Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

17 févr. 2012 15h10 HE

Certitude accrue pour la pêche au flétan du pacifique

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITTANIQUE--(Marketwire - 17 fév. 2012) - L'honorable Keith Ashfield, ministre des Pêches et des Océans, a fait une annonce aujourd'hui qui permettra à la pêche au flétan du Pacifique d'acquérir une certitude accrue.

« Notre gouvernement tient son engagement d'offrir plus de certitude à long terme en ce qui a trait à la pêche au flétan du Pacifique pour les pêcheurs des Premières Nations, commerciaux et récréatifs. Mieux encore, pour encourager l'emploi et la croissance économique en Colombie-Britannique », a indiqué le ministre Ashfield.

Selon un processus d'examen rigoureux mené par le secrétaire parlementaire Randy Kamp impliquant les Premières Nations, les secteurs commercial et récréatif et la province de la Colombie-Britannique, le ministre a donné la consigne au Ministère de procéder à un rajustement immédiat de la formule de répartition de la pêche du flétan du Pacifique. Selon la nouvelle formule, on attribuera 85 % de la ressource au secteur commercial et 15 % au secteur récréatif.

« Je souhaite exprimer ma gratitude à Randy Kamp pour son dévouement à trouver une solution qui permet de trouver un juste équilibre entre les secteurs tout en mettant en place un environnement futur stable », a ajouté le ministre Ashfield.

Le permis à l'essai introduit l'an dernier, qui permet aux pêcheurs récréatifs d'obtenir des pêcheurs commerciaux un quota pour le flétan du Pacifique en fonction de la valeur marchande, continuera d'être offert. Des améliorations seront apportées au programme en fonction des commentaires des participants obtenus en 2011. Le Ministère ira de l'avant avec les changements réglementaires afin de poursuivre ce mécanisme de transfert axé sur les marchés à long terme.

La saison de la pêche récréative au flétan du Pacifique commencera le 1er mars. Les pêcheurs récréatifs qui ont un permis de pêche en eaux de marée pourront attraper un flétan par jour et en avoir deux en leur possession. Pêches et Océans Canada poursuivra sa collaboration avec les représentants de la collectivité récréative afin de cerner les mesures de surveillance et de gestion qui assureront au secteur une souplesse et une période saisonnière optimales dans le respect des quotas.

Le Ministère continuera de travailler avec les Premières Nations, afin d'assurer un accès prioritaire aux pêches vivrière, sociale et rituelle, et d'inciter les Premières Nations à saisir les occasions d'accès commercial au flétan grâce aux programmes autochtones en place.

Tous les participants et secteurs ont une responsabilité partagée en matière de conservation, d'intendance et de pêche consciencieuse des ressources, ce qui demeure une priorité du Ministère pour l'avenir.

Renseignements