Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

13 févr. 2009 15h54 HE

Certification des résidences privées : le délai accordé par le ministre inquiète les retraités

QUEBEC, QUEBEC--(Marketwire - 13 feb. 2009) - L'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP), la principale association indépendante de retraités de l'Etat au Québec, s'inquiète du délai supplémentaire accordé par le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Yves Bolduc, aux résidences privées pour personnes âgées qui n'avaient pas obtenu leur certificat de conformité en date du 1er février 2009. A ce jour, environ 20 % des quelque 2300 résidences privées du Québec ont obtenu leur certificat de conformité.

"Par cette décision, le ministre contribue à maintenir en activité des institutions qui auraient peut-être dû fermer leurs portes le 1er février dernier. Le ministre accepte ainsi que la santé, la sécurité et la dignité des personnes résidentes ne soient pas garanties après la date du 1er février, ce à quoi nous nous attendions pourtant. Nous demandons donc au ministre de prendre toutes les mesures nécessaires pour accélérer le processus de certification et garantir la qualité des services offerts aux personnes résidentes", a déclaré la présidente de l'AQRP, Mme Madelaine Michaud.

Rappelons que, dès le 7 avril 2007, l'AQRP avait formulé certaines recommandations pour accélérer le processus de certification obligatoire des résidences privées d'hébergement. L'AQRP avait notamment recommandé la mise en oeuvre d'un plan de transition professionnel et financier pour appuyer la mise aux normes des résidences qui en auront besoin. L'AQRP estime que la situation actuelle rend d'autant plus pertinente cette recommandation.

Selon la Loi sur les services de santé et les services sociaux, "Tout exploitant d'une résidence pour personnes âgées doit être titulaire d'un certificat de conformité délivré par l'agence du territoire où se trouve sa résidence." Le site internet du ministère de la Santé et des services sociaux (MSSS) précisait que les agences de la santé et des services sociaux avaient jusqu'au 1er février 2009 pour compléter le processus de certification à l'ensemble des résidences pour personnes âgées de leur territoire. Par ailleurs, la Loi indique que quiconque exploite une résidence pour personnes âgées sans être titulaire d'un certificat de conformité commet une infraction et est passible d'une amende.

"En repoussant à plus tard la date limite pour l'obtention de leur certificat de conformité, le ministre envoie le message que la certification des résidences privées d'hébergement n'est peut-être pas aussi obligatoire que la législation le prévoit. Cela soulève des inquiétudes autant à propos de la qualité des services aux résidents qu'à propos de la date à laquelle l'ensemble des résidences seront finalement certifiées. Si le ministre souhaite reprendre le contrôle du processus de certification, il serait peut-être temps pour lui de s'inspirer de cette fameuse méthode Toyota qu'il dit admirer pour sa capacité à réduire les délais dans certaines situations", a conclu la présidente de l'AQRP.

L'AQRP est la principale association indépendante représentant l'ensemble des retraités des secteurs public et parapublic au Québec. Fondée en 1968, elle accueille près de 24 000 membres provenant des gouvernements du Québec et du Canada, des sociétés d'Etat et des municipalités du Québec, ainsi que des réseaux québécois de la santé et de l'éducation. Sa principale préoccupation est le maintien du niveau de vie et du pouvoir d'achat des personnes retraitées.

Renseignements