BMO Groupe Financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe Financier
BMO Banque de Montreal

19 janv. 2012 10h52 HE

CELI ou REER : une étude de BMO révèle que 40 pour cent des Canadiens ne connaissent pas la différence

- Plus d'un tiers des Canadiens ne connaissent pas la différence entre le CELI et le REER

- Quarante-quatre pour cent des Canadiens détiennent un CELI; plus de 60 pour cent disposent d'un compte de REER

- La cotisation annuelle moyenne à un CELI est de 3 700 $; en 2010, la cotisation moyenne à un REER a été de 4 700 $

- BMO propose des conseils pour utiliser les deux produits simultanément

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 19 jan. 2012) - L'arrivée de la campagne des REER pousse de nombreux Canadiens à se demander quel véhicule de placement serait le meilleur pour eux : un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) ou un compte d'épargne libre d'impôt (CELI).

Les résultats d'un sondage effectué par la firme Léger Marketing pour le compte de BMO ont permis de révéler ce qui suit :

  • plus des deux tiers (69 pour cent) des Canadiens ont des connaissances au sujet des REER;
  • soixante-quatre pour cent sont renseignés au sujet du CELI;
  • malgré ces chiffres, plus d'un tiers des Canadiens (40 pour cent) ne connaissent toujours pas les différences entre les deux produits.

Le REER est un véhicule d'épargne à impôt différé, qui permet aux Canadiens de financer leur retraite. Les cotisations sont déductibles d'impôt, ce qui signifie que le montant imposable d'un particulier est réduit du montant de sa cotisation au REER pour une année donnée. Le CELI, de son côté, est un véhicule d'épargne enregistré et flexible, à vocation générale, qui permet aux Canadiens d'obtenir un revenu de placement libre d'impôt afin de les aider à combler leurs besoins en matière d'épargne plus facilement.

« Bien que votre situation financière actuelle et la fourchette d'âge dans laquelle vous vous trouvez puissent influencer votre façon de cotiser et les avantages que vous obtiendrez en cotisant, le CELI et le REER sont tous deux des véhicules de placement solides et flexibles. Ensemble, ils pourront vous aider à atteindre vos objectifs financiers à court et à long terme dans le domaine de l'épargne », a expliqué Tina Di Vito, chef, Institut Info-retraite BMO et auteure du livre « 52 Ways to Wreck Your Retirement… and How to Rescue It ».

Selon Mme Di Vito, les Canadiens devraient connaître quels sont leurs objectifs financiers, et savoir combien de temps il leur faudra pour les atteindre. Le REER est un excellent outil pour épargner à long terme, tandis que le CELI peut aider les Canadiens à atteindre plus rapidement certains de leurs objectifs de placement à court terme, parce qu'ils n'auront pas à payer d'impôt sur les gains réalisés. Cependant, en profitant simultanément de ces deux produits, ils gagneront encore plus à long terme.

Notions de base sur le CELI et le REER :

CELI REER
Dans le cas du CELI, il n'est pas nécessaire d'avoir un revenu pour bénéficier des droits de cotisation de 5 000 $ par année. Dans le cas du REER, vous devez avoir un revenu afin de pouvoir bénéficier de droits de cotisation annuels.
Les retraits d'un CELI sont à l'abri de l'impôt. Tout montant retiré est alors ajouté à vos droits de cotisation pour l'année suivante, de façon à ce que vous puissiez de nouveau cotiser la somme que vous avez retirée. Les retraits d'un REER sont imposables l'année où le retrait est effectué, à l'exception des retraits effectués dans le cadre du Régime d'accession à la propriété (RAP) ou du Régime d'encouragement à l'éducation permanente (REEP), qui ne sont pas imposables à condition qu'ils soient remboursés dans les délais impartis. Les montants retirés ne peuvent être ajoutés à vos droits de cotisation pour l'année suivante.

Les cotisations à un CELI ne sont pas déductibles de l'impôt sur le revenu.


Les cotisations à un REER sont déductibles de l'impôt sur le revenu.
Les produits de placement suivants peuvent être détenus dans un CELI : liquidités, actions, FINB, fonds d'investissement, valeurs mobilières, obligations gouvernementales et d'entreprise, et dépôts à terme. Les produits de placement suivants peuvent être détenus dans un REER: liquidités, actions, FINB, fonds d'investissement, valeurs mobilières, obligations gouvernementales et d'entreprise, et dépôts à terme.
Il n'est pas obligatoire de convertir le CELI en un régime de paiement de revenu (comme par exemple un FERR ou une rente), peu importe l'âge. Les sommes accumulées dans un REER doivent être retirées en totalité ou transférées dans un FERR ou une rente, et ce, au plus tard à la fin de l'année où vous atteignez l'âge de 71 ans.

BMO propose divers outils et ressources utiles afin d'aider les Canadiens à donner un sens à leurs placements, et à minimiser l'impôt qu'ils paient. BMO a récemment lancé la Formule futée BMO pour investir, un programme conçu pour aider les Canadiens à donner un sens à l'épargne et aux placements, en conservant une part plus importante de leur argent, en respectant leur stratégie de placement, et en faisant croître leur argent pour l'avenir. N'hésitez pas à consulter notre site, à l'adresse www.bmo.com/pourinvestir.

Données du sondage sur le CELI et la littératie financière :

Le sondage a été effectué en ligne du 17 au 20 octobre 2011, auprès d'un échantillon de 1 508 Canadiens âgés de 18 ans et plus. Un échantillon aléatoire de cette taille entraîne une marge d'erreur de plus ou moins 2,5 pour cent, 19 fois sur 20.

Données du sondage sur le REER :

Le sondage a été effectué en ligne du 21 au 24 novembre 2011, auprès d'un échantillon de 1 520 Canadiens choisis parmi l'échantillon Internet de la firme Léger Marketing, LégerWeb. Un échantillon aléatoire de cette taille entraîne une marge d'erreur de plus ou moins 2,5 pour cent, 19 fois sur 20.

Renseignements