Canadian Royalties Inc.
TSX : CZZ

Canadian Royalties Inc.

22 avr. 2008 15h52 HE

Canadian Royalties/Mise à jour-Projet Nunavik Nickel-Gîte Allammaq : Ajout de 2,5 millions de tonnes de ressources à fortes teneurs

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 22 avril 2008) - Canadian Royalties Inc. (TSX:CZZ) est heureuse d'annoncer les résultats d'une première estimation des ressources du nouveau gîte Allammaq. La modélisation des ressources dérive d'un programme de forage de délinéation réalisé au courant de l'année 2007 qui a délimité une lentille de forme convexe et légèrement inclinée, encaissée dans une unité ultramafique et contenant principalement des sulfures massifs rétiformes ainsi que des sulfures disséminés et des minéralisations filoniennes. Ces ressources de nickel et de cuivre à concentration élevée sont accompagnées de teneurs importantes de platine et de palladium et le gîte demeure ouvert à plus d'expansion.

Le tableau ci-dessous résume l'estimation des ressources d'Allammaq :



Ressources Ni Cu Co Au Pt Pd
Catégorie tonnes (%) (%) (%) (g/t) (g/t) (g/t)
-------------------------------------------------------------
Indiquées 2 065 000 1,30 1,52 0,05 0,13 0,73 3,14
Inférées 461 000 1,97 1,84 0,08 0,13 0,81 2,67
-------------------------------------------------------------


(1) L'évaluation des nouvelles ressources d'Allammaq est estimée sur la base du prix des métaux américains (US$) de 8 $/lb de nickel, 2 $/lb de cuivre, 25 $/lb de cobalt, 600 $/once d'or, 1 100 $/once de platine et 300 $/once de palladium au taux de change américain (US$) de 0,90 $. Le seuil de valeur retour de 115 $/tonne pour l'exploitation minière souterraine a été utilisé pour cette ressource.

(2) La viabilité économique des ressources minérales qui ne constituent pas des réserves minérales n'a pas été établie. Les enjeux environnementaux et socio-politiques, les permis, les questions d'ordre juridique, les titres, les modes d'imposition, le marketing, ont pu affecter de manière appréciable l'évaluation des ressources minérales.

(3) La quantité et la teneur des ressources présumées mentionnées dans l'évaluation sont hypothétiques; les travaux d'exploration ne sont pas suffisants pour permettre de classer les ressources présumées en ressources indiquées ou en ressources minérales mesurées; des travaux additionnels ne permettraient pas nécessairement d'augmenter la teneur des ressources de façon suffisante pour classer les ressources présumées en ressources indiquées ou en ressources minérales mesurées.

(4) Les ressources minérales mentionnées dans le présent communiqué ont été évaluées selon les normes de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM) établies pour l'estimation des réserves et des ressources minérales. Ces normes ont été proposées par un comité permanent de l'ICM qui régit la définition des réserves; elles ont ensuite été adoptées par le Conseil de l'ICM le 11 décembre 2005.

Quoique deux zones de minéralisation soient présentes, la zone de base (Allammaq) est de loin la plus importante économiquement et est d'une longueur de plus de 40 mètres dans la portion centrale du gisement. Les sondages ont mis à jour d'importantes minéralisations sur des longueurs de 150 mètres le long de l'axe d'inclinaison et sur cinq sections distinctes, espacées de 50 mètres, pour une distance latérale de 250 mètres (Sections 2450E à 2250E). Vingt-six (26) forages ont intercepté des minéralisations sur ces cinq sections et constituent la base de l'estimation des ressources et trente-deux (32) forages ont été inclus afin de construire le modèle géologique. La méthode ID2 fut utilisée afin de déterminer les teneurs des blocs.

Appelé à commenter les résultats, M. Grant Arnold a déclaré : "L'identification de ressources importantes à Allammaq démontre que l'exploration systématique est le créateur de valeur principal de notre Société. Compte tenu de la proximité au gisement à haute teneur de Mesamax, il apparaît évident que ce secteur deviendra un centre d'extraction clé de l'exploitation Nunavik et que l'intégration des ressources d'Allammaq à l'intérieur d'un plan minier révisé est maintenant une priorité".

L'ajout d'Allammaq à l'inventaire des ressources augmente les ressources indiquées du Projet Nunavik Nickel à 19 437 000 tonnes (augmentation de 11,9 %) alors que les ressources inférées augmentent à 4 102 000 tonnes (gain de 12,7 %).

Les totaux à jour des ressources indiquées et inférées du projet Nunavik Nickel, incluant celles d'Allammaq, sont indiqués dans le tableau ci-dessous:



Ressources (Total) Ni Cu Co Au Pt Pd
Catégorie tonnes (%) (%) (%) (g/t) (g/t) (g/t)
-------------------------------------------------------------
Indiquées 19 437 000 0,97 1,18 0,05 0,14 0,56 2,27
Inférées 4 102 000 0,96 1,17 0,05 0,16 0,63 2,45
-------------------------------------------------------------


Eugene Puritch, P.Eng., Tracy Armstrong, P.Geo et Antoine Yassa, P.Geo de la firme P&E Mining Consultants Inc. seront les auteurs d'un rapport technique conforme à la norme NI 43-101 portant sur l'estimation des ressources du gisement Allammaq qui sera déposé dans les 45 jours suivant ce communiqué de presse. Ils sont des personnes qualifiées, conformément à la norme NI 43-101, responsables des informations contenues dans le présent communiqué de presse.

Les échantillons d'analyse ont été préparés par la firme ALS Chemex à Val-d'Or (Québec) et les analyses de laboratoire ont été effectuées dans ses laboratoires de Vancouver (Colombie-Britannique). La valeur des métaux usuels est obtenue par fusion au bioxyde de sodium et SE/PIHF (spectroscopie d'émission avec plasma induit par haute fréquence). La valeur des éléments de platine, palladium et or est obtenue par spectroscopie et essais pyrognostiques sur 30 grammes de matériau.

A propos de Canadian Royalties et du Projet Nunavik Nickel

Canadian Royalties a lancé le projet Nunavik Nickel pour la construction d'une mine de nickel et de cuivre entièrement autonome à 20 kilomètres au sud de la mine Raglan (Xstrata Nickel) dans le nord du Québec. La compagnie a entamé le processus d'obtention des permis et poursuit ses travaux d'exploration pour découvrir de nouvelles ressources.

Enoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés ou des renseignements de nature prospective. Ces énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes qui échappent au contrôle de la Société et qui pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent considérablement de ceux anticipés dans ces énoncés prospectifs. Ces risques et incertitudes sont énumérés dans la section "Facteurs de risque" de la notice annuelle d'information pour l'exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 et daté du 31 mars 2008. De plus, les déclarations prospectives s'appuient sur plusieurs hypothèses qui incluent, sans s'y limiter, les attentes et convictions de la direction, le prix à long terme du nickel, la viabilité technique et économique du projet, la capacité de la Société de le mener à terme, l'obtention des permis nécessaires et l'accès aux droits de surface, le financement du projet, l'acquisition des équipements appropriés et de la main-d'oeuvre requise. Si un ou plusieurs de ces risques se matérialisait ou qu'une des hypothèses de base s'avérait erronée ou différente, les résultats réels pourraient grandement différer de ceux escomptés dans les déclarations prospectives. Ces déclarations n'ont leur pleine valeur qu'à la date à laquelle elles sont exprimées. Le lecteur est donc prié de ne pas accorder de confiance indue à ces déclarations prospectives.

Pour des renseignements additionnels, veuillez visiter notre site web : www.canadianroyalties.com.

Renseignements