Century Global Commodities Corporation
TSX : CNT

Century Global Commodities Corporation

31 mars 2016 08h00 HE

Century met à jour ses activités d'affaires et annonce l'échéancier de ses résultats financiers de 2016

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 31 mars 2016) -

CE COMMUNIQUÉ DE PRESSE N'EST PAS POUR DISTRIBUTION AUX ÉTATS-UNIS, NI AUX AGENCES DE NOUVELLES AMÉRICAINES

Century Global Commodities Corporation (TSX:CNT) (« Century » ou « la Société ») a le plaisir de mettre à jour ses activités d'affaires et d'annoncer qu'elle prévoit rendre public dans la semaine du 20 juin 2016 ses états financiers pour l'année fiscale qui se termine le 31 mars 2016.

Les projets de minerai de fer

En dépit de la légère reprise des prix du minerai de fer, le marché demeure au ralenti, étant donné la réduction de la demande en Chine et l'abondance de nouvelles sources du minerai grâce à des investissements de plusieurs milliards de dollars au cours de la dernière décennie. Au cours de cette faiblesse du marché du minerai de fer, Century s'est positionnée pour la reprise éventuelle du marché en entreprenant des études d'optimisation de post-faisabilité et en complétant l'évaluation d'impact environnemental (que Century sera prête à soumettre lorsque les conditions du marché le permettront) pour son projet prioritaire de DSO de Joyce Lake, ce qui le rapprochera à l'étape de la production. Le processus d'évaluation dynamique de la Société tient compte des conditions du marché et de la piste optimale pour engager une production rentable pour toutes nos parties prenantes.

Stratégie non-ferrière

En attendant la reprise du secteur du minerai de fer, Century s'est engagée dans l'exploration de nouveaux champs d'activité afin de livrer une plus grande valeur à ses actionnaires. Mettant en œuvre son plan d'affaires actuel, la Société est à revoir diverses acquisitions intéressantes potentielles dans des secteurs autres que le minerai de fer et autour du monde. Nous poursuivons l'identification et l'évaluation d'actifs actuellement sous-évalués et de projets susceptibles de créer une valeur importante pour les actionnaires à long terme.

La commercialisation de la base de données minières

Tout en évaluant des acquisitions potentielles et des cibles d'investissement, l'équipe interne de Century, composée de géologues, d'ingénieurs miniers et de professionnels en finance, a créé une base de données puissante et unique qui regroupe plus de 1 500 entreprises minières qui sont actives dans les secteurs de l'or et du cuivre et sont transigées en bourse à l'échelle internationale, et plus de 3 500 actifs. Notre algorithme exclusif calculé sur les prix de ces sociétés à la fermeture nous permet de suivre les entreprises-cibles selon une gamme de mesures dans le but explicite d'identifier des occasions de placements avantageux, au fur et à mesure qu'elles se présentent, en relation avec leur valeur marchande actuelle.

Nos partenaires nous ont encouragés à commercialiser notre base de données en l'offrant à l'ensemble des communautés d'investissement et techniques. Parmi les fonctions supplémentaires conçues pour leurs besoins, les usagers peuvent acquérir une perspective exhaustive par le biais de paramètres de recherche interactifs fixés à l'avance et filtrés par marchés clefs et par critères de mesure minières, avec des liens directs à des profils d'entreprise précis, et l'accès à des sommaires de projets individuels. Elle permet aux usagers de compiler, de classer et de comparer les actifs miniers et la valeur des entreprises à partir de données constamment mises à jour.

Puisque l'industrie minière mondiale cible le marché chinois et que la terminologie et les normes techniques internationales peuvent constituer une barrière pour ce même marché, nous avons traduit intégralement le contenu de notre base de données en chinois avant de la lancer en douce lors de la China Mining Show en octobre dernier. Depuis, la Tianjin International Mining Exchange et Mining Circle se sont associés à nous pour appuyer la commercialisation de notre base de données en Chine.

En mars 2016, la base de données minières de Century a été lancée officiellement au plus grand congrès de l'industrie, celui de l'Association canadienne des prospecteurs et des entrepreneurs 2016 à Toronto, où elle fut bien reçue.

Sandy Chim, Président et chef de la direction de Century, a déclaré, « Nous avons reçu un feedback extraordinairement positif de nos usagers sur la qualité de la base de données minières de Century. Je suis ravi de nos réussites récentes. Nous prévoyons continuer d'améliorer notre plateforme de base de données à travers l'intégration de nouvelles capacités et fonctions, et nous cherchons des occasions pour la bonifier davantage pour nos usagers. Notre objectif est de créer une plateforme mondiale qui desservira les besoins de l'industrie des placements. La base de données minières de Century réduit aussi la barrière linguistique qui diminue l'accès à l'information sur les mines et les ressources minérales pour les investisseurs chinois, et devrait faciliter le placement efficace des capitaux en provenance de la Chine qu'on attend sur le marché mondial dans les quelques années à venir. »

L'alimentation

Century a aussi le plaisir d'annoncer que ses activités dans le secteur alimentaire vont très bien. Elle a mis sur pied des canaux de distribution à Hong Kong et en Chine qui génèrent des revenus depuis le début de 2016. Pour les ovo-produits distribués par la Société en vertu de son entente exclusive avec la grande entreprise australienne Sunny Queen, très réputée dans le secteur, elle a pu s'adjoindre la clientèle de plusieurs entreprises respectées dans l'industrie de l'aviation, ainsi que dans les chaînes de restauration à Hong Kong. La Société poursuit l'exploitation de ses réseaux de commercialisation et de ses partenariats stratégiques pour étendre sa clientèle pour la distribution des ovo-produits et pour développer d'autres offres de produits alimentaires pour distribution à Hong Kong et en Chine continentale.

Internationalisation

Au fur et à mesure de la mondialisation de l'économie, le Canada continue de jouer un rôle clef dans les marchés internationaux à travers sa poursuite et sa promotion d'ententes de libre-échange. Afin de se préparer pour une expansion au-delà du Canada dans les marchés internationaux et dans plusieurs industries, la continuation de Century de la Colombie Britannique aux Îles Caïmans fut approuvée presqu'à l'unanimité par les actionnaires canadiens et étrangers lors des assemblées des actionnaires convoquées l'année dernière, et complétée par la suite en février 2016. La nouvelle structure corporative, avec siège social à Hong Kong, Chine, appuie l'évolution de Century en entreprise véritablement internationale visant à saisir les occasions présentées par la croissance spectaculaire des économies émergeantes, la Chine en tête de peloton, pendant des décennies à venir.

Pendant que Century étend ses activités au-delà du Canada et du secteur du minerai de fer, la Société maintiendra son intérêt dans ses projets ferronniers au Québec et dans la province de Terre-Neuve et du Labrador. Nous demeurons attentifs à nos responsabilités corporatives, fiers de notre contribution à l'économie canadienne et attentifs à nos relations avec les communautés en proximité de nos projets dans la Fosse du Labrador. Au cours du développement de nos projets de minerai de fer au Canada dans la dernière décennie, Century et ses partenaires de coentreprise ont investi presque 140 millions de dollars au Canada, surtout en matière d'exploration, d'évaluation et de gestion de ses certifications (plus de 95,1 millions de dollars), suivi des salaires et traitements (18,8 millions de dollars, créant 81 emplois à temps plein) et d'investissements en infrastructure (5,9 millions de dollars). Environ la moitié de ces investissements ont été faits au Québec, et le solde surtout à Terre-Neuve et Labrador. Selon l'évaluation de Century, plus de 14 millions de dollars de ces dépenses au cours de la même période ont créés de l'emploi et des occasions d'affaires pour les membres des Premières Nations, et ses activités au Canada ont contribué plus de 6 millions de dollars en impôts aux gouvernements canadiens.

« Depuis 2011, Century a été un ferme partisan des Premières Nations au Canada », selon Sandy Chim, PDG de Century. « Nous sommes aussi fiers d'avoir investi près de 140 millions de dollars dans nos projets miniers et d'autres initiatives depuis le début du développement de nos activités de minerai de fer il y a moins d'une décennie. Ces investissements ont bénéficié directement aux communautés canadiennes, dont une part significative dans les localités au Québec et à Terre-Neuve et Labrador. Nous anticipons qu'en jetant les bases pour des activités minières futures dans la Fosse du Labrador et dans la région de la Baie James, nos investissements continueront de bénéficier non seulement à nos actionnaires et nos partenaires, mais aussi aux communautés à proximité de nos projets. En 2014, le Conseil d'affaires Canada Chine décernait à Century son Prix d'excellence or pour l'investissement chinois au Canada. »

Toujours dans le cadre de ses efforts continus à l'appui des investissements chinois en exploration et activités minières au Canada, la Société a récemment organisé une table ronde réunissant des chefs de fil chinois et canadiens du monde des affaires et politique pour discuter de stratégies pour attirer la prochaine vague de capital chinois au Canada et pour saisir les occasions présentées par l'internationalisation croissante de la monnaie chinoise (RMB). La Société a le plaisir de rapporter que ce forum fut bien reçu et qu'il continuera de faciliter un dialogue centré sur des initiatives pour attirer plus d'investissements chinois au Canada.

Au sujet de Century

Century est une entreprise d'exploration et de développement détenant des intérêts importants dans plusieurs propriétés situées dans la région prolifique de la Fosse du Labrador de l'est du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador, ainsi que dans la région de la Baie James au Québec. Century compte deux principaux partenaires stratégiques en WISCO et Minmetals, deux sociétés d'état chinoises détenant les ressources financières et techniques permettant de lui fournir du financement et des expertises techniques pour l'exploration et le développement de l'ensemble de ses projets. Le projet le plus avancé de Century est le projet DSO de Joyce Lake, une coentreprise avec WISCO située près de Schefferville au Québec. Century détient 60% de la coentreprise et WISCO en détient 40%. On y prévoit une production de 2,5 millions de tonnes par année en minerai à enfournement direct (DSO). L'affichage du rapport technique de l'étude de faisabilité bancaire a été complété en mars 2015. La Société est engagée dans l'exploration et l'évaluation d'occasions d'affaires au-delà du marché du minerai de fer et dans la création de valeur pour ses actionnaires grâce à une allocation efficace de ses ressources capitales. Le site web des Mines de fer Century : www.centuryiron.com.

MISE EN GARDE SUR LES ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

CE COMMUNIQUÉ CONTIENT DES RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS AU SENS DES LOIS CANADIENNES SUR LES VALEURS MOBILIÈRES. LES RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS DANS CE COMMUNIQUÉ REFLÈTENT LES ATTENTES DE CENTURY EN DATE DE SA DIFFUSION ET POURRAIENT DONC CHANGER PAR LA SUITE. LES RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS PEUVENT COMPRENDRE DES INFORMATIONS, ENTRE AUTRES, SUR LES INTENTIONS DE CENTURY QUANT À L'ÉVALUATION DE TRANSACTIONS PROSPECTIVES QUI POURRAIENT DÉCOULER DE LA REVUE PAR CENTURY DE SES OPTIONS STRATÉGIQUES ET DES FONDS DE ROULEMENT DISPONIBLES. LES RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS SONT BASÉS, ENTRE AUTRES, SUR LES OPINIONS, LES HYPOTHÈES, LES ÉVALUATIONS ET LES ANALYSES QUI PEUVENT PARAÎTRE RAISONNABLE À CENTURY AU MOMENT OÙ CES RENSEIGNEMENTS SONT FOURNIS, ET ILS SONT INTRINSÈQUEMENT ASSUJETTIS AUX IMPORTANTS RISQUES, INCERTITUDES, CONTINGENCES ET AUTRES FACTEURS QUI POURRAIENT FAIRE EN SORTE QUE LES RÉSULTATS RÉELS ET LES ÉVÉNEMENTS SOIENT SENSIBLEMENT DIFFÉRENTS DE CEUX EXPRIMÉS OU SUGGÉRÉS DANS LES RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS. LES RISQUES, INCERTITUDES, CONTINGENCES ET AUTRES FACTEURS QUI POURRAIENT FAIRE EN SORTE QUE LES RÉSULTATS RÉELS DIFFÈRENT SENSIBLEMENT DE CEUX EXPRIMÉS OU SUGGÉRÉS DANS LES RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS PEUVENT COMPRENDRE, ENTRE AUTRES, LES RISQUES GÉNÉRALEMENT ASSOCIÉS AUX ACTIVITÉS D'AFFAIRES DE CENTURY TELS QUE DÉCRIT DANS LA NOTICE ANNUELLE DE L'ANNÉE TERMINÉE LE 31 MARS 2015. LE LECTEUR NE DEVRAIT PAS SE FIER OUTRE MESURE AUX RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS NI SE FIER À CETTE INFORMATION À TOUTE AUTRE DATE. CENTURY POURRAIT METTRE CETTE INFORMATIONÀ JOUR, MAIS NE S'ENGAGE AUCUNEMENT À LA FAIRE À QUELQUE MOMENT QUE CE SOIT, SAUF LORSQUE LES LOIS PERTINENTES EN VIGUEUR L'EXIGENT.

Renseignements