Ceridian Canada

Ceridian Canada

28 oct. 2014 09h00 HE

Ceridian constate que 69 % des employés de petites entreprises souhaitent faire progresser leur carrière mais demeurent préoccupés par les taux élevés de roulement et les salaires

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 28 oct. 2014) - Le sondage de 2014 L'état du capital humain de Ceridian révèle que les petites entreprises, soit celles qui comptent moins de 100 employés, ont moins de mal que les plus grandes entreprises à mobiliser l'ensemble de leurs employés mais qu'il leur faut en faire davantage pour fidéliser le personnel, répondre aux préoccupations en matière de rémunération et optimiser la communication. Le sondage L'état du capital humain a été commandé par Ceridian et réalisé par Nielsen. Les répondants ont été interrogés sur leur perception de la mobilisation et de la loyauté des employés, du recrutement, de la formation, de la sécurité d'emploi, de la rémunération, de la productivité, du bien-être en milieu de travail et de l'image de marque de l'employeur, entre autres aspects.

Principales conclusions pour ce qui est des petites entreprises :

Les PME ont moins de mal que les plus grandes entreprises à créer un milieu où les employés se sentent valorisés et appréciés.

  • 42 % des employés de PME conviennent que leur employeur se soucie d'eux, comparativement à 26 % des personnes qui travaillent pour des entreprises de 1 000 employés ou plus.
  • 37 % des employés de PME estiment que leur employeur reconnaît la valeur de leur travail, comparativement à 26 % des personnes qui travaillent pour des entreprises de 1 000 employés ou plus.

Les employés de PME sont peu susceptibles d'occuper longtemps leur poste actuel. Ils désirent faire progresser leur carrière au sein de leur entreprise.

  • 69 % des employés de PME qui ont répondu au sondage souhaitent accomplir les mêmes tâches mais à différents postes ou explorer différentes tâches et différentes carrières au cours de leur vie professionnelle.
  • 23 % occupent leur emploi actuel depuis moins d'un an par rapport à 13 % des personnes qui travaillent pour des entreprises de 1 000 employés ou plus.

Selon le sondage, les employés de petites entreprises se soucient davantage de leur salaire que ceux qui travaillent pour de plus grandes entreprises.

  • À peine 36 % des employés de PME s'estiment satisfaits de leur salaire.
  • Plus de la moitié, soit 53 %, des employés de PME qui envisageraient un nouvel emploi ou un nouveau poste à l'extérieur de leur entreprise reconnaissent que cette démarche serait motivée par une rémunération qu'ils jugent insuffisante.
  • Près d'un quart, soit 22 %, des employés de PME qui envisageraient un nouvel emploi ou un nouveau poste à l'extérieur de leur entreprise le feraient en raison d'avantages sociaux insuffisants.
  • À peine 28 % des employés de PME estiment que leur entreprise est dotée d'une structure et d'une politique claires en matière de rémunération.

« Les petites entreprises déploient des efforts concertés afin de mobiliser leurs employés », affirme Dave Mackay, président de Ceridian. « Pourtant, si l'on veut que les employés demeurent mobilisés, il ne suffit pas de les rendre heureux, il faut aussi les inciter à progresser et récompenser leur bon rendement. Si les gens ne sont pas satisfaits de leur emploi parce qu'ils ne sont pas motivés à acquérir de nouvelles compétences ou n'estiment pas être équitablement rémunérés pour leur bon travail, les entreprises risquent de voir leurs employés les plus performants se tourner vers leurs concurrents. »

Les petites entreprises peuvent retenir leurs employés et s'assurer qu'ils demeurent mobilisés en encourageant la progression de leur carrière au sein de l'organisation. À cette fin, elles peuvent créer des projets spéciaux et des possibilités de rotation des postes à l'intention des employés qui souhaitent demeurer à l'emploi de l'entreprise mais sont tentés par de nouveaux défis et de nouvelles affectations.

Certains incitatifs financiers, comme les régimes d'actionnariat et la participation aux bénéfices, peuvent constituer des mesures intéressantes pour les employés. Les petites entreprises peuvent aussi songer à offrir des avantages non financiers, comme des congés payés supplémentaires, des billets de spectacle et des ressources technologiques. Les sondages L'état du capital humain ont indiqué que, pour ce qui est de récompenser les employés, les employeurs doivent faire preuve de souplesse et se montrer ouverts aux diverses options qui pourraient intéresser leur main-d'œuvre.

« Dans l'ensemble, une meilleure communication au chapitre des décisions salariales ainsi que des incitatifs financiers et non financiers peuvent contribuer à atténuer les préoccupations des employés à l'égard des niveaux de rémunération. Si les employés estiment recevoir une rémunération équitable, ils rechercheront des possibilités de faire progresser leur carrière au sein de leur entreprise plutôt que de se tourner vers une autre organisation », ajoute M. MacKay.

Le sondage L'état du capital humain fournit à l'industrie canadienne des indications précieuses sur certains paramètres liés à la main-d'œuvre et l'aide ainsi à déceler les lacunes sur le plan des compétences, à découvrir des possibilités et à cerner les nouvelles tendances au sein de la main-d'œuvre.

Pour télécharger une représentation graphique des constats relatifs aux petites entreprises issus du quatrième sondage annuel L'état du capital humain de Ceridian, intitulé Stimuler la mobilisation des employés - un sujet d'intérêt pour les propriétaires de petites entreprises, rendez-vous à la section Ressources du site Web Ceridian pour la PME.

À propos du sondage

Ce sondage a été réalisé par Nielsen pour le compte de Ceridian à partir d'un groupe de Canadiens exclusif à Nielsen. Au total, 801 Canadiens âgés de 18 ans et plus, occupant un poste à temps plein ou à temps partiel au sein d'une entreprise (et non des travailleurs indépendants) ont répondu au sondage en ligne entre le 2 et le 20 mai 2014.

À propos de Ceridian

Ceridian Canada fait partie du groupe d'entreprises de Ceridian. Ceridian est un chef de file de la gestion du capital humain qui compte plus de 100 000 clients dans le monde entier. Elle fournit des résultats éprouvés et une technologie transformative. Ceridian offre la solution de gestion du capital humain Dayforce HCM, une application infonuagique primée, le programme MieuxVivre, la solution Powerpay et une solution internationale de gestion de la paie. Ceridian transforme le monde du travail. Pour obtenir de plus amples renseignements à propos des solutions de Ceridian, visitez le site www.ceridian.ca ou composez le 1 877 237-4342.

Suivez Ceridian sur : Twitter, Facebook et LinkedIn

Renseignements