canadian Royalties pourra se mériter un autre 5% des intérêts
dans la propriété (pour un total de 85%) sur présentation d'une étude de
faisabilité bancable à la formation du joint-venture. Si Canadian
Royalties décide d'ajuster la part de financement au pro-rata de Becker
pour amener la propriété à l'étape de production, elle pourra alors
acquérir un autre 5% des intérêts dans la propriété (pour un total de
90%).

Levé aéroporté sur la propriété Sharks - Secteur de découverte Eléonore
de Virginia Gold Mines

Canadian Royalties désire également annoncer qu'elle a entrepris un levé
géophysique aéroporté sur la propriété Sharks (270-claims; 14 000
hectares / 35 000 acres), trois kilomètres à l'est du projet Eléonore
(Virgina Gold Mines) et environ 13 kilomètres à l'est des zones Roberto
et Roberto-Est. La propriété se trouve à 320 kilomètres au Nord de
Matagami (Québec). La compagnie compte aussi mener une vaste campagne
d'exploration en 2005 et faire le suivi des cibles potentielles qui
auront été identifiées lors du levé aéroporté. Canadian Royalties peut
acquérir jusqu'à 85% des intérêts dans la propriété Sharks (voir le
communiqué de presse du 16 décembre 2004).

La demande de Canadian Royalties pour l'acquisition de 370 nouveaux
claims miniers a été accepté. Ces claims sont la propriété exclusive de
Canadian Royalties. Les titres que la compagnie détient dans ce secteur
totalisent maintenant plus de 32 000 hectares (80 000 acres).

Bruce Durham, ingénieur géologue et président de Canadian Royalties,
agit comme personne qualifiée en charge du programme d'exploration. M.
Durham a participé à la rédaction du présent communiqué.

Canadian Royalties est une compagnie d'exploration minière qui a connu
beaucoup de succès depuis l'été 2001 dans l'exploration des sulfures
magmatiques associés aux minéralisations de Ni-Cu-EGP (nickel, cuivre,
cobalt, platine, palladium, or) dans la région de Raglan. Les propriétés
dans lesquelles la compagnie possède des intérêts recouvrent une
superficie de 1 400 km2. La compagnie est fortement capitalisée et
possède des intérêts dans plus de 200 propriétés.

Les déclarations faites dans le présent communiqué peuvent contenir des
risques et incertitudes, Les faits ou résultats réels pourraient
grandement différer des attentes et projections exprimées par la
compagnie.

-30-

Renseignements

  • POUR PLUS D'INFORMATIONS, COMMUNIQUER AVEC:
    Canadian Royalties
    Glenn J. Mullan
    Président du conseil d'administration
    Sans frais : (866) 219-4678, poste 222
    mullan@canadianroyalties.com
    ou
    Canadian Royalties
    Bruce Durham
    Président
    (514) 879-1688, poste 252
    durham@canadianroyalties.com