Century Mining Corporation
TSX CROISSANCE : CMM

Century Mining Corporation

17 mai 2010 10h08 HE

Century Mining annonce ses résulats financiers de fin d'exercice 2009

La Société applique pour la reprise de la négociation et annonce un nouvelle date pour l'assemblée générale annuelle

BLAINE, WASHINGTON--(Marketwire - 17 mai 2010) - Century Mining Corporation ("Century" ou la "Société") (TSX CROISSANCE:CMM) est heureuse d'annoncer ses résultats financiers de fin d'exercice 2009 et l'analyse par la direction de la situation financière et des résultats pour la période terminée le 31 décembre 2009. La Société est pleinement financée et a récemment redémarré la production aurifère à la mine d'or Lamaque à Val-d'Or, Québec, Canada.

Faits saillants de la fin d'exercice 2009 :

Voici un aperçu de la situation financière de la Société :

  31 décembre 2009 31 décembre 2008
     
Liquidités et encaisse affectée 34 155 817 $ 117 924 $
Fonds de roulement 18 429 170 $ (14 925 245 $)
Total de l'actif 132 250 561 $ 88 968 613 $
Dette à long terme et 32 553 554 $ 16 285 695 $
produit constaté d'avance    
Produits 18 816 823 $ 14 326 466 $
Production d'or annuelle totale (onces) 17 703 15 712
Charge décaissée ($US/oz Au) 497 $ 488 $
Cours moyen de l'or réalisé ($US/once) 978 $ 866 $
Bénéfice net (perte) (4 018 114 $) (807 070 $)
Bénéfice net (perte) par action (0,02 $) (0,00 $)

(En $ canadien, excepté lorsque spécifié autrement)

  • Au 31 décembre 2009, la Société a complété une série de financements par créances et capital-actions totalisant approximativement 60,75 millions $ par le biais d'un placement privé avec des investisseurs privés stratégiques et d'une facilité de crédit à terme prépayée basée sur l'or avec la Deutshe Bank AG. Veuillez vous référer au communiqué de presse émis le 4 janvier 2010 pour les renseignements complets sur ce financement.
  • A la suite de la fin d'année, la Société a commencé à rouvrir le complexe de la mine Lamaque qui avait précédemment était mis en mode maintenance en juillet 2008. La production aurifère à la mine d'or Lamaque a débuté en avril et il est prévu que la mine produise approximativement 45 000 onces d'or en 2010 et 90 000 onces en 2011 avec un coût au comptant pour la durée de vie de la mine de 450 $ à 500 $l'once.
  • A la suite de la fin d'année, la Société a complété un programme d'exploration et de délimitation du forage total de 1 625 mètres au mois de février 2010 dans la zone du filon Bédard au complexe minier Lamaque.
  • A la suite de la fin d'année, la Société a réduit de manière significative sa situation d'endettement par le biais de paiements au comptant et en actions à divers créditeurs, y compris l'émission d'actions pour rembourser le billet de MRI Trading.

Century a enregistré des charges administratives de 3 495 105 $ en 2009, en hausse par rapport aux 2 222 450 $ de 2008, principalement dû aux frais de gestion supplémentaires engendrés pour la clôture du financement de 60,75 millions de dollars susmentionné.

Les états financiers de Century ainsi que le rapport de gestion ont été déposés aujourd'hui et peuvent être visionnés sur le site Web de SEDAR au www.sedar.com.

Perspectives pour l'année entière de 2010

Century a entièrement engagé la réouverture de la mine d'or Lamaque à Val-d'Or, Québec. La Société a aussi mis en place des initiatives visant à étendre et moderniser les installations de sa mine d'or à San Juan au Pérou. La Société est pleinement financée pour tous ses programmes immobiliers et a renforcé son bilan financier. La Société se concentre sur le démarrage du projet Lamaque au deuxième trimestre de 2010. Le projet aurifère Lamaque aura une durée de vie de plus de 10 ans permettant de produire en moyenne 105 000 onces par année à un coût au comptant de 450 $ US à 500 $ US l'once.

Au Pérou, la Société continuera de travailler à l'expansion et la modernisation continues de la mine d'or San Juan afin d'asseoir entièrement la croissance de l'unité d'affaires péruvienne de la Société. Les opérations à la mine d'or San Juan se poursuivent afin de générer un fonds de roulement positif qui permettra de pousser plus avant l'exploration, la mise en valeur et l'expansion de ses positions péruviennes.

D'un point de vue corporatif, la Société prévoit accroître la production d'approximativement 55 000 à 65 000 onces en 2010, 115 000 onces en 2011 et 120 000 en 2012. De plus, au second trimestre de 2010, la Société débutera un programme de forage diamanté de plus de 45 000 mètres au complexe minier Lamaque et évalue aussi la possibilité de débuter un programme d'exploration détaillé plus tard en 2010 pour son projet San Juan. Les deux propriétés comprennent de multiples cibles prioritaires et des zones encore non testées qui offrent la possibilité d'ajouter de nouvelles zones et des ressources supplémentaires significatives. A la suite de récents programmes de forage réalisés au cours des deux dernières années, le projet Lamaque a laissé entrevoir l'occasion d'identifier de toutes nouvelles zones minéralisées qui seraient similaires aux anciennes aires minéralisées des mines Sigma et Lamaque. Le projet San Juan offre la possibilité de créer un district minier majeur si l'on se fie aux résultats des travaux d'exploration antérieurs.

La Société est en bonne position pour faire croître sa valeur sur les marchés alors que l'équipe de gestion continue de travailler sur de nouvelles occasions, particulièrement au Québec et au Pérou, et se concentre principalement sur l'acquisition de mines d'or et d'actifs à faibles coûts de production ayant le potentiel de générer un fonds de roulement ou de pouvoir être à nouveau rentable à court terme.

Margaret M. Kent, présidente et chef de la direction, a déclaré : "Nous sommes heureux d'avoir complété la vérification de nos livres et nos résultats financiers de fin d'exercice 2009. Le comité de vérification et l'équipe de direction s'excusent du fait que la vérification ait pris plus de temps que prévu. Les financements conclus en fin d'année, le règlement des dettes de 2009 et les activités d'expansion et de mise en valeur au Pérou sont tous des facteurs qui ont contribué à la complexité des résultats financiers et de leur vérification. Normalement, la planification du processus de vérification débute avant la fin de l'exercice, mais avec la conclusion des financements qui n'a pu être faite avant la fin de l'année, la planification du processus de vérification n'a pu débuter au moment voulu. L'équipe de direction et le comité de vérification ont travaillé avec diligence avec les vérificateurs afin de respecter les délais de divulgation, prescrits, mais nous n'avons pas pu terminer le processus à temps. Nous faisons dès maintenant une demnade pour que reprenne la négociation en Bourse et nous ferons tout en notre pouvoir pour que les actions de la Société soient à nouveau admissibles à la négociation, et ce le pus rapidement possible."

Demande pour la reprise de la négociation

La Société soumet immédiatement les documents nécessaires pour la reprise de la négociation des actions de la Société le plus rapidement possible à la Bourse de croissance TSX.

Assemblée annuelle des actionnaires

L'assemblée annuelle des actionnaires de la Société qui avait été planifiée pour le début juin est reportée au 11 juin 2010 à 10 h (heure du Pacifique) dans la salle UBC du Vancouver Club situé au 915, rue Hastings Ouest, Vancouver, Colombie-Britannique, Canada.

Appel conférence
La direction tiendra un appel conférence le mercredi 2 juin à 11 h, heure du Pacifique (14 h, heure de l'Est) afin de discuter des résultats de 2009 et des développements à venir pour ses activités au Québec et au Pérou. Les analystes miniers, les investisseurs et les médias sont invités à y participer en composant le numéro sans-frais 1-800-369-2128 au Canada et aux Etats-Unis, ou le 1-630-395-0029 ailleurs à l'international (taux d'interurbains normaux applicables), et en mentionnant le mot de passe verbal "CenturyMining". Veuillez vous mettre en ligne environ 5 minutes avant le début de la présentation de la direction. Une période de question suivra la présentation.

La conférence téléphonique sera archivée pour être écoutée ultérieurement en composant le 1-888-294-0358 ou le 1-402-220-9749 et en entrant le code d'accès 1324#, ou en téléchargeant un fichier audio par le biais du site www.centurymining.com. La reprise audio sera disponible jusqu'à 23 h 59 le 25 juin 2010, heure du Pacifique.

A propos de Century Mining Corporation
Century Mining Corporation est un petit producteur d'or canadien qui détient des participations dans des terrains stratégiques au Canada, aux Etats-Unis et au Pérou. La stratégie de la société consiste à croître pour devenir un producteur d'or de taille moyenne grâce à l'expansion de ses mines existantes et à l'acquisition d'autres occasions stratégiques et synergétiques dans le secteur aurifère.

Au nom de Century Mining Corporation,

Margaret M. Kent, Présidente et chef de la direction

Avis concernant les informations prospectives
Ce communiqué de presse renferme des informations prospectives au sens attribué à ce terme par le Litigation Reform Act de 1995 de la United States Private Securities, et des informations prospectives au sens attribué à ce terme par les lois sur les valeurs mobilières canadiennes. Nous utilisons des mots tels que "pourrait", "sera", "devrait", "anticiper", "planifier", "prévoir", "croire", "estimer" et une terminologie semblable pour identifier les affirmations et les informations prospectives. De telles affirmations et informations sont fondées sur des attentes, des estimés, des opinions et des analyses effectués par l'équipe de gestion au meilleur de leur connaissance, les conditions actuelles et les prévisions pour l'avenir des développements ainsi que d'autres facteurs jugés raisonnables et pertinents. Les affirmations et les informations prospectives sont assujetties à des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs en conséquence desquels nos résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentés explicitement ou implicitement par les affirmations et les informations prospectives dans le présent communiqué de presse et par conséquent, les lecteurs ne doivent pas se fier outre mesure à de telles affirmations et informations prospectives. Les risques et les incertitudes en conséquence desquels nos résultats réels pourraient différer comprennent, mais sans se limiter, la nature conditionnelle des transactions décrites ci-haut, la nature spéculative de l'exploration et de l'exploitation minière, y compris l'incertitude des estimés quant aux réserves et aux ressources; les difficultés techniques et opérationnelles; la disponibilité de financement acceptable à la Société; les fluctuations du prix de l'or et de ceux des autres produits de base; les changements aux lois et réglementations applicables et la conformité à ces lois, y compris les lois environnementales et l'obtention des permis requis; les risques politiques, économiques et les autres risques provenant des activités menées en Amérique du Sud; les fluctuations des taux de change des devises; ainsi que d'autres risques ou incertitudes qui sont décrits plus en détails dans la plus récente publication annuelle ou trimestrielle des commentaires et analyses de la direction, dans notre notice annuelle et dans d'autres dépôts que nous avons effectués auprès de la Commission des valeurs mobilières et des autorités canadiennes en matière de valeurs mobilières et disponibles au www.sedar.com.

Bien que la Société croie que les prévisions énoncées par de telles affirmations et informations prospectives et que les attentes, estimés, opinions et analyses sous-jacents à de telles prévisions sont raisonnables, il n'y a pas d'assurance qu'elles s'avèrent exactes. En évaluant les affirmations et les informations prospectives, les lecteurs devraient considérer avec attention les différents facteurs par conséquence desquels les résultats ou les événements réels pourraient différer sensiblement de ceux présentés explicitement ou implicitement par les affirmations et les informations prospectives.

Ni la Bourse de croissance TSX ni ses Fournisseurs de services réglementaires (tel que ce terme est décrit dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent la responsabilité de la véracité ou de l'exactitude de ce communiqué de presse.

Renseignements