SOURCE: The Medicines Company

The Medicines Company

04 juin 2012 12h46 HE

Cees Heiman rejoint The Medicines Company pour diriger les activités de la société en Europe et au Moyen-Orient

Cadre international expérimenté il rejoint la société pour favoriser sa croissance régionale et contribuer à sa stratégie mondiale en matière de médecine hospitalière de soins aigus et intensifs

ZURICH, SUISSE--(Marketwire - Jun 4, 2012) - The Medicines Company (NASDAQ: MDCO) a annoncé aujourd'hui la nomination de Cees J. Heiman aux postes de Vice-président senior et Leader de l'engagement régional pour l'Europe et le Moyen-Orient. M. Heiman sera basé dans le centre européen de la Société à Zurich, en Suisse, et rapportera à Clive Meanwell, Président et Président-Directeur Général, à Parsippany, dans le New Jersey, aux États-Unis. M. Heiman vient de la Société Pfizer, où il a dernièrement occupé le poste de Président Régional Europe pour l' Unité de soins spécialisés -- une activité générant plusieurs milliards de dollars dans le domaine des soins hospitaliers et spécialisés.

Le Dr. Meanwell a déclaré : « Nos activités européennes enregistrent une forte croissance et, l'année dernière, elles se sont avérées être une force significative de la médecine de soins aigus et intensifs. Les compétences, l'expérience, les antécédents et l'esprit entrepreneurial de Cees Heiman promettent d'offrir encore plus de valeur et de service aux principaux hôpitaux européens, à nos partenaires et à notre équipe grandissante. Désormais, nous pouvons aussi relever le défi de croissance consistant à collaborer avec certaines régions du Moyen-Orient. »

M. Heiman a déclaré : « Il s'agit d'une opportunité rare et passionnante de mettre à profit mon expérience pour une organisation dynamique, entrepreneuriale et émergente. Je suis persuadé que le portefeuille de nos produits commercialisés et en développement ainsi que l'engagement et la croissance générés par une équipe remarquable dans la majorité de l'Europe nous donnera l'opportunité de bâtir une société de premier plan en matière de médecine hospitalière de soins aigus et intensifs dans la région. Je me réjouis de l'opportunité de relever le défi de croissance de The Medicines Company. Notre objectif mondial -- sauver des vies, soulager la douleur et améliorer l'efficacité économique des 3 000 plus grands hôpitaux de soins aigus et intensifs au monde -- est, selon moi, un défi majeur que nous pouvons relever ensemble. »

M. Heiman a rejoint Pfizer en 1982 au Département médical de Pfizer Pays-Bas et a occupé diverses fonctions dans le marketing et le développement de nouveaux produits, d'abord aux Pays-Bas, puis en Inde, ainsi qu'au siège de New York. En 1995, il a été nommé Responsable Pays pour la Hongrie, et est ensuite devenu Vice-président du Marketing et du Développement de nouveaux produits pour Pfizer Japon. De 2000 à 2004, il a occupé le poste de Responsable Pays pour la Pologne, puis Responsable Pays pour la Belgique et le Luxembourg jusqu'en 2007. En 2007, après avoir exercés les fonctions de Président Régional pour l' Europe Centrale et l'Europe de l'Est chez Pfizer, il a été nommé Responsable Pays pour l'Italie en 2008. Il a représenté Pfizer au sein de nombreux boards et d'organisations professionnelles et plus récemment à la Fédération Européenne des Associations et Industries Pharmaceutiques (FEAIP) en tant que Responsable Europe de Pfizer. Il est titulaire d'un Master en Pharmacie qu'il a obtenu à l'Université de Leyde, aux Pays-Bas.

À propos de The Medicines Company
The Medicines Company (NASDAQ: MDCO) propose des solutions médicales visant à améliorer les résultats médicaux des patients bénéficiant de soins aigus et intensifs dans les hôpitaux du monde entier. Parmi ces solutions figurent des médicaments et des connaissances qui ont un impact direct sur la survie et le bien-être de patients gravement malades. Le site Web de Medicines Company se trouve à l'adresse www.themedicinescompany.com.

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse portant sur The Medicines Company qui ne sont pas purement historiques, et toutes les autres affirmations qui ne sont pas purement historiques, peuvent être considérées comme des déclarations prospectives à des fins de dispositions libératoires au titre du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Sans limitation des faits précités, les mots « croit », « anticipe », et « s'attend à », ainsi que des expressions similaires, y compris les recettes préliminaires de la Société, visent à identifier des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus, et des incertitudes, à cause desquels les résultats réels de la Société, son niveau d'activité, ses performances ou ses réalisations peuvent s'avérer matériellement différents de ceux exprimés ou impliqués par les déclarations prospectives. Parmi les facteurs importants qui peuvent causer, ou contribuer à établir, de telles différences figurent : l'étendue du succès commercial d'Angiomax ; la capacité de la Société à développer ses opérations mondiales et à pénétrer les marchés étrangers ; le fait que les produits de la Société progresseront ou non lors des essais cliniques en temps opportun, voire que les essais aboutiront ou non ; le fait que la Société soumettra ou non des demandes règlementaires pour des produits candidats en temps opportun ; le fait que ses demandes règlementaires recevront ou non des approbations de la part des agences règlementaires en temps opportun, voire pas du tout ; le fait que les médecins, les patients et les autres décisionnaires majeurs accepteront ou non les résultats des essais cliniques ; les risques associés à l'établissement d'opérations internationales ; le fait que la Société sera capable ou non d'obtenir ou de maintenir une protection des brevets pour la propriété intellectuelle relative à ses produits ; et les autres facteurs présentés dans les facteurs de risque détaillés de temps à autre dans les rapports périodiques de la société et les déclarations d'enregistrement déposées à la Securities and Exchange Commission, y compris, et sans limite, les facteurs de risque détaillés dans le rapport trimestriel de la Société sur formulaire 10-Q déposé le 10 mai 2012, et incorporés ci-après pour référence. La Société désavoue spécifiquement toute obligation d'actualiser ces déclarations prospectives.

Renseignements