Les Mines de fer Century
TSX : FER

Les Mines de fer Century

03 mars 2014 07h30 HE

Century annonce une augmentation des ressources mesurées et indiquées de 143% à son projet de DSO de Joyce Lake

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 3 mars 2014) -

CE COMMUNIQUÉ DE PRESSE N'EST PAS POUR DISTRIBUTION AUX ÉTATS-UNIS, NI AUX AGENCES DE NOUVELLES AMÉRICAINES

Les Mines de fer Century (« Century » ou « la Société ») (TSX:FER) a le plaisir d'annoncer les résultats de l'estimation de ses ressources au projet de Joyce Lake (« le projet ») conforme à la Norme nationale 43-101 (« NN 43-101 »). Le projet fait partie intégrante du projet d'Attikamagen dans la province de Terre-Neuve et de Labrador, à 20 kilomètres au nord-est de Schefferville, Québec. L'estimation des ressources minérales a été préparée par SGS Canada Inc. - le Group SGS Géostat (« SGS ») de Blainville, Québec. SGS a été engagé pour préparer un rapport technique NN 43-101 sur le projet de DSO de Joyce Lake, qui sera affiché sur SEDAR dans les 45 jours suivant la diffusion de ce communiqué.

Le gisement de Joyce Lake fut découvert et confirmé par Century à travers des levés gravimétriques au sol, la cartographie géologique et l'échantillonnage de 12 963 mètres de forage à circulation inverse (« CI ») et de forage au diamant (« FD »), ce qui a permis de produire une première estimation des ressources. En 2013, Century a mis en place un programme supplémentaire et systématique de CI, de FD et d'échantillonnage en rainures à Joyce Lake. Le programme de 2013 comprenait 56 trous d'une longueur totale de 6 244 mètres et de 16 rainures sur une superficie d'environ 1 700 mètres sur la longueur et de 800 mètres en largeur. Le programme de forage de 2013, avec un espacement des forages de 50 mètres en direction nord-ouest-sud-ouest sur la partie centrale du gisement, a permis d'élargir et d'augmenter les ressources dans la catégorie mesurée de façon significative. La minéralisation se prolonge vers le sud.

Résumé des ressources minérales

Les Tableaux 1 et 2 ci-bas présentent l'estimation des ressources minérales mise à jour. Les résultats démontrent 24,3 millions de tonnes de ressources minérales mesurées et indiquées, d'une teneur en fer moyenne de 58,55% (« Fe ») plus 0,84 million de tonnes ressources présumées à une teneur de coupure de 50% Fe.

Tableau 1: Comparaison des estimations minérales précédentes et actuelles NN43-1011
Classement des ressources Estimation de mars
2013
2
(Tonnes)
Estimation actuelle des ressources 2014
(Tonnes)
% de changement
Mesurée (« M ») 5 050 000 18 650 000 + 269
Indiquée (« I ») 4 950 000 5 640 000 + 14
M+I 10 000 000 24 290,000 + 143
Présumée 5 600 000 840 000 - 85
1. À une teneur de coupure de 50% Fe
2. Rapport technique NN 43-101, Projet DSO de Joyce Lake, Terre-Neuve et Labrador, affiché sur SEDAR le 18 avril 2013.
Tableau 2: Estimation des ressources NN 43-101 actuelle1
Teneur de coupure de 55% Fe2 Tonnes3 % Fe % SiO2 % Al2O3 % Mn
Mesurée (« M ») 12 880 000 61,45 9,02 0,54 0,86
Indiquée (« I ») 3 600 000 61,54 9,38 0,49 0,64
M+I 16 480 000 61,47 9,10 0,53 0,81
Présumée 800 000 62,47 7,73 0,43 0,80
Teneur de coupure de 50% Fe2 Tonnes3 % Fe % SiO2 % Al2O3 % Mn
Mesurée (« M ») 18 650 000 58,67 13,02 0,55 0,81
Indiquée (« I ») 5 640 000 58,14 14,39 0,51 0,54
M+I 24 290 000 58,55 13,34 0,54 0,75
Présumée 840 000 62,00 8,43 0,43 0,78
1. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n'a pas encore été démontrée.
2. L'énoncé avec une teneur de coupure de 50% Fe représente les prévisions de base aux fins de la divulgation publique.
3. La densité variable en GS (équation dérivée des mesures des carottes) en tonnes est arrondit au 10 000 tonnes les plus près.

Sandy Chim, Président et Chef de la direction de Century a déclaré :

« Je suis ravi de cette mise à jour des ressources, qui représente une augmentation significative des dimensions et de la qualité du projet de Joyce Lake en tant que gisement de DSO à haute teneur de minerai de fer. À mesure que nous avançons vers l'étude de faisabilité définitive, cette estimation des ressources mise à jour viendra bonifier les résultats de l'évaluation économique préliminaire du 8 mai 2013. »

Personnes qualifiées

Claude Duplessis, ing. et consultant chez SGS, est responsable de la validation de la base de données et de l'estimation des ressources minérales décrites; il a revu et approuvé le contenu de ce communiqué. Claude Duplessis est une personne qualifiée indépendante de Century au sens de la NN43-101.

La préparation de l'estimation des ressources minérales

Le reportage des ressources minérales a été complété en GENESIS, utilisant une enveloppe conceptuelle de fer. Les ressources minérales ont été estimées conformément aux Normes développées par l'ICM sur les ressources minérales et réserves - Définition et lignes directrices pour l'estimation et la classification des ressources et des réserves et la rédaction des rapports sur celles-ci.

SGS est convaincu que le modèle géologique pour le projet de DSO de Joyce Lake tient compte des données et des connaissances géologiques actuelles. L'emplacement des échantillons et les données d'analyse d'intervalle sont suffisamment fiables pour supporter l'évaluation des ressources.

Les donnes géologiques sont suffisamment denses pour permettre de présumer de la continuité des unités géologiques contenant le minéralisation ferrière entre les points d'échantillonnage et pour en interpréter la géométrie.

Le Projet DSO de Joyce Lake

Le projet DSO de Joyce Lake DSO fait partie du projet Attikamagen de Century. Le projet d'Attikamagen comprend 1 087 concessions minières qui chevauchent la frontière entre le Québec et Terre-Neuve et Labrador. La propriété de Joyce Lake comprend 682 concessions minières dans la province de Terre-Neuve et Labrador. Le projet d'Attikamagen est d'une superficie agrégée d'approximativement 36 142 hectares, situés environ à 20 kilomètres au nord-est de Schefferville au Québec.

Au sujet de Century

Century est une entreprise d'exploration et de développement consacrée à l'exploration et au développement potentiel de projets de fer au Canada. La Société détient des intérêts importants dans plusieurs propriétés dans l'ouest du Québec, dans la région prolifique de production de minerai de fer de la Fosse du Labrador dans l'est du Québec, et dans l'ouest de Terre-Neuve-et-Labrador. Century compte deux principaux partenaires stratégiques en WISCO International Resources & Investment Limited (« WISCO ») et Minmetals Exploration & Development (Luxembourg) Limited S.àr.l., deux sociétés d'état chinoises détenant les ressources financières et techniques permettant de lui fournir du financement et des expertises techniques pour l'exploration et le développement de l'ensemble de ses projets.

Les Mines de fer Century détient des intérêts dans les projets d'exploration miniers suivants, situés dans les provinces de Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador :

  • Le projet d'Attikamagen dans lequel Labec Century Iron Ore Inc. (« Labec Century ») détiendra une participation de 100%, suite à la conclusion de l'enregistrement du transfert des titres de propriété annoncé le 4 décembre 2013. Labec Century est une coentreprise dont Century détient 60% et WISCO 40%. Le projet de DSO de Joyce Lake à Attikamagen est en phase de développement; il s'agit du gisement le plus avancé quant à l'estimation de ressources conforme à la NN 43-101 et à l'évaluation économique préliminaire, complétée le 8 mai 2013 et affichée sur SEDAR et sur le site de la Société;
  • Le projet de Sunny Lake, une coentreprise de Century et de WISCO dans le cadre de l'entente de coentreprise de Sunny Lake, tel qu'annoncé par Century le 29 novembre, 2012.
  • Le projet de Duncan Lake, dans lequel Century détient une participation accumulée de 65% en vertu d'une entente d'option et de coentreprise avec Augyva Mining Resources Inc. (TSX VENTURE:AUV) (« Augyva »). Century a signé une entente-cadre de coentreprise avec WISCO qui permet à WISCO d'acquérir une participation de 40 % dans le projet Duncan Lake; et
  • Les projets d'Astray, de Grenville, de Menihek et de Schefferville, récemment acquis d'Altius Minerals Corp. (TSX:ALS) détenus à 100 % par Century, sauf le projet Astray, dont Century a vendu une participation de 80 % et conservé une participation de 20 %.

L'objectif de la Société est d'accroitre la valeur pour les actionnaires par le développement des projets de fer au Canada et de devenir un grand producteur de minerai de fer canadien. Site Web des Mines de fer Century : www.centuryiron.com

MISE EN GARDE SUR LES RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS

Ce communiqué peut contenir des renseignements prévisionnels au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières. Les renseignements prévisionnels portent sur l'avenir plutôt que sur le passé. Dans ce contexte, les énoncés portent souvent sur le rendement attendu des affaires et des finances, et contiennent souvent des mots tels que « prévoit », « croit », « planifie », « estime », « s'attend à » et « a l'intention de » ou une autre expression semblable, ou des énoncés selon lesquels tel ou tel action ou événement « pourrait » ou « devrait » se produire ou être entrepris, ou leur contraire. Hormis les faits historiques, les énoncés prévisionnels comprennent, mais ne se limitent pas aux énoncés portant sur la production future et le développement du projet de DSO de Joyce Lake. De par leur nature, les énoncés prévisionnels traitent de risques, d'incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus, qui pourraient faire en sorte que nos résultats, performances ou réalisations diffèrent de façon déterminante de ceux prévus ou décrits lors de tels énoncés prévisionnels. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les suivants : le besoin de financement additionnel; les risques d'exploitation associés à l'exploration minière et au développement minier; la possibilité que les résultats d'analyse ne tiendront pas sur une échelle plus importante; le besoin de permis; les fluctuations dans les prix des matières premières; les questions de titre; les recours en matière de responsabilité environnementale et les assurances; la dépendance sur le personnel clé; le potentiel de conflits d'intérêt parmi certains dirigeants, administrateurs ou promoteurs avec certains autres projets; l'incapacité de conclure de contrats pour les installations ferroviaires, portuaires et énergétiques; les mésententes avec des groupes des Premières nations; l'absence de dividendes; la concurrence; la dilution; la volatilité du prix de nos actions ordinaires et le volume et risques additionnels identifiés dans la section sur les facteurs de risque dans le formulaire annuel d'information de la Société pour l'année terminée le 31 mars 2012, d'autres rapports et soumissions auprès de la Bourse de Toronto (TSX) et des autres agences canadiennes de réglementation des valeurs. Les énoncés prévisionnels sont formulés à partir des croyances, des estimés et des opinions de la direction à la date de publication.

Renseignements